Marie Curie

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Statue à Varsovie

Marie Sklodowska Curie est née à Varsovie le 7 novembre 1867. Elle fréquenta d'abord une école privée et continua ensuite son éducation dans le collège d'état à Varsovie qu'elle termine en 1883 primée d'une médaille d'or.

Dans les années 1884-1891 elle est préceptrice dans une maison privée et fréquente en même temps un cours scientifique.

En 1891, elle part rejoindre sa sœur à Paris et entreprend des études universitaire à la Faculté des Sciences. En 1893, elle obtient sa licence de physique et l'année suivante en mathématique.

En 1895, elle épouse Pierre Curie (1859-1906), dont elle partage les intérêts et recherches scientifiques.

Les recherches de Pierre et Marie Curie sur le rayonnement des minerais d'uranium aboutissent en 1898 à la découverte de 2 éléments radioactif : le polonium et le radium.

En 1903, Marie, Pierre Curie & Henri Becquerel reçoivent le prix Nobel de physique pour les travaux sur la radioactivité.

Le 19 avril 1906, Pierre Curie meurt dans un accident.

Marie Curie prend alors sa place à la chaire de physique de l'université de Paris. Elle continue ses travaux couronné de succès par l'isolement du radium sous forme de métal. Elle reçoit un second prix Nobel, de Chimie en 1911.

En 1912, elle fonde l'Institut du Radium.

Pendant la première guerre mondiale, elle participe a l'effort de guerre et met en place la radiographie dans les ambulances militaires (les "Petites Curies", dans de simples voitures automobiles équipées d'un appareil de radiographie, souvent appartenant à des familles aisées, qui en firent don à Madame Curie.)

On lui doit aussi la création de l'institut du radium à Varsovie (1932).

Marie Curie meurt de leucémie, conséquence de son exposition intensive au rayonnement atomique, le 4 juillet 1934. Elle est inhumée à Sceaux. Son corps sera ensuite transféré avec son mari au Panthéon, le 20 avril 1995, sur décision du président François Mitterrand et en présence du président polonais Lech Wałęsa. Elle est, jusqu'en 2014, la seule femme honorée au Panthéon pour son mérite propre. Conséquence de ses travaux sur les éléments radioactifs, son corps momifié est placé dans un cercueil contenant une couche de plomb de 2,5 mm d'épaisseur.

Plaques commémoratives

Autres documents


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.