Informatique - saisie des noms

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour Méthode de saisie, norme

Cette page est conçue pour permettre à des généalogistes "débutants" de profiter de l'expérience des généalogistes "expérimentés". Les généalogistes expérimentés ne trouveront sans doute pas d'intérêt à changer leurs habitudes. Toutefois cette page pourrait permettre de rendre les échanges de fichiers entre généalogistes plus faciles, par l'utilisation de règles communes.

Règles générales

Typographie

Première lettre significative (après la particule) en majuscule. Utiliser les majuscules accentuées.

Exemples : Le Goff , Galichon

Orthographe

L'orthographe d'un patronyme change très souvent au cours des siècles.

Doit-on saisir

  • toutes les orthographes rencontrées ?
  • une seule ?
  • l'orthographe contemporaine ?
  • l'orthographe la plus ancienne ?
  • ou l'une et l'autre ?

La réponse dépend de la généalogie entreprise. Notons toutefois que de nombreux logiciels de généalogie permettent, pour un individu donné, de saisir toutes les variantes orthographiques rencontrées dans les actes le concernant.

Une généalogie de quelques centaines d'individus : Généalogie personnelle se gère différemment d'une généalogie de plusieurs milliers d'individus : Généalogie familiale et/ou Dépouillement.

Si vous faites un(e) :

  • Généalogie personnelle : il est préférable de garder les orthographes individu par individu.
  • Généalogie familiale et/ou Dépouillement : il est préférable de garder une seule orthographe, celle conservée par les descendants d'aujourd'hui.

S'il y a une divergence d'orthographe dans les descendants, il vaut mieux choisir une orthographe de départ, puis, à la séparation, faite des branches avec des orthographes différentes. Mettre une note à la séparation. Le choix de l'orthographe de départ devrait être expliqué dans une note.

Remarque

Pour une Généalogie familiale et/ou Dépouillement

Vous devez mettre les deux patronymes :

  • Le premier est l'orthographe de référence.
  • Le second est celui l'orthographe de l'individu (entre parenthèses ou après un point virgule).

Problème : revient au mécanisme des rattachements. (???)

Si on trouve dans les actes (naissance, mariage, décès) plusieurs orthographes pour un individu, quelle orthographe choisir ?

  • Généalogie personnelle
Il est préférable de choisir l'orthographe usitée, sinon utiliser celle du mariage, sinon la plus souvent rencontrée ou sinon au hasard. Il faut mettre des notes sur les actes où il y a des divergences avec l'orthographe choisie.
  • Généalogie familiale et/ou Dépouillement
Voir réponse en 2). Mais rien n'interdit de mettre des notes aussi (???)


En tout état de cause, il faut saisir un seul nom dans le champ nom, sans indiquer les variantes de celui-ci.

Particules

Tout dépend ici aussi de la généalogie que vous avez entreprise.

Généalogie personnelle

Il vaut mieux mettre les noms tels quels avant le patronyme avec les particules séparées ou non.

Exemple: Dhu, Dehu, D'hu, d'Hue, de Hue, Deux, ils sont tous de la même famille.

Généalogie familiale et/ou Dépouillement

Cf ci-dessus. Tenter de garder la même orthographe de bout en bout.

Particularité de certains patronymes étrangers

En Belgique pour le patronyme De Van on a :

  • Devriese,
  • De Vriese
  • de Vriese

Par contre on ne trouvera jamais :

  • Vriese

C'est comme si on trouvait en France :

  • Pont (du)

au lieu de :

  • Dupont

Les annuaires téléphoniques belges mettent toujours la particule devant, et le classement alphabétique ignore partiellement l'espace.

Ainsi, on classera selon l'ordre :

  • 1. De Vries
  • 2. Devries
  • 3. De Vriese
  • 4. Devriese

Mais on classera aussi selon l'ordre

  • 1. De Vriese Albert
  • 2. Devriese Marc
  • 3. De Vriese Roger

Lorsque l'on intègre le prénom dans le classement, l'espace n'est pas pris en compte.

Le classement alphabétique des logiciels tels que works, excel ou access est différent de l'usage dans certains pays.

En Suisse :

On a souvent l'adjonction dans le patronyme de l'expression "dit"

Exemple : Droz-dit-Busset.

Il faut rationaliser l'orthographe du patronyme en laissant "dit" en minuscule et en mettant des traits d'union

Le même usage du trait d'union peut être utiliser pour les patronymes doubles :

Exemple : Jeanneret-Grosjean


Au Grand-Duché de Luxembourg

On a souvent l'adjonction dans le patronyme de l'expressin "sive" qui peut être traduit par "maison".

Exemple : Bernadette Schmit sive Berg

Particularité de la noblesse et de la roture

Que choisir :

  • la première lettre en majuscule
  • la première lettre en minuscule
  • Si c'est une particule de noblesse, il est impératif de mettre la particule en minuscule
Exemple : de La Martinière
  • Si c'est une particule de roture, il est impératif de mettre la particule en majuscule
Exemple : De La Tour
  • Si vous avez un doute entre les deux états de la personne, il vaudra mieux choisir la majuscule plutôt que la minuscule

Règles de saisie pour un ancêtre "inconnu"

Il arrive de devoir saisir un individu dont on ne connait rien hormis son lien avec une personne existante.

Vous avez la possibilité d'utiliser des termes ajoutés au nom séparés par un trait d'union tels que :

  • Épouse + Patronyme : "Épouse-Dupont"
  • Époux + Patronyme : "Époux-Martin"
  • Fille + Prénom + Patronyme : Fille-Marie Durand

Vous pouvez aussi si vous disposez d'un logiciel de généalogie,

  • remplacer le patronyme par :
  • Non-Identifié(e)
  • remplacer le prénom par
  • conjointJeanDupont

Ce système qui peut paraître un peu long, permet de savoir à peu près de qui on parle.

Le terme "Inconnu" peut être réservé pour les pères des enfants naturels en le saisissant séparé d'un trait d'union du patronyme de la mère.

  • Inconnu-Dupond

Vous pouvez aussi numéroter les ancêtres inconnus.

  • Jean Inconnu_1
  • Albert Inconnu_25
  • Fernand Inconnu_78 (mari de la cousine Berthe)

Ce système reste simple.

Lorsque les renseignements sont trop flous ou ne concernent pas des individus "de premier plan", il est sans doute préférable de placer un paragraphe dans une note plutôt que de créer de nouvelles fiches.

Commentaires et remarques

  • L'usage actuel est de mettre la première lettre en majuscule mais il faut savoir que jadis, les actes ne faisaient pas de distinction entre majuscules et minuscules.
  • Code typographique : on ne met pas les noms en capitales [sauf dans les titres quand ils sont tout en capitales]
Nb : Dans de nombreux cas (bibliographie, noms des personnages dans les pièces de théâtre, etc.), l'usage est d'écrire/saisir en petites capitales (ce système de petites capitales n'existe pas dans les codes d'échange de caractères, comme Unicode ou Latin1, ...)
  • Quand le patronyme est également un prénom, l'usage est de mettre le patronyme tout en majuscules afin de ne pas confondre les deux.
Nb : dans une liste, un arbre, un gedcom, une publication, un individu n'est jamais seul. En conséquence le contexte permet sans aucun doute de reconnaître le prénom du nom dans les cas litigieux.
  • Majuscules accentuées : nos ancêtres les utilisaient, afin de gérer la prononciation du nom et et de comprendre certaines variations orthographiques, la règle typographique en français est d'accentuer les majuscules

Voir aussi