SARKOZY Nicolas

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< retour à liste des présidents de la république française>

Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOCSA
Président de la République


Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA (1955- )

6e président de la Ve République française (2007-2012). Coprince d'Andorre, Grand maître de la Légion d'honneur, Premier chanoine de l'Archibasilique Saint-Jean de Latran

Nicolas SARKÖZY, est né le 28 janvier 1955 dans le 17e arrondissement de Paris.

Biographie familiale

Fils d'Andrée MALLAH et de Pal SARKÖZY de NAGY-BOCSA

  • épouse le 23 septembre 1982, Marie-Dominique CULIOLI, ils ont eu 2 enfants :
  • Pierre
  • Jean
  • épouse le 23 octobre 1996, Cécilia CIGANER-ALBENIZ, ils ont eu 1 enfant :
  • Louis
  • épouse le 2 février 2008, Carla BRUNI, ils ont eu 1 enfant :
  • Giulia, née le 19 octobre 2011

Études

  • Lycée Chaptal (Paris 8)
  • Cours Saint-Louis de Monceau (Paris 8)
  • Université Paris X Nanterre
  • Institut d'études politiques de Paris (1979-1981)

Diplômes

  • Baccalauréat B
  • Maîtrise de droit privé (1978)
  • Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (1980)
  • DEA de Sciences politiques avec mention (mémoire sur le Référendum du 27 avril 1969)

Décorations

  • Grand-croix de la Légion d'honneur en 2007 (chevalier en 2004)
  • Grand-croix de l'ordre national du Mérite en 2007
  • Commandeur de l'ordre de Léopold (Belgique) en 2004
  • Grand-croix de l'ordre de Charles III (Espagne) en 2009
  • Médaille du RAID, pour son rôle lors de la prise d'otage de la maternelle de Neuilly

Carrière professionnelle

  • Stagiaire puis collaborateur en 1981 chez l'avocat Guy Danet
  • Création d'un cabinet d'avocat "Leibovici-Claude-Sarkozy" en 1987
  • Président de l'Établissement public d'aménagement de La Défense (EPAD) entre 2005 et 2007

Carrière politique

  • Adhère au parti de l'Union des démocrates pour la République (UDR) en 1974, dont il devient délégué en 1975
  • Adhère au parti le Rassemblement pour la République (RPR) en 1976, sera responsable de ce parti pour Neuilly-sur Seine
  • Conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine en 1977
  • Président du comité de soutien des jeunes pour la candidature de Jacques CHIRAC en 1980
  • Nicolas Sarkozy obtient son premier mandat de maire de Neuilly-sur-Seine en 1983. Il restera à la tête de la ville pendant dix-neuf ans.
  • Député des Hauts-de-Seine (6e circonscription) de 1988 à 2002
  • Ministre du Budget dans le gouvernement d'Édouard BALLADUR, le 30 mars 1993
  • Porte-Parole du Gouvernement (1993-1995)
  • Érick Schmitt, alias « Human Bomb », retient en otage 21 enfants dans une classe de maternelle de Neuilly. Il négocie avec le ravisseur afin de faire libérer les enfants. Au bout de 2 jours le GIGn intervient, Erick Schmitt est tué, les enfants sain et sauf sont libérés. L'intervention de Nicolas est remarquée par l'opinion publique et il acquiert une notoriété nationale.
  • Il soutient la candidature d'Edouard BALLADUR contre Jacques CHIRAC lors des élections présidentielles de 1995. Il abandonne son poste de Porte-Parole du Gouvernement.
  • Édouard BALLADUR et défait au premier tour des Présidentielles, le 23 avril 1995
  • Secrétaire général du RPR le 6 février 1998
  • Président par intérim du RPR (avril 1999-octobre 1999)
  • La liste RPR-DL mené par Nicolas SARKOZY et Alain MADELIN n’obtient que 12.8% des suffrages aux élections européennes de 1999. Elle se place derrière le PS et le RPF mené par Charles PASQUA.
  • Il démissionne de sa fonction intérimaire de président du RPR le 14 juin 1999 et se retire de la politique nationale
  • Réélu député de Puteaux et de Neuilly-sur Seine aux élections législatives de 2002.
  • Il soutient la candidature de Jacques CHIRAC à l'élection présidentielle de 2002, Jean-Pierre RAFFARIN est nommé Premier ministre
  • Il est nommé ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales dans le nouveau gouvernement
  • Nicolas Sarkozy est nommé ministre d'État, de l'Économie, des Finances et de l'Industrie dans le troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, suite au remaniement ministériel le 24 mars 2004
  • Il déclare officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP suite à la démission d'Alain Juppé le 1er septembre 2004.
  • Il est élu à la tête de l'UMP le 28 novembre 2004, avec plus de 85% des suffrages, et donne sa démission de son poste de ministre.
  • Il est nommé ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire le 31 mai 2005 dans le nouveau gouvernement du Premier ministre Dominique GALOUZEAU de VILLEPIN
  • Il se déclare candidat pour l'élection présidentielle de 2007, le 29 novembre 2006, lors d'un interview régionale.
  • Il est élu candidat par les adhérents de l'UMP le 14 janvier 2007 avec 98% des voix.
  • Nicolas Sarkozy quitte le ministère de l'Intérieur pour se consacrer pleinement à sa campagne présidentielle le 26 mars 2007.
  • Il obtint 31 % des suffrages exprimés lors du scrutin du 22 avril 2007
  • Nicolas Sarkozy est élu président de la République le 6 mai 2007 avec 53% des suffrages.
  • il annonce sa démission de la présidence de l'Union pour un mouvement populaire Le 14 mai 2007
  • Nicolas Sarkozy nomme son Premier ministre, François FILLON, le 17 mai 2007, ce gouvernement sera remanié le 18 mars 2008 puis le 23 juin 2009. François FILLON sera reconduit à la tête d'un nouveau gouvernement le 14 novembre 2010
  • Il assure la présidence du Conseil européen de juillet à décembre 2008
  • Il assure la présidence du G20 depuis le 12 novembre 2010
  • Il quitte la présidence de la République le 15 mai 2012

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)