Famille de Paulhac

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille de Paulhac est une famille éteinte du département de la Haute-Loire.

43147 - Paulhac Village 1.jpg

Histoire

Carte de Paulhac

L'ensemble des terres de Paulhac fut érigé en marquisat sous Louis XV en 1768[1].

Généalogie

1re Génération

Bertrand Ebrard

  • Co-seigneur de Paulhac,
  • Il fut l'objet d'une plainte au roi Louis VII, en 1168, de la part du chapitre St-Julien de Brioude en raison d'un droit de péage établi par lui sur la route conduisant à Brioude.

Ayrald de Paulhac

° ? † ap 1230

  • Il transige le 6 avril 1230 avec Bompar et Guillaume d’Auzon. Ledit Guillaume aurait coupé les pieds à deux sergents dudit Ayrald. Il fut convenu que lesdits Bompar et Guillaume assigneraient aux sergents neuf setiers de seigle à prendre le long de l’Allier
x ? dont :
  1. Ayrald II de Paulhac, qui suit :

Ayrald II de Paulhac

° ? † 1259

  • Chevalier, seigneur de Paulhac.
  • Il rend hommage à Arbert, abbé de la Chaise-Dieu pour les dîmes perçues à Saint-Beauzire (ou Saint-Beaudely) en 1259.
x ? dont :
  1. Ayrald III de PAULHAC, qui suit
  2. Philippa de PAULHAC
    ° ? † ?
  3. x av 1250 Bompar II d’AUZON, fils de Hugues d’AUZON
  4. Pons de PAULHAC
    ° ? † ap 1277

Ayrald III de Paulhac

°? † ap 1308.

  • Chevalier, seigneur de Paulhac et Chabreuges, La Garde, Saint-Saturnin, Saint-Didier, Champetières, etc.
  • Il rend hommage, en 1308 pour ses châteaux de Paulhac et Loriat, au Chapitre de Brioude.
  • En 1305, il reçu de Guillaume de Challes, chanoine de Brioude, le legs de tous ses droits sur la seigneurie de Paulhac, à condition d’épouser la fille de Hugues de Montmorin et de Bompare d’Auzon.
  • x N de LANGEAC.
  1. Héralde de PAULHAC.
  2. Maragde de PAULHAC, décédée avant 1328, qui suit.

Maragde de Paulhac

° ? † av 1322

  • Dame de Paulhac, la Garde, Chabreugheol, Saint Saturnin, Champetières
  • x1 Hugues de LANGEAC, fils de Bompar et Agnès d’ALEGRE ; Chevalier, co-Seigneur de Langeac - Postérité inconnue
  • x2 1305 Pierre II Bompar de LASTIC, dit "Bayard" † 1334 fils de Etienne II Bompar de LASTIC et de Souveraine de PIERREFORT, chevalier, Seigneur de Lastic, Valeilles, Paulhac, la Garde, Chabreugheol, Saint Saturnin, Champetières. Pierre x2 1322 Béatrix de BOSCHAU (x2 Jean LOCHARD SYROT). Dont :
  1. Catherine de LASTIC, qui suit
  2. Eléonore de LASTIC.
  3. Nn de LASTIC.

Catherine de Lastic [1]

  • °? † ?
  • Dame de Paulhac
x1 le 21 décembre 1328, à Raymond de MONSTUÉJOULS, damoiseau, veuf de Jacquette de St-Maurice.
x2 5 juin 1340, Bernard de Rochefort et Catherine de Lastic accordent une Charte de Coutumes aux habitants de Paulhac et Civeyrac, seigneur d'Aurouze. Dont :
  1. Dauphine de ROCHEFORT d'AUROUZE, qui suit

Dauphine de Rochefort d'Aurouze

°? †

  • Dame de Paulhac,
  • x vers 1355, à Henri de COURCELLES, chevalier, seigneur du Breuil. Dont :
  1. Louis de COURCELLES

Louis de Courcelles de Paulhac

°? †

  • Chevalier, seigneur de Paulhac,
  • x vers 1387, avec Hélips d'AURILLAC

Louis III de Courcelles

°? † vers 1470

  • Isabeau x2 1472, Jehan d'URFÉ dit "Paillard", chevalier
  • Elle vend le 12 mai 1473, la seigneurie de Paulhac à Roffet II de Balsac, qui suit

2ème Génération

Roffet II de Balsac

° ? † 25 octobre 1473, fils de Jean de BALSAC et d'Agnès de CHABANNES,

  • Chevalier, seigneur de Montmorillon,
  • Il fonda quatre vicairies dans l’église Saint-Julien de Brioude, connues sous le nom de vicairies du Sénéchal.
  • x 16 février 1453, Jeanne d’ALBON, , fille de Antoine d’ALBON. Dont :
  1. Roffet III de Balsac

Roffet III de Balcac

°? † 1489

  • Chevalier
  • Décédé sans postérité
  • Paulhac passe dans les mains de Robert de Balsac, oncle de Roffet III, qui suit

Robert de Balsac

°1479 † 9 mai 1503

  • Écuyer, baron d’Entragues, Saint-Amand, seigneur de Paulhac, sénéchal d’Agenois et de Gascogne, conseiller et chambellan du Roi, capitaine de 20 lances, gouverneur de la citadelle de Pise, sous Charles VIII.
  • x 3 Octobre 1474, Antoinette de CASTELNAU de BRETENOUX, fille de Antoine et de Catherine de CHAUVIGNY. Dont :
  1. Pierre de BALSAC, qui suit.
  2. Robert de BALSAC.
  3. Jehanne de BALSAC, décédée en 1559.
  4. Louise de BALSAC.
  5. Antoinette de BALSAC.

Pierre de Balsac

°1479 † 1531

  • chevalier, seigneur de Paulhac et d'Entragues,
  • x 1499 Anne MALLET de GRAVILLE. Dont :
  1. Jeanne de BALSAC, qui suit

Jeanne de Balsac

°? † ap Octobre 1542, inhumé à l'Abbaye de Bonlieu

Pictos recherche.png Article détaillé : Tombeau
  • Dame de Paulhac,
  • x 1582, à Claude d'Urfé, chevalier, seigneur de Rochefort, gouverneur du Forez. Dont :
  1. Louise d'URFÉ, qui suit

Louise d'Urfé

°? † ?

  • Dame de Paulhac et de Balsac
  • x 13 décembre 1553, à Gaspard de Montmorin, chevalier, seigneur de St-Hérem, gouverneur du haut et bas pays d'Auvergne, fils de Jean de Montmorin et de Marie de Chazeron. Dont :
  1. Catherine de MONTMORIN, qui suit


Catherine de Montmorin Saint-Hérem

°? † ?

  • Dame de Paulhac, Balsac et Rilhac,
  • x 1580, à Gilbert de Saint-Aignan, chevalier, seigneur de la Gastine (Limousin) et Confolent. Fils de Gilbert de Saint-Aignan et de Françoise Châteauneuf-Rochebonne. Un premier inventaire du château de Paulhac est dressé. Dont :
  1. Gilberte de SAINT-AIGNAN, qui suit
  2. Françoise de SAINT-AIGNAN
    ° 1582 † ?
    • Françoise de St Aignan fit donation, le 11 janvier 1617, de tous ses biens à sa sœur, Claude de St Aignan, veuve de Jacques de Ligonnès, en récompense des frais et impenses faits par la dame de Ligonnès, au procès criminel entre la dame de la Gastine et messire Charles de Sédières, son mari, et pour la bonne assistance qu’elle lui a rendue durant le long temps que le procès a duré.
      La donation faite à charge, par la dame de Ligonnès, de payer, pour et au nom de la dame de la Gastine, à dame Gilberte de Saint-Aignan, consorte de messire Jacques de Neyrebrousse (Jacques de Brezons), chevalier, seigneur de La Roque-Massebeau et autres lieux, la somme de dix mille livres, faisant moitié de celle de vingt mille livres léguée à la dame de La Roque (Gilberte de Saint-Aignan) par feu messire Gilbert de Saint-Aignan, son père. A moins que la dame de La Roque ne préférât, en paiement de la somme due, accepter la terre et seigneurie de Paulhac. Gilberte de Saint-Aignan choisi Paulhac
    x Charles de Sédières, baron de Montamart
  3. Claude de SAINT-AIGNAN
  4. °1586

Gilberte de Saint-Aignan

°1584 † ?

  • dame de Paulhac et Balsac,
  • Elle institua en 1644, la Société des Dames de Miséricorde, dont la devise était Vestues de brillants atours, ainsi promptes à porter secours
  • x l 30 septembre 1609, à Jacques de Brezons de Neyrebrousse, chevalier, seigneur de Massebeau et la Roque, fils de Tristan et de Jeanne Dantil de Ligonnès. Dont :
  1. Claude de BREZONS

Claude de Brezons

°? 3 Octobre 1709

  • Chevalier, marquis de la Roque, seigneur de Paulhac, Massebeau.
    x1 11 juin 1659 à Issoire, Marie de Beaufort-Montboissier-Canillac. Sans postérité
    x2 novembre 1666 Charlotte de Guilhen de Clermont (par contrat du 6 novembre). Sans postérité.
  • Il institua pour héritier universel son neveu, Charles-Jacques-Joseph de Cassagnes de Beaufort, chevalier, marquis de Miramon. Un second inventaire du chateau de Paulhac est dressé.

Claude-Jacques-Joseph de Cassagnes de Beaufort

°? †

  • x 11 juin 1670, Jeanne d'Aurelle de Colombines. Dont :
  1. Alexandre de CASSAGNES de BEAUFORT


Alexandre de Cassagnes de Beaufort

  • Chevalier, marquis de Miramon,
  • 28 décembre 1725, avec Esther de la Tour du Pin-Gouvernet. Dont :
  1. Jean-Gaspard de CASSAGNES-BEAUFORT

Jean-Gaspard de Cassagnes-Beaufort

°? † 1810

  • Chevalier, marquis de Miramon,
  • x 8 juin 1763, Marie-Anne de BARDOUIN DE SANSAC

Le domaine reste dans la famille de Miramon jusqu’en l’an 2001.

Alliances

Les alliances sont : de Lastic, de Cassagnes de Beaufort, ...

Tombeau de Jeanne de Balsac - Abbaye de Bonlieu

Le tombeau de Jeanne de Balsac est à l’abbaye de Bonlieu. Le vestige le plus émouvant de ce tombeau est l'inscription funéraire de Jeanne de Balsac, gravée sur deux dalles de calcaire gris jadis scellées dans la paroi du choeur de l'église. Cette modeste composition littéraire témoigne de la sincère et inconsolable affection de Claude d'Urfé pour sa femme:

" De Jeanne de Balsac, la plus distinguée et la plus excellente femme, épouse de Claude d'Urfé, chevalier, gouverneur du Forez, homme très noble et très prestigieux, ceci est l'épitaphe. Ce sépulcre antique de la famille d'Urfé marqué du signe de l'histoire sacrée du Christ -ainsi que tu le vois- contient son corps. Pour rapporter en détail ses vertus, nul discours ne peut être suffisant. Je n'exposerai que les principales. Passant, fais halte et prête attention. De t'arrêter un peu, tu ne te repentiras pas. Et d'abord, quel est ce corps? C'est celui de Jeanne de Balsac. Quand elle était à la lumière, sa beauté parfaite s'épanouissait. En outre, elle fut si divinement douée qu'elle réunit en elle ce que tous peuvent avoir de vertu. Il ne lui manque absolument rien de ce qui rend une épouse aimable et chère à son mari. Vraiment, entre tous les dons rares de l'esprit, elle paraissait à tous divine et céleste. A tous les soucis de son mari, elle apportait l'apaisement. Elle l'enrichit de beaux enfants et d'autres biens importants. A cause de ces mérites et d'autres très nombreux, tant son âme que son nom sont dignes de l'immortalité. Sache donc qu’elle gît ici, immortelle par son âme et par la renommée de sa vertu. Elle sortit de la vie à l'âge de vingt-six ans et trois mois, en l'an mil cinq cent quarante-deux de l'ère de notre salut. Voilà ce que je voulais t'écrire, passant, et te raconter en quelques mots. Prépare-toi maintenant à reprendre ta route."

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  1. 1,0 et 1,1 Bulletin de la Diana - La Diana - Ed. A. Huguet et E. Brassard - Montbrison - 1990 - Livre - page 273 - 275