Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille Dupuy de La Riverolle

1 octet ajouté, 29 décembre 2018 à 13:15
m
aucun résumé de modification
== Histoire ==
Une généalogie manuscrite (non signée non daté, cachet "Bibliothèque Royale) intitulée « ''Mémoire sur la famille de "DuPuy" en Albigeois, Province de Languedoc'' » contenue dans le dossier des preuves présentées par « ''Marc Antoine du Puy, seigneur de la Riverolles et de La Bousquetié au diocèse de Lavaur'' » à Louis Nicolas Hyacinte Chérin pour son admission aux honneurs de la cour en 1789, donne à cette famille une filiation remontant à 1190 et la présente comme une branche de la famille Delpuech de Cagnac (de l'Albigeois) par « ''Pierre du Puy, écuyer, habitant de castres, commandant de Figeac'' » donné comme « ''2e fils du 2e mariage de Guy du Puy, écuyer, seigneur de Cagnhac et coseigneur de Carmoux'' »<ref name="Mémoire">[https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/25/G%C3%A9n%C3%A9alogie_de_la_famille_du_Puy-Montbrun%2C_Albigeois_%28Manuscrit_Ch%C3%A9rin%29.pdf Fond Chérin, cote 165, dossier 3341, « Mémoire sur la famille de Dupuy en Albigeois, Province de Languedoc » non signé, auteur anonyme.]</ref>.<br>
Marc Antoine Guillaume Dupuy (nom légal mentionné dans l'acte de baptême de son fils Antoine Louis en 1776)<ref name="baptême 1776"/> ''alias'' « Marc Antoine Guillaume du Puy, seigneur de la Riverolles et de La Bousquetié » (nom donné dans le dossier pour les honneurs de la cour)<ref name="Mémoire"/> fut admis aux Honneurs de la Cour le 3 mars 1789 sous la qualification de « ''vicomte du Puy-Melgueil'' »<ref name="Saint-Allais 48"/>. ''La gazette de France'' (mars 1789) mentionne un vicomte du Puy-Melgueil qui eu l'honneur d'être présenté au roi le 3 mars eut celui de monter dans les voitures de Sa Majesté, et de la suivre à la chasse<ref>[http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386537r/f4.item.zoom Gazette de France n°20 10 mars 1789]</ref><ref> [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386539k/f4.item.zoom Gazette de France n°22 17 mars 1789 (corectif)].</ref>.
Colbert rappelle dans son testament politique, en 1683 deux ans avant la révocation de l’Édit de Nantes,« ''que la manière dont s’est faite la Recherche a été extrêmement à charge.''» Il ajoute qu’il « ''faut en faire une bonne fois une recherche exacte, mais qui ne passe point pas les mains des Partisans ''».<ref>Les Recherches de la Noblesse (1666-1729), Arnaud Clément, Éditions Patrice du Puy, 28, rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75015, Paris.</ref>. <br>
Marc Antoine Guillaume du Puy a été admis en 1789 après qu’ait été mis fin à la proscription des protestants par L’Édit de Tolérance de Louis XVI (1787)<ref>[http://huguenotsweb.free.fr/histoire/edit1787.htm voir l’Édit.]</ref>
Marc Antoine Guillaume Dupuy (nom légal mentionné dans l'acte de baptême de son fils Antoine Louis en 1776)<ref name="baptême 1776"/> ''alias'' « Marc Antoine Guillaume du Puy, seigneur de la Riverolles et de La Bousquetié » (nom donné dans le dossier pour les honneurs de la cour)<ref name="Mémoire"/> fut admis aux Honneurs de la Cour le 3 mars 1789 sous la qualification de « ''vicomte du Puy-Melgueil'' »<ref name="Saint-Allais 48"/>. ''La gazette de France'' (mars 1789) mentionne un vicomte du Puy-Melgueil qui eu l'honneur d'être présenté au roi le 3 mars eut celui de monter dans les voitures de Sa Majesté, et de la suivre à la chasse<ref>[http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386537r/f4.item.zoom Gazette de France n°20 10 mars 1789]</ref><ref> [http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6386539k/f4.item.zoom Gazette de France n°22 17 mars 1789 (corectif)].</ref>.
Ce rattachement à la [[Famille du Puy-Montbrun (Albigeois)|famille Delpuech (Dupuy) de Cagnac]] est contredit par Barnabé Farmain de Rosoi qui indique dans les ''Annales de Toulouse'' (1772) que Pierre Delpuech (fils de Guy Delpuech seigneur de Cagnac et de demoiselle de Varagne) mourut sans postérité<ref>[https://books.google.fr/books?id=atjxyu3t98kC&pg=RA1-PA184&dq=%22Pierre+Delpuech,+qui+mourut+sans+post%C3%A9rit%C3%A9%22&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiSmKHJktXeAhVCjywKHa_kDTQQ6AEIKDAA#v=onepage&q=%22Pierre%20Delpuech%2C%20qui%20mourut%20sans%20post%C3%A9rit%C3%A9%22&f=false Barnabé Farmain de Rosoi, ''Annales de Toulouse'', 1772, page 184.]</ref>.
223
modifications

Menu de navigation