Honoré d'Urfé

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Honoré d'Urfé est un homme de lettres et un philosophe, seigneur de province et chef militaire né le 11 février 1567 à Marseille (lors d'un voyage d'affaires de sa mère) , il est décédé le 1er juin 1625 à Villefranche sur Mer.

Honoré-d'URFE.png

Biographie

Honoré est issu d’une famille de seigneurs foréziens. Son père Jacques 1er d’Urfé est bailli et lieutenant-général au gouvernement de Forez ; il a épousé en 1554 Renée de Savoie. Jacques 1er et Renée de Savoie on eut douze enfants (6 filles et 6 garçons)

C’est au château de la Bastie d’Urfé à Saint-Étienne-le-Molard que le jeune Honoré passe son enfance dans un milieu cultivé. Son grand-père Claude d’Urfé avait réuni à la Bastie une bibliothèque de plus de 4500 livres. Claude d’Urfé découvrit probablement l’architecture renaissance au cours de ses missions d’ambassadeur du roi en Italie (Rome , Bologne)

En 1580 âgé alors de 13 ans, Honoré fait ses vœux à l’ordre de Malte, renonçant à sa part d’héritage, mais lui confère ainsi un statut ecclésiastique. Il est admis au collège Jésuite de Tournon ou il est formé aux principales disciplines des connaissances de l’époque. En 1583, il rédige un compte rendu de 130 pages relatant l’entrée de Madeleine de la Rochefoucault dans la ville de Tournon. (la Triomphante Entrée de très -illustre Dame Magdeleine de La Rochefoucaud)

En 1584 , la France bascule dans la guerre civile , suite a la réconciliation de Henri III roi de France (catholique) et de Henri le roi de Navarre (protestant). 1585 , la ligue catholique prend le pouvoir dans un certain nombre de ville. En Août 1589 , Henri III est assassiné à Paris par le moine Jacques Clément ainsi Henri de Navarre devient roi sous le nom d’ Henri IV. De 1590 et jusqu’en 1595 Honoré participe dans le cadre de la Ligue Catholique au combat contre le Roi de France. En 1594, son frère Antoine, abbé de la Chaise-Dieu et évêque de Saint-Flour, est tué sous les remparts de Villerest. le 26 Juillet 1594 , le duc de Nemours nomme honoré « lieutenant-général au gouvernement de Forez ». En 1595 , il est fait prisonnier par les troupes royales à Feurs . Il est libéré grâce à la rançon versée par la femme (Diane de Châteaumorand) de l’un de ses frère ( Anne d‘Urfé) .

Sortie de prison , il quitte le forez pour rejoindre le Duc de Nemours en savoie. Mais il revient en Forez pour livrer un nouveau combat contre les troupes du Roi. Il est fait prisonnier en 1595 et enfermé à Montbrison.

1596 , libéré de prison , il rejoint le Bugey et le duché de Savoie. Il termine le premier tome « des Epistres Morales » .

1597 – 1598 , il participe avec le Duc de Savoie au combats contre le Maréchal Lesdiguières.

1599 : Annulation de vœux à l’Ordre de Malte . Il acquière ainsi la seigneurie de Virieu-le-grand.

1600 - Diane de Châteaumorand ayant fait annuler son mariage d’avec le frère d’Honoré , celui ci épouse Diane le 15 février .

18 Avril 1602 Honoré d’Urfé signe un acte de vassalité au roi de France.

1607 parution de la première partie de « l’Astrée » à Paris.

Février 1608 Diane et Honoré s’installent à PARIS . Honoré est gentilhomme de la chambre du roi et ce dernier vit au rythme de la cour.

1610 , parution de la seconde partie de « l’Astrée » .

1614 Il quitte Paris et retourne vivre en province à Virieux le Grand. Il vit séparé de Diane qui elle a rejoint son château de Châteaumorand .

1616 – 1617 Le duc de Savoie fait la guerre contre l’Espagne pour la conquête du territoire de Montferrat. En octobre 1617 , la paix est conclue et en février 1618 Honoré reçoit « le collier du grand ordre de l’Annonciade » pour ses faits de guerre.

1619 Parution de la troisième partie de « l’Astrée » .

1619 à 1625 Honoré vit a nouveau une vie de seigneur propriétaire terrien. Il revoit épisodiquement Diane durant cette période ;

Mars 1625 , malgré son âge , il répond aux demandes du Duc de Savoie et du Roi de France et repart faire la guerre de la vallée de Valtemine qui oppose la Savoie et l’Espagne. Il s’illustre à nouveau pendant cette guerre.

Mai 1625 au cours d’une campagne de Charles-Emmanuel Ier contre la république de Gênes, lors de la guerre de la Valteline, qu’Honoré d’Urfé, maréchal de camp général, tombe malade. Il se fait transporter à Villefranche sur Mer, où il rédige son testament le 30 mai . Il meurt à Villefranche-sur-Mer de pneumonie le 1er juin. Les funérailles ont lieu à Turin et par la suite son corps aurait été ramené en Forez .

Quant à Diane, elle ne lui survit que de quelques mois, et meurt en 1626.

1627 , la quatrième partie de « l’Astrée » qu’il avait commencée est terminé par son secrétaire ( Balthazar BARO)

Bibliographie au delà de l’Astrée

Outre l’Astrée , écrite de 1607 à 1625 et terminée, après sa mort, par son secrétaire ( Balthazar BARO) Honoré d’Urfé a écrit une série de neuf traités de philosophie : « Les épîtres morales »

  • Le premier est daté de 1595 écrit en partie à Montbrison ou il était prisonnier . La publication date de 1598.
  • Le second écrit vers 1598 et publié en 1603 traite de la mort , de la grandeur morale et des passions.
  • Le troisième écrit après 1600 aborde la théologie , celui ci sera publié en 1608.
  • Les six autres livres seront publiés jusqu’en 1627.

Autres écrits

  • 1609 : la Savoysiade (recueil de poèmes)
  • 1625 : Pastoral en cinq Actes : La Sylyanire ou La Morte Vive
  • la Triomphante Entrée de très -illustre Dame Magdeleine de La Rochefoucaud 1583.

Œuvres en ligne

Illustrations, photos anciennes

Signature Honoré-d'Urfé.jpg

Signature d'Honoré d'Urfé

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)