Photo ancienne et portraits

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher


Les photos

C amberger jeune.png
Aujourd'hui, prendre une photo est un acte terriblement banal.

Les photographies les plus anciennes peuvent être datées avec assez de précision grâce au support de la photo, ainsi qu'à la façon dont sont habillés les sujets, et l'on peut espérer retrouver des photos d'ancêtres datant des années 1860/70 sans trop de difficultés.

Les photographies de militaires sont parmi les plus faciles à retrouver, car facilement conservées. Elles sont elles aussi très facilement datables, l'uniforme signalant aisément l'époque, le grade, le corps d'armée.

La photo dans la presse est apparue avec l'affaire Dreyfus à la fin du XIXe siècle et s'est peu à peu répandue. Si vous avez un ancêtre illustre ou qui a pu illustrer la une d'un journal, vous ne pourrez espérer en trouver une trace qu'à partir des années 10/20.

Il est encore plus difficile de chercher des photos d'ancêtres lorsqu'elles n'ont pas été conservées par sa propre famille, les photographies officielles obligatoires n'étant apparues qu'encore plus tard... lorsqu'elles ont été conservées.

Pictos recherche.png Pour en savoir plus voir la page consacrée aux photos de famille


Les portraits

Amberger François Joseph 2.jpg
Retrouver le portrait de son ancêtre, avant que la photographie ait été inventée est un privilège réservé à ceux qui ont des ancêtres de bon niveau social.

En règle générale, et c'est le point positif, ceux-ci ont été conservés, et on ne risque pas de les trouver sur une brocante comme tant de vieilles photos qui n'intéressent plus personne. Pour retrouver un portrait dont on suppose l'existence, il faudra en premier lieu contacter tous les membres de sa famille, même les plus éloignés, en expliquant le sens de sa démarche, en se proposant de se déplacer pour simplement prendre une photo. Sur place, si votre requête a été acceptée, on envisagera de demander la permission de décrocher le portrait, pour regarder derrière.

Il est en effet fréquent qu'un portrait n'ait pas bougé depuis des décennies, et que son propriétaire, qui est peut-être le fils, la fille ou un petit-enfant du précédent locataire n'ait jamais pensé à le décrocher. On peut alors y trouver une notice rédigée à usage de la descendance.

Tout cela, évidemment, avec beaucoup de chance, mais ne pas oublier que c'est possible!

Lorsque le portrait n'est plus dans la famille, s'il s'agit d'un notable important, on pourra également se renseigner auprès de la mairie, de l'office de tourisme, du musée local s'il y en a un, le portrait en question ayant peut-être été donné lors d'une liquidation de biens.

Les portraits pouvaient également être reproduits en double ou triple exemplaire, copiés par d'autres peintres, cela était fréquent, et on s'attachera alors, si on n'a pu trouver l'original, à rechercher ses copies.

Enfin, un portrait peut révéler divers éléments : le visage d'un ancêtre évidemment, mais celui-ci peut poser dans une pièce qui sera elle aussi représentée, il peut être entouré d'autres personnages, son habillement a été bien choisi... : chaque élément du décor, en la matière, est primordial. Au travers de ces éléments, la personne peinte désire faire passer un message, car contrairement à la photographie, on peut tout se permettre sur une peinture... y compris de gommer ses propres imperfections.

Au final, le portrait sera revêtu de la signature du peintre, cette signature pouvant orienter vers la recherche d'une œuvre complète dudit peintre s'il a lui aussi laissé quelques traces, et pourquoi pas vers d'autres portraits de la famille, s'il en était le peintre "officiel".


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)