Le facteur Cheval

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour au Lieux de sépulture de personnes célèbres
Retour à Charmes-sur-l'Herbasse
Retour à Hauterives

Buste du facteur cheval devant la poste de Hauterives - Photo J-P GALICHON


Ferdinand CHEVAL, dit «Le Facteur Cheval» (1836-1924)

Joseph Ferdinand est né le 19 avril 1836 vers 5 h du matin à Charmes-sur-l'Herbasse (Drôme), et mort le 19 août 1924 à Hauterives (Drôme)

Né dans une famille paysanne et assez pauvre, il ne fréquenta que très peu l'école, obtient son certificat d'études primaires. Il devient, à l'âge de 13 ans, apprenti boulanger.

En 1856, il est en age de faire son service militaire, il est exempté.

Après son mariage en 1856, il devint boulanger, s'exila six ans loin de sa famille pour revenir et connaître une série de drames familiaux, dont la perte de sa première femme et de deux de ses enfants.

En 1867 le maire du village ou réside le jeune couple accorde un "certificat de bonne moralité". Le précieux document lui permet de prêter serment pour devenir facteur. Le 12 juillet 1867, Ferdinand est officiellement nommé « facteur aux postes ». Il est muté près de Hauterive.

Le «facteur Cheval» a été 29 ans facteur rural.

Sa famille

Ses parents

  • Jean François CHEVAL
Né le 17 avril 1796 - Charmes sur l'Herbasse 26260 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE
Décédé après 8 janvier 1855 - Charme sur l'Herbasse 26260 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE
Propriétaire cultivateur
  • Françoise Rose SIBERT
Née le 26 juin 1807 - Crépol 26350 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE
Décédée le 21 avril 1877 - Charme sur l'Herbasse 26260 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE , à l’âge de 69 ans.

Ses épouses et enfants

  • Marié le 20 mai 1858, Hauterives 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE, avec Rose REVOL, née le 21 mars 1841 - Hauterives 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE, décédée le 7 avril 1873 - Hauterives 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE à l’âge de 32 ans dont
  • Victorin Joseph Ferdinand CHEVAL 1864-1865
  • Cyrille Fernand CHEVAL 1866-1912 marié en 1891 avec Marie Eugénie GUIRONNET 1873-1912 dont
  • Eugénie Cyrille CHEVAL 1892-1920/ mariée en 1920 avec Georges Marie Léon JUVENETON 1891-1920/
  • Alice Marie Louise CHEVAL 1893-1917/ mariée avec Charles Joseph Marius LARDANT
  • Marié le 28 septembre 1878, Hauterives 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE, avec Marie Philomène DE RICHAUD, née le 10 octobre 1838 - Tersanne 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE, décédée le 5 décembre 1914 - Hauterives 26390,Drôme,Rhône-Alpes,FRANCE à l’âge de 76 ans , inhumée - Hauterives 26390 Drôme, Rhône Alpes .FRANCE, Domestique, tailleuse (Parents : H Jean Joseph DE RICHAUD 1800-1848 & F Marie Rose BRUN 1814-1863) dont
  • Alice Marie Philomène CHEVAL 1879-1894
Voir sa généalogie sur Geneastar

Le Palais idéal du Facteur Cheval

Le Palais idéal du Facteur Cheval est situé dans la commune de Hauterives dans la Drôme.

Alors âgé de 43 ans, J.F. CHEVAL, bute sur "sa pierre d'achoppement" le 19 avril 1879 vers Tersanne, lors de sa tournée. C'est elle qui a déclenché son rêve de construction. Il lui a fallu 32 ans d’un travail persévérant.

Parcourant chaque jour trente-deux de kilomètres pour sa tournée en pleine campagne, il va ramasser des pierres, dans ses poches puis ensuite il employa des paniers et enfin avec l'aide de sa fidèle brouette.

Il lui en a coûté 4 000 sacs de chaux et de ciment et le Monument représente 1 000 mètres cubes de maçonnerie.

La façade Est mesure 26 mètres de longueur, la façade Ouest également 26 mètres, celle du Nord 14 et celle du Sud 12. La hauteur varie suivant les endroits de 8 à 10 mètres.

Ferdinand Cheval acheva la construction du Palais Idéal en 1912.

A partir de 1914, il passe huit années supplémentaires à charrier des pierres jusqu'au cimetière d'Hauterives et à les assembler, pour former le Tombeau du silence et du repos sans fin, achevé en 1922.

En 1969, André Malraux, alors Ministre de la Culture, appuie la procédure de classement avant son départ du gouvernement et déclare qu'il considère le Palais idéal comme « le seul représentant en architecture de l'art naïf ». Le Palais idéal a été classé au titre des monuments Historiques, par arrêté du 23 septembre 1969, signé d'Edmond Michelet, ministre des Affaires culturelles.

Le Tombeau du silence et du repos sans fin a été inscrit sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, par arrêté du 12 septembre 1975.

En 1994, le député-maire Gabriel BIANCHERI sauve le palais en réalisant son acquisition par la commune.

Hauterives vu par le facteur Cheval

Hauterives – Drôme est un charmant village construit au pied d’un coteau, très fréquenté par les étrangers et les touristes ; outre mon Monument qui attire beaucoup de visiteurs, nous possédons, la statue du général de Miribel, on visite aussi le vieux castel en ruines chanté par l’Arioste, d’où la vue embrasse un panorama des plus merveilleux ce sont les ruines d’un vieux Château féodal construit au X e siècle. La porte d’entrée ou pont-levis est encore en assez bon état. Pas loin de là se trouve la montagne de bois ou mines de lignite, il y a aussi le cèdre gigantesque un des plus beaux de France il se trouve dans le parc du nouveau Château d’Hauterives construit sur les bords de la Galaure.

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.