Maison de Médicis

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Maison de Médicis était une puissante dynastie de banquiers, et plus tard, la maison royale de la République de Florence au cours du XIVe siècle.

Les Médicis ont su gravir l'échelle sociale jusqu'à fonder la Banque Medici. Cette dernière devint la plus importante d'Europe et les Medicis gagnèrent de plus en plus de pouvoir politique à Florence à tel point que cette famille fournit quatre papes et reçut le titre de duc de Florence en 1531. En 1569 le duché fut élevé au rang de grand-duché après l'agrandissement des terres. Les Médicis dirigèrent le grand-duché de Toscane jusqu'en 1737.

Sources de l'article demandées.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Origines

Les Médicis puisent leurs origines dans la région du Mugello, en Toscane.

Généalogie

Arbre généalogique des la Maison de Médicis de 1360 à 1743 :

Jean de Médicis (1360-1429)
│
├─Antonio de Médicis (?-1398)
│
├─Damien de Médicis (?-1390)
│
├─Cosme l'Ancien (1389-1464)
│ │
│ ├─Pierre Ier le Goutteux (1416-1469), seigneur de Florence
│ │ │
│ │ ├─Laurent le Magnifique (1449-1492), seigneur de Florence
│ │ │ │
│ │ │ ├─Lucrèce de Médicis (1470-1550)
│ │ │ │ │
│ │ │ │ ├─Maria Salviati (1499-1543), épouse de Jean delle Bande Nere 
│ │ │ │ │
│ │ │ │ └─Francesca Salviati (??-??)
│ │ │ │   │
│ │ │ │   └─Alexandre de Médicis (1535-1605), pape Léon XI
│ │ │ │
│ │ │ ├─Pierre II le Malchanceux (1471-1503), seigneur de Florence
│ │ │ │ │
│ │ │ │ ├─Laurent II de Médicis (1492-1519), duc d'Urbino
│ │ │ │ │ │
│ │ │ │ │ ├─Alexandre de Médicis (le Maure) (1510-1537), duc de Florence
│ │ │ │ │ │ │
│ │ │ │ │ │ ├─Jules Alexandre de Médicis (vers 1533-1600)
│ │ │ │ │ │ │ │
│ │ │ │ │ │ │ └─Cosme Jules de Médicis (vers 1550- vers 1630)
│ │ │ │ │ │ │   │
│ │ │ │ │ │ │   └─Angélique de Médicis (1608-1636) dont descend la lignée des Princes d'Ottaviano
│ │ │ │ │ │ │
│ │ │ │ │ │ └─Julia de Médicis (v. 1535-??)
│ │ │ │ │ │
│ │ │ │ │ └─Catherine de Médicis (1519-1589), épouse de Henri II de France
│ │ │ │ │
│ │ │ │ └─Clarisse de Médicis (1493-1528)
│ │ │ │
│ │ │ ├─Madeleine de Médicis(1473-1528, épouse de Jean-Baptiste Tari)
│ │ │ │
│ │ │ ├─Jean de Médicis (1475-1521), pape Léon X
│ │ │ │
│ │ │ ├─Julien de Médicis (1478-1516), duc de Nemours
│ │ │ │   │
│ │ │ │   └─Hippolyte de Médicis (1511-1535), cardinal
│ │ │ │
│ │ │ └─Contessina de Médicis (??-1515), épouse de Pierre Ridolfi
│ │ │
│ │ └─Julien de Médicis (1453-1478)
│ │   │
│ │   └─Jules de Médicis (1478-1534), pape Clément VII
│ │
│ ├─Jean de Médicis (1421-1483)
│ │ │
│ │ └─Cosme de Médicis (1452-1461)
│ │
│ └─Charles de Médicis (1430-1492)
│
└─Laurent de Médicis (l'Ancien) (1395-1464)
  │
  └─Pierfrancesco de Médicis l'Ancien (1430-1476)
    │
    ├─Laurent le Popolano (1463-1503), seigneur de Piombino
    │ │
    │ └─Pierfrancesco de Médicis le Jeune (1487-1525)
    │   │
    │   ├─Laudomia de Médicis
    │   │
    │   ├─Lorenzino de Médicis (1514-1548)
    │   │
    │   ├─Julien de Médicis (v. 1520-1588)
    │   │
    │   └─Madeleine de Médicis (??-1583)
    │
    └─Jean le Popolano (1467-1498) (épouse Catherine Sforza - 1463-1509)
      │
      └─Jean des Bandes Noires (1498-1526)
        │
        └─Cosme Ier de Médicis (1519-1574), grand-duc de Toscane
          │
          ├─Bia de Médicis (1537-1542)
          │
          ├─Marie de Médicis (1540-1557)
          │
          ├─François Ier de Médicis (1541-1587), grand-duc de Toscane
          │ │
          │ ├─Éléonore de Médicis (1567-1611) épouse de Vincent Ier, duc de Mantoue et de Montferrat
          │ │
          │ ├─Romola de Médicis (1568-1568)
          │ │
          │ ├─Anne de Médicis (1569-1584)
          │ │
          │ ├─Isabelle de Médicis (1571-1572)
          │ │
          │ ├─Lucrèce de Médicis (1572-1574)
          │ │
          │ ├─Marie de Médicis (1573-1642), épouse de Henri IV de France
          │ │
          │ ├─Antoine de Médicis (1576-1621)
          │ │
          │ └─Philippe de Médicis (1577-1582)
          │
          ├─Isabelle de Médicis (1542-1576), épouse de Paolo-Giordano Ier Orsini, duc de Bracciano.
          │
          ├─Jean II de Médicis (1543-1562), évêque de Pise et cardinal
          │
          ├─Lucrèce de Médicis (1545-1562), épouse de Alphonse II d'Este, duc de Ferrare et Modène
          │
          ├─Pietro (Pedricco) de Médicis (1546-1547)
          │
          ├─Garzia de Médicis (1547-1562)
          │
          ├─Antoine de Médicis (1548-1548)
          │
          ├─Ferdinand Ier de Médicis (1549-1609), grand-duc de Toscane, épouse Christine de Lorraine
          │ │
          │ ├─Cosme II de Médicis (1590-1621), grand-duc de Toscane, épouse Madeleine d'Autriche
          │ │ │
          │ │ ├─Marie-Christine de Médicis (1609-1632)
          │ │ │
          │ │ ├─Ferdinand II de Médicis (1610-1670), grand-duc de Toscane, épouse Victoria Della Rovere
          │ │ │ │
          │ │ │ ├─Cosme de Médicis (1639-1639)
          │ │ │ │
          │ │ │ ├─Cosme III de Médicis (1642-1723), grand-duc de Toscane, épouse Marguerite-Louise d'Orléans
          │ │ │ │ │
          │ │ │ │ ├─Ferdinand (1663-1713), épouse Violante-Béatrice de Bavière
          │ │ │ │ │
          │ │ │ │ ├─Anna Maria Luisa de Médicis (1667-1743), épouse Jean-Guillaume, Electeur palatin
          │ │ │ │ │
          │ │ │ │ └─Jean Gaston de Médicis(1671-1737),grand-duc de Toscane ép M.Françoise de Saxe-Lauenbourg
          │ │ │ │
          │ │ │ └─François Marie de Médicis (1660-1711), cardinal puis époux d'Éléonore de Guastalla 
          │ │ │
          │ │ ├─Jean Charles de Médicis (1611-1663), évêque de Sabine
          │ │ │
          │ │ ├─Marguerite de Médicis (1617-1675), épouse de Édouard Ier Farnèse, duc de Parme
          │ │ │
          │ │ ├─Mathieu de Médicis (1613-1667)
          │ │ │
          │ │ ├─François de Médicis (1614-1634)
          │ │ │
          │ │ ├─Anne de Médicis (1616-1676), épouse de l'archiduc Charles-Ferdinand d'Autriche
          │ │ │
          │ │ └─Léopold de Médicis (1617-1675), cardinal
          │ │
          │ ├─Éléonore de Médicis (1591-1617)
          │ │
          │ ├─Catherine de Médicis (1593-1629), épouse de Ferdinand, duc de Mantoue et de Montferrat
          │ │
          │ ├─François de Médicis (1594-1614)
          │ │
          │ ├─Charles de Médicis (1595-1666)
          │ │
          │ ├─Filippino de Médicis (1599-1602)
          │ │
          │ ├─Laurent de Médicis (1600-1648)
          │ │
          │ ├─Marie-Madeleine de Médicis (1600-1633)
          │ │
          │ └─Claude de Médicis (1604-1648), épouse de Frédéric della Rovere puis de l'archiduc Léopold V d'Autriche
          │
          ├─Anne de Médicis (1553-1553)
          │
          ├─Pierre de Médicis, dit Don Pietro de Médicis  (1554-1604)
          │
          ├─(fille anonyme) (1566-1566)
          │
          ├─Jean de Médicis (1567-1621)
          │
          └─Virginia de Médicis (1568-1615), épouse de César d'Este, duc de Modène

L'activité bancaire

La famille de Médicis compta jusqu'à dix filiales bancaires : à Venise, Rome, Naples, Milan, Pise, Genève, Lyon, Avignon, Bruges et Londres.

En 1378, Salvestro propose une réforme élargissant le suffrage au sein de la République, attirant la sympathie de la population pour sa famille.

La branche aînée descend de Pierre Ier de Médicis et Laurent le Magnifique, son fils, pour s'achever par l'assassinat d'Alexandre le Maure en 1537. Le pouvoir passa alors à la branche cadette descendant de Laurent l'Ancien, alors représentée par Cosme Ier de Médicis qui accède au pouvoir en 1537. La ligne directe mâle de la descendance s'est éteinte en 1737 (voir généalogie ci-dessous).

Dans les Arts, les Médicis étaient une dynastie adepte du mécénat et du collectionnisme ; la dernière des Médicis légua sa collection à la ville de Florence, sous la condition que les trésors restent dans la ville, ce qui la transforma en une « gloire du Monde », regroupant plus de 50 musées.

Armes

  • de Médicis : D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or.

Une théorie veut que ce blasonnement serait en fait spécifique aux seules Catherine de Médicis et Marie de Médicis, en raison de la présence des trois fleurs de lis d'or (sur tourteau d'azur), emblème de la monarchie française, et si les vraies armes de la famille ne seraient pas simplement D'or à six tourteaux de gueules voire D'or à cinq tourteaux de gueules et celui en chef d'azur Il semble néanmoins possible que le roi de France Louis XI ait autorisé les Médicis à arborer les lis de France en récompense.

Nous, Louis, par la Grâce de Dieu, Roi de France ,accordons par la présent acte à Pierre de Médicis et à ses héritiers et à ses successeurs nés et à naître de légitime mariage qu'il puisse, à présent, dans l'avenir et pour toujours avoir et porter sur leur blason trois fleurs de lys Louis, roi de France, 1465

Référence.png Notes et références

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie