Médaille d'honneur pour actes de dévouement et faits de sauvetage

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour à l'article sur les décorations

Médaille Courage et Dévouement
Médaille Courage et Dévouement(verso)

Consacrée par décision royale de Louis XVIII du 2/03/1820 ; l'usage remontant à l'Ancien Régime, elles étaient à l'origine non portables. Rendues portables pour les marins par décret de Louis-Philippe (12/04/1831) puis pour tous les décorés.

Modèles divers à l'effigie des souverains successifs, puis celle de la République.

Les Préfets, par délégation du Ministre de l'Intérieur, décernent des récompenses (environ 400 par an) pour des traits de courage et de dévouement hors des eaux maritimes : lettre de félicitations, médaille de bronze, d'argent de 2ecl, de 1èrecl, de vermeil et d'or.

Le Ministre de la Défense (marine) et le Ministre chargé des Transports (marine marchande) attribuent des distinctions à l'occasion d'actes de dévouement et de sauvetage, suivant les risques courus : lettre de félicitations, mention honorable, médailles d'honneur, de bronze, d'argent de 2e classe, de 1ère classe, de vermeil, or de 2ecl, de 1èrecl-
- Marine : actes accomplis par les militaires de la Marine nationale en activité de service ou à terre dans un arsenal de la Marine et en général dans tout établissement de la Marine, par du personnel militaire ou civil ayant objet de porter secours à un bâtiment de la Marine nationale ou à un appareil de l'Aéronautique navale, quelle que soit la qualité de la personne à récompenser.
- Marine marchande : actes accomplis en mer ou en rivière, dans les eaux soumises au régime des affaires maritimes, lorsque ces actes ne relèvent pas de la compétence de la Marine nationale.

Ruban : tricolore de 3 cm de large, bandes verticales et égales (avec rosette pour la médaille d'or, avec ancre d'or et rosette pour la médaille d'or de la Marine).

Revers : Marine Marchande ou Ministère de la Marine et Honneur au Travail
Au centre le nom du titulaire

Courage et Dévouement.