Paris - Église Saint-Martin-des-Champs

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

C.Angsthelm

38 rue Albert Thomas


Histoire.pngHistoire

  • L'église Saint-Martin des Champs est située dans le quartier de la place de la République. Anciennement connue sous Saint Martin des Marais, elle pris le nom de Saint Martin des Champs lors de la fermeture de l'église du prieuré Saint Martin des Champs, tranformée en musée du Conservatoire des Arts et Métiers.
  • Construite en deux ans sous le Second Empire (1854-1856). L'archevêque de Paris, Mgr Sibour, en confia la charge à l'abbé Bruyère qui entrepris une souscription auprès des habitants du quartier en y ajoutant une part importante de fonds personnels. Il acheta un terrain et confia la réalisation à l'architecte Paul Gallois.
  • Le bâtiment fût construit en deux ans, à moindre coût et pour une durée provisoire, en charpente et en moellon.
  • Le clocher ne fût ajouté qu'en 1933 par l'architecte Fernand Vaudry.
  • La paroisse fût érigée canoniquement par l'archevêque le 31 janvier 1856, l'église fût bénie, et l' abbé Bruyère fût installé comme premier curé.
  • L'église souffre des dommages du temps. La Ville de Paris, propriétaire, a décidé un grand programme de travaux pour assurer la bonne conservation. A la fin du chantier, la paroisse disposera d'une église consolidée sur ses fondations. L'église sera fermée pour une année début Janvier 2020.



Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • De grands filets protègent les fidèles de chutes éventuelles de la voûte centrale., les vitraux du chœur sont également cachés ce qui obscurci considérablement l'abside.
  • En façade, les consoles soutenant l'archivolte, à décor de dents de scie et de feuillage, et le petit oculus orné d'une croix grecque sont les seuls ornements.
  • La nef est séparée des bas-côtés par des piliers métalliques qui ont été couverts de stuc pour leur donner un aspect classique correspondant au style de l'église, les chapiteaux sont ornés de feuillage.
  • Le chœur tranche avec la sobriété de l'église, l'ensemble mobilier est d'inspiration romano-byzantine ; les stalles en chêne massif ont été sculptées par Moisseron et André en 1881.




Orgue

St Martin des champs Orgue.jpg


  • Installé dans l'abside, en chêne massif, et encadré par des chapiteaux ornés de palmettes. Réalisé par le facteur d'orgue Louis Suret, et restauré plusieurs fois par Aristide Cavaillé-Coll.
  • Il possède deux claviers (19 jeux).



Les peintures

  • Les deux grandes peintures du chœur, exécutées par Henri Lerolle (1848-1929) sont quasiment invisibles dans la pénombre.
  • Dans les bas-côtés, onze toiles, oeuvre de Félix Villé (1819-1907), représentent la vie de Saint Martin.



Vitraux


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Abbé BRUYERE 1856-  
- -  
Père Stéphane-Paul BENTZ 2015-  


Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945


Illustrations - Photos anciennes.png En photos



ÉGLISE DU PRIEURÉ SAINT MARTIN DES CHAMPS

292 rue Saint Martin, Paris 3 e


  • Attesté dès le VIIIe siècle, le prieuré a été réorganisé sous la protection du roi Henri 1er au XIe siècle. L'église, où le style roman se même au gothique, fut reconstruite au XIIe et XIIIe siècles. Pierre de Montreuil architecte de la Sainte Chapelle, a construit le réfectoire au milieu du XIIIe siècle. Les bâtiments monastiques ont été édifiés par Antoine à la fin du XVIIIe siècle. Le Conservatoire national des Arts et Métiers a été installé dans l'ancien prieuré en 1798, et les bâtiments actuels ont été édifiés de 1845 à 1896 par Vaudoyer.
  • L'église est devenue une annexe du musée. Elle a été construite en bordure de la rue Réaumur, au sud du réfectoire de l'autre côté de l'ancien cloître. La nef, sans collatéraux, a de belles fenêtres gothiques. La façade de l'église rue Saint Martin est une construction de 1885, alors que le flanc sud de la nef est du XIIIe siècle. Une tour en saillie, romane, sur le bras du transept a été construite fin XIIIe siècle ainsi que le chœur (1130-1140) avec son double déambulatoire et ses six petites chapelles et une grande chapelle en abside.
  • Les chapiteaux sont romans, les arêtes des fenêtres sont en plein cintre.



Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France