Informatique - saisie des témoins

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour Méthode de saisie, norme

Question

Dois-je saisir les témoins et l'officier de l'état civil mentionnés sur les actes ?
Quel intérêt de renseigner ces informations en créant des noms sans rapport à priori avec ma famille?

Option :

  • tout saisir
Les témoins (plus encore parrains et marraines) sont la plupart du temps des proches, grands parents, oncles et tantes ou leurs conjoints. L'officiant civil ou religieux peut être passé sous silence pour les actes récents si on reste dans un cadre purement généalogique. Mais il est très fréquent de rencontrer une cérémonie faite par un proche de la famille non identifié comme tel sur le moment ...
  • ne rien saisir,
C'est prendre le risque de passer à coté d'informations parfois capitales: le parrain inconnu peut se révèler être l'époux d'une tante "émigrée" dans le village d'à côté . Saisir en notes est un moindre mal, si votre logiciel permet des recherches sur celles-ci, ET SI d'abord vous vous souvenez d'avoir déjà rencontré cette personne.

Tout saisir prend du temps mais vous serez gagnant plus tard.

  • choisir
A part ceux ayant un prénom très rare ou une profession particulière, comment relier avec certitude une personne dont le nom ressemble et l'âge avoisine à plus ou moins 5 ans suivant les actes. Un fichier plein de noms jamais reliés ne sert à rien. C'est déjà assez difficile de relier avec certitude les personnes ayant un lien de parenté : cousin ne veux pas dire grand chose, oncle et tante n'est pas d'une précision infaillible et on a même des surprises avec grand-père. Les seules filiations à peu près fiables sont frères et soeurs et parfois ce ne sont que des demis.
  • selon le contexte
1. S'il existe un lien familial avec le témoin : créér un individu indépendant et faire du lien entre l'évènement et le témoin.
2. S'il n'y a pas de lien mais que le patronyme correspond à ceux étudiés à chacun de voir selon son temps et la généalogie souhaitée s'il faut ou non créer un individu indépendant. Dans le doute c'est préférabble.
3. Pas de lien familial et patronyme non étudié (à ce jour) Le minimum serait de saisir dans une note liée à l'évènement les noms de ces témoins.


Au démarrage de ma généalogie, j'avais peu d'informations et chacune d'elle me paraissait importante, aussi je saisissais absolument tout de la façon la plus détaillée possible.

Au fur et à mesure des années, collectant de plus en plus d'informations, il ne m'était plus possible de poursuivre dans cette voie, d'autant que l'intérêt d'une saisie systématique n'était pas évident.

C'est pourquoi je suis parvenu à ce "compromis" ci-dessus.

Une généalogie "communale" peut être plus détaillée.

Heredis 2001 :

particularités
  • permet de créer des liens entre individus et événements (appelés "Témoins") même si c'est hors du standard Gedcom 5.5. Conséquence : ces liens, optionnellement exportables en Gedcom, sont probablement perdus lors d'importations par d'autres logiciels.
  • permet de créer des liens d'individu à individu conformes au standard Gedcom ;
  • ne permet pas de créer de lien entre individu et famille quoique ce type soit prévu par le standard Gedcom et il ne permet pas non plus d'en importer si présent dans un fichier Gedcom.