Famille de Reviers

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille de Reviers est une famille du département de la Manche.

Origines

La famille de Reviers est mentionnée à Coudeville-sur-mer.

Généalogie

Selon la recherche de Chamillart de 1666 et complétée de diverses sources[1].


I – Jean de Reviers, d’où

  • Nicolas, qui suit


II – Nicolas de Reviers, d’où

  • Jean, qui suit


III – Jean de Reviers, épouse Isabeau de Tournières d’où :

  • Charles, qui suit


IV – Charles de Reviers[2], écuyer, sieur de la Sagerie, lieutenant au gouvernement du Mont-Saint-Michel, épouse le 17 février 1615, à Coudeville, Magdeleine de La Cour, fille de défunt maitre Pierre de la Cour et décédée en 1664 à Coudeville d’où :

  • Barbe, qui épousa Jean de Mary, sieur de Saint-Amand et fondateur de la branche des de Mary de Hudimesnil, fils de Bernard et Gilette Le Poupinel.
  • Bernard, qui suit


V – Bernard de Reviers, écuyer, Baptisé à Coudeville en 1629[3], inhumé à Coudeville le 28 avril 1699[4]. Epouse en 1652, à Longueville, Renée de Mary, fille de Bernard et Gilette Le Poupinel et décédée en 1711 à Coudeville d’où :

  • Antoine[5]
  • Charlotte, inhumée à Coudeville en janvier 1719, âgée de 61 ans
  • Gilles, qui suit


VI – Gilles de Reviers, écuyer, sieur de la Sagerie. Né à Coudeville en 1653, inhumé à Coudeville en 1717, avait épousé

x1, Marie de Saint-Germain, et décédée le 27 février 1700 à Coudeville, d’où :

  • Melchior de Reviers, écuyer, sieur des Mottes. Baptisé à Coudeville en 1676, inhumé, à Coudeville, le 22 septembre 1728, avait épousé
x1, Charlotte Magdeleine Morain fille de François, écuyer sieur de Villiers et de Anne-Bonne-Catherine Le Roy, baptisée à Coudeville en 1681 et inhumée le 2 février 1719 à Coudeville, d’où :
  • Louise-Perrinne de Reviers, née en 1712 à Parigny, décédée, à Coudeville, le 19 juillet 1793. Epouse en 1756, à Longueville, Jacques des Touches, sieur de Marville fils de Jean-François, sieur des Forges, et de Magdeleine Girard.
  • Jacques-Joseph, écuyer, sieur des Mottes
  • Joseph, écuyer, sieur du Thrésor
  • Charlotte, épouse :
x1 René Harasse sieur des Parcs, le 27 août 1701 à Coudeville, fils de Pierre sieur de Boislandelles et de Jeanne des Fontaines
x2 André Jehan, sieur de la Droitière, le 5 mai 1709 à Coudeville, fils de Jacques et de Jeanne Dairaux
  • Magdeleine
x2, Anne Bernard, d’où :
  • François-Léonor, né le 4 juin 1724 et baptisé à Coudeville le 6 juin, nommé par Maitre François Bernard, curé de Bréhal, et noble dame Léonore Bernard épouse de Simon de Saint-Germain, écuyer, seigneur et patron de la Baleine.
  • Marie-Madeleine de Reviers, épouse, le 28 novembre 1704 à Coudeville, René Follain, sieur de la Chaussée, fils d’Adrien-Isaac, sieur de la Pillevesse, avocat à Cérences et Jullienne Allain, veuf de Marie du Mesnil-Berard de La Chaise.

x2, Jeanne Le Pesant le 29 octobre 1703 à La Colombe

Armes

  • Bernard de Reviers porte d’argent à six losanges de gueules rangées trois deux et une

Personnages non rattachés

  • Charlotte de Reviers de La Picaudière, inhumée à Coudeville le 15 février 1719, âgée de 22 ans

Référence.png Notes et références

  1. Mss. Recherche de La Noblesse, faite par ordre du Roi, Louis XIV, en 1666 et années suivantes, pour la Généralité de Caen, Guy de Chamillart, édition de M. du Buisson de Courson, Delesque imprimeur, Caen, 1887, tome I, p. 231.
  2. Recherche d’Aligre, 1634-1635 : Vu les titres présentés par Charles de Reviers, lieutenant au gouvernement du Mont-Saint-Michel de la paroisse de Coudeville fils de Jean, fils de Nicolas, fils de Jean de Reviers, écuyer. Arrêt de la Cour des Aides du 16 décembre 1598 par lequel le dit jean ci-dessus et Michel son frère sont relevés de la dérogence par eux commise, et maintenus en la qualité de noble, jouiront. Gallica, page 198.
  3. Papiers Deschamps-Vadeville et notes de Pierre Lepesant (AD Manche 1 MI 90).
  4. Etat-civil de Coudeville-sur-Mer.
  5. Présent lors de l'inhumation de son père en 1699.
  6. Blason, Armorial général de France. Vol. 20 : Normandie (Caen) (906 p.), dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier, Bibliothèque nationale de France, Mss fr.32247, Gallica

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie