France-Soir

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Une 1974, Mort du Président G. Pompidou

< Retour

HHistoire.pngistoire du journal

Création

France Soir est un quotidien généraliste français créé en 1944.

Chronologie des faits principaux liés à l’histoire du quotidien France-Soir

  • 8 novembre 1944 : France Soir succède à Défense de la France, créée par deux résistants, Philippe Viannay et Robert Salmon en 1941 et publiée clandestinement.
  • 1949 : Pierre Lazareff, ancien directeur de Paris-Soir est nommé PDG, alors que la librairie Hachette acquiert le journal.
  • 1954 : France-Soir est vendu à 1 million d’exemplaires par jour.
  • 1960 : L'absorption au milieu des années 1960 de Paris-Presse et de son équipe l'empêche de basculer dans un populisme sans limite.
  • 1961 : Année record pour le journal avec une vente moyenne de 1 115 783 exemplaires par jour en huit éditions.
  • 1969 : La mention « Le seul quotidien vendant plus d’un million d’exemplaires » disparaît.
  • 10 novembre 1970 : A la mort du général de Gaulle, que France-Soir annonce le premier, 2 millions d’exemplaires sont tirés.
  • 1972 : Mort de Pierre Lazareff.
  • 1976 : Hachette revend le titre à Paul Winckler (Presse Alliance), qui en rétrocède aussitôt la moitié, avant d'en céder le contrôle total, à Robert Hersant. Sur les 200 journalistes, 80 font jouer la clause de conscience. Des grèves à répétition font chuter le lectorat qui n'est plus que de 400 000 en 1983. Robert Salmon quitte France-Soir.
  • 1995 : France-Soir ne vend plus que 185 000 exemplaires par jour.
  • 1998 : le quotidien déménage à Aubervilliers, se dote d’une nouvelle imprimerie et sort au format tabloïd. C’est le « plan de la dernière chance » pour le PDG Yves de Chaisemartin.
  • Avril 1999 : Georges Ghosn, ancien patron de la Tribune et du Nouvel Economiste, rachète pour 1 franc symbolique le journal à la Socpresse (éditeur du Figaro).
  • Décembre 2000 : Le groupe de presse italien Poligrafici Editoriale récupère le titre pour 1 franc symbolique.
  • 2002 : Projet de nouvelle formule dirigée par Philippe Bouvard qui souhaite en faire le « journal de la télé ».
  • 2003 : Philippe Bouvard quitte le journal. Il est remplacé par André Bercoff.
  • Août 2004 : Le promoteur immobilier Jean-Pierre Brunois, pressenti pour racheter France Soir fait faux bond aux Italiens.
  • Octobre 2004 : L’homme d’affaires franco-égyptien Raymond Lakah en devient le propriétaire.
  • Septembre 2005 : Raymond Lakah est remplacé à la tête du journal par le banquier belge Jacques Lefranc.
  • 31 octobre 2005 : France Soir, en cessation de paiement, est placé en redressement judiciaire.
  • 24 janvier 2006 : Le tribunal de commerce de Bobigny est dessaisi du dossier France Soir, délocalisé à Lille.
  • 23 février 2006 : Vincent Lallu, propriétaire et directeur des éditions La Vie du rail, renonce à son offre.
  • 16 mars 2006 : Arcadi Gaydamak, dirigeant du groupe de médias russe Moscow News, présente un plan de continuation.
  • 12 avril 2006 : Le tribunal de commerce de Lille a désigné mercredi le journaliste Olivier Rey et l’homme d’affaires Jean-Pierre Brunois comme repreneurs du quotidien France Soir.
  • 2 juin 2006 : La Correspondance de la presse annonce une reparution le 7 juin. Le "nouveau" France-Soir, dont le format tabloïd ne change pas, "fera 32 pages plus huit pages de courses".
La nouvelle direction de France Soir, qui n'est pas paru depuis le 13 avril, a confirmé mardi à l'AFP que le journal devait reparaître mercredi "sur toute la France", à 150.000 exemplaires et avec une nouvelle maquette.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)