Historique du département de l'Ain

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Page en construction.png
Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Le département de l'Ain a été l'un des 83 départements créés à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir de quatre provinces : la Bresse, le Bugey, la Dombes, le Pays de Gex et d'une partie de la province de Franc-Lyonnais. La Bresse, le Bugey et le Pays de Gex étaient administrés selon les coutumes de la Bourgogne depuis leur cession par les ducs de Savoie à la France en 1601.Le département de l'Ain est divisé en neuf districts, 49 cantons et 501 communes dont les limites sont exactement celles des anciennes paroisses.

Le pays de Gex en fut séparé de 1798 à 1814 quand fut créé le département du Léman.

1800 - La loi du 17 février supprime les districts et crée les arrondissements. L'Ain est divisé en 4 arrondissements correspondant aux subdélégations de l'Ancien régime (Bourg, Belley, Nantua et Trévoux). Celui de Gex est rattaché au nouveau département du Léman dont le chef-lieu est Genève.

1815 - Traité de Vienne. Le département du Léman est supprimé. L'arrondissement de Gex est restitué à l'Ain, mais amputé de quelques communes situées près de Genève et du lac (Bossy, Collex, Meyrin, Versoix).

1926 - Suppression des arrondissements de Gex et de Trévoux.

1933 - Rétablissement de l'arrondissement de Gex.

1967 - Cinq communes du sud-ouest du département (Genay, Sathonay-Camp et Village, Rilleux et Crépieux-la-Pape), dans la banlieue lyonnaise ont été rattachées au Rhône lors de la création de la Communauté urbaine de Lyon.

Le 1er Janvier 2018 le département compte 407 communes.

Le 1er Janvier 2019 le département compte 393 communes.