Paris - Église Saint-Lambert de Vaugirard

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

C.Angsthelm

2 rue Gerbert

Histoire.pngHistorique

  • Cette église construite entre 1848 et 1856 sur un terrain légué par l'abbé Groult-d'Arcy, remplace l'ancienne église de la paroisse de Vaugirard qui datait de 1342. Cette ancienne église était située à l'emplacement de la place Henri-Rollet actuelle et fut dédiée à saint Lambert quand les moines de Saint-Germain-des-Près apportèrent des reliques du saint.
St Lambert de Vaugirard Plaque commémorative construction.jpg
  • L'architecte Paul Naissant bâtit un édifice calme et serein. Saint-Lambert est d'ailleurs l'un des premiers et des plus purs exemples du style néo-roman, né discrètement en même temps que le style néo-gothique. L'église a malheureusement perdu une grande partie de son décor d'origine.
  • Mais est bien le modèle type de ces églises paroissiales banales et pourtant de bonne architecture modeste qui structurent bien des villes de province.
  • L'église fut consacrée le 19 juin 1856 par Mgr Marie Dominique Sibour, archevêque de Paris, en présence du baron Haussmann, préfet de la Seine.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Croix en bois d'or et albâtre, et parement d'autel en marbre - Mireille Bouchard (installée lors du Jubilé en 2000).
  • Histoire de Saint-Lambert - Dorothée Sers Hermann
  • Vierge à l'enfant
  • L'église de Saint-Lambert-de-Vaugirard actuelle est l'un des premiers et des plus beaux exemples de l'architecture néo-romane à Paris. De l'ancienne église est restée la statue de la Vierge installée dans la chapelle du Pardon.
  • Le clocher est situé dans l'axe de la composition du point central d'une longue perspective dont il est le seul attrait accompagné par les alignements d'arbres. Sa flèche est recouverte d'ardoises.
  • L'élévation de la nef néo-romane est à trois niveaux, au-dessus des arcades en plein cintre, des séries de trois petites verrières.




Chapelle de la Vierge

St Lambert de Vaugirard ''Notre Dame du Pardon''.jpg
  • Il existait autrefois dans l'église de Vaugirard une statue de la Vierge Immaculée, objet de la vénération des habitants de la commune. Cette statue, profanée et mutilée, dans la tourmente de 1793, avait disparu. Les anciens affirmaient seulement que ses débris avaient été enfouis, sans qu'aucune indication précise put servir à les retrouver.
  • Cependant l'abbé Hersen, curé de la paroisse, désirait ardemment rendre à la piété de ses paroissiens la précieuse image ; mais toutes ses investigations étaient restées sans succès, lorsque la démolition de la vieille église et les fouilles qui furent exécutées dans le cimetière qui l'entourait, amenèrent la découverte tant désirée, en même temps que celle de la statue de saint Joseph.
  • La statue de la Vierge était en pierre dure et blanche, portant encore des traces de peinture et de dorures, et brisée en quatre morceaux, l'un desquels, le tronc, portait l'empreinte profonde d'un coup, celui d'une balle de fusil qui avait été dirigée dans un jour de vertige contre la sainte image.
  • Monsieur Thibouméry, maire de Vaugirard, fut le premier qui aperçut la statue gisant au milieu des décombres. Il la recueillit avec respect et surtout voulut avoir l'honneur de la faire restaurer à ses frais.
  • Le mardi 15 août 1854, jour où l'Église célèbre le triomphe de la Vierge au ciel, sa précieuse image a été à nouveau exposée à la vénération des fidèles dans la chapelle qui lui avait été spécialement dédiée dans la nouvelle église.
  • Pour perpétuer le souvenir de cet heureux événement par une consécration qui fut à la fois un hommage et une réparation, M.le curé à demandé à Mgr l'archevêque d'accorder à sa paroisse que cette statue si pleine de souvenirs y fût honorée d'un culte particulier sous le nom de Notre Dame du Pardon. (...).




Chemin de croix



Orgue

St Lambert de Vaugirard Orgue.jpg
St Lambert de Vaugirard Tribune d'orgue.jpg
  • L'orgue de Saint-Lambert est le seul construit par Louis Debierre (1842-1920) en 1900 à Paris.
  • Il a été inauguré le 7 février 1901 par Monseigneur Richard, archevêque de Paris.
  • L'orgue actuellement se compose de 3 claviers de 56 notes et d'un pédalier concave à l'allemande de 30 notes. La transmission est mécanique pour les notes et pneumatique pour les 35 jeux (32 réels).
  • Six titulaires se sont succédés à ses claviers :
- Florent Schmitt (1900-1919) : Premier Grand prix de Rome (1900)
- Joseph Froment (1919-1928)
- Henri-Clément Élie (1928-1940)
- André Cornière (1940-1974)
- Yves Cornière (1974-1982) : Premier Grand prix de Rome (1963)
- Olivier Dekeister (1999)
  • Ainsi que Monsieur l'Abbé Jean Le Campon, vicaire à Saint Lambert de 1949 à 1957, à qui nous devons le premier relevage de l'orgue en 1950.



Les vitraux

Saint Lambert
  • Tous les vitraux de l'église sont du XIXe siècle.


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
HERSEN 1846-  
- -  
Michel CALLIES 2003- Membre de la Fédération des Prêtres pour la ville  


Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945



Illustrations - Photos anciennes.png En photos

  • Plusieurs congrégations religieuses sur la paroisse de Saint-Lambert de Vaugirard :


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Les balades du patrimoine Mairie de Paris
  • La Vierge du Pardon affichage historique dans l'église : extrait du PV du Conseil de Fabrique du 15 août 1854
  • L'orgue Debierre, affichage église




Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France
Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.