Scieur de long

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour à la lettre S

Le métier

Scieur de Long

Les scieurs de long débitaient de longues pièces de bois dans le sens du fil pour obtenir des planches, plateaux, poutres, chevrons, voliges, traverses pour le chemin de fer , limonières pour charron etc...
Les bois débités dépendaient de la demande du client et de la région. Le chêne , le hêtre ou l'orme étaient les plus courant. Le Châtaigner quand à lui était utilisé pour les charpentes car il possède la propriété de faire fuir certains insectes. Le châtaigner sert aussi a réaliser les limonières de charrons.
Les scieurs de long travaillent au moins en équipe de deux, l'équipe type en comptait trois . Le chevrier (c'était le chef ou le singe) qui est debout sur le tronc équarri à la hache et qui remonte la scie, le second chevrier (le renard) qui donne des impulsions pour faciliter la descente de la scie sous son propre poids et un doleur (équarrisseur)
(équarrir : en partant du bois rond, le rendre carré)
Le doleur dirigeait le chantier quand il y avait plusieurs équipes de scieurs. Une brigade est composée de plusieurs équipes.

Travail saisonnier souvent nomade pratiqué pendant la saison d'automne et d'hiver , les scieurs étaient originaires d'une région de montagne comme l'Auvergne, le massif central
Les scieurs étaient :

  • sédentaires : travaillant surtout à proximité de leur habitation.
  • itinérants : allant par deux dans un secteur de plusieurs dizaines de kilomètres.
  • ambulants : parcourant inlassablement la campagne, sans résidence fixe.
  • immigrants : chassés de leur pays pour des raisons économiques ou politiques.
  • migrants ou émigrants : venant surtout du massif central.

Beaucoup des scieurs de long se sont mariés ou sont décédés au loin. Plus spécialement les scieurs du Massif Central.

A l'inverse, dans ces contrées lointaines, d'autres migrants ont connu des jeunes filles qui ont renonçé à leurs pays pour suivre leurs maris dans le Massif Central.

Les Outils principaux

Leur outillage était sommaire, ils se déplaçaient facilement de chantier en chantier, transportant la scie, les haches...

Ils montaient le support (sorte de trépied) avec les matériaux trouvés sur place.

Galerie Photo des outils

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Liens utiles