Judeţ de Roumanie - Alba

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Judet Alba
Drapeau du Judet Alba
Informations
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Centru
Capitale provinciale Alba Iula
Population 382.747 hab. (2002)
Superficie 6.242 km²
Langue(s) officielle(s) Roumain
Site officiel Consiliul Judetean Alba
Localisation
{{{Loc}}}

Repère géographique.png Repères géographiques

Ce Judet est bordé par les Judets de Cluj , et Mures , dans le nord, Sibiu est, Hunedoara sud-ouest et Arad et de Bihor nord-est. Il est situé dans le centre de la Roumanie. Ses paysages sont variés, montagnes, collines et plaines, bordées de rivières. Le comté a 6242 km et 390.000 habitants, il compte 4 municipalités 7 villes 66 villages avec 658 petits villages.

Histoire.pngHistoire

  • Les plus anciens vestiges archéologiques de cette région datent du Paléolithique.
  • Après la conquête de la Dacie par l'Empereur romain Trajan, ce comté fut transformé en une province romaine. Apulum (Alba Iulia aujourd'hui) en devint sa capitale. Les romains développèrent la mine d'Or dans les monts Apuseni (Carpates Orientales).
  • Le départ des romains en l'an 271 est dû à une arrivée de peuple migrateur de passage (goths, Huns, Gepyds, Avars), qui domineront cette région quelque temps jusqu'au début du 9ème siècle.
  • La région est envahie par les troupes hongroises, comme l'attestent de nombreuses tombes de cavaliers hongrois. 1 Les Hongrois adoptent le christianisme catholique et dominent les peuples orthodoxes de la Transylvanie. L'évêché catholique d'Alba Iulia est fondé à cette époque, pour contrer l'orthodoxie de ces populations. L'artisanat et le commerce permettent de développer la région. Pour développer la région le roi d'Hongrie fait appel à des colons saxons.
  • Gyula (commandant de l'armée et grand-juge, en hongrois) dit "Le Jeune" est prince de la voïvodie de Transylvanie, petit fils d'un vainqueur hongrois qui avait occupé la Transylvanie en 895. Le centre de ce Voïvoidat fut à Balgrad, près de Alba Iulia. Il fit de la Transylvanie, un état indépendant de la Hongrie. La Transylvanie a ses propres institutions et lois, elle est autonome par rapport au royaume de Hongrie mais vassale de celui-ci.
  • Les colons saxons qui développèrent les mines (or..) créèrent 7 cités, ils auront des privilèges certains consignés en 1224.
  • 29 août 1526, près de Mohácsen Hongrie, une bataille conduite par le roi Louis II de Hongrie contre les force de l'Empire Ottoman dirigée par le Sultan Soliman dit "Le Magnifique", a lieu. Le roi Louis II est défait, et les ottomans occupent la partie sud de la Hongrie ainsi que la Transylvanie.
  • Les roumains font tout pour combattre les Turcs. Michel 1er dit "le brave", prince de valachie, se rapproche de l'empereur Rodolphe II pour se débarrasser de la domination ottomane. Entre 1594 et 1595, il battra les turcs à plusieurs batailles. Il reconnait suzeraineté du prince Sigismond Ier Bathory de Transylvanie.
  • 13 août 1595, près de Bucarest, Michel 1er, bat les turcs qui sont repoussés au delà du Danube. Ceux-ci chassés de la Valachie, signent une armistice avec Michel en 1596 et battent les troupes impériales. Sigismond Bathory abandonne la Transylvanie à l'empereur. Michel reconnaît l'empereur comme suzerain et celui-ci lui donne en possession héréditaire la Valachie. Sigismond abdique en 1599 et son cousin André Bathory (cardinal) allié de la Pologne monte sur le trône.
  • 28 août 1599, Michel bat les forces de la noblesse de Transylvanie, à la bataille de Şelimbăr. Le cardinal André Báthory est tué Michel entre en vainqueur le 1er novembre 1599 dans la citée Alba Iulia et devient prince de Transylvanie.
  • Alba Iulia devient en 1600 la capitale roumaine des trois Etats roumains (Transylvanie, Moldavie et Roumanie Pays).


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

1. Musée National de Alba Iulia.

  • A History of Transylvania - Stefan Pascu