BONAPARTE Napoléon-François-Joseph

De Geneawiki
(Redirigé depuis Napoléon II)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour à Liste des Empereurs Français

Napoléon II l'Aiglon.jpg

NAPOLEON II

Napoléon François Charles Joseph BONAPARTE (1811-1832)

  • le 20 mars 1811 est né Napoléon François Charles Joseph BONARPATE aux Tuileries, fils légitime de NAPOLÉON Ier et de Marie-Louise d'AUTRICHE. Dès sa naissance, l'enfant est nommé Roi de Rome selon une vieille coutume romaine.
  • le 4 avril 1814 : Napoléon abdique en léguant son héritage à son fils, mais il doit y renoncer deux jours plus tard.
  • le 20 avril 1814 : On lui confie la souveraineté de l'île d'Elbe où il part. Mais Marie-Louise préfère regagner Vienne avec son fils. Le petit empereur ne l'aura donc été que deux jours.
  • le 19 mars 1815 : Napoléon débarque de l'île d'Elbe pour la période des Cent Jours et rend à son fils le titre de Prince Impérial.
  • le 22 juin 1815 : Lors de sa seconde abdication Napoléon proclame son fils « Napoléon II, empereur des Français ».
  • le 8 juillet 1815 : Mais l'enfant vit à Vienne et Louis XVIII prend la relève . Cette fois, Napoléon II aura été Empereur une quinzaine de jours.
  • le 22 juillet 1818 : À Vienne, François Ier d'Autriche aime son petit-fils et le nomme Duc de Reichstadt .
  • le 22 juillet 1832 :La santé du Duc de Reichstadt est fragile, atteint de tuberculose. Il attrape un refroidissement et s'éteint à l'âge de 22 ans, au palais de Schönbrunn. Mort sans épouse et sans enfants, il est d'abord enterré à Vienne auprès des Archiducs d'Autriche

Les invalides

C'est Hitler qui exigera que ses cendres reposent aux Invalides près du tombeau de son père que le dictateur allemand admirait.

Le corps de Napoléon Ier reposait aux Invalides depuis le 15 décembre 1840, son fils le rejoignit un siècle après.

Sur sa tombe est inscrit : « Napoléon II, Roi de Rome ».

Surnommé l'Aiglon

La mort de Napoléon II suscita beaucoup d'émoi parmi les nostalgiques de l'Empire et des écrivains légendaires lui rendirent hommage comme Victor Hugo qui lui donna le premier, le titre « d'Aiglon » en 1852.

Edmond Rostand dans sa pièce de théâtre « L'Aiglon » en 1900 décrivit un récit poignant d'un jeune homme cherchant à savoir qui était son père malgré l'hostilité autrichienne.

Photos

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Généalogie des Bonaparte