Saint Polycarpe

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Statue de Saint Polycarpe
Photo C. PIEMINOT

Saint Polycarpe

Selon des sources, ce Saint est né vers 69 ou 89. Il est décédé vers 155 ou 167.

Il était évêque de Smyrne, aujourd’hui Izmir en Asie mineure.

Sa vie

Il est communément considéré comme un disciple de l’apôtre Jean qui, vers la fin de sa vie, s’était établi non loin de là, à Éphèse après avoir été exilé sur l’île de Patmos, puis libéré après la mort de Domitien.
Certaines sources le désignent comme étant le père spirituel de Saint Irénée de Lyon, à qui il aurait transmis la tradition johannique.

Il combattit de nombreuses sectes qu’il jugeait hérétiques, en particulier certains gnostiques et notamment Marcion.

Polycarpe accueillit en sa ville de Smyrne l’évêque d’Antioche, Ignace, condamné ad Bestias dans les arènes de Rome. Les deux évêques devinrent amis. C’est vraisemblablement grâce à Polycarpe que l’on a conservé le corpus des sept lettres d’Ignace, en les répandant dans les communautés d’Asie mineure.

Lorsqu’éclate la persécution commandée par l’empereur et philosophe Marc Aurèle, Saint Polycarpe est très âgé. Il tient tête au proconsul qui l’interroge.
Il est brûlé vif à une date inconnue située vers 155 ou 167.
Un beau passage du récit légendaire dit qu’au moment où les flammes l’environnent, il apparaît « non comme une chair qui brûle mais comme un bon pain qui cuit » !

Source [1]

Des lieux où Saint Polycarpe est représenté...

  • Saint Polycarpe n’est jamais venu à Lyon mais c’est un chaînon essentiel dans la transmission de « l’évangile au confluent ».


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Panneau informatif en l'Église Saint Polycarpe de Lyon