Fichier:Constantine Monument aux morts.jpg

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher
Constantine_Monument_aux_morts.jpg(431 × 568 pixels, taille du fichier : 39 Kio, type MIME : image/jpeg)


Algérie Constantine Monument aux morts

Morts 1914-1918 Mémorial-GenWeb

Relevé des Morts pour la France sur le site de Claude.Soulier

Aujourdhui :

Longtemps voué à l’abandon, au point de devenir un certain moment lieu de tous les maux sociaux, le monument aux morts de Constantine semble, aujourd’hui, renaître de ses cendres et reprendre ses attraits après des années d’indifférence et d’insolence.

Les services de sécurité ont pratiquement élu domicile avec plusieurs descentes des patrouilles mobiles organisées pour sécuriser le site. Des opérations de toilettage ont été également lancées par le secteur urbain de Bab El Kantara pour dégager les insalubrités et les traces d’incivilité et de vandalisme qui ont longtemps sévi. Les travaux de réfection consistent en un balayage systématique des lieux et le nettoyage soutenu interne et externe de la bâtisse historique. Comme prolongement à cette opération, il est question du ramassage des ordures accumulées, du chaulage des terre-pleins, du curage des avaloirs et du désherbage tout au long des escaliers qui mènent plus bas, vers le pont suspendu de Sidi M’cid. Une action pour laquelle sont mobilisés les moyens humains et matériels de la commune de Constantine avec l’apport consistant du dispositif “Blanche Algérie”.

L’arc de triomphe, appelé communément le monument aux morts, surplombant la vallée de Hamma Bouziane, a été édifié par les autorités françaises durant la Première Guerre mondiale à la mémoire de soldats morts au champ de bataille. “Comme au front, le destin les aura réunis, encore une fois, sans aucune distinction de race ou de religion, sur des plaques en bronze qui ont survécu aux coups de masse.” Des noms y sont gravés et dont on devine qu’ils se rapportent à des familles constantinoises, œuvre du sculpteur Epstein, la victoire qui le surmonte est la production agrandie d’une statuette romaine en bronze, trouvée en 1855 dans la cour de la Casbah par des soldats qui y effectuaient des fouilles.
Baptisée “la Victoire ailée”, elle fut attribuée au musée de la ville, dont elle est toujours le joyau.

L’endroit est empreint d’une beauté indescriptible et de mysticisme.
Seulement 36 marches, en pierre taillée, nous séparent de la mémoire de ces centaines de soldats musulmans, chrétiens et juifs, tous originaires de la ville de Constantine, morts aux fronts européens et pour une seule cause : la liberté !

Historique du fichier

Cliquer sur une date et heure pour voir le fichier tel qu'il était à ce moment-là.

Date et heureVignetteDimensionsUtilisateurCommentaire
actuel16 juillet 2006 à 16:38Vignette pour la version du 16 juillet 2006 à 16:38431 × 568 (39 Kio)Escoffier (discussion | contributions)Algérie Constantine Le Monument aux morts
16 juillet 2006 à 06:54Vignette pour la version du 16 juillet 2006 à 06:54471 × 700 (37 Kio)Escoffier (discussion | contributions)Algérie Constantine Monument aux morts
  • Vous ne pouvez pas remplacer ce fichier.

La page suivante utilise ce fichier :