Histoire locale Nouvelle-Calédonie

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher


Nouvelle-Calédonie

Localisation
Nouvelle-Calédonie - Localisation.jpg
Informations
Préfecture Blason en attente.png    Nouméa (Chef-lieu)
Population 245 580 hab. (2009)
Superficie 18 576 km²
Densité 13 hab/km²
Arrondissements Province Nord
Province Sud
Province des Îles Loyauté
Cantons -
Communes 33
Liens complémentaires
Associations de généalogie
Historique
Cartes
Carte détaillée
03TOMpt.png

Le territoire de la Nouvelle-Calédonie

Comprend :

  • la Grande Terre, au sud-est l'Ile des Pins,
  • à l'est les Iles Loyauté (Maré, Lifou, Tiga et Ouvéa),
  • au nord-ouest l'archipel des Bélep
  • et de nombreux autres îlots.

Organisation de la Nouvelle-Calédonie

Chef-lieu: Nouméa 91 386 hab. (aggl. 146 245)

Divisions administratives : 3 subdivisions, 3 provinces, 33 communes

Subdivisions

  • Nord (chef-lieu Koné),
  • Sud (chef-lieu La Foa),
  • Îles Loyauté (chef-lieu Wé, sur Lifou)

Provinces et leurs communes

Le découpage de la Nouvelle-Calédonie en 3 provinces (subdivisions administratives) :

  • Nord, dont Belep, Poum, Ouégoa, Pouébo, Hienghène, Touho, Poindimié, Ponérihouen, Houaïlou, Canala, Koumac, Kaala-Gomen, Voh, Koné, Pouembout et Poya (partie Nord), avec une population de 45 137 (2009)
  • Sud dont L'Île-des-Pins, Le Mont-Dore, Nouméa, Dumbéa, Païta, Bouloupari, La Foa, Moindou, Sarraméa, Farino, Bourail, Thio, Yaté et Poya (partie Sud), avec une population de 183 007 (2009)
  • Îles Loyauté dont Maré, Lifou et Ouvéa, avec une population de 17 436 (2009)

Liste des 33 communes

Les 3 provinces et les 33 communes de Nouvelle-Calédonie

Sommaire

Retour

Patrimoine.png Patrimoine

Le lagon de Nouvelle-Calédonie inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

La zone reconnue par l'UNESCO se répartit en six sites totalisant quelques 15 000 km², sur les 23 000 km² que constitue la zone totale.

Ces six espaces marins représentent la diversité principale des récifs coralliens et des écosystèmes associés de l'archipel français de Nouvelle-Calédonie.

Liste des sites reconnus par l’UNESCO :

  • Zone des récifs d’Entrecasteaux
  • Zone du Grand Lagon Nord
  • Zone côtière nord et est
  • Zone d’Ouvéa et Beautemps-Beaupré
  • Zone côtière ouest
  • Zone du Grand Lagon Sud

Ils offrent un habitat pour plusieurs espèces marines emblématiques ou en danger, comme les tortues, les baleines ou les dugongs, ces derniers constituant la troisième population mondiale.

Patrimoine Coutumes.jpg Patrimoine, les coutumes

L’aire coutumière

L’aire coutumière est une subdivision spéciale et parallèle (propre aux tribus kanak) aux subdivisions administratives de la Nouvelle-Calédonie (Accords de Matignon en 1988).

Chaque aire est représentée par un Conseil coutumier qui est consultatif. Chaque membre est désigné selon des règles propres à chaque aire.

Sous le contrôle du conseil des Anciens des chefferies (ou tribus), chaque tribu désigne ses représentants à ce conseil selon les us et coutumes de l’aire et pour un mandat variable.

Les chefs et grand-chefs sont membres de droit de ce conseil coutumier.

Les aires coutumières couvrent les communes suivantes :

  • l'aire Djubéa-Kapone : communes de l'Ile des Pins, Mont-Dore, Yaté, Nouméa, Dumbéa, Païta
  • l'aire Xârâcùù : communes de Boulouparis, Thio, La Foa, Farino, Saraméa, Canala, Kouaoua
  • l’aire Paicî-Câmuki : communes de Poya, Ponérihouen, Poindimié, Pouembout, Koné, Touho
  • l'aire Ajië-Aro : communes de Moindou, Bourail et Poya (sud de la commune – 4 des 6 tribus)
  • l’aire Hoot ma Whaap : communes de Voh, Kaala-Gomen, Hienghène, Pouébo, Koumac, Ouégoa, Poum, Bélep
  • l’aire Nengone : Maré
  • l’aire Drehu : Lifou
  • l’aire Iaai : Ouvéa

La langue kanak

28 langues kanak sont encore parlées en Nouvelle-Calédonie

  • le drehu pour l’aire coutumière de drehu ;
  • le kwényï, le numèè, le drubea et le tayo pour l’aire coutumière de drubea-kapumë ;
  • l’ajië, le arhö, le arhâ, le 'ôrôê, le neku et le sishëë pour l’aire coutumière de ajië-arhö ;
  • le paicî et le cèmuhî pour l’aire coutumière de paicî-cèmuhî,
  • le nengone pour l'aire coutumière de nengone,
  • le xârâcùù, le xârâgurè, le méa et le tîrî pour l'aire coutumière de xârâcùù
  • le iaai et le fagauvea pour l'aire coutumière de iaai,
  • le pije, le fwâi, le nemi, le jawe, le caac, le nyelâyu, le nêlêmwa, le nixumwak, le yuanga, le pwapwâ, le pwaamei, le bwatoo, le haeke, le haveke, le hmwaeke, le hmwaveke, le vamale pour l'aire coutumière de hoot ma whaap.

Le nickel en Nouvelle-Calédonie

Petite notice datant de 1894.
D'après un rapport du consul belge à Nouméa, sur une étendue de 2 millions de kilomètres carrés, il y en a 800.000 dans lesquels se trouve du nickel. Le dixième de cette étendue a été concédé à des compagnies minières et, sur cette quantité, 20.000 kilomètres carrés sont actuellement en exploitation. La composition du minerai de nickel est du silicate hydraté de nickel et de magnésie, sans aucune trace d'arsenic.
Il contient 8 à 10% de métal et l'on a même trouvé des échantillons contenant jusqu'à 16%. La valeur du minerai moyen, rendu au port d'embarquement, est d'environ 100 fr. la tonne. La Nouvelle-Calédonie a exporté, en 1890, 5.000 tonnes de minerai de nickel, 4.500 tonnes de chromate de fer, 700 tonnes de cobalt, 210 tonnes de quartz aurifère.
Nous pouvons ajouter qu'un grand nombre de ces mines sont exploitées par d'anciens forçats, dont plusieurs ont acquis de véritables fortunes, de sorte que l'on poursuit, en Nouvelle-Calédonie, une véritable oeuvre de philanthropie et de haute moralité.
(La Petite Revue, 7e année, 1er semestre, n°13, page 206, 31 mars 1894.)

Les immigrants Alsaciens en Nouvelle-Calédonie

Suivre ce lien

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Les communes de la Nouvelle-Calédonie

Belep - Boulouparis - Bourail - Canala - Dumbéa - Farino - Hienghène - Houaïlou - L'Île-des-Pins - Kaala-Gomen - Koné - Kouaoua - Koumac - La Foa - Lifou - Maré - Moindou - Le Mont-Dore - Nouméa - Ouégoa - Ouvéa - Païta - Poindimié - Ponérihouen - Pouébo - Pouembout - Poum - Poya - Sarraméa - Thio - Touho - Voh - Yaté

Histoire locale - Liste des régions

Métropole : AlsaceAquitaineAuvergneBourgogneBretagneCentreChampagne-ArdenneCorseFranche-ComtéÎle-de-FranceLanguedoc-RoussillonLimousinLorraineMidi-PyrénéesNord-Pas-de-CalaisBasse-NormandieHaute-NormandiePays de la LoirePicardiePoitou-CharentesProvence-Alpes-Côte d'AzurRhône-Alpes


D.O.M. : GuadeloupeGuyaneMartiniqueMayotteLa Réunion
T.O.M. : Nouvelle-CalédonieSaint-Pierre-et-MiquelonWallis-et-FutunaPolynésie française


^ Sommaire