Mort pour la France

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour au Lexique lettre " M "

Prologue

La mention "MORT POUR LA FRANCE" est régie par le Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre.

Chronologie

  • En 1914, la qualité de Mort pour la France est attribuée aux civils et aux soldats victimes de la Première Guerre mondiale tout au long du conflit. Seules les personnes qui étaient décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, morts sur le champ en bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit, étaient susceptibles de recevoir cette qualité.
  • En 1919, la loi du 25 Octobre, "relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande guerre", le gouvernement lance le projet d’un Livre d’or comprenant les noms de tous ces héros, qui serait déposé au Panthéon.
  • En 1935, le livre d'or devait comprendre : 120 volumes, imprimés en 15 à 20 exemplaires, dont un déposé au Panthéon.
  • 1939, le début de la guerre mit fin au projet

Généralités

Acte décès mention marginale "Mort pour la France"

Doit, sur avis favorable de l'autorité visée ci-dessous, porter la mention MORT POUR LA FRANCE sur l'acte de décès pour

  • Militaire des armées de terre, de mer ou de l'air tué à l'ennemi ou mort de blessures de guerre
  • Militaire mort de maladie contractée en service commandé en temps de guerre
  • Militaire mort d'accident survenu en service, ou à l'occasion du service en temps de guerre
  • Militaire décédé dans les conditions visées aux 1er, 2e et 3e alinéas après avoir été incorporé de force ou après s'être engagé sous l'empire de la contrainte ou la menace de représailles dans les armées ennemies
  • Réfractaire décédé des suites d'accident, maladie ou blessure consécutifs à sa position hors la loi et pour le service du pays
  • Marin de la Marine Marchande, victime d'événements de guerre
  • Membre des forces armées françaises, de la gendarmerie, de la garde mobile, des compagnies républicaine de sécurité, du service d'ordre, ou des éléments engagés ou requis, tombé en service commandé à l'occasion des mesures de maintien de l'ordre sur les territoires de l'Union française situés hors de la métropole et dans les États protégés par la France
  • Médecin,Infirmier(ère) des hôpitaux militaires et des formations sanitaires
  • Ministre du culte, ainsi que de toute personne ayant succombé à des maladies contractées au cours de soins donnés aux malades et blessés de l'armée en temps de guerre
  • Personne décédée en combattant pour la libération de la France ou en accomplissant des actes de résistance
  • Personne exécutée à la suite d'une condamnation résultant de mesures d'exception prises par l'autorité de fait se disant gouvernement de l'État français, notamment par application des actes dits lois des 24 avril 1941, 7 septembre 1941, 7 août 1942, 8 septembre 1942, 5 juin 1943 et 20 janvier 1944, en raison de leur attitude pour la cause de la libération
  • Otage et prisonnier de guerre, personne requise par l'ennemi, déporté, exécutés par l'ennemi ou décédés en pays ennemi ou occupé par l'ennemi des suites de blessures, de mauvais traitements, de maladies contractées ou aggravées ou d'accidents du travail survenus du fait de leur captivité ou de leur déportation
  • Personne décédée à la suite d'actes de violence constituant une suite directe de faits de guerre

L'autorité compétente pour donner l'avis favorable susvisé est, suivant le cas :

  • Ministre des anciens combattants et victimes de guerre
  • Ministre de la marine marchande
  • Secrétaire d'État à la guerre
  • Secrétaire d'État à la marine
  • Scrétaire d'État à l'air.

Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre

A savoir

Décès à la suite de blessures de guerre

Des poilus ont été gazés et, pour certains, la mort survenait après une longue maladie, une ou quelques années plus tard.

Après enquête, un jugement était rendu par le Tribunal le ... (date) et le nom du Tribunal...

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Les archives nationales de Fontainebleau conservent la liste (Livre d'Or) pour chaque commune française, des soldats Morts pour la France durant la Première Guerre mondiale, classée par ordre :

  • Alphabétique des départements
  • Alphabétique des localités

Ces listes nominatives communales permettent de trouver :

  • Noms et prénoms
  • Date et le lieu du décès
  • Le lieu de sépulture

On y trouve pratiquement toutes les communes de France ainsi que :

  • Algérie
  • Maroc
  • Sénégal
  • Consulat de la Paz
  • Bahia
  • Porto Alegre
  • Rio de Janeiro
  • Bulgarie

Il y a cependant des lacunes :

  • Lyon (Dossier dont les noms commençant par la Lettres H à Z)
  • Lacune importantes sur le département des Hautes Alpes
  • La lorraine et les territoires allemands de la 1ère guerre
  • Les marins sont absents cette liste a été faite par le Ministère de la Marine

Cette liste (Livre d'or) devrait bientôt voir le jour sur Internet des Archives nationales

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  • Mémoire des hommes destiné à mettre à la disposition du public des bases de données réalisées à partir de la numérisation et de l'indexation de fiches biographiques conservées par le ministère de la défense. Il a également pour vocation d'honorer la mémoire de celles et ceux qui ont participé ou donné leur vie au cours des conflits de l'époque contemporaine. En cas d'absence de la base de - Mémoire des Hommes - d'une fiche, vous pouvez en tant que famille et ayants droits demander la création de cette fiche en écrivant au : Ministère de la Défense - Direction de la mémoire sous direction des archives 14, rue Saint-Dominique - 00450 Armées.
  • Sépultures de guerres sur le site du Sécrétariat Général pour l'Administration du Ministère de la défense.
  • Le service "Mémorial-GenWeb" de l’association France-GenWeb, vous propose une série de base de données concernant principalement les « Morts pour la France »
  • Livre d'or des saint-Cyriens morts pour la France
  • Génèse du fichier des Morts de la Première guerre mondiale, explications règlementaires, présentation des documents : voir cet article de blog.