Joseph Antoine SERLIN

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Joseph Antoine SERLIN

Joseph Antoine SERLIN (1868 - 1944)

Fils de Antoine et de Claudine Françoise Agathe MOLLARD, il est né le 10 octobre 1868 à Crachier (Isère) (1).

Il meurt, assassiné à Dommartin le 7 janvier 1944.

Biographie

Enfant de parents cultivateurs.

Après son certificat d’études primaires, Joseph SERLIN suit les cours de l’école primaire supérieure (anciennement comparable au collège) destinée à compléter l’instruction des jeunes qui se destinent au commerce ou à l’industrie ou se préparent pour différentes écoles ou administrations : Postes, Télégraphes, Douanes...

D’abord clerc de notaire, il s’engage en 1889 dans la 25ème section des infirmiers militaires et y accomplit un service de 5 années du 11 mars 1889 au 11 mars 1894.

A l’issue, alors qu’il est employé en qualité de comptable à la Manufacture des Tabacs de Lyon, il s’inscrit au concours de commis expéditionnaire de la Ville de Lyon.

Le 16 août 1894, il est employé à la dite ville en qualité de fonctionnaire.

Gravissant les échelons, il devient chef de bureau. Il est ensuite promu au poste de Secrétaire Général à la Mairie Centrale de Lyon dès le 11 juillet 1909 suite à un arrêté municipal du 12 juin de la même année [1].

Il a pris une part active à l’organisation et au fonctionnement des services municipaux à diverses expositions, et en particulier à la l’organisation de la Foire de Lyon en 1920.

Indépendamment de ses préoccupations d’ordre purement administratif, il a porté toute son attention sur les questions relatives à l’enseignement technique et professionnel.
Il a notamment apporté à la Ville de Lyon le concours le plus éclairé dans la mise au point du projet de transformation de l’école technique « La Martinière » en école nationale et dans l’étude du projet d’achat des anciens immeubles diocésains des Minimes en vue de leur aménagement pour l’installation d’une école pratique.
Enfin, il s’est efforcé de développer et de perfectionner les cours créés par la Société d’Enseignement Professionnel du Rhône et les cours du soir organisés par « La Martinière ». Les services qu’il a rendus dans ce domaine sont considérable.

Il est élu Conseiller général et Maire de Crachier, sa commune de naissance.

En 1932, il prend sa retraite de Secrétaire Générale à la Mairie Centrale de Lyon et se consacre pleinement à la politique.
Suite à des élections sénatoriales, le 16 octobre de la même année, il est élu Sénateur dans son département d’origine, l’Isère [2].

Au Sénat, il intègre les rangs du groupe de la Gauche démocratique. Il devient membre de la commission de l'administration générale, départementale et communale (1933 - 1940) ainsi que de celle des douanes (1937 - 1941).

Durant la seconde guerre, il rejoint la Résistance.

Le 7 janvier 1944, il connaît une fin tragique. Son cadavre, criblé de balles, est découvert à la Chicotière sur le territoire de la commune de Dommartin près de Limonest (Rhône).

A l’origine de son assassinat, probablement le Mouvement National Antiterroriste Français (MNAF) créé en 1943 pour lutter contre la Résistance en abattant notamment les notables qui ont des rapports avec elle.

Situation maritale

Époux de Mathilde BELANTAN, née le 29 mai 1874 à Vézeronce (Isère), fille de Ennemond et de Françoise DUPUIS, décédée le 8 décembre 1942 dans le 7e arrondissement de Lyon.

Titres et distinctions honorifiques

- Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 4 mars 1920.
- Officier de l’Instruction Publique le 7 août 1923.

Légion d'honneur

Joseph Antoine SERLIN est nommé Officier de la Légion d'honneur par décret du 6 août 1925 [3].

Après son décès

Ses funérailles ont eu lieu en l’église Notre-Dame Saint-Louis de Lyon le 11 janvier 1944 à 8H30 et son inhumation le même jour à Crachier (Isère) à 11H [4]

Hommages

Nom de rue

  • Par délibération du Conseil Municipal de Lyon du 19 février 1945, les élus municipaux offrent à Joseph SERLIN une petite rue placée aux abords de l’Hôtel de Ville, dans le 1erarrondissement, là il s’était distingué en qualité de responsable des services administratifs [5] [6]

Statue


  • Joseph SERLIN est également honoré par une statue, surmontée d’un buste à son effigie, érigée le 1er décembre 1946 sur le Cours Morand, en prolongation de la Place du Maréchal Lyautey, dans le 6e arrondissement de Lyon (Rhône).


Oeuvre des sculpteurs Jean CHOREL et Francisque LAPANDÉRY.

Plaques commémoratives

  • Une stèle a été érigée en bordure de la départementale 385, près de la commune de Civrieux-d'Azergues (Rhône) afin de situer le lieu de découverte de son corps suite à son assassinat [7].
  • Son nom est également inscrit sur une plaque commémorative du Sénat à Paris en hommage aux Sénateurs Morts pour la France durant le conflit de 1939 - 1945 [8].

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

  • Autres photos de la statue avec buste à son effigie
  • Autre portrait de Joseph Antoine SERLIN
  • Acte de naissance (1) de Joseph Antoine SERLIN

Visuel sources.png Sources

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références