Pierre-Paul RIQUET

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre-Paul Riquet (1609-1680)

Pierre-Paul Riquet (1609-1680)

Pierre Paul Riquet est né le 29 juin 1609 à Béziers dans une famille de la haute bourgeoisie.

Ses études chez les Jésuites révèlent très tôt un vif intérêt pour les sciences et les mathématiques.

En 1628, Il épouse Catherine de Milhau, âgée de 19 ans, fille d’un bourgeois biterrois, dont il aura cinq enfants.

Il entre à la Ferme des Gabelles, en 1630, grâce au soutien de François de Portugniares, son parrain.

Il demeure de 1634 à 1646 à Mirepoix.

En 1648, l’idée d’un canal reliant les deux mers se concrétise peu à peu.

Entre 1648 et 1660, Pierre Paul Riquet, installé à Revel, va parcourir la Montagne Noire pour trouver l'eau à suffisance, afin d'alimenter un Canal sur les deux versants.

Il devient Sous-fermier du Languedoc en 1651.

En 1652, il achète le château de Bonrepos (commune de Bonrepos-Riquet, Haute-Garonne), dont il deviendra plus tard le Baron de Bonrepos, après que le roi de France lui ait restitué son titre de noblesse perdu par l’un de ses aïeuls un siècle plus tôt. C’est là qu’il aménagera, dans le vallon de la Garenne qui jouxte sa demeure, sa “Machine Hydraulique”. C’est autour de cet ensemble expérimental, s’étendant sur près de deux hectares, qu’il étudie, à grandeur nature et pendant une quinzaine d’années, l’alimentation en eau de son futur Canal du Midi. Le château est classé depuis juillet 2008 au titre des Monuments Historiques.

En 1660, en tant que Fermier Général du Languedoc et de Cerdagne, il a en charge le recouvrement de l’impôt sur le sel. Il est probable que le concept du canal lui est venu pendant son acheminement vers les greniers du Languedoc.

Colbert, en 1661, lui confie la gabelle du Roussillon.

Pierre Paul Riquet n'a pas eu le temps de voir son œuvre totalement accomplie.

Mort de Riquet le 1er octobre 1680 à Toulouse et inhumation en la cathédrale Saint-Etienne.

Canal du Midi

Site inscrit au patrimoine de l'Unesco

Le Canal du Midi fut achevé et inauguré en 1681. Il fut le fruit d'hommes exceptionnels :

  • Le Roi Louis XIV
  • Le Ministre Colbert
  • L'inventeur et percepteur Pierre Paul Riquet
  • Le Commissaire Général des Fortifications Vauban

Les grandes étapes du projet

  • 1662 : Riquet présente son projet à Colbert, grâce à l’entremise de Monseigneur d’Anglure de Bourlemont, archevêque de Toulouse
  • Mai 1665 : Riquet est autorisé à creuser une rigole d’essai à ses frais, afin de vérifier s’il est possible d’amener suffisamment d’eau jusqu’au seuil de Naurouze
  • 7 octobre 1666 : L’Edit royal ordonnant le creusement du Canal des Deux Mers est signé par Louis XIV
  • 1667 : En janvier, début du creusement des rigoles d’alimentation et en avril début du creusement du barrage de Saint-Ferréol. Dès septembre, début du creusement du canal à Toulouse
  • Mars 1669 : Début des travaux à Naurouze (le Canal du midi a un tracé à double pente inhérent à l'obstacle naturel du Seuil de Naurouze qui avec ses 189 mètres d'altitude délimite le versant atlantique du versant méditerranée)
Canal du Midi - L'écluse de Guerre
  • 1670 : Construction du bassin de l’embouchure à Toulouse
  • 1671-1672 : Le versant Atlantique du canal de Naurouze à Toulouse est achevé et mis en eau.
  • 1674 : Le canal, achevé de Naurouze à Castelnaudary, est mis en eau et utilisé
  • 1675 : Le canal est achevé de Béziers à l’étang de Thau
  • 1676 : Construction de l’écluse ronde à Agde et du pont-canal de Répudre
  • 1679-1680 : Tunnel de Malpas creusé
  • 1680 : Construction de l’escalier d’écluses de Fonséranes
  • 1er octobre 1680 : Mort de Riquet à Toulouse
  • 24 mai 1681 : Inauguration officielle à Béziers, après l’inspection favorable de d’Aguesseau, Intendant du Languedoc. Mise en eau généralisée
  • Décembre 1682 : Le Canal Royal de Languedoc est achevé et opérationnel

Le canal du Midi en quelques chiffres

  • Riquet mit 15 ans à mûrir son projet, puis 4 ans pour convaincre Colbert et Louis XIV.
  • Il faudra 14 ans, de 2 000 ouvriers engagés au départ en 1667, ils furent jusqu’à 12.000 ouvriers, 7 millions de m3 de terre maniés à la main
  • Le projet coûta 17 millions de livres (salaire annuel d’un bon artisan de l’époque: 100 livres – aujourd'hui environ de 1 milliard d’euros).
  • Long de 241 kilomètres de Toulouse à l'étang de Thau, il est constitué de deux versants, l'un côté Atlantique d'une longueur de 52 Km et l'autre du côté Méditerranée d'une longueur de 189 Km.
  • Le seuil de Naurouze est le point le plus élevé du canal (190 m) avec une dénivellation de 57,18 m entre le seuil et Toulouse et 189,43 m entre le seuil et Sète.
  • Le bief (partie de canal contenue entre deux écluses) le plus long est de 53,49 km entre l'écluse d'Argens (Aude) et celle de Fonséranes (Hérault). (Les 9 écluses de Fonséranes constituent l'une des plus intéressantes curiosités du canal du Midi)
  • Le bief le plus court est de 250 m entre les deux écluses du Fresquel
  • 2 m profondeur
  • Sa largeur en surface varie entre 20 m et 16 m et au fond de 12m à 10 m.
  • 328 ouvrages d’art (dont 63 écluses, 126 ponts, 55 aqueducs, 7 ponts-canaux et 6 barrages. Le tunnel de Malpas est un ouvrage majeur du Canal du Midi. C’est le plus ancien tunnel canal au monde destiné à la navigation).
  • 45 000 platanes et cyprès plantés le long des berges.

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.