Famille Le Poittevin de La Croix-Vaubois

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

La famille Le Poitevin de La Croix-Vaubois est une ancienne famille de la bourgeoisie française mentionnée en Picardie puis en Normandie sous l'Ancien Régime.

Depuis le XIXe siècle la branche aînée de cette famille s'est installée dans le département du Lot-et-Garonne.

Elle compte parmi ses membres des fonctionnaires des finances et de la justice, un président à la Cour impériale d'Agen, un président de l'académie belge d'histoire, un général de division, des officiers, une femme politique, etc.

Généalogie

I. Jean-Baptiste Le Poittevin (1653-1693), conseiller du roi, directeur des aides de Montdidier. En 1680, il prend pour femme Catherine Ricart, d'où :

II. Alexandre Le Poittevin de La Croix (1689-1744), directeur des aides à Conches (Normandie). En 1716, il prend pour femme Antoinette Gay de La Tour, d'où :

III. Nicolas Le Poittevin de La Croix (1725-1786), en 1752 il prend pour femme Marie-Anne Compère de Moismont, d'où :

  • Louis-Antoine Le Poittevin de La Croix, qui suit
  • Charles Le Poittevin de La Croix (1756-1840), inspecteur des douanes

IV. Louis-Antoine Le Poittevin de La Croix (1753-1839 à Paris), conseiller du roi, économe séquestre au diocèse de Saint-Malo et receveur des fermes, directeur des économats avant la Révolution française, sous l'Empire il est receveur général des douanes à Anvers, président du canton de la ville d'Anvers. En 1785, à Nantes, il prend pour femme Marie-Josèphe Poulletier, d'où :

  • Anne-Louis Le Poittevin de La Croix, qui suit
  • Casimir Le Poittevin de La Croix (1795-1871 au domaine de Briteste (Lot-et-Garonne)), président du tribunal civil de Beauvais, conseiller puis président à la Cour impériale d'Agen, chevalier de la Légion d'honneur. En 1818, au château de Courcelles sur Vesles, il prend pour femme Amélie Belgrand de Vaubois, fille de Claude-Henri Belgrand de Vaubois[1][2][3], général de division, sénateur, pair de France, comte d'Empire, grand-officier de la Légion d'honneur, chevalier de Saint-Louis, chevalier de la couronne de fer d'Italie, marié en 1788 avec Ursule de Barthélémy d'Hastel puis en 1801 au château de Courcelles sur Vesles avec Catherine-Françoise d'Asnières de Veigy. Le 12 ou 19 août 1829 Casimir Le Poittevin de La Croix est autorisé par ordonnance à joindre à son nom celui de Vaubois.

V. Anne-Louis Le Poittevin de La Croix (1789-1829), éditeur, imprimeur, d'où :

  • Edmond Le Poittevin de La Croix (1812-1894), président de l'académie belge d'histoire
  • Louis-Joseph Le Poittevin de La Croix (1815-1889), général de division, grand-croix de la Légion d'honneur
    • Hervé Le Poittevin de La Croix (1858-1942), officier, chevalier de la Légion d'honneur
    • Ludovic Le Poittevin de La Croix (1863-1945), officier de cavalerie, colonel, officier de la Légion d'honneur
  • Casimir-Guillaume Le Poittevin de La Croix (1820-1852), docteur en droit, avocat à la cour de Bruxelles

Personnalités

  • Louis-Joseph Le Poittevin de La Croix (1815-1889), général de division, grand-croix de la Légion d'honneur
  • Isabelle Le Poittevin de La Croix-Vaubois épouse Debré (1957), sénatrice du département des Hauts-de-Seine (2004-2017), vice-présidente du Sénat (2014-2017), vice-présidente du conseil départemental des Hauts-de-Seine (depuis 2015)

Alliances

Les principales alliances de la famille Le Poittevin de La Croix-Vaubois sont : Ricart (1680), Gay de La Tour (1716), Compère de Moismont (1752), Poulletier (1785), Belgrand de Vaubois (1818), Debré (XXe siècle), etc.

Armes, titres

  • Le Poittevin de La Croix-Vaubois : D'azur au chevron d'or accosté de deux maillets d'argent accompagné en chef d'une grappe de raisin d'or et en pointe d'une croix pattée du même

Couronne de comte.

Supports : deux lions

  • Titres :
    • Décision du conseil du sceau de 1870 à relever le titre de comte de Vaubois mais non régularisé par arrêt ministériel[4]
    • Vicomte (titre non authentique)

Référence.png Notes et références

  1. Claude-Henri Belgrand de Vaubois aura quatre filles.
  2. Né en 1748 et mort en 1839.
  3. Fils d'Henri Belgrand et d'Anne Febvre.
  4. Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 5, page 315.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Thierry d'Asnières de Veigy, Vaubois, général de Napoléon : généalogie, héraldique et histoire, 2014, éditions du Gui
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 5, page 315 Tome 5

Logo internet.png Liens utiles (externes)