Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

68315 - Soultz-Haut-Rhin

7 026 octets ajoutés, 11 juin
Ancienne église de l'Ordre de Malte : réduction taille galerie
|Codepostal=68360
|DatePopulation=2009
|Region= {{Region fr Al}}
|Departement= {{Departement 68}}
|Métropole=
- [[1870]] : escarmouches de francs-tireurs aux abords de la ville.<br>
- 1914-18 : Soultz se trouve dans la zone du front qui se situe au Hartmannswillerkopf - bombardements de la ville.<br>
- 1940-45 : arrivée des troupes allemandes - rattachement de la ville à celle de [[68112 - Guebwiller |Guebwiller]] du point de vue administratif. Libération de la ville en février 1945, retour à son autonomie.<br>
=== {{Toponymie}} ===
La tradition prétend que le nom de Soultz viendrait du vieil et moyen haut allemand et signifierait "liqueur salée". Cela s'expliquerait du fait que des veines d'eau salée circulent dans le sous-sol de la ville, et que les eaux de certains puits sont salées. La tradition raconte d'ailleurs que les boulangers auraient pris de cette eau pour faire leur pain.<br>
Des études plus récentes prétendent que Soultz viendrait du latin "solatus" = "bain chauffé par le soleil" (il y avait autrefois un grand étang à l'entrée de Soultz en venant de Guebwiller, là où se dressait le magasin Migros). Dans cette hypothèse, le nom de la ville serait donc d'origine romaine.<br>
===Église Saint Maurice===
[[Fichier:68315_-_Soultz_Eglise_Saint_Maurice.jpg|thumb|right|400px|C.Angsthelm]]
* Situé sur la place de l'ancienne halle aux blés, l'édifice aurait été commencé au XIII{{e}}e siècle à l'endroit d'un ancien sanctuaire, « mentionné en 1118 »<ref>Page 425, in Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck, Guy Bronner, ''Dictionnaire des monuments historiques d'Alsace'', Strasbourg, Éditions La Nuée Bleue, 1995, 662 pages, ISBN 2-7165-0250-1</ref>.* En grès rouge, il comprend une abside carrée, un transept et une travée de nef du XIV {{XIVe siècle}}. Cette dernière était certainement bien avancée au milieu du siècle, comme en témoigne l'autel de la Sainte-Croix, daté de [[1340]]. « Le chœur voûté d'ogives, à chevet plat et le transept remontent encore au XIII{{e}} ; le siècle »<ref>Page 42, in Marie-Philippe Scheurer, ''Canton de Soultz, Haut-Rhin'', Collection "Images du Patrimoine", Illkirch, Le Verger éditeur, 1991, ISBN 2-908367-25-4</ref>. Le reste de la nef (sans triforium) avec ses bas-côtés est du XV {{e}}siècle. Sur les côtés, présence de la chapelle funéraire des Waldner de Freundstein et d'une chapelle baptismale. * Tour centrale octogonale du XIV {{e}} , à deux étages laquelle un niveau a été rajouté en [[1610]] par le tailleur Daniel Demaret, avec flèche en charpente, (haute de 62 m). Le tympan du portail central latéral d'un style français, représente représentant Saint Maurice à cheval et l'adoration des rois, date du XIV{{e}} siècle. Le portail principal, représentant le jugement dernier, et le 3ème portail datent du XIX{{e}} siècle.* L'église est classée aux Monuments historiques depuis 1920.<ref>[http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=68315&NUMBER=13&GRP=0&REQ=%28%2868315%29%20%3aINSEE%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=100&MAX3=100&DOM=Tous Base Mérimée]</ref><br>{{clr}}<gallery perrow=5 widths=165 heights=150>68315_-_Soultz_tour_octogonale.jpg|<center>Tour octogonale XV{{e}}</center>68315 - Soultz-H-R_Cadran_Solaire.JPG|<center>Cadran solaire sur le clocher</center>68315_-_Soultz_portail_principal.jpg|<center>Portail principal</center>68315_-_Soultz_tympan_portail_principal.jpg|<center>Tympan portail principal,<br>jugement dernier</center>68315_-_Soultz_portail_Saint_Maurice_à_cheval.jpg|<center>Tympan latéral,<br>saint Maurice à cheval</center></gallery>==== Intérieur et Mobilier ====[[Fichier:68315_-_Soultz_nef.jpg|thumb|left|290px|Nef]]* <u>La chaire</u> : en bois marqueté et sculpté, elle date du début du {{XVIIe siècle}}, mais son auteur est inconnu. Supportée par une colonne et de fines consoles courbes, la cuve est abondamment sculptée : entre colonnettes se logent des niches avec de petites statues représentant les évangélistes.* <u>Trois dalles funéraires</u> : une de Rodolphe de Masevaux, décédé en 1334, une de Conradt de Schwalbach, chevalier de l'Ordre, mort en [[1568]], et une de Catherine Sitter, veuve de Henri d'Anthès, datée de 1751.* <u>Les enfeux</u> : découvertes seulement en 1970, les peintures murales représentent chacune une scène de crucifixion. Apparaissent dans un coin les armes de la famille de Pfaffenheim.* <u>Un relief</u> : il date de la fin du XVI{{e}} siècle et fait écho à une gravure du XV{{e}} représentant saint Georges maîtrisant un dragon.* <u>Une vierge à l'Enfant</u> : très proches d'autres statues similaires des années 1510 - 1520, elle est présentée dans la chapelle de Waldner.* <u>La verrière axiale de l'abside</u> : c'est un don des barons Heeckeren d'Anthès. Sont notamment représentés en partie basse l'évêque de Strasbourg, saint Arbogast, ainsi que sainte Odile et sainte Adélaïde. ==== L'orgue ====[[Fichier:68315 - Soultz-H-R_Orgue_Silbermann.JPG|thumb|right|200px|Orgue Silbermann]]* La tribune est ornée d'un garde-corps ajouré, réalisé par Frantz Kayser.* Mis en place en [[1750]], l'orgue est l'œuvre de Jean-André et Jean-Daniel Silbermann.<br>: L'instrument comporte un buffet en chêne avec tourelle centrale à trois pans, surmontée d'un écusson représentant les armes de la ville. « L'instrument a conservé sa façade d'origine en étain »<ref>Page 49, in Marie-Philippe Scheurer, ''Canton de Soultz, Haut-Rhin'', Collection "Images du Patrimoine", Illkirch, Le Verger éditeur, 1991, ISBN 2-908367-25-4</ref>. Au XIX{{e}} siècle l'orgue a été agrandi par la maison Callinet, puis pneumatisé par Paul Marie Kœnig. Enfin, la partie mécanique a été restaurée par la maison Schwenkedel en 1960.<br>: L'orgue est classé aux Monuments historiques depuis 1977 pour le buffet et 1901 pour la partie instrumentale<ref> [http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/palissy_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=68315&NUMBER=81&GRP=0&REQ=%28%2868315%29%20%3aINSEE%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=200&MAX3=200&DOM=Tous Base Palissy]</ref>.{{clr}}
<gallery>
68315_-_Soultz_tour_octogonale.jpg|<center>Tour octogonale XV {{e}}</center>68315_-_Soultz_portail_Saint_Maurice_à_cheval.jpg|<center>Tympan Saint Maurice à cheval</center>68315_-_Soultz_portail_principal.jpg|<center>Portail principal</center>68315_-_Soultz_tympan_portail_principal.jpg|<center>Tympan portail principal</center>68315_-_Soultz_nef.jpg|<center>Nef</center>68315_-_Soultz_orgue_Silbermann_1750.jpg|<center>orgue Silbermann 1750Orgue et tribune</center>68315_-_Soultz_chaire_Renaissance.jpg|<center>chaire Chaire Renaissance</center>68315 - Soultz enfeu peinture murale XIV--e--.jpg|<center>Enfeu peinture murale XIV {{e}}: crucifixion</center>68315_-_Soultz_peinture_murale.jpg|<center>Peinture muraleXIV{{e}}</center>
68315_-_Soultz_calvaire.jpg|<center>Calvaire</center>
68315 - Soultz bas relief XV --e--.jpg|<center>Bas relief XV --{{e--}}</center>68315_-_Soultz_pierre_tombale.jpg|<center>Pierre tombale<br>Rodolphe de Masevaux</center>
68315_-_Soultz_cuve_baptismale_1656.jpg|<center>Cuve baptismale 1656</center>
68315_-_Soultz_vitrail.jpg|<center>VitrailSainte Anne</center>68315_-_Soultz_vitrail_de_la_Vierge.jpg|<center>Vitrail de la Vierge</center>68315_-_Soultz_pieta.jpg|<center>Pieta</center>68315 - Soultz Vierge Renaissance.jpg
</gallery>
<gallery>
68315 - Soultz_manoir renaissance dit Bucheneck 17 --e--.JPG|<center>manoir Manoir au XVII {{e}}</center>68315_-_Soultz_manoir_Renaissance.JPG|<center>entrée Entrée manoir</center>68315_-_Soultz_manoir_du_Bucheneck.jpg|<center>les Les fossés du manoir</center>
</gallery>
===Ancienne église de l'Ordre de Malte===
[[Fichier:68315_-_Soultz_ancienne_chapelle_de_l'Ordre_de_Malte.jpg|thumb|left|200px280px|C.Angsthelm]]* Les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem se sont installés à Soultz au début du XIII{{e}} siècle et y ont bâti une chapelle et une commanderie. « La chapelle aurait été consacrée en 1234, mais la première mention de la commanderie date de 1263 »<ref>Page 428, in Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck, Guy Bronner, ''Dictionnaire des monuments historiques d'Alsace'', Strasbourg, Éditions La Nuée Bleue, 1995, 662 pages, ISBN 2-7165-0250-1</ref>. L'ensemble se trouvait d'abord à l'extérieur du village puis fut intégrée à celui-ci lors de la réalisation de la deuxième enceinte. La chapelle, vétuste à ce moment-là, fut remplacée par une plus grande, puis complétée par une nef au XIV{{e}} siècle et des bas-côtés au XV{{e}}. Suite aux dommages de la guerre de trente ans, une nouvelle chapelle est érigée en [[1775]]. Placée perpendiculairement au logis, elle se compose d'une nef rectangulaire et d'une abside à trois pans. C'est dans cette chapelle que se trouvaient les trois dalles funéraires maintenant présentes dans l'église.* Toutes les archives et vestiges de la commanderie de Saint Jean de Jérusalem sont conservés au sous-sol du château du Bucheneck(Musée).<br>* La commanderie est classée aux Monuments historiques depuis 1983<ref>[http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=68315&NUMBER=19&GRP=0&REQ=%28%2868315%29%20%3aINSEE%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=100&MAX3=100&DOM=Tous Base Mérimée]</ref>.: À cette date est est vendue par les descendants des Heeckeren d'Anthès à la ville de Soultz qui la réhabilite en "Nef des jouets", ouverte en 1994, et abritant notamment les collections de J. et J.R Haeusser.
<galleryperrow=5 widths=165 heights=150>68315_-_Soultz_chapelle_de_l'Ordre_de_Malte.jpg|<center>vitrail Vitrail de la chapelle</center>68315_-_Soultz_vestiges_de_la_commanderie.jpg|<center>vestiges Vestiges de la commanderie</center>68315_-_Soultz_commanderie_de_l'Ordre_de_Malte.jpg|<center>commanderie Commanderie de l'Ordre de Malte</center>68315_-_Soultz_ordre_de_Malte.JPG|<center>ordre Ordre de Malte XIII{{e}}</center>68315 -_Soultz_triptyque_ordre_de_Malte_.JPG|<center>triptyque Triptyque ordre de Malte</center>
</gallery>
== {{Patrimoine de guerre}} ==
* Hartmannswillerkopf (Hartmann, la mangeuse d'homme ou la montagne de la Mort), montagne où eut lieu des combats pendant la guerre de 1914-1918, un monument national y est érigé. Le sommet est partagé entre les communes de Hartmannswiller, de Wuenheim, de Wattwiller et de Soultz.<br><br>[[Fichier:Vieil Armand.jpg|200px|thumb|left|Une vue de l'Hartmannswillerkopf en novembre 1918.]]<br>
L'Hartmannswillerkopf, le [http://www.jds.fr/wattwiller/patrimoine-historique-alsace/vieil-armand-hartmannswillerkopf-wattwiller-2651_L ''Vieil-Armand''] comme l'avaient baptisé les combattants français (956 mètres d'altitude), est un contrefort boisé des Vosges qui tombe à pentes escarpées sur la plaine d'Alsace. Il domine Mulhouse; c'est un observatoire de premier ordre : à ses pieds l'Alsace s'étend à perte de vue. On comprend facilement l'importance de cette montagne dont le sommet fut âprement disputé par les Français et les Allemands. Les combats furent particulièrement violents en 1915.<br>
Le sommet avait été perdu par les Français le 19 janvier 1915. Après une préparation de plusieurs jours et une série d'attaques habilement combinées, les chasseurs alpins arrivent au point culminant le 22 mars et s'installent sur le versant. Le 25 avril, l'ennemi tente un grand coup pour ressaisir la crête, mais le ''Vieil-Armand'' reste français. La lutte se poursuit pendant de longs mois et la position passe alternativement des Allemands aux Français. A la fin les deux adversaires demeurent installés face à face sur la crête.<br>
{{clr}}
=={{Repères géographiques}}==
Cette commune haut-rhinoise se trouve à peu près à mi-chemin entre [[68066 - Colmar|Colmar]] et [[68224 - Mulhouse|Mulhouse]], à proximité de la route nationale 83 marquant la séparation entre plaine et piémont des Vosges. Elle est donc entourée de vignobles et des premières pentes des ballons, et constitue une des étapes de la Route des Vis d'Alsace.<br>Soultz-Haut-Rhin est également très proche de la cité de Théodore Deck, à savoir Guebwiller, qui marque le début de la vallée du Markstein.
<br style="clear:both;">
|An34=2006 |Hab34=7 072
|An35=2011 |Hab35=7 238
|An36=2016 |Hab36=-7 111|An37=- 2021 |Hab37=-
|An38=- |Hab38=-
|An39=- |Hab39=-
<gallery>
image:68315_-_Soultz_fontaine_Saint_Maurice.JPG|<center>fontaine Fontaine Saint Maurice</center>Image:68315_-_Soultz_puits_1593.jpg|<center>puits Puits 1593</center>Image:68315_-_Soultz_maison_Renaissance.jpg|<center>maison Maison Renaissance</center>Image:68315_-_Soultz_auberge_1575.jpg|<center>auberge Auberge 1575</center>Image:68315_-_Soultz_vieux_lavoir.jpg|<center>vieux Vieux lavoir</center>Image:68315 -Soultz château d'Helckeren-Anthès.jpg|<center>château Château d'Heeckeren d'Helckeren-Anthès XVII --{{e-- }} remanié XIX--{{e--}}</center>
</gallery>
 
== {{Ville de Naissance de}} ==
== {{Familles notables}} ==
*'''[http://www.soultz68.fr/F/choisir/soultziens/waldner.html Famille des Waldner de Freundstein]'''
*'''[http://www.soultz68.fr/F/choisir/soultziens/index.html Soultziens illustres]'''
 
==== Les maires ====
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=André WILHELM |Dates=1808 - 1828|Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Elu-Donnees|Nom=Thomas BIRGAENTZLÉ |Dates=1989 - 2014 |Commentaire= }}
{{Notable-Entete}}
{{Notable-Donnees|Nom= |Dates= |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Protais WIHLELM |Dates= [[1783]] - [[1826]] |Commentaire=décédé en [[1826]] }}{{Notable-Donnees|Nom=Joseph ANSELM |Dates= [[1826]] - [[1857]] |Commentaire=décédé en [[1858]] }}{{Notable-Donnees|Nom=Jean WANGEN |Dates= [[1857]] - [[1881]] |Commentaire=décédé en [[1881]] }}{{Notable-Donnees|Nom=Antoine SUTTER |Dates=1896 [[1881]] - [[1904]] |Commentaire=décédé en [[1904]] }}{{Notable-Donnees|Nom=Joseph WUYAM |Dates= [[1904]] - [[1924]] |Commentaire=décédé en [[1926]] }}{{Notable-Donnees|Nom=Eugène WACKENTHALER |Dates= [[1924]] - |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom= |Dates= |Commentaire= }}
{{Notable-Fin}}
{{Medaille-Donnees|Nom=|Naissance= |Deces=- |Commentaire=}}
{{Medaille-Donnees|Nom=|Naissance=|Deces=- |Commentaire= }}
{{Medaille-Donnees|Nom=|Naissance=|Deces=- |Commentaire= -}}
{{Medaille-Fin}}
[http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=NOUVEAU&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P Voir les 31 notices] (en renseignant simplement le lieu de naissance.]
{{Medaille-Entete|Photo=Medaille st helene 2.jpg |Taille=50 |Lien=La médaille de Sainte Hélène }}
{{Medaille-Donnees|Nom= |Naissance= |Deces= |Commentaire= }}
{{Medaille-Donnees|Nom= |Naissance= |Deces= |Commentaire= }}
{{Medaille-Fin}}
- Guerre de 1939-1945 : 250 jeunes incorporés de force dans l'armée allemande - 86 ne sont pas rentrés - 70 grands invalides.<br>
{{Monument-Entete}}{{Monument-Donnees|Nom=- |Naissance=- |Deces== Morts des guerres 1914- |Commentaire= }}{{Monument1918 / 1939-Donnees|Nom1945 =- |Naissance=- |Deces=- |Commentaire= }}{{Monument-Donnees::: [[Image:Pictos recherche.png|20px|Nomlink=]] [[68315 - |Naissance=Soultz-Haut- |Deces=Rhin - Morts aux guerres|Commentaire= }}{{Monument-Fin}}Consulter la liste]]
== Ressources généalogiques ==
* ''Soultz et son canton'', guide touristique - 1989-1990, préfacé par Thomas Birgaentzle, Maire de Soultz (d'où sont tirés la plupart des informations ci-dessus).
* Marie-Philippe Scheurer, ''Canton de Soultz, Haut-Rhin'', Collection "Images du Patrimoine", Illkirch, Le Verger éditeur, 1991, ISBN 2-908367-25-4
* Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck, Guy Bronner, ''Dictionnaire des monuments historiques d'Alsace'', Strasbourg, Éditions La Nuée Bleue, 1995, 662 pages, ISBN 2-7165-0250-1
== {{Voir aussi}} ==
{{sommaire}}
 
 
 
<!-- Label de qualité -->
{{Article de qualité}}
[[Catégorie:Communes de qualité (68, France)|S]]
<!-- Label de qualité -->
19 931
modifications

Menu de navigation