Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Belgique - Etikhove

2 octets ajoutés, 6 novembre 2016 à 21:53
m
{{Histoire de la commune}} : orthographe
Le nombre d'habitants va commencer à croître ensuite : on comptait environ 1300 habitants à la fin du {{XVIIème siècle}}, pour arriver à environ 3000 habitants vers [[1840]]. La terrible crise économique de [[1845]]-[[1846]], avec son lot d'épidémies, et l'émigration, notamment vers les grandes exploitations agricoles de la Somme et de l'Oise en France, ramenèrent le chiffre de la population du village à 2488 en [[1880]], et 2251 en [[1920]].
Il est à noter aussi que, depuis l'époque de la Réforme du {{XVIème siècle}}, il y avait dans la région de Renaix-Audenarde, sept petites communautés protestantes (communautés appelées le "Mont-des-Oliviers flamand" ou "l'Olivier flamand") dans les ville villes et villages d'Audenarde, Melden, Nukerke, Etikhove, Wijlegem, Mater et Horebeke. Dans la seconde partie du {{XVIIIème siècle}}, subsistaient seulement les communautés protestantes de Matere, Etikhove et Hoorebeke : cette dernière communauté existe toujours aujourd'hui, mais la communauté protestante d'Etikhove disparut en [[1913]].
Durant la Grande Guerre de 1914-1918, trois jeunes gens furent tués par les Allemands :
* Omer De Donder, frère des deux précédents cités, qui fut grièvement blessé.
Rappelons également avec Dirk De Merlier, un historien local, qu'en [[1933]], durant "l'année des apparitions mariales" (à Olsene, Herzele, Wielsbeke, Uitkerke, Onkerzele, etc.), du 9 au 30 octobre, Omer Eneman, décorateur et artiste-peintre d'Etikhove, rejoint ensuite par le Renaisien Maurice Van Rokegem, disent avoir vu des apparitions de la Vierge, vêtue de blanc et d’un manteau bleu, avec une couronne de roses d’or. « ''Le peuple doit souvent communier, il doit lire'' (…) ''et j’aiderai les malades'' », aurait-Elle dit. Le 29 octobre [[1933]], une date annoncée précédemment, 25 000 personnes affluèrent à Etikhove, dont de nombreuses persones personnes invalides et handicapées, dans une excitation générale et un chaos indescriptible. Il n'y eut néanmoins aucun miracle ni phénomène visuel remarquable, ce qui déçu bien évidemment les pélerins. Ainsi, le cardinal Van Roey, archévêque de Malines-Bruxelles, déclara le 25 août [[1934]] que ces faits, avec ceux d'Olsene et d'autres apparitions « ''ne présentent aucun élément qui puisse servir d’argument positif pour leur caractère surnaturel'' ».
Suite à la loi de fusion des communes, l'ancienne commune d'Etikhove a été fusionnée le 1{{er}} janvier [[1977]], avec Nukerke, Schorisse, Maarke-Kerkem, dans la nouvelle commune de Maarkedal.
22 454
modifications

Menu de navigation