Famille de Vaugelet

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

La famille de Vaugelet est une famille de la noblesse française subsistante.

Bibliographie ou Sources à compléter

Origines

La famille de Vaugelet est originaire du Dauphiné.

Noblesse

La famille de Vaugelet a été anoblie par charge en 1660.

Généalogie

I/ Maître Reynaud (de) Vaugelet (vers 1600 + ap 1658), pourvu le 8 juin 1638 de l’office de conseiller du Roi en la cour des aides et finances de Dauphiné, à Vienne. Il l’occupait encore à l’époque de sa suppression, en octobre 1658. Marié vers 1650 à Gillette de Villette. D’où : 1/ Isabeau de Vaugelet, mariée le 16 mars 1675 à Louis de Salemard, chevalier, seigneur de Ressis, Montfort et la Roche-Pingolet, capitaine d’une compagnie de gens de pied. 2/ Abel de Vaugelet, qui suit ;

II/ Abel de Vaugelet (vers 1650 + ap 1696), conseiller du Roi et son procurer en la maréchaussée générale de Dauphiné. Il fit enregistrer ses armes dans l’« Armorial des généralités » en 1696. D’où :

(….)

De Vaugelet, seigneur de Chuzelles, près de Vienne (Isère)

(…)

Zacharie de Vaugelet (vers 1760), écuyer, seigneur de la maison-forte de Chuzelles-en-Viennois (Isère), capitaine en second (annuaire militaire de 1789), puis capitaine commandant d’artillerie au régiment de Metz, en garnison à Besançon, chevalier de Saint Louis. En 1789 son colonel était M. de Riverieulx de Jarlay, et son capitaine commandant M. de Marieulle. Marié v1790 à Angélique Olympe d’Endré Blanc de Saint Laurent, de Die, fille de Pierre Victor d’Endré Blanc de Saint Laurent et de Mlle Gueymar de Roquebeau. Gueymar de Roquebeau, Dauphiné, anoblis par charge au XVIIIe siècle, armes : « D’azur à trois coquilles d’argent. » cf. J.M., J. Villain 2, Rivoire de la Bâtie D’où :

Felix de Vaugelet (1793 + ap 1833), propriétaire du château de Chuuzelles, Marié le 21 juin 1819 à sa nièce Elisa Clémence Emilie Garnier de Labareyre (v1797 + 18..), fille de Jacques Alexandre François Garnier de Labareyre (1766 + 18..), « seigneur de Volvent », officier de cavalerie, décoré du Lys (vers 1815), marié le 16 juillet 1796 à Madeleine Joséphine Emilie de Bernard de Volvent (1775 ou 77 + 19 avril 1838 ou 58) La famille de Vaugelet habitait le château de Chuzelles, commune de Villette-Serpaize, puis de Chuzelles (1875). D’où :

1/ Abel Ferdinand de Vaugelet (16 mars 1820 + 18 avril 1871), propriétaire du château de Chuzelles, maire de Chuzelles, marié le 4 mai 1852 à Sabine Mallié (+ 27 février 1907), d’où : a/ Félix de Vaugelet (1er avril 1853 + 19..), propriétaire du château de Chuzelles, maire de Chuzelles, marié le 22 juin 1878 à Charnay (Rhône) à Amélie Chavanis (D’où Gustave de Vaugelet, + pour la France octobre 1918, et Elisabeth de Vaugelet), et b/ Gabrielle Marie de Vaugelet (28 avril 1857 + château de Chuzelles, 8 février 1894), mariée le 29 avril 1882 à Georges du Verger de Blay (+ avant 1894), frère du baron du Verger de Blay (SP).

2/ Olympe de Vaugelet, qui suit ;

3/ Marie de Vaugelet, mariée 18.. à Alphonse Veyre de Soras, d’où trois filles : a/ Madame Clavel de Veyran, b/ Madame Henri de Faucher + entre 1894 et 1897, (DP, 5 fils et 5 filles : Henri, Pierre, Félix, Adrien, Joseph, Marguerite, Jeanne, Marie, Isabelle et Marie-Thérèse) c/ Marguerite de Soras, religieuse au Carmel de Lons-le-Saulnier en 1894, sous-prieure en 1897.

4/ Pauline de Vaugelet (9 décembre 1827 + 1…), mariée à Alphonse Veyre de Soras, veuf de sa sœur, d’où : a/ Henri Veyre de Soras.

5/ Emile Laurent Félix de Vaugelet (Chuzelles, 2 juillet ou 9 janvier 1829 + 12 juillet 1877, suicide), appelé le vicomte de Vaugelet, officier de cavalerie en 1867, chef d’escadrons de cavalerie puis de gendarmerie, chevalier de la légion d’honneur, marié 1/ à Hélène Colin de Serzat, puis 2/ à Anne Herminie Bernard (Moulins, 28 avril 1832 + Gannat, 5 février 1910), joueuse de flûte traversière de talent, personnalité extravagante (qui légua ses biens à la ville de Riom),SP

6/ Paul de Vaugelet (23 mars 1833 + 15 février 1899), marié en 1858 à Caroline de Vaulx d’Achy, fille de Charles et d’Anne de Gallois d’Hautecourt, comtesse du Béron, d’où : a/ Charles de Vaugelet, comte du Béron (8 mai 1860 + 1936), marié le 20 juillet 1892 à Marguerite Bertier, DP (Elisabeth, 1893 + 1946 ; Jean, 1899 + 1971, comte de Vaugelet, château de Charleville, Moselle, d’où Anne ; Gérard, 1904, vicomte puis comte de Vaugelet, colonel, officier de la légion d’honneur, croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E., marié à Marie Thérèse de Malbosc, château de Charleville, d’où Sabine, mariée à Géraud de Grully et Jean Philippe de Vaugelet, 1961)

Marie Raymonde Emilie Olympe de Vaugelet (2 août 1821 + Ste Foy-lès-Lyon, 11 avril 1897), mariée le 29 avril 1839 à Théodule Bolot d’Ancier.

Armes

  • de Vaugelet : D’azur, au chevron d’or accompagné de trois molettes d’argent (1696), alias D’azur au chevron d’or accompagné de trois molettes d’éperon du même un et deux

Couronne : comte

Référence.png Notes et références

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Régis Valette, Catalogue de la noblesse française subsistante au XXIe siècle

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  • Armes Vaugelet (ces armes ne correspondent toutefois pas aux deux descriptions faites dans le présent article)