La Drôme (rivière)

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


La Drôme (rivière)

La rivière La Drôme, longue de 130 km, est un affluent du Fleuve Le Rhône.
La Drôme s’écoule en toute liberté, sans entrave ni barrage, ce qui en fait la dernière rivière sauvage des Alpes.
La Drôme, prend sa source à La Bâtie-des-Fonts, dans le haut-Diois, à 1030 m d’altitude (Station de Valdrôme - Montagne de l’Aup)

Ses affluents

Les principaux affluents de la Drôme proviennent du Vercors, et la rejoignent en rive droite, il s’agit du Bez, de la Sure de la Sye, et de la Gervanne. Le seul affluent important en rive gauche est la Roanne qui prend sa source dans le massif du Diois.

Navigation

La Drôme se navigue sans obstacle ni débarquement entre Die et Crest (30 Km de classe 2, passages en petit 3 selon le niveau d'eau) et ce toute l'année.
Les 5 à 7 Km en amont de Die se naviguent aussi au printemps (classe 2) dans un sublime paysage de montagnes (à parti de Pont de Quart).
Entre Crest et Livron où la Drôme rejoint le Rhône : 15 Km de classe 2. Après Crest, parcours très sauvage et peu fréquenté. Risques d'embâcles et d'arbres en travers et quelques ouvrages gênants (radiers, passes à poissons) à repérer. Le tout implique donc une navigation très vigilante, réservée à des pagayeurs confirmés, même si le parcours est de classe 2.

Le risque d'inondation

Les débits maximum se retrouvent en hiver et au printemps avec des crues pouvant être subites et violentes, entretenant un transport solide important et une forte dynamique du lit.
Entre la fin du 18ème siècle et le début du 20ème, les hommes ont cherché à se protéger des dégâts causés par les crues ainsi qu’à gagner des terres exploitables sur le lit de la rivière.
De nombreuses digues ont été édifiées sur une grande partie du cours de la Drôme et de ses affluents, . Les plus importantes sont celles de la basse Drôme (entre Crest et Livron/Loriol)

Les crues historiques sur la Drôme : [1]

1384 : Inondations cette année-là (Histoire du Dauphiné) 30 mai 1856 : Grosse crue de la Drôme 3.30 m à Crest – QCrest = 820 m3/s
1433 : Inondations désastreuses (Histoire du Dauphiné) 20/10/1872 : 3.00 m à Crest – QCrest = 700 m3/s
1548 : Inondations désastreuses (Histoire du Dauphiné) 26/10/1882 : 3.10 m à Crest – QCrest = 750 m3/s
Novembre 1790 : « La Drôme déborde avec une extrême violence » 27/10/1882 : 3.40 m à Crest, 2.97 m à Saillans – QCrest = 840 m3/s
An 10 de la République : Grosse crue surmontant les digues de Crest - Elévation des eaux de 2.60 m 11/11/1886 : 2.20 m à Crest – QCrest = 450 m3/s
1801 : Fortes inondations causant les plus grands désastres dans les communes de Crest, Eure et Allex 17/07/1892 : 3.05 m à Crest, 4.00 m à Saillans – QCrest = 720 m3/s
1808 : Pluies diluviennes et inondations générales de la Drôme… 06/10/1892 : 2.25 m à Crest, 0.80 m à Saillans – QCrest = 450 m3/s
3 mai 1818 : Crue de la Drôme Oct-nov 1896 : 1.10 m à Crest, soit 150 m3/s
1824 : Un courant de crue a contourné la digue d’Allex 13/10/1898 : 2.10 m à Crest, 1.70 m à Saillans – QCrest = 410 m3/s
1826 : Divagations énormes 02/10/1901 : 1.80 m à Crest, 2.80 m à Saillans – QCrest = 330 m3/s
Oct-nov 1840 : débit Crest : 1000 m3/s 08/11/1907 : 2.55 m à Crest, 4.00 m à Saillans – QCrest = 550 m3/s
Septembre 1841 : 3.60m à Crest – QCrest = 920 m3/s 01/12/1910 : 1.80 m à Crest, 2.80 m à Saillans – QCrest = 330 m3/s
26/09/1842 : Grandes inondations : 4.30 m à Crest – QCrest = 1250 m3/s 23/07/1914 : 2.74 m à Crest – QCrest = 620 m3/s
30 mai 1856 : Grosse crue de la Drôme 3.30 m à Crest – QCrest = 820 m3/s 23/07/1914 : 2.00 m à Crest – QCrest = 380 m3/s
20/10/1872 : 3.00 m à Crest – QCrest = 700 m3/s Janvier 1919 : 2.0 m à Crest soit 380 m3/s

Référence.png Notes et références

  1. La liste est issue d’un travail de recherche d’archives réalisé par Maurice PARDÉ en 1925