Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bréhal

131 octets supprimés, 9 août 2006 à 23:02
Démographie et analyse
La Meurdraquière a une population qui correspond à 20% de celle de [[1800]]. Elle n'a pas réussi à enrayer son déclin puisqu'elle perd encore des habitants entre 1990 et 1999.
Ces évolutions sont assez conformes à celles enregistrées par l'INSEE pour la Basse-Normandie. Cette dernière notait pour la période 1982-1999 une concentration sur les zones littorales et péri-urbaines. Une bonne part des communes du canton voient leur population augmenter du fait de l'attraction de Granville. Il en va ainsi pour Longueville, Anctoville, Bréville notamment.Nous serions incomplets si nous ne notions pas un second phénomène, à savoir le viellissement de la population. Certes, il s'agit d'un phénomène général lié à l'amélioration de l'espérance de vie mais dans le cas du canton c'est accentué du fait de l'ampleur des migrations. L'attractivité de la région vis à vis des retraités est de plus en plus marquante, c'est le cas pour l'ensemble des communes du canton même si certaines à l'intérieur des terres ne sont pas aussi attractives que les communes côtières.
Concernant l'évolution de la population du canton, nous pouvons périodiser de la façon suivante :
27 587
modifications

Menu de navigation