L'histoire de l'aviation

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Les grandes dates

-750 Icare s'envole avec des ailes de cire pour s'échapper du labyrinthe
1500 Léonard de Vinci dessine ses premiers modèles de machines volantes
1852 Premier vol d'un ballon à air chaud captif : la Montgolfière
1890 Clément ADER parvient à faire décoller un appareil de sa conception baptisé Éole et franchit 50 m à 20 cm de hauteur
1900 Le comte Ferdinand Von Zeppelin fait voler son dirigeable LZ 1 au-dessus du lac de Constance
1903 Les frères Wright effectuent un vol sur près de 260 m en 59 secondes
1909 Louis Blériot traverse la Manche entre Calais et Douvres avec son Blériot XI en 37 minutes
1913 Roland Garros effectue la première traversée de la Méditerranée.
1927 Charles Lindbergh franchit l'Atlantique Nord sans escale entre New York et Paris
1930 Jean Mermoz relie Saint-Louis (Sénégal) et le Brésil en 21 heures à bord d'un Latécoère 28
1937 Premier bombardement de terreur effectué sur la ville de Guernica en Espagne
1941 Attaque aérienne des japonais sur Pearl Harbor
1944 Premiers vols des avions à réaction
1945 Largage de la première bombe atomique sur Hiroshima
1948 Passage du mur du son par un avion britannique
1954 Premier vol du Boeing 707
1967 Premier vol du Boeing 737
1981 Premier vol du F117A, bombardier furtif américain
2000 Le Concorde s'écrase à Gonesse peu après le décollage
2003 Dernier vol du Concorde
2005 Premier vol de l'Airbus A380

Les pionniers

Clément ADER (1841-1925)

Le 9 octobre 1890, dans le parc d'un château proche de Paris, Clément ADER (49 ans) s'élève au-dessus du sol à bord d'un engin à moteur et à hélice.

Dénommé Éole, cet engin en forme de chauve-souris permet à l'inventeur français d'accomplir un bond de 50 mètres... À quelques dizaines de centimètres de hauteur.

Après son premier essai avec Éole, Clément ADER conçoit un engin baptisé Avion III, avec deux moteurs à vapeur de 40 chevaux.

Le 14 octobre 1897, il se lance sur la piste, à Satory, près de Paris, en présence de deux généraux. Las, un coup de vent le déporte sur le côté. C'est la fin de ses espoirs.

L'aviation prendra enfin son essor au cours de la décennie suivante, sous l'impulsion des frères Wright, deux industriels américains.

Les frères Wilbur (1867-1912) et Orville (1871-1948) WRIGHT [1]

Précurseurs de l'aviation américaine, nés respectivement à Millville (Indiana) et à Dayton (Ohio).

Fabricants de bicyclettes à Dayton, les deux frères Wilbur et Orville WRIGHT s'intéressent aussi à l'aéronautique.

Ce sont, Wilbur et Orville, qui parviennent les premiers à exécuter de véritables vols, le 17 décembre 1903, à Kill Devil Hills, près de Kitty Hawk (Caroline du Nord)

Orville Wright effectue le premier bond, d'une quarantaine de mètres, à bord du Wright Flyer, un biplan motorisé qu'il a construit avec son frère Wilbur et leur mécanicien Charles Taylor. Il revient à Wilbur de conclure cette série par un exploit : il parcourt près de 260 mètres en 59 secondes.

En 1905, à Dayton (Simms Station), puis en 1906, avec un nouveau modèle, le Wright Flyer III, les Wright parviennent non seulement à décoller et à atterrir, mais aussi à virer et changer d'altitude, le tout au cours d'un vol de 40 kilomètres

Louis BLÉRIOT (1872-1936) [2]

Louis Blériot (né le 1er juillet 1872 à Cambrai, mort le 2 août 1936 à Paris) est un aviateur français, pionnier de l'histoire de l'aviation.

Il vola pour la première fois en 1907, dans un avion de sa conception.

Le 25 juillet 1909, aux commandes du frêle monoplan Blériot XI doté d'un moteur Anzani de 25 chevaux, l'aviateur français Louis BLÉRIOT (1872-1936) effectue la première traversée aérienne de la Manche, entre les Baraques, un hameau situé près de Calais, et Douvres.
Ce vol historique de 37 minutes, en plafonnant entre 80 et 100 mètres d'altitude, lui permet de remporter le prix de 1 000 livres (25 000 francs de l'époque) offert par le quotidien britannique Daily Mail.

En 1910, il est le premier titulaire du premier brevet de pilote délivré en France.

Dès le début de la Première Guerre mondiale, Louis BLÉRIOT, comme les autres constructeurs aéronautiques, est invité à fabriquer « en masse ». Au total, Louis BLÉRIOT produisit environ 10 000 avions pendant la guerre, essentiellement dotés de moteurs Gnome.

En mai 1927, la première personne que Charles LINDBERGH demande à voir à l'issue de sa traversée de l'Atlantique est Louis Blériot.

Roland GARROS (1888-1918)

Roland GARROS (1888-1918)

La France a oublié le Garros aviateur au profit du tennisman : il pratiquait le tennis sans y exceller.

  • né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis de la Réunion,
  • mort (M.P.F) le 5 octobre 1918 dans les Ardennes près de Vouziers où il est enterré.

Il est le premier à traverser la Méditerranée en avion le 23 septembre 1913, et il perfectionne le tir armé à partir d'un avion. Il est abattu pendant un combat aérien en octobre 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale

Pictos recherche.png Lire sa biographie sur Geneawiki

Charles LINDBERGH (1902-1974)

Né le 4 février 1902 à Détroit, mort le 26 août 1974 à Hawaii

En 1927, Charles LINDBERGH est un jeune aviateur américain de 25 ans employé par l'US Postal. Il a déjà 2 000 heures de vol à son compteur et plusieurs crashes.

Charles LINDBERGH décide de tout mettre en oeuvre pour remporter le prix Orteig de 25 000 dollars promis au premier pilote qui reliera New York à Paris sans escale.

Charles LINDBERGH est le premier pilote à relier New York à Paris, en solitaire et sans escale, en 33 heures et 30 minutes, les 20 et 21 mai 1927, à bord de son avion Spirit of Saint Louis.

Jean MERMOZ (1901-1936)

Né le 9 décembre 1901 à Aubenton dans l’Aisne,

Aviateur français, pilote de l'Aéropostale. Il est l'un des pionniers du transport aérien transatlantique, sur les lignes Dakar - Rio de Janeiro et en Amérique du Sud entre Santiago et Rio. Il disparaît aux commandes de son hydravion "Croix du Sud" près de Dakar.

Pictos recherche.png Lire sa biographie sur Geneawiki

Autres pilotes de légende

AURIOL Jacqueline.jpg

Jacqueline AURIOL (1917-2000)

Fin 1950, elle obtient son brevet de pilote militaire, puis en 1951, le brevet américain de pilote d'hélicoptère.
A bord d’un Vampire V, elle atteint le record de vitesse sur 100 km en circuit fermé. La Française devient ainsi la femme la plus rapide du monde.
Elle établit successivement plusieurs records du monde sur Mystère 20 avec lequel elle parcourt 1 000 km à 819 km/h.
Pictos recherche.png Lire sa biographie sur Geneawiki

Galerie photos

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Référence.png Notes et références

  1. Bernard MARCK, « VOLS HISTORIQUES DES FRÈRES WRIGHT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vols-historiques-des-freres-wright/
  2. Bernard MARCK, « TRAVERSÉE AÉRIENNE DE LA MANCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traversee-aerienne-de-la-manche/



^ Sommaire