Famille de Gaulle

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille de Gaulle est une famille de la bourgeoisie française, originaire du département de la Marne.

Au XXe siècle, elle a compté parmi ses membres des officiers, des résistants et des hommes politiques français dont le fondateur et premier président de la Ve République française.

Patronyme

Cette famille a consacré par l'usage l'orthographe "de Gaulle" et non "De Gaulle".

Histoire

L'origine et la filiation de cette famille bourgeoise ont été notamment étudiées par Julien Philippe de Gaulle (1801-1883), grand-père du général de Gaulle. Cet historien faisait, dans ses travaux généalogiques sur les de Gaulle, l'hypothèse d'une lointaine ascendance noble, en se basant sur diverses homonymies : un Richard de Gaulle aurait tenu le fief d'Elbeuf-en-Bray en Normandie en 1210, et un Jehan de Gaulle, quant à lui, est présenté comme le « tacticien » de la bataille d’Azincourt en 1415. Cependant la famille de Gaulle ne figure dans aucun nobiliaire et ces prétentions se sont révélés être sans fondement : le combattant d'Azincourt s'appelait en réalité Pierre de Mornay, seigneur de Gaule, et n'a pas joué de rôle majeur à Azincourt, et un Jehan de Gaules a bien existé à la même époque mais n'a pas eu de descendance.

Les de Gaulle usurpèrent les armes et l'histoire d'une famille noble éteinte, les de Gaules, qui avait compté des capitaines-châtelains de Cuisery en Bourgogne aux XVIe siècle et XVIIe siècle. Car, contrairement aux thèses de Julien Philippe de Gaulle, il n'existe aucun lien entre ces bourguignons anoblis en 1571 et les de Gaulle descendants d'une lignée de vignerons et de marchands originaires de Champagne.

La filiation masculine suivie de la famille du général de Gaulle ne commence en effet qu'avec un certain Jehan Degaulle, dit « le Jeune » (11/01/1615 à Châlons-en-Champagne – 26/07/1672 à Châlons-en-Champagne), portefaix, facteur de grain puis marchand à Châlons-en-Champagne, que l'on s'accorde à considérer aujourd'hui comme le fils probable d'un laboureur de Châlons-en-Champagne, Nicolas (17/02/1578 à Vauvillers – vers 1609), issu d'une modeste lignée de vignerons, laboureurs et marchands ayant pour auteur un Thébault (1475 – ?), et dont le nom fut orthographié indifféremment de Gaulle ou Degaulle.

Les descendants de Jehan Degaulle le Jeune s'enrichirent par le commerce, devenant de petits notables champenois : on relève, parmi eux, un juge consul et marguillier, un sergent puis archer royal en la maréchaussée de la généralité de Champagne, des huissiers, des religieux, etc.

Quelques membres de la famille s'établirent au milieu du XVIIIe siècle à Paris et y occupèrent diverses charges mineures non anoblissantes. L'Almanach Royal de 1766 (p. 319) indique parmi les « huissiers-priseurs » : « De Gaulle, rue et vis-à-vis Saint Severin », entré en charge en 1756. Le même Almanach Royal indique également un de Gaulle parmi les procureurs au parlement de Paris entré en charge en 1752 ; il s'agit de Jean-Baptiste de Gaulle (1720-1797) à ne pas confondre avec son fils et homonyme, Jean-Baptiste de Gaulle (1759-1832), avocat au parlement de Paris puis directeur des Postes militaires de la Grande Armée, arrière-grand-père du général de Gaulle.

Possessions

  • La Boisserie (située dans le village de Colombey-les-deux-églises dans le département de la Haute-Marne), propriété achetée par le général de Gaulle

Généalogie

Note : Cette généalogie descendante, qui débute avec Julien de Gaulle, n'a pas pour but l'exhaustivité. Elle veut montrer les principaux personnages de la famille de Gaulle.

  1. Julien de Gaulle (1801 † 1883), historien
    x 1835 avec Joséphine Maillot, écrivain
    1. Charles de Gaulle (1837 † 1880), spécialiste de la langue et de la civilisation celtique
    2. Henri de Gaulle (1848 † 1932), professeur dans l'enseignement privé
      x 1886 avec Jeanne Maillot
      1. Xavier de Gaulle (1887 † 1955), militaire, résistant, marié deux fois, cinq enfants
        1. Geneviève de Gaulle épouse Anthonioz (1920 † 2002), résistante, présidente de l'association à caractère humanitaire ATD Quart Monde, grand croix de la Légion d'honneur, inhumée[1] au Panthéon le 27 mai 2015
          1. Michel Anthonioz (1947), écrivain et dirigeant de télévision, diplomate
      2. Marie-Agnès de Gaulle (1889 † 1982)
      3. Charles de Gaulle (1890, † 1970), général de brigade, fondateur et premier président de la Ve république française
        x 1921 avec Yvonne Vendroux (1900 † 1979)
        1. Philippe de Gaulle (1921), amiral, sénateur, grand croix de la Légion d'honneur, grand croix de l'ordre du Mérite
          x 1947 avec Henriette de Montalembert (1929), quatre fils
          1. Charles de Gaulle (1948), avocat, élu
          2. Yves de Gaulle (1951)
          3. Jean de Gaulle (1953), député de Paris depuis 1986
        2. Élisabeth de Gaulle (1924)
          x 1946 au commandant Alain de Boissieu (1914)
          1. Anne de Boissieu (1959)
        3. Anne de Gaulle (1928 † 1948), née handicapée, sans descendance
      4. Jacques de Gaulle (1893 † 1946), handicapé en 1926
      5. Pierre de Gaulle (1897 † 1959), résistant, président du conseil municipal de Paris (1947-1951)
    3. Jules de Gaulle (1850 † 1922)

Personnalités

  • Charles de Gaulle (1890 † 1970), général, fondateur et premier président de la Ve République française
  • Pierre de Gaulle (1897 † 1959), résistant, président du conseil municipal de Paris
  • Geneviève de Gaulle épouse Anthonioz (1920 † 2002), résistante, présidente d'ATD Quart Monde, grand croix de la Légion d'honneur, inhumée au Panthéon
  • Philippe de Gaulle (1921), amiral, sénateur, grand croix de la Légion d'honneur, grand croix de l'ordre du Mérite
  • Jean de Gaulle (1953), député de Paris

Hommages

En France, des rues, des avenues, des places (par exemple la place Charles-de-Gaulle (anciennement place de l'Étoile) à Paris) portent le nom du général de Gaulle et d'autres le nom de Geneviève de Gaulle.

Il y a également l'aéroport Roissy Charles de Gaulle l'un des deux aéroports internationaux de Paris.

Référence.png Notes et références

  1. Le corps de Geneviève de Gaulle est toutefois resté dans son cimetière d'origine.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Christine Clerc, Les de Gaulle, une famille française, éditions Nil, 2001

Logo internet.png Liens utiles (externes)