Paris - Église Saint-Roch

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour


C.Angsthelm


Présentation

Eglise paroissiale affectée à l'Eglise Catholique. Elle se situe :

  • 296, rue Saint Honoré
  • 75001 Paris
  • Tel : 01 42 44 13 20
  • Site
  • Métro : Pyramides, Tuileries

Elle est visitable aux horaires suivants (sauf pendant les messes) :

  • Lundi à Vendredi : 8h00-19h00 (Messes : 12h30 (sauf mardi) et 18h30
  • Samedi : 8h00-19h00 (Messe : 18h30)
  • Dimanche : 8h00-19h00 (Messes : 11h00, 12h15, 18h30)

Histoire.pngHistoire

L'église actuelle date pour ses fondations de 1653, elle bénéficie d'un patrimoine culturel et spirituel exceptionnel et a été magnifiquement restaurée.

Saint Roch Esquisse.jpg
Saint Roch rue Saint Honoré au 16 e.jpg
  • En 1204, le boulanger Renold Cherins et sa femme Sibille construisent, au milieu des moulins, une chapelle en l'honneur de Saint Honoré, patron de la Picardie d'où venait le blé à moudre.
  • En 1518, Jean Dinocheau décide de construire sur ses terres un oratoire dédié aux Cinq plaies du Christ. Il fut remplacé en 1578 par la première église Saint Roch puis, en 1653, par l'église actuelle dont la première pierre fut posée par Louis XIV lui-même.
  • Paroisse d'un quartier aujourd'hui dépeuplé, mais qui fut habité au 17e et 18e siècles par une société riche et élégante. Saint Roch a conservé une allure importante et un splendide décor. Le corps de l'église a été élevé de 1623 à 1690 sur les plans de Jacques Le Mercier, elle n'a reçu qu'en 1736-1738 sa façade, dessinée par Robert de Cotte. Entre-temps, Jules-Hardouin Mansart avait construit au nord de l'église la chapelle de la Vierge (1706-1710). Tirant parti de cette spectaculaire succession d'amples volumes, le curé Jean-Baptiste Marduel, entre 1750 et 1770, dota l'église d'un décor où se combinaient peintures et sculptures, il fit appel à quelques-uns des meilleurs artistes de son temps: Falconnet, Pierre, Vien, Doyen, et Boullée alors tout jeune architecte qui édifia en 1754 la chapelle du Calvaire en prolongement de celle de la Vierge (elle a malheureusement été victime d'un remaniement radical au milieu du 19e siècle). Les ravages de la Révolution ont altéré fortement l'étonnante scénographie religieuse conçue par Marduel, sans pourtant l'anéantir.
  • En même temps qu'elle recevait une nouvelle décoration, pour l'essentiel des peintures commandées par la ville de Paris, Saint Roch a recueilli beaucoup de monuments sculptés et de tableaux provenant d'églises et de couvents détruits (entre autres celui des Feuillants, des Jacobins, des Capucins et celui de Saint Jean en Grève), de sorte qu'elle peut à bon droit passer pour un musée de l'école française des 17e et 18e siècles.
  • Fréquentée par le monde littéraire et artistique du fait de son voisinage avec Le Louvre et la Comédie Française (Corneille, Bossuet, La Fontaine, Le Nôtre, Duguay-Trouin, Diderot, La Fayette, Fragonard, Champollion...). En 1947, elle est devenue la paroisse des artistes.
  • L'église est classée Monument Historique.

(Source :feuillet disponible à l'église)

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Extérieur


Intérieur

  • L'édifice mesure 126 m de long. Le chœur, dont la voûte a été peinte par Adolphe Roger (1800-1880), est prolongé de la Chapelle de la Vierge, elle-même entourée du déambulatoire, qui mène à la Chapelle de la communion, qui a elle-même été prolongée en 1750 par la Chapelle du Calvaire à l'initiative du curé Jean-Baptiste Marduel.
  • De la chaire primitive due à Simon Challe (1760) il ne reste que l'abat-voix représentant La Vérité soulevant le voile de l'Erreur, le reste fut refait au 19e et 20e siècles.
  • L'orgue Cliquot a subit de nombreuses transformations dont la dernière date de 1927. Le buffet d'orgue est de 1752.



Choeur



Chapelle de la Vierge

Saint Roch La Nativité marbre de Michel Anguier 1665-1667.jpg
  • La Nativité qui orne l'autel provient du Val de Grâce où une copie l'a remplacée, est de Michel Anguier de 1655. La Gloire en stuc au dessus de l'autel est de Etienne Maurice Falconnet, 1756, était autrefois prolongée par un groupe du même sculpteur représentant l' Annonciation, aujourd'hui remplacé par la Nativité.
  • La coupole ovale de Jean Baptiste Pierre, 1756, représente l'Assomption de la Vierge.


Chapelle de la Communion


Chapelle du Calvaire

Saint Roch Chapelle du Calvaire Christ marbre de Michel Anguier 1684 Vierge marbre fr Frédéric Bogino 1856.JPG
  • Le Christ en croix est en marbre de Michel Anguier de 1684 ; la Vierge, en marbre, est de Frédéric Bogino 1856.


Monuments funéraires

  • Cinq monuments, sauvés de la Révolution, provenant d'églises ou couvents de proximité fermés ou disparus ont été installés dans l'église : il s'agit du Cardinal Dubois provenant de la collégiale Saint Honoré ; le Comte d'Harcourt provenant du couvent des Feuillants ; le maréchal François de Créquy provenant des Jacobins de la rue Saint Honoré ; Charles de Créqui provenant des Capucins de la place Vendôme ; Pierre Mignard provenant des Jacobins de la rue Saint Honoré.
  • Jacques-Bénigne Bossuet décédé à Paris le 12 avril 1704 eut ses obsèques célébrées en l'église Saint Roch avant d'être inhumé en la cathédrale de Meaux, au pied de l'autel.
  • Plusieurs plaques funéraires disséminées dans l'église : La princesse Conti, fille naturelle de Louis XIV et de Louise de la Vallière,
  • Pour le Mur de la déportation, de la terre et des cendres de chacun des lieux ont été incorporées dans la plaque commémorative.


Tableaux et fresques murales


Liste des curés

Les curés

avant le Concordat

après le Concordat (8 Avril 1802)
Prénom(s) NOM Période Observations
Jean ROUSSE 30 Juin 1633-16 octobre 1659  
Jean COIGNET 1660-1668  
Louis COIGNET Août 1668-17 mars 1726 Doyen des curés de Paris  
Jacques BENCE 1726-Février 1738  
Aubin BRILLON de JOUY Mars 1738-Avril 1739  
Nicolas Louis CHERET Avril 1739-Juin 1743  
Pierre BADOIRE Juillet 1743-21 mai 1749  
Jean Baptiste MARDUEL 1749-1789 Démissionnaire  
Claude Marie MARDUEL 1789-1833 Doyen des curés de Paris  
Nicolas Théodore OLIVIER 7 février 1833- sacré Évêque d'Évreux le 6 Août 1841, décédé le 21 octobre 1854 à Evreux  
Jean Jacques FAYET 21 Août 1841- sacré Évêque d'Orléans le 26 février 1843, décédé à Paris le 4 avril 1849  
Charles MOREL 1er mars 1843-22 mai 1848 Démissionnaire  
Pierre Louis PETETOT 16 décembre 1848-10 octobre 1852 Démissionnaire  
Pierre Augustin FAUDET 18 novembre 1852-20 janvier 1870 Démissionnaire, Doyen des curés de Paris  
Sébastien Émile MILLAULT 28 février 1870-24 janvier 1896 Démissionnaire  
Marie Prosper Adolphe de BONFILS 18 mai 1896- sacré Évêque du Mans le 29 juin 1898  
Marie Timothée LECLERCQ 16 août 1898-10 juillet 1908 Démissionnaire  
Jean Eugène PEUPORTIER 10 août 1908-28 juillet 1921  
Henri Victor COUGET 29 octobre 1921-24 juin 1941 Démissionnaire  
Charles VIENNOT 15 juillet 1941-31 août 1966 Démissionnaire  
Pierre GHESQUIERE 2 octobre 1966-15 juin 1970 Démissionnaire  
François CONNAN 20 juin 1970-juillet 1979 Chanoine titulaire à Notre Dame de Paris en juillet 1979  
Gérard DESEILLIGNY 23 septembre 1979-31 août 1988  
Robert PERRELET 1 septembre 1988-31 août 1994  
Thierry de l'ÉPINE 1 septembre 1994-31 août 2008  
Philippe DESGENS 1 septembre 2008-31 août 2017  
Thierry LAURENT 1 septembre 2017-  
-  


Morts aux guerres

Autres photos

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France