Musée RENOIR de Cagnes-sur-Mer

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Présentation

Musée situé : chemin des Collettes à Cagnes.

Le musée implanté dans l'ancienne villa du peintre est situé dans un parc planté d'oliviers centenaires et d'agrumes. De la villa on découvre les bords de la Méditerranée jusqu'au cap d'Antibes.
Le musée présente une collection de toiles, de sculptures, du mobilier et des objets ayant appartenu à l’artiste.

Renoir s'installa à Cagnes en compagnie de son épouse (Aline CHARIGOT) et de ses trois fils (Pierre, Jean et Claude) en 1903 dans la maison de la poste (Aujourd'hui hôtel de ville). En 1907 il fit construire cette maison par l’architecte LEFEVRE . Il y résida avec sa famille de 1908 jusqu'à sa mort le 3 décembre 1919. L'été le peintre résidait dans sa maison d'Essoyes, lieu de naissance de son épouse.

Le musée a été totalement rénové en 2013.

Le domaine des Collettes est inscrit aux M.H depuis 2001 [1] .

Sa généalogie

Au musée - Photo J-P GALICHON


Brève biographie d'Auguste RENOIR

Pierre-Auguste RENOIR est né le 25 février 1841 à Limoges dans une famille modeste. Son père Léonard Renoir (1799-18742) est tailleur, sa mère, Marguerite Merlet (1807-1896) est couturière. Il est le sixième enfant d'une fratrie de sept.
En 1844 la famille Renoir quitte Limoges pour Paris où son père espère améliorer sa situation grâce à une boutique dans le quartier du Louvre.
À l'age de treize ans, il quitte l'école et rentre en apprentissage chez un porcelainier comme peintre. En parallèle à cet apprentissage il suit des cours à l’École de dessin et d’arts décoratifs.
En 1858 il travaille avec son frère aîné (Henri) comme peintre d'éventails et coloriste d'armoiries.
En 1862 il rentre à l'École des Beaux-Arts et rejoint l’atelier de Charles GLEYRE, où il se lie d'amitié avec Frédérique Bazille, Claude Monet, Albert Sisley.
En 1864 Renoir rencontre Gustave COURBET. Auguste fut marqué par ce dernier dans l'art des natures-mortes. À la même époque il rencontre Lise Tréhot, elle a dix-huit ans et deviendra sa maîtresse jusque dans les années 1870. De cette liaison naîtront deux enfants jamais reconnus par le peintre, Pierre (1868) et Jeanne (1870).
Le quatorze avril 1890 Auguste officialise son mariage avec Aline CHARIGOT, son modèle, à la mairie du IXe arrondissement de Paris. Il avait rencontré cette jeune modiste en 1880 près de son atelier.
De cette rencontre naîtront trois enfants : Pierre (acteur), Jean (le cinéaste) et Claude (le céramiste).
Aline décède à Nice le 27 juin 1915 où elle fut inhumée au cimetière du château.
Auguste décède au domaine le 3 décembre 1919. Il fut inhumé au cimetière du château au côté de son épouse.
Le 7 juin 1922, les dépouilles mortelles du couple Renoir furent transférées dans le cimetière d’Essoyes .

Quelques photos de la collection du musée

Œuvres de Pierre Auguste RENOIR


Œuvres d'autres artistes

Quelques pièces de la "Ferme"

Quelques photos du parc du musée

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.