Famille Louvel

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

La famille Louvel est une famille noble éteinte qui était originaire de la province de Normandie.

Histoire

Ils appartiennent à une famille très répandue dans la province : leur nom apparait très souvent dans les rôles de l’Échiquier normand (1199-1204).

Jourdan Louvel, chevalier, figure aux assises de Coutances le 5 juillet 1215 ; il était vicomte de Coutances, et fit des dons aux moines de Savigny établis à Montmartin.

Au XIIIe siècle, le patronage de l’église de Linverville appartient aux héritiers de Jourdan Louvel : ils étaient donc seigneur de l’endroit[1].

La seigneurie de Montmartin fut achetée au XVe siècle par Jean et Guillaume Louvel.

Généalogie de la branche de Montmartin

I - Louis Louvel[2], marié à Guillemette d’Isigny[3]

  • Jean Louvel, qui suit
  • Guillaume Louvel, sieur de Pontroger auteur de la branche de Lézeaux


II - Jean LOUVEL, seigneur de Montmartin, vicomte de Coutances (frère de Guillaume Louvel, sieur du Pont-Roger, demi-frère par sa mère de Nicolas Le Maistre (†12/1505), sieur de Maupertuis, vicomte de Coutances).

Décédé vers 1523 car, dans les documents pour la rançon de François 1er (1530) il est question de la veuve de Jehan Louvel en son vivant seigneur de Bouré. Marié à Catherine d’ANGERVILLE[4].

Cité en 1495 comme seigneur de Bourey (âgé de 30 ans)[5], en 1506 comme seigneur de Bourey et Montmartin (âgé de 35 ans)[6]. En 1505, il est tuteur des enfants mineurs de noble homme Nicolas Le Maistre († 22 décembre 1505), seigneur de Grimouville et de Maupertuis, vicomte de Coutances époux de Jeanne de Colombières et oncle par mère des dits enfants[7][8].

L’achat de la seigneurie de Montmartin eut lieu avant 1509, année où Jean Louvel se comporta juridiquement en seigneur de Montmartin dans un litige au sujet de pêcheries établies au gravage de Hauteville[1]. En 1522, il rachète au roi les rentes pour la vavassorie de Guelle à Cérences.


III - Adrien Louvel, seigneur de Montmartin, Linverville, Anerey, Guelle et Beaumanoir. Marié avec Marguerite THEZART, dame des terres de Fourneaux et Sainte-Honorine, d’où :

  • Charles Louvel, qui suit
  • Madeleine Louvel, mariée le 27 novembre 1571 avec Gilles DANCEL (1535-1585), seigneur de Quinéville. Charles d’Angerville, seigneur de Valencé, de Trelly, Jacques d’Argouges, sr de Gratot, Jean Louvel, sr de Lezeaux, Antoine Louvel, sr de la Bidelière, cousins de Madeleine Louvel, sont témoin du mariage[9].
  • Louise Louvel, mariée le 11 avril 1565 avec Léonard d’AIGREMONT (1530-1583), écuyer, Seigneur de La Ruaudière et de Valcanville, Seigneur en partie de Durécu, Gentilhomme servant chez le roi

En 1579, le seigneur et patron de Linverville était Adrien Louvel. Il rend aveu au roi de la franche vavassorie et seigneurie de Linverville, tenue noblement du domaine de Saint-Sauveur-Lendelin, laquelle seigneurie se consiste en domaine fieffé et non fieffé auquel est attaché le droit de patronage de ladite paroisse de Linverville et à ladite seigneurie son extension audit lieu et à Boisroger et à Blainville[10].

Il rend aveu en 1550 et 1571 pour le fief de Beaumanoir en la paroisse de Sainte-Marguerite.


IV - Charles Louvel, seigneur et patron de Montmartin, Linverville, Beaumanoir, Guelle, les Hyettes, Fourneaux et Sainte-Honorine. Marié, en 1590, avec Marguerite de RONCHEROLLES, d’où

  • Odet Louvel, qui suit
  • Marguerite Louvel († 9/7/1677 à Fourneaux), mariée le 9 février 1648 à Bourey, avec Henri-Robert Lecourt, seigneur de Sainte-Marie, de Fourneaux

Il rend aveu en 1593 et 1597 pour le fief de Beaumanoir en la paroisse de Sainte-Marguerite.


V - Odet Louvel, chevalier, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, capitaine de 50 hommes d’armes des ordonnances[11], baron de Montmartin, seigneur et patron de Linverville, Fourneaux, Sainte-Marguerite et Guelle. Marié :

X1 - en 1620, avec Marie d’ESPINAY, fille de Charles d’Espinay, marquis de Vaucouleurs, et de Marie de Chahannay d’où :

  • Guy Louvel, qui suit
  • Jacques Louvel (1636-), écuyer, sieur de Linverville, demeurant à Montmartin[12]. Marié le 21 mars 1666 à Saint-Malo (35), avec Françoise ARTUR († 19 mai 1668 à Saint-Malo (35))
  • Pierre Louvel (1632-), écuyer, sieur de Fourneaux, demeurant à Cérences[12], marié le 19 février 1666 avec Suzanne du ROCHER († 1687 à Bourey), sœur de Louise-Gabrielle femme de Guy son frère d’où :
  • Gabrielle Louvel (1665-), mariée le 21 mai 1693 à Bourey avec Jacques de GASCOING, sieur de la Halle, fils de Louis de Gascoing, seigneur de Ver et Marie Canivet
  • Marie-Renée Louvel († 23/11/1723 à Guéhébert), mariée le 23 octobre 1697 au Loreur (Manche) avec Marc-Antoine BOUDIER, sieur de la Grennière fils de Joachim, sieur de Grandpièce, et Marguerite Le Brunet.
Pierre Louvel, sieur de Fourneaux, fils et héritier en sa partie de feu Odet Louvel, seigneur et patron de Montmartin par contrat devant les tabellions royaux de la vicomté de Coutances au siège de Lingreville le 8 avril 1664 vend à François-Hilarion de Franquetot, écuyer, seigneur et patron d’Auxais le fief, terre et seigneurie de Beaumanoir, quart de fief de haubert, mouvant de la vicomté de Coutances assis en la paroisse de Sainte-Marguerite et s’étendant en celles de Bricqueville sur la Mer, Annoville-Tourneville et autres lieux avec cour, usages, pleds, gege-plège, droit de colombier, service de prévôt. Rentes dûes sur la masure de la Retesque 32 demeaux de froment, une paire d’éperons dorés ou 66 poules et 60 œufs[13].
En 1674, Pierre Louvel vend la vavassorie de Guelle à Cérences à Octavian Ondeley, seigneur comte de Vézelay.
  • Jacqueline Louise LOUVEL
  • Marie Renée LOUVEL

X2 - avec Louise de ROBIEN († 1675), d’où :

  • Henriette Louvel (1642-1681) mariée, en 1664 à Bourey, avec Sébastien de MONTAIGU (1625-1669), seigneur de Montaigu, Lorbehaye, Saint-Laurent, Sainte-Cécile, Sourdeval et en secondes noces avec François LE MARQUETEL de SAINT-DENIS († 1688), seigneur de Saint-Denis-le-Gast, Grimesnil et du Tanu.

Il rend aveu en 1631, en 1634, et 1654 pour le fief de Beaumanoir en la paroisse de Sainte-Marguerite.


VI - Guy Louvel (1626-1708[14]) Marié le 5 août 1651 en l’église de Saint-Sauveur de Dinan (Côtes d’Armor) avec Louise Gabrielle du ROCHER († 10/12/1695 à Laniscat (Côtes d’Armor)), dame des Portes, fille de Louis du Rocher, sieur du Guengo, et de Servanne de Trémigon, d’où

  • Louis Louvel, écuyer, sieur de Linverville, qui suit
  • Françoise-Claude Louvel (1654-1695), mariée le 15 février 1677 à Laniscat (Côtes d’Armor) avec Maurice PICOT de COËTHUAL, écuyer d’où
  • Marie-Anne PICOT (†1705 à Saint-Méloir-des-Bois (Ille-et-Vilaine)), mariée le 30 juillet 1696 à Plouguernével (Côtes d’Armor) avec François-Julien de TREMIGON
  • Servanne Françoise Claude PICOT, mariée le 7 février 1703 à Plounévez-Quintin (Côtes d’Armor) avec Jean Le BORGNE
  • Louise-Gabrielle Louvel, née le 7 octobre 1655, baptisée le 28 septembre 1658 à Mégrit (Côtes d’Armor), inhumée le 28 mars 1729 à Bourey.
  • Louis Louvel, Né le 30 septembre 1656, baptisé le 2 octobre 1656 à Mégrit (Côtes d’Armor).
  • René Louvel, baptisé le 23 décembre 1657 à Mégrit (Côtes d’Armor), décédé le 6 novembre 1661 à Mégrit (Côtes d’Armor)
  • François-Hyacinthe Louvel, né le 26 juin 1659, baptisé le 20 février 1662 à Mégrit (Côtes d’Armor) par maître Guillaume Guilbert prêtre de la paroisse de Bourey, inhumé le 5 mai 1732 à Bourey. Marié avec Françoise Anne de KERLEUGUY, d’où :
  • Marie-Mathurine, née le 15 août 1698 à Laniscat (Côtes d’Armor), décédée le 26 septembre 1698
  • Louis Guy, né le 26 novembre 1700, baptisé le 19 janvier 1701 à Laniscat (Côtes d’Armor)
  • Françoise-Claude, née le 2 novembre 1702 à Laniscat (Côtes d’Armor), décédée le 3 décembre 1786 à Laniscat (Côtes d’Armor). Mariée le 22 mai 1726 à Laniscat (Côtes d’Armor) avec François LE TENOURS, écuyer et en secondes noces, le 18 août 1738 à Laniscat (Côtes d’Armor), avec François-Hyacinthe Le Borgne, fils de Jean et Servanne de Coëthual (dispense de consanguinité du 2d au 3ème degré).
Il rachète en 1710 à Jacques de Matignon, héritier de la duchesse de Nemours, les « fief, terre, et seigneurie de Montmartin près la Mer, la vavassorie de Rantot et le fief de la Clamerie pour 24 000 livres » pris très légèrement inférieur à celui que la duchesse avait elle-même payé 50 ans plus tôt. Il la revend (avant 1739) à Nicolas Sanson, écuyer, sieur de Bretteville.
  • Pierre-Marc (ou Marguerin lors de son baptême) Louvel, écuyer, né le 20 septembre 1660, baptisé le 20 février 1662 à Mégrit (Côtes d’Armor), Bachelier en Sorbonne, curé de Sainte-Cécile.

Guy Louvel vendit sa terre et seigneurie de Montmartin à Marie d’Orléans, duchesse de Nemours, d’Estouteville et Longueville pour le prix de 25 842 livres 10 sous par contrat devant les tabellions de Coutances, le 13 décembre 1666[1].

Il vend sa terre de Linverville (<> 1660 et 1688) à Jean-Antoine de Bordes de Folligny qui prend, en 1688, le titre de seigneur et baron de Linverville[10].

VII - Louis Louvel, sieur de Linverville, patron de Bourey. Né le 30 septembre 1656, baptisé le 2 octobre 1656 à Mégrit (Côtes d’Armor). Marié le 22 février 1707 à Bourey[15] avec Judith de GASCOING, fille de feu Louis de Gascoing, seigneur de Ver et Valencé et de feu Marie de Canivet

Documents

A 2359 (Liasse) – 9 pièces, papier

1579-1660 – Aveu rendu au Roi par Adrien Louvel, écuyer de la franche vavassorie et seigneurie de Linverville, tenue noblement du domaine de Saint-Sauveur-Lendelin, laquelle seigneurie consiste en domaine fieffé et non fieffé, avec droit de patronage de la paroisse, et à ses extensions à Bois-Roger et à Blainville ; - saisie, faute d’aveu du fief de Linverville, appartenant à Charles Louvel et dont la régie est confiée à Guillaume Bouchard ; - diligence faite à la requête de Guy Louvel, écuyer, seigneur et patron de Linverville, héritier, en partie d’Odet Louvel, chevalier, seigneur et baron de Montmartin, et portant assignation à Noël Bouchard à lui remettre un aveu et plusieurs autres pièces d’écriture qu’il lui avait confiées[16].

Armes

  • Louvel ou Louvet : De gueules au léopard d’argent

Référence.png Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Marcel CAUVIN, Montmartin-sur-Mer et sa foire médiévale, p. 106 et s.
  2. Prénommé Louis si l’on se réfère à la recherche de Roissy pour Pancrace Louvel : 48 – Louvel : Vu les titres présentés par Pancrace Louvel, écuyer, seigneur de Lézeaux de la paroisse de Saint-Pair fils Antoine fils Jacques fils Guillaume fils Louis, écuyer, ordonnance des commissaires du 2 mars 1624. Jouira
  3. Guillemette d’Isigny mariée à Nicolas Le Maitre et mère de Jeanne Le Maitre qui sera mariée à Nicolas de Costentin. Nicolas de Costentin que nous retrouvons comme témoin dans l’acte de 1507 cité par Toustain de Billy ; Nicolas de Costentin fils du précédent que nous retrouvons dans l’acte de mise en garde noble des enfants de Jean Louvel en 1523
  4. 19 mars 1522, Delle Catherine d’Angerville, femme de Jean Louvel, seigneur de Montmartin, fille de feu messire Charles d’Angerville, seigneur de Trelly et de Grainville, et de delle Marie Louvel. (A. N. P 2931, no 500). 1523, N. h. Guillaume Louvel, sieur du Pont-Roger, oncle paternel de enfants mineurs de feu n. h. Jean Louvel, sr de Montmartin et de Linverville, vicomte de Coutances, naguère décédé, et delle Catherine d'Angerville (Bibl. Nat. Pièces originales, 576, Cambernon 13331, n. 3)
  5. Dom Lenoir, t. 15, p. 145-148.
  6. Dom Lenoir, t. 11, p. 97-100.
  7. Toustain de Billy (1643-1709), Histoire ecclésiastique du diocèse de Coutances, réédition 1880, t. 2, p. 393..
  8. Dom Lenoir, t. 74, p.46.
  9. Bibl. Nat. Carrés d’Hozier, 393, f. 336
  10. 10,0 et 10,1 Renault, Revue monumentale et historique de l’arrondissement de Coutances, « Annuaire du département de la Manche » 1852, p. 693.
  11. Fonds Michel Lepesant (AD50 284 J 39, fiches par fiefs).
  12. 12,0 et 12,1 Recherche de Chamillart en 1666.
  13. Archives Seine-Maritime, II B414, pièce 7, f. 14
  14. 3/5/1708 registres catholicité Bourey : Inh. Guy Louvel, seigneur de Montmartin et patron de la paroisse de Bourey, décédé le 1/5/1708 âgé de 83 ans. Présence de Louis Louvel, sieur de Linverville, son fils ; Pierre-Marc Louvel, bachelier de Sorbonne, curé de Sainte-Cécile, son fils ; Louise-Gabrielle Louvel, sa fille ; Jean Ferrand, curé de Ver ; François Bernard, curé de Bréhal, Antoine Morin, curé de Cérences.
  15. Registres de Catholicité de Bourey, mariage célébré par monsieur l’abbé de Montmartin curé de Sainte-Cécile (Pierre-Marc Louvel), en présence de Guy Louvel, seigneur de Montmartin père de l’époux, de Louis de Gascoing, seigneur de Ver et de Valencé (frère de l’épouse ?) et de Marguerite Cornet son épouse, Louise Gabrielle Louvel, sœur de l’époux.
  16. Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790 (Manche, archives civiles, série A), Dubosc archiviste, Imp. Jacqueline Saint-Lô, 1865, p. 272.
  17. Blason, Armorial général de France. Vol. 20 : Normandie (Caen) (906 p.), dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier, Bibliothèque nationale de France, Mss fr.32247, Gallica

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie