Famille Niel (Goyrans, Comminges)

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Cette famille s'est illustrée au XIXe siècle dans les carrières militaires, politiques et du droit.

Elle compte parmi ses membres, Adolphe Niel, maréchal de France et ministre de la Guerre sous le Second Empire.

À cette famille appartiennent également plusieurs hommes politiques et magistrats dans le département de la Haute-Garonne.

Origines

Le patronyme

Le patronyme Niel a été et est toujours porté par différentes familles en France.

La famille Niel (de Goyrans, en Comminges)

Famille d'ancienne bourgeoisie originaire du comté de Comminges (aujourd'hui dans le département de la Haute-Garonne) où elle est mentionnée au XVIIe siècle dans la seigneurie de Goyrans.

Christophe Marquez dans un article intitulé Charles Niel 1837-1918 rapporte tantôt comme hypothétique tantôt comme probable une origine commune entre la famille Niel et la famille O'Niel, d'Irlande, mais à ce jour sans preuves.

Possessions

  • Domaine de Brioudes, acquisition en 1723 (Haute-Garonne)
  • Château d'Aufréry, construit à la demande d'Adolphe Niel (1802 † 1869) (Haute-Garonne)

Généalogie

I. Guillaume Niel (? † 1696), co-seigneur de Goyrans, il a pour enfants :

  • André Niel, qui suit
  • Joseph Niel (Muret † 1755), bourgeois de Muret, membre du conseil d'administration de l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse, trésorier de l'hôtel-Dieu en 1734-1735, il acquiert le domaine de Brioudes le 16 juin 1723 et des terres à Labarthe, il léguera son patrimoine à son neveu Guillaume Niel (1713 † 1797)
  • Rose Niel, elle épouse Pierre Perez de Pithou


II. André Niel (? † 1751), il épouse Marie de Modoix, ils ont pour enfants :

  • Guillaume Niel, qui suit
  • Joseph Niel, il épouse Jeanne Daure, ils ont deux enfants :
    • Jean François Joseph Niel, il épouse en 1791 Marie-Anne de Lapomarède de La Viguerie, il est maire de Goyrans en 1815
    • Marguerite Delphine Niel, elle épouse en 1781 Jean-Pierre-Théodose Cappé, conseiller du roi, juge et bailli d'Auterive
  • Jean-Simon Niel, il épouse ..., dont deux fils prêtres et une fille
  • Thérèse Niel, elle épouse ... Abadie
  • Marie Rose Niel, en 1747 elle épouse ... Pérez de Géry, dont une fille
  • Théodose Niel, religieux de l'ordre de la Mercy, supérieur en second de la maison de Toulouse, curé de Goyrans
  • André Niel, religieux de l'ordre de la Mercy, curé de Goyrans
  • Marie Niel, religieuse de Sainte-Claire à Auterive
  • Françoise Niel, religieuse de Sainte-Claire à Auterive


III. Guillaume Niel (1713 † 1797), co-seigneur de Muret et de Mauressac, conseiller du roi et contrôleur général des gabelles, appelé sur certains actes noble de Niel de Brioudes, il épouse Madeleine Bajon du Breuil (morte en 1798). Ils ont pour enfants :

  • Dominique André Niel (1750 † 1812 à Brioudes), officier de cavalerie sous le règne du roi Louis XV[1], colonel (chef de brigade) du 12e chasseurs durant la Révolution française, il participe à la bataille de Jemmapes, il est blessé près de Namur, sans alliance
  • Joseph Niel, qui suit
  • Jeanne Niel (1757 † ?), elle épouse ... de Lalène, d'où une fille qui épouse ... Marquier de Villemagne, d'où un fils Charles Marquier de Villemagne qui épouse ... de Rivals de Boussac d'où cinq enfants : Gabriel Marquier de Villemagne qui épouse ... d'Auriol, ... Marquier de Villemagne qui épouse ... de Raudin, ... Marquier de Villemagne qui épouse ... de Ricard de Villeneuve, ... Marquier de Villemagne qui est sans alliance, Cécile Marquier de Villemagne qui épouse ... de Gouttes-Lastouzeilles
  • Théodose Niel (1760 † 1825), officier de cavalerie, sans alliance
  • Antoine Niel, officier de cavalerie, sans postérité
  • Rose André Niel (? † 1825), il épouse ... de Belot, ils ont pour enfants :
    • André Niel (1801 † 1873), il épouse Rose de Carrière d'Ichaussas, ils ont pour enfant :
      • Gustave Niel (1831 † 1892 à Mauressac), il épouse Noémie de Gauléjac (1849 † 1927), ils ont pour enfants :
        • André Niel (1877 à Mauressac † 1927 à Mauressac), propriétaire, il épouse à Castres Jeanne Barbara de Labelotterie de Boisséson, fille de Paul Barbara de Labelotterie, marquis de Boisséson, ancien conseiller général du Tarn, et de Charlotte de Lonjon, dont descendance
        • Mathilde Niel (1880 † 1958), elle épouse Léon Pihan de La Forest, dont descendance Pihan de La Forest
    • Jenny Niel (1840 † 1908), elle épouse Henry de Médrano (1826 † 1898), dont descendance de Médrano


IV. Joseph Niel (1752 † 1837), avocat au parlement de Toulouse, juge au tribunal de Muret à partir de 1802, conseiller général de la Haute-Garonne de 1811 à 1831, il épouse Louise Lamothe (1771 † 1848), ils ont pour enfants :

  • Gustave Niel, qui suit
  • Jean Casimir Adolphe Niel (4 octobre 1802 au domaine de Brioudes † 13 août 1869 à Paris et inhumé à Muret), polytechnicien (major de sa promotion) en 1823 puis il fait carrière dans l'arme du Génie, en 1846 il est colonel, en 1849 il annonce au Pape la victoire des français venus le délivrer, conseiller général de la Haute-Garonne en 1857 et 1858 puis président du Conseil général de ce département, élevé à la dignité de maréchal de France en 1859 à la suite de la bataille de Solférino, ministre de la Guerre, sénateur de l'Empire, décoré de différents ordres et grand-croix de l'Ordre de la Légion d'honneur. Adolphe Niel sera l'un des dignitaires du Second Empire les plus proches de Napoléon III[2], il est envoyé ambassadeur extraordinaire de Napoléon III auprès du roi Victor Emmanuel de Savoie pour une alliance entre les Savoie et les Bonaparte[3]. Il avait épousé en 1843 Clémence Maillères (1822 † 1901), créée comtesse par bref pontifical du 7 (ou 25) avril 1877 et autorisée à porter ce titre en France par décret du président de la République du 25 septembre 1877. On a de lui cette citation : "Pour réussir il faut du savoir, du savoir-faire, du savoir-vivre". Le couple a deux enfants :
    • Amélie Niel (1844 † 1924), elle épouse le comte Gaston Duhesme (1833 † 1905 ou 1906), général de division, fils d'Eugène Duhesme, chef d'escadron de cavalerie, et petit-fils du général Duhesme tué à Waterloo, sans postérité
    • Gustave Adolphe Léopold Niel (1846 † 1918), général de cavalerie, commandant la 3e brigade de dragons, membre du comité technique de cavalerie, officier de la Légion d'honneur, comte romain par bref pontifical du 7 (ou 25) avril 1877 et autorisé à porter ce titre à titre personnel en France par décret du président de la République du 25 septembre 1877, il épouse à Paris le 18 juillet 1878 Marie Marthe Eugénie Louise Clary (25 février 1857 à Paris † 9 octobre 1887 à Nantes), fille de François Jean, comte Clary (les comtes Clary sont alliés à la famille impériale), sénateur, et de Marie Noémie Sidonie Talabot, ils ont pour enfants :
      • Adolphe Niel (13 mai 1879 † 1966), comte Niel, lieutenant au 3e cuirassiers, chef d'escadron, amateur d'art
      • Gaston Niel (9 juillet 1880 à Tours † 1970), lieutenant au 14e dragons, propriétaire, comte Niel à la mort de son frère aîné, président de la fédération nationale des sociétés de courses de France, chevalier de la Légion d'honneur, il épouse à Paris le 26 janvier 1909 Marie Jeanne Léontine de Bryas, fille du comte Jacques de Bryas et d'Ida de Gramont-Lesparre. Le prix hippique Niel a été créé en sa mémoire en 1972. Le couple a deux enfants :
        • Jacques Niel (26 novembre 1909-2000), comte Niel, président d'honneur de la Société du patrimoine du muretain, sans alliance
        • Marthe Niel, sans alliance
      • Charles Niel, mort jeune
      • Paul Niel (30 septembre 1887 à Nantes † 1960), propriétaire, comte Niel, dont descendance
      • Jeanne Niel (1882 † 1940), sans alliance


V. Gustave Niel (1779 à Muret † 1867), juge à Castres en 1827, à Saint-Gaudens en 1828, à Saint-Girons en 1830, président du tribunal de première instance de Muret à partir de 1830, membre de l'Académie de législation de Toulouse dont il est un temps président, conseiller à la Cour d'appel de Toulouse en 1852, président de chambre à la Cour impériale de Toulouse en 1862, élu conseiller municipal de la ville de Toulouse sur la liste du comte de Campaigno, conseiller général de la Haute-Garonne, officier de la Légion d'honneur, il avait épousé en 1835 Louise de Saget (1810 † 1867), fille de Charles Philibert de Saget et de Catherine Dadvisard, ils ont pour enfants :

  • Cécile Niel (1836 † 1907), sans alliance
  • Charles Niel, qui suit


VI. Charles Niel (29 juillet 1837 au domaine de Brioudes † 1918), conseiller général et élu maire de Muret le 27 août 1882, élu député de la Haute-Garonne en 1877, 1879 et 1885, un temps substitut du procureur général à Toulouse, il épouse le 8 septembre 1880 en l'église Saint-François-Xavier (Paris VIIe) Laurence Angélique de Pistoye (1844 † 1927), fille d'Alphonse Charles de Pistoye, chef de division au ministère des Travaux-publics, et de Louise Félicie Leclerq de La Prairie, ils ont pour enfants :

  • Louise Niel (1881 † 1965), sans alliance
  • Joseph Niel (1883 † 1954), poète occitan, ses œuvres seront récompensées par l'Académie des jeux floraux de Toulouse, sans alliance

Personnalités

  • Gustave Niel (1779-1867), juge, président du tribunal de première instance de Muret, membre de l'académie de législation de Toulouse dont il est un temps président, conseiller à la Cour d'appel de Toulouse, président de chambre à la Cour impériale de Toulouse, conseiller municipal de la ville de Toulouse, conseiller général de la Haute-Garonne, officier de la Légion d'honneur
  • Adolphe Niel (1802-1869), maréchal de France, ministre de la Guerre, sénateur de l'Empire, grand-croix de la Légion d'honneur
  • Charles Niel (1837-1918), conseiller général, maire de Muret, député de la Haute-Garonne, un temps substitut du procureur général à Toulouse
  • Léopold Niel (1846-1918), général de cavalerie, comte romain

Alliances

Les principales alliances de la famille Niel sont : de Modoix, 1791 de Lapomarède de La Viguerie, Bajon du Breuil, 1835 de Saget, 1843 Maillières, Duhesme, 1878 Clary, 1880 de Pistoye, de Gauléjac, de Bryas, de Carrière d'Ichaussas, Pihan de La Forest, de Médrano, Barbara de Labelotterie de Boisséson, etc.

Armes, titre

  • Niel : D'azur à la lettre L d'or surmontée d'un nid au naturel garni de 3 oiselets du même

Couronne de comte.

  • Titre : comte Niel (titre romain héréditaire[4] ou seulement pour deux générations ? Les sources écrites sont contradictoires.)

Souvenirs de la famille Niel

  • statue du maréchal Niel et allées Niel à Muret, palais Niel à Toulouse, avenue Niel à Paris (17e)
  • un prix hippique (le prix Gaston Niel)

Référence.png Notes et références

  1. Jules Villain, La France moderne. 1, Haute-Garonne et Ariège.
  2. Stéphane Faudais, Le Maréchal Niel (1802-1869), mars 2012, Paris, éd. Bernard Giovanangeli, 317 pages.
  3. Article sur Adolphe Niel par Christophe Marquez, vice-président de la Société du patrimoine du muretain, 22 novembre 1997.
  4. Sources qui étaient mentionnées sur le site Armorial du Pays d'Oc dans l'article qui avait été consacré à la famille Niel : Lettre de monseigneur Martino Giusti, préfet, du 19 mai 1980, archivo secreto Vaticano n°10.899 ; Décret du président de la République du 25 septembre 1877 ; Dictionnaire de la noblesse française (supplément dédicacé à François Niel en janvier 1984 par F. de Saint-Simon précisant que François Niel peut légitimement porter le titre de comte qui est héréditaire) ; Joseph Valynseele Les maréchaux de Napoléon III, leur famille et descendance ; Diplôme d'honneur de la ville de Toulouse décerné à monsieur le comte François Niel le 2 décembre 1994.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • André Delavenne, Bourgeoisie ancienne, tome 1, page 334
  • Stéphane Faudais, Le Maréchal Niel (1802-1869), mars 2012, Paris, éd. Bernard Giovanangeli, 317 pages
  • Christophe Marquez, Le maréchal Niel (revue de l'association de sauvegarde du patrimoine muretain)
  • Révérend (A., vicomte), Titres et confirmations de titres, Monarchie de Juillet, 2e République, 2e Empire, 3e République, 1830-1908, page 622
  • Jules Villain, La France moderne. Haute-Garonne et Ariège

Logo internet.png Liens utiles (externes)