Métiers de la Marine - Arsenaux

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher


Prologue

Beaucoup de généalogistes ont dans leur ascendance, des ancêtres qui ont travaillé pour la Marine Nationale, dans des Arsenaux. Vous trouverez dans cette page des informations concernant la construction d'un vaisseau et les métiers s'y consacrant, ainsi que les métiers de ceux qui bravaient les mers pour la gloire de leur pays.

Métiers de la construction

  • Avironnier : ouvrier qui fabrique des avirons
  • Calfat : ouvrier qui bouche les trous et les fentes d'un bateau en l'enduisant de poix et de goudron, pour empêcher que l'eau n'y entre
  • Calfatin : apprenti calfat
  • Chaloupier : ouvrier qui travaille à la construction des chaloupes
  • Gournablier : ouvrier qui fabrique les gournables


Maquette Calfat - Charpentier - Voilier.jpg
Maquette - Musée de la Marine -
Port Louis - Lorient

Métier des équipages

  • Batelier (Battelier) : Celui ou celle dont la profession est de conduire un bateau
  • Billeteur : Matelot ou ouvrier de chantier qui reçoit la paye totale de plusieurs de ses camarades pour la leur distribuer
  • Bosseman : Officier de marine qui prend soin des câbles, de l'ancre
  • Brocheteur : ouvrier qui brochette un bordage de navire
  • Brulôtier : Marin qui monte et dirige un brûlot. (Bâtiment chargé de matières inflammables et explosives, et destiné à porter l'incendie et la destruction d'un bateau)
  • Canonnier : marin exercé au canonnage de bâtiment.
  • Maître Canonnier : a des seconds, il a sous sa charge des aides : chef de pièce, chargeurs
  • Chaloupier : Matelot qui fait partie de l'équipage d'une chaloupe.
  • Coq : matelot chargé de la cuisine d'un équipage
  • Espallier : Rameur qui est le premier d'un banc dans une Galère
  • Gabier : matelot spécialisé dans les voiles
  • Hauturier : Pilote qui a la connaissance des astres en pleine mer
  • Manœuvrier : homme de mer qui possède l'art de manœuvrer un vaisseau
  • Nageur : celui qui est employé pour mouvoir les rames
  • Pilotin : jeune marin qui commence son instruction sur un vaisseau
  • Pratique : pilote-côtier qui pratique des côtes, il y a un pratique à bord qui a beaucoup voyagé sur les côtes
  • Prévôt : celui qui est engagé pour infliger les punitions dan un vaisseau
  • Timonier : Celui qui gouverne le timon d'un vaisseau, d'une galère, sous les ordres du Pilote

Métier de cordage

Toupins servant à guider les fils de caret pour faire un toron régulier
  • Cordier et maître cordier : il fabrique les torons ou les cordages à partir des fils de caret
  • Espadeur : celui qui enlève la chèvenotte pour dégager les fibres du chanvre.
  • Etoupière : femme et fille d'ouvriers de la Marine qui, dans les ports, travaillent à mettre les cordages en étoupe.
  • Fileur : personne qui tord la filasse à l'aide d'un rouet pour fabriquer le fil de caret, base des cordages.
  • Goudronneur : il trempe les cordages dans du goudron pour les rendre plus imperméables et plus résistants
  • Séranceur (ou peigneur) : celui qui prépare les chanvres et le lin par le séran (Instrument qui sert à peigner le lin et le chanvre)


Métier des voiles

  • Trévier
  • Celui qui fait les voiles
  • Maître voilier
  • Voilier
  • Celui qui fait et raccommode les voiles des bâtiments

Bas officiers

  • Quartier-maître : se dit d'un Bas Officier de vaisseau, qui est l'aide du Maître & du Contre-maître.

Métier d'un port

  • Boute-à-Port : officier chargé de veiller à l'arrivage des bateaux et à leur rangement les uns à côté des autres;
  • Gabier de port : matelot chargé de faire entrer les bâtiments de l'État dans les ports, de les en faire sortir, de disposer les appareils de carénage, de halage.
  • Gardien volant : marin retiré du service de la mer, employé à la garde des bâtiments désarmés ou aux mouvements du port
  • Sous-cap : celui qui, dans les arsenaux, est employé comme chef d'escouade pour surveiller les ouvriers.

Termes de construction maritime

  • Balcon
  • Galerie ouverte ou découverte qu'on faisait à l'arrière de certains vaisseaux pour l'ornement
  • Bordage
  • Planches épaisses qui revêtent d'un bout à l'autre le corps d'un bâtiment
  • Calfat : outil qui sert à calfater
  • Calfat ordinaire : ressemblant à un ciseau
  • Calfat simple : plus large que le précédent, on s'en sert pour étouper les fentes (étoupe : partie grossière du chanvre, du lin, elle permet de boucher)
  • Calfat à fret : avec un bout en forme de poinçon, permet de boucher autour des têtes de clous
  • Calfat double : double par le bout, permet de rabattre les coutures
  • Embrouiller les voiles
  • Les ferler (plier les voiles, les mettre en fagots) ou les joindre ensemble.
  • Empeser une voile
  • La mouiller parce qu'elle est trop claire, pour que que le tissu se resserre pour éviter que le vent passe à travers.
  • Epontille
  • Chacun des étais verticaux qui servent à soutenir un pont de navire ou à supporter un navire en construction dans un chantier.
  • Espalmer
  • Enduire de suif fondu et autre composition, le dessous d'un vaisseau
  • Palmage
  • Opération qui consiste à réduire un mât ébauché aux dimensions réelles et à la dernière forme qu'il doit avoir
  • Plocage
  • Action de mettre du ploc (mélange de poils de bœuf, de vache, de chien, dont on forme une enveloppe et que l'on applique sur les bordages du bâtiment (pour la conservation du bois).
  • Radoub : bassin en béton creusé de différents profils adoptant la forme d'un navire. Ils servent à la réparation mais aussi à leur construction. Deux radoubs célèbres et classés aux Monuments historiques sont encore visibles dans l'arsenal de Rochefort
  • Radouber
  • Réparation qui se fait au corps d'un vaisseau endommagé par quelques avaries, ou par le temps.
  • Reclamper
  • Raccomoder un mât rompu
  • Regard
  • Lorsqu'un vaisseau est en construction, le maître charpentier chargé de suivre le plan en a le regard, c'est à dire qu'il est chargé de suivre le bon déroulement de la construction
  • Rouche
  • Carcasse du vaisseau dans un chantier sans mâture, sans manœuvre

Composition d'un bateau

Charpente

  • Artimon
  • Nom du mat à l'arrière, le plus petit
  • Bâbord
  • Côté gauche d'un vaisseau en partant de la poupe, par opposition à Tribord ou Stribord
Sculpture Bateau.jpg
Sculpture de vaisseau
Musée de la Marine - Brest
  • Bau
  • Il se dit Des poutres qui sont posées dans le sens de la largeur du bâtiment, pour affermir les bordages et soutenir les ponts
  • Beaupré
  • Nom du mât qui est placé à l'avant du navire et qui est très-incliné sur la poulaine ou l'éperon
  • Bossoir
  • Chacune des deux grosses pièces de bois qui servent à suspendre et à hisser les ancres
  • Cabestan
  • Corde ou câble
  • Tourniquet, dont le mouvement sert à rouler ou à dérouler un câble
  • Cale
  • Cave d'un vaisseau, il y a la cale à eaux, aux vivres...on peut y trouver les soutes (soute à munition, à poudre)
  • Capucine
  • Courbe qui lie l'éperon avec l'étrave. Courbe de soutien d'un vieux navire.
  • Carène
  • Partie du vaisseau qui est sous l'eau
  • Cornette
  • Pavillon carré et terminé par deux pointes et qui se déploie à la tête d'artimon
  • Coursive
  • Passage étroit qu'on ménage dans l'intérieur d'un vaisseau entre les soutes
  • Dunette
  • Le plus haut étage de l'arrière d'un grand vaisseau, et sous lequel se trouvent les logements des officiers et la chambre du conseil
  • Écoban - Écubier'
  • Trou horizontal et rond, percé à l'avant du navire, à droite ou à gauche de l'étrave, pour le passage du câble attaché à une ancre



  • Ecoutille
  • Ouverture en forme de trappe, faite aux ponts, pour passer de l'un à l'autre.
  • Ecoutille à l'eau ou grande écoutille en avant du grand-mât
  • Ecoutille aux vivres entre le grand mât et le grand cabestan
  • Ecoutille aux câbles derrière le mât de mitaine
  • Ecoutille de la soute aux poudres derrière le mât d'artimon
  • Ecoutille du Maître canonnier après la précédente
  • Ecoutille des petits cordages ou de la fosse aux lions à l'avant du mât de mitaine
  • Empenelle
  • Petite ancre qu'on mouille au-devant d'une grande et qui y est attachée
  • Encornail
  • Trou pratiqué dans l'épaisseur du sommet d'un mât pour servir à mettre un rouet de poulie
  • Espalle
  • Le banc des rameurs le plus proche de la poupe dans une galère
  • Etambot
  • Forte pièce de bois élevée à l'extrémité de la quille sur l'arrière du bâtiment, elle sert de support au gouvernail
  • Etrave
  • Nom des pièces de bois courbes, qui forment la proue du vaisseau
  • Franc Tillac
  • Premier pont
  • Gabord
  • Suite de planches près de la quille
  • Gatte
  • Retranchement pratiqué au dedans d'un vaisseau, à l'avant, pour recevoir l'eau qui entre par les écubiers
  • Gournable
  • Longue cheville de bois de chêne employée à fixer le bordage sur les membrures d'un vaisseau
  • Gouvernail ou Timon
  • Pièce de bois attachée à l'arrière d'un vaisseau, d'un bateau et qui sert à le gouverner.
Gouvernail.jpg
Gouvernail - Musée Port Louis - Lorient
  • Guérite
  • grillage qui entoure le pied du mat d'artimon
  • Herpe
  • Courbe qui lie l'éperon avec l'étrave. il y a normalement 2 herpes de chaque côté qui sont ornées de moulures, entre les deux une plus petite appelée Boudin
  • Courbe de soutien d'un vieux navire.
  • Hublot
  • Petite ouverture carré ou petit sabord ouvert entre les portes des canons de grands vaisseaux qui sert à donner de l'air à l'entrepont
  • Misaine
  • Un des grands mâts du bateau
  • Passerelle
  • Petite plate-forme dominant à l'avant le pont du navire entre tribord et bâbord, et d'où le capitaine et les autres officiers peuvent explorer l'horizon.
  • Parclose
  • Nom de certaines planches mobiles d'un vaisseau, qui se mettent à fond de cale, et qu'on lève ou que l'on baisse, pour observer le cours des eaux qui s'y amassent.
  • Perroquet
  • Le mât le plus élevé du vaisseau
  • Préceinte
  • Il se dit des bordages plus forts et plus épais que les autres, qui forment comme une ceinture autour d'un bâtiment, on appelle çà aussi Lisse
  • Poulaine
  • Assemblage de plusieurs pièces de bois formant une portion de cercle terminée en pointe et faisant partie de l'avant d'un vaisseau.
  • Proue
  • La partie à l'avant d'un vaisseau
  • Querat
  • Partie du bordage entre la quille et la première préceinte
  • Quille
  • Longue pièce de bois qui va de la poupe à la proue d'un vaisseau et qui lui sert comme de fondement
  • Sabords
  • Sorte d'embrasure, & d'ouverture d'un vaisseau, par où le canon tire, ils sont fermés par des petits volets, qu'on appelle mantelest de sabords
  • Sablure
  • Partie de l'agrès d'un vaisseau
  • Tillac'
  • Le premier pont d'un vaisseau sur lequel sont ordinairement les matelots, les passagers, les soldats
  • Faux tillac : espèce de pont établi à fond de cale, permettant la conservation des marchandises.
  • Franc tillac : pont complet couvrant le navire d'un bout à l'autre.
  • Tribord ou Sribord
  • Côté droit d'un vaisseau, par opposition à Bâbord

Cordages

  • Barbarasse
  • Gros cordage pour bosser les grosses amarres.
  • Bitord
  • Petit cordage composé de deux, trois, ou même quatre fils de caret, goudronnés et tortillés ensemble
  • Ecoute
  • Cordage attaché au coin inférieur d'une voile pour servir à la déployer et à l'étendre
  • Franc Filin
  • Gros cordage qui n'est pas goudronné
  • Galhauban
  • Cordes qui descendent du haut des mâts de hune et de perroquet aux deux côtés du vaisseau, et qui servent à soutenir ces mâts.
  • Gerseau
  • Corde qui sert à suspendre une poulie ou à la renforcer de peur qu'elle n'éclate
  • Gumme
  • Grand et gros cordage
  • Hale-à-bord
  • Cordage destiné à approcher la chaloupe du vaisseau ou le bâtiment de la côte
  • Haubans
  • Grosses cordes attachées aux barres des hunes et aux corps du mouton, pour affermir les mâts.
  • Porte-Haubans : ils servent à porter les haubans
  • Aussière
  • Cordage avec lequel on fait les manœuvres courantes d'un vaisseau
  • Quarantaine
  • Corde grosse comme le petit doigt utilisée par les matelots pour raccommoder les cordages
  • Quarantenier
  • Corde de trois torons de 9 fils à 18 fils
  • Ralingues
  • Cordes que l'on coud autour des voiles pour en renforcer les bords.
  • Redresse
  • Cordage très solide, employé à relever ou à redresser un bâtiment abattu en carène.
  • Sauvegarde
  • Cordage destiné à retenir le gouvernail d'un vaisseau
  • Serre-Bosse
  • Cordage à l'aide duquel on retient, on serre contre le bord l'ancre qu'on a traversée
  • Trelingage
  • Gros filin, qui attache les bas haubans de bâbord avec ceux de tribord

Voiles

  • Basses-voiles
  • Grande voile du grand-mât (grand Pacfi) et la voile de misaine (petit Pacfi)
  • Bonnette
  • Petites voiles qu'on ajoute aux grandes, lorsqu'on veut offrir plus de surface à l'impulsion du vent
  • Flèche-en-cul
  • Petite voile triangulaire entre le mât de perroquet et la partie supérieur du mât d'artimon
  • Hautes-voiles
  • Voile de hune et de perroquet
  • Marsouin
  • Tente qu'on établit sur l'avant du mât de misaine
  • Papillon
  • Petite voile qu'on ajoute dans les beaux temps au dessus des voiles du perroquet
  • Toile utilisée pour faire les voiles
  • Tourmentin
  • Petit foc qu'on nomme ainsi, parce que, dans les grands bâtiments, on ne s'en sert que durant les tourmentes
  • Velette
  • Petite voile gréée sur la vergue d'un grand mât dans les mauvais temps.

Appareillage

  • Transmetteur d'ordres
  • Appareil mécanique permettant la transmission entre la passerelle et la salle des machines
Transmetteur Ordre.jpg
Transmetteur - Musée Port Louis - Lorient


Matériel d'un vaisseau

  • Chapelle : coffre dans lequel l'aumônier renferme les ornements propres au service divin

Instrument de navigation

  • Astrolabe
  • Instrument dont on se sert pour observer la hauteur des étoiles
Astrolabe quadrant.jpg
Astrolabe quadrant
Musée Port Louis - Lorient
  • Nauscope
  • Instrument pour découvrir les vaisseaux à une très grande distance
  • Neptune
  • Recueil de cartes marines
  • Octant
  • Instrument astronomique de navigation en cuivre ou en bois, pour calculer la distance des astres.

Termes généraux

  • Chabeck ou Chebeck
  • Bâtiment à voile et à rame que l'on arme en temps de guerre, contre les corsaires. On s'en sert aussi pour le transport des munitions
  • Campagne
  • Une campagne commence au temps de l'armement d'un vaisseau et finit à son désarmement.
  • Capotage
  • Itinéraire du chemin que fait ou décrit un navire
  • Casernet
  • Petit registre dont se servent les maîtres de navire pour y inscrire les appels, les journées des ouvriers, les consommations...
  • Cayenne
  • Lieu de dépôt où l'on fait caserner les matelots qui arrivent
  • Corsaire
  • Nom du bâtiment ou du capitaine dont les gouvernements autorisent l'armement pour combattre les navires ennemis pour s'en emparer
  • Flotille
  • Petite flotte
  • Frégate
  • Bâtiment de guerre qui n'a qu'un seul pont couvert : exemple l'Hermione
  • Jeu de voiles
  • Toutes les voiles nécessaires pour appareiller un vaisseau
  • Poupe
  • Partie de derrière du bateau
  • Prélart
  • Grosse toile peinte en ocre rouge ou jaune pour couvrir les écoutilles

Lieux de construction

  • Avironnerie
  • Atelier où se font les avirons
  • Cadranerie
  • Atelier ou sont préparés les compas de mer, les boussoles qu'on emploi dans la Marine
  • Charpenterie
  • Atelier ou on travaille les bois, ou chantier où l'on dépose le bois pour la construction dans les ports
  • Corderie
  • Atelier ou l'on fabrique les cordages
  • Département
  • Port où l'on construit ou l'on répare des vaisseaux de l'État
  • Gournablerie
  • Atelier où l'on fait les gournables
  • Salon
  • Lieu dans les ports de construction, où se tracent les contours des couples, des lisses, des étraves et de l'arcasse d'un bâtiment
  • Voilerie
  • Lieu où l'on fait, où l'on raccommode les voiles des vaisseaux.

Outils de construction

  • Affinoir : instrument au travers duquel on fait passer le lin ou le chanvre pour l'affiner
  • Badillon : petite brochette que l'on cloue de distance en distance sur le gabarit d'un bâtiment en construction, pour indiquer la largeur des pièces de bois.
  • Guignette : outil de calfat, on s'en sert pour agrandir les joints de deux bordages
  • Quilloir : bâton dont on se sert dans les corderies et avec lequel on fait tourner un dévidoir
  • Racle : instrument pour gratter les vaisseaux
  • Recueilloir (ou touret) : morceau de bois pour peloter la ficelle ou la corde terminée.

Terme Administratif

  • Débauchée : heure de la cessation journalière du travail des ouvriers des arsenaux.
  • Matelotage : salaire des matelots
  • Quintelage : ce qui est permis à chaque matelot d'emporter pour son usage personnel lorsqu'il fait un voyage
  • Recette : vérification et acceptation des matières ou des objets qui proviennent, dans les arsenaux, des livraisons faites par les fournisseurs.
  • Routier : ouvrage de pilotage qui contient des cartes marines, des vues des côtes, des instructions pour la route des vaisseaux

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Dictionnaire de l'Académie française, 1st Edition (1694)
  • Dictionnaire de l'Académie française, 4th Edition (1762)
  • Dictionnaire de l'Académie française, 6th Edition (1835)
  • Dictionnaire de l'Académie française, 8th Edition (1932-5)
  • Dictionnaire général des arts et des métiers - Raymond, François - Ed. Paris, Thiériot, 1836.
  • Dictionnaire historique, théorique et pratique de marine - Savérien, M. 1720-1805 - Paris, C.-A. Jombert, 1758.
  • Émile Littré: Dictionnaire de la langue française (1872-77)
  • Elément de l'architecture navale; ou, traité pratique de la construction des vaisseaux - Henri-Louis Duhamel du Monceau - Ed. C.-A. Jombert in Paris - 1758

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.