Lexique - M

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  • Maire : par opposition à sa fonction actuelle, le maire de l'Ancien Régime était un officier du seigneur dans une communauté d'habitants. Il représentait le seigneur, il décidait, jugeait et perçevait. La fonction, souvent réservée aux mêmes familles importantes du lieu, permetait en contrepartie de bénéficier de franchises. Le maire devait acheter son office.
  • Maison : personne morale détentrice d’un domaine composé de biens matériels et immatériels et qui se perpétue par la transmission de son nom, de ses biens et titres en ligne réelle ou fictive. Ce terme est utiliser pour désigner la famille dans la noblesse.
  • Maitre : titre donné dans les campagnes, au chef de famille ou de maison.
  • Majorats  : les majorats ont pour objet de conserver la fortune dans les principales familles, par l'inaliénabilité des biens qui en forment les dotations, afin que ces familles puissent constamment soutenir avec éclat et honneur les titres héréditaires qui y sont attaché, et dont elles ont été investies.
  • Majorité : l'âge de la majorité matrimoniale a évolué au fil des siècles. En dessous de cet âge il était impossible de se marier sans consentement des parents... Historique des âges de la majorité en France :
- De 1579 au 19 septembre 1792 : 30 ans pour les hommes et 25 ans pour les femmes.
- Du 20 septembre 1792 à 1804 : 21 ans pour les deux sexes.
- De 1804 à 1906 : 25 ans pour les hommes et 21 ans pour les femmes.
- De 1907 à 1973 : 21 ans pour les deux sexes.
- Depuis 1974 : 18 ans pour les deux sexes.
En fonction de certaines régions, l'âge de la majorité était différente, ainsi en Bretagne, sous l'Ancien Régime, la majorité était de 25 ans pour les hommes et 25 ans pour les filles
  • Mainbour : administrateur des biens de la personne ou d'un particulier.
  • Mandat : acte par lequel une personne (mandant) donne à une autre (mandataire), le pouvoir d'accomplir en son nom et pour son compte un ou plusieurs actes juridiques, comme une vente, un achat, une location ...
  • Mandant : celui qui donne un mandat.
  • Mandataire : celui qui reçoit un mandat.
  • Marguillier (ou fabricien) : paroissien laïque membre du conseil de fabrique d’une paroisse. Il dresse le budget de la fabrique, prépare les affaires à porter au conseil, exécute les délibérations et dirige l’administration journalière de la paroisse.
  • Maritalement (vivre) : vivre comme mari et femme sans être marié.
  • Matriarcat : situation ou l'autorité est exercée par les femmes.
  • Matricule : registre, dans lequel on écrit les noms des personnes, qui entrent dans quelque société, compagnie, université. On trouve ainsi : La matricule des Rentiers de l'Hôtel-de-Ville
  • Matricule de l'Empire : dénombrement des princes et des États qui ont séance aux Diètes de l'Empire
  • Matrilatéral : du côté de la mère, des parents maternels.
  • Matrilinéaire : prendre en compte la lignée correspondant aux mères.
  • Matronymes : nom de famille provenant de la mère.
  • Ménager : paysan aisé et indèpendant, équivalent de laboureur dans le midi.
  • Mentions marginales : indications portées, comme leur nom l'indique, en marge des actes d'état civil.
  • Mercuriales : tableau répertoriant les prix pratiqués sur un marché ou une foire, denrée par denrée.
  • Mésalliance : mariage avec quelqu'un de condition jugée inférieure.
  • Meschin(e) : jeune homme, jeune fille.
  • Meschinette : fillette.
  • Métayage : contrat d'exploitation agricole dans lequel le propriétaire d'un domaine rural le loue au métayer en échange d'une partie des fruits et récoltes.
  • Minute : original d'un acte notarié rédigé et gardé par le notaire, tout acte est consigné dans un répertoire.
  • Monogamie : Règle selon laquelle un individu ne peut avoir plus d’un conjoint en même temps.
  • Monnayage : action de faire de la monnaie et le droit qu'on prend pour la façon sur la fonte de la monnaie. Le prince prend le droit de seigneuriage et de monnayage. Il y a eu aussi un droit de monéage qu'on payait autrefois au duc de Normandie de trois ans en trois ans, de douze deniers pour feu, afin qu'il ne change pas la monnaie courante. On appelle aussi en termes de monnayeurs, denier de monnayage, une simple espèce de quelque valeur, de quelque poids, ou matière que ce soit. Le sol de monnayage en vaut douze espèces et la livre de monnayage vaut vingt sous de ces espèces, c'est à dire, 240 deniers ou espèces.
  • Mort en déportation : la mention Mort en déportation est apposée sur les actes de décès de personnes décédées dans un camp de concentration ou lors de leur transfert.
  • Mort pour la France : la mention "MORT POUR LA FRANCE" est régie par le code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre.


Lexique des termes utilisés en généalogie

Choix de la 1re lettre : Accueil - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z