RICHE de PRONY Gaspard Clair Marie

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


<Retour à Chamelet

Gaspard Clair Marie RICHE de PRONY

RICHE de PRONY.jpg

Mathématicien et Hydraulicien. Né le 22 Juillet 1755 à Chamelet , décédé à Asnières sur Seine le 29 Juillet 1839 ; inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris, 8e division, à trois tombes de la sépulture de la Famille CUVIER et près de celles de François-Joseph DOUBLE, fondateur de l'Académie royale de Médecine et de l'inventeur du sonomètre Félix SAVART.


Biographie

  • Gaspard Clair François Marie RICHE de PRONY naquit le 22 Juillet 1755, il est le fils d’un noble (Gaspard Marie RICHE de PRONY), ancien procureur général du parlement des Dombes et de Claudine Jacquet. Il est baptisé dans l’église du château. Il passera une partie de son enfance à Châtillon d’Azergues où son père était notaire royal et commissaire en droits féodaux. Il fit une partie de ses études chez les bénédictins de Thoissey (Ain).
  • En 1773, à la sortie du collège, il va vivre à Lyon ou son père est avocat.
  • Au début de 1776, il va vivre à Paris et le 5 Avril il est admis à L’école des ponts et chaussées. Prony est un étudiant travailleur et brillant. En 1778, il peut enseigner a l’école des Ponts sans toutefois avoir le titre de « Professeur ». Pendant cette période à l’école des ponts, il a passé ses heures de loisir à la musique. Au cours de ses études à l’école des Ponts, il a noué des connaissances et en particulier avec PERRONNET, « premier ingénieur du roi et directeur de l’école ».
  • 1780, il reçoit son diplôme de l’école des ponts. A partir de cette date, il rempli les fonctions d’ingénieur à Bourges, Argenton, Dourdan,...
  • 1782 : PRONY épouse Marie de Fréminville, nièce du trésorier des Invalides. Cette même année, il perd son père qui décède le 10 décembre à Châtillon-d’Azergue. Comme fils aîné, c’est lui qui est chargé de la succession.
  • 1783, PRONY est suite à la demande de PERRONET (constructeur du pont de Neuilly) appelé à Paris ou il seconde Chézy à la tête de l’école des ponts. A cette même époque, il est adjoint à la construction des ponts de la Concorde et plus tard celui de Saint Maxence. Il rédige son premier mémoire sur la poussée des terres et d’autres ouvrage à l’occasion du tassement survenu dans la construction du pont de Neuilly.
  • En 1790, il fait paraître « L’exposition d’une méthode pour construire les équations » et « Nouvelle Architecture Hydraulique » publication terminée en 1796 sur l’Architecture hydraulique de Bélidor.
  • 1791 : Il est nommé Ingénieur en Chef des Pyrénées Orientales, mais peu après il prend la direction à Paris de la direction du Cadastre qui vient d’être créer par l’Assemblée constituante.
  • A partir de 1792, PRONY est chargé dans le cadre du service de géodésie de présider à la confection des tables Logarithmiques.
  • 1794 : Il fut un des premiers professeurs de sciences mathématiques à l’École Polytechnique. De Prony est resté en charge de la chaire jusqu’en 1815 ou il devient examinateur. Toujours en 1794 il intègre le commission des Poids et Mesures en charge de l’unification des poids et mesures. Il participe dans ce cadre à la confection du kilo étalon.
  • 1795 : Création par PRONY de l’École des Géographes du Cadastre qui forment les ingénieurs en charge de l’établissement des cartes au 1/20 000e. Cette école sera fermée en 1801.
  • 1796 : Il est nommé secrétaire de la section des sciences à l’Institut Polytechnique.
  • 1798 : Il succède à De Chézy à la direction de l’École des Ponts. Il refuse à Napoléon de participer à la campagne d'Égypte ce qui lui vaudra une période de disgrâce.
  • 1801 et 1824 publication des Grandes Tables trigonométriques et logarithmiques.
  • 1805 : Nommé Inspecteur général des Ponts et Chaussées.
  • 1826 : Mémoire sur le frein dynamométrique, qui a conservé son nom. Le frein de Prony.
  • 1833 : Il est élevé au grade de Commandeur de la légion d’honneur.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sources

  • 'Dictionnaire Historique du cimetière du Père-Lachaise XVIIIe et XIXe siècles' -Domenico Gabrielli - Éditions de l'Amateur - 2002

Logo internet.png Liens utiles (externes)



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.