Geneanet

De Geneawiki
(Redirigé depuis GeneaNet)
Aller à : navigation, rechercher

< Retour à la page Sites de références

En juin 1996, Jacques Le Marois et Jérôme Abela lancent le site "LPF" (Liste des Patronymes de France). C'est l'ancêtre de Geneanet. Le projet reçoit un accueil enthousiaste dans la petite communauté des généalogistes fréquentant les newsgoupes (fr.rec.genealogie).

L'idée est de mettre dans une base de données communes les patronymes étudiés par chacun. Cela fait suite aux pratiques d'échange des "listes éclairs". Une liste éclair est une liste des patronymes que l'on étudie dans sa généalogie, associés aux communes dans lesquelles ont vécu ses ancêtres. Ce fichier est souvent complété par les années de début et de fin au cours desquelles on possède des informations sur chaque nom. Cela permet de savoir ainsi qui s'intéresse à une famille en particulier.

Ils sont bientôt rejoint par Julien Cassaigne. Ils vont ensemble lancer le site Geneanet le 2 décembre 1996 avec comme slogan "The Genealogical Database Network". Un site en plusieurs langues qui visent à donner accès aux données généalogiques où qu'elles soient avec un index nom / lieu / dates extrêmes et nombre d'individus. Le système permettait d'envoyer une liste éclair par email ou par le web.

L'idée est non seulement d'indexer les listes éclairs mais également tout type de bases de données accessibles ou non en ligne. Geneanet devient un index d'index qui permet de retrouver rapidement que tel patronyme, dans telle commune, entre telle et telle année, est étudié par tel généalogiste ou bien contenu dans une base de données. On peut encore voir la première version du site sur Internet Archive.

Au début le site fonctionnait sur un serveur propre (Geneanet.org) avec également des sites "facades" par pays (principalement Canada, USA, France, Belgique, Suède). Le site France était par exemple géré par Christian Daumoinx et le site néerlandophone par Michel Halin.

Médias

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)