Famille Hecquet

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

La famille Hecquet est une famille du département de la Somme.

Onomastique

"Hecquet" est la forme normande de "Huchet" et désigne le cor de guerre, la trompette en corne.

Histoire et tradition familiale

Une tradition raconte qu'autrefois deux frères vikings du nom de Heck (qui en danois signifie : barrière, haie, porte à claire-voie, l'esprit de voir sans être vu, ou de toutes manières protéger), barreurs sur des Drakkars, débarquèrent en Normandie. De part l'histoire nous savons que le traité de Sainte-Claire sur Epte mis fin à leur expansion. Ces deux frères s'installèrent et francisèrent leur nom en Hecket. Un de leurs fils ou petits fils suivit Guillaume le Conquérant à la bataille d'Hastings. Un descendant de ce dernier fut nommé chevalier et partit faire une croisade. C'est vers le XVIIe siècle ou le XVIIIe siècle que le patronyme Hecket se serait transformé en Hecquet mais selon l'histoire l'orthographe en aurait été volontairement changée, "Le sceau du chevalier cité plus haut se composait de la façon suivante : Un ange tenant un blason. Ce blason constitué d'une fasce comprenant une lune couchée de couleur or, au dessus de cette fasce 3 étoiles de couleur argent et au dessous". [1]

Une autre tradition familiale veux qu'un un gentilhomme du nom de Nicolas ICKEY (HECQUET, en français), ancien officier originaire d’Angleterre mais vivant en Irlande, serait venu de Dublin s’établir à Abbeville (ou à Gapennes, canton de Nouvion en Ponthieu) à la fin (ou au commencement ?) du XVe siècle : « Il avait épousé une demoiselle MALLET, fille unique du gouverneur de Saint-Riquier, dont il eut deux fils, Pierre et Nicolas, qui, comme lui, s’adonnèrent à la culture ».

Toutefois, on trouverait trace d’un Jacques HECQUET né vers 1377 à Abbeville.

La famille Hecquet d'Abbeville, qui a notamment donné les branches de Villers, de Roquemont, de Beaufort, de Gapennes et d'Orval, est jusqu'à ce jour distincte de la maison "du Hecquet" originaire de Normandie (Manche), l'implantation en Picardie, de cette famille "du HECQUET" peut être appuyé par la présence d'une Éléonore du HECQUET dame du Maisnil-en-Ternois, femme de Jacques de MONCHEAUX, seigneur du Maisnil-en-Ternois 1590 et de Adrien "du HECQUET" °29 septembre 1510 à Crépy (Oise) † 1580 au Couvent des carmes d'Arras, (Poète français), ainsi qu'un Antoine "du HECQUET", receveur des domaines de Binche, Moranwez et Boussoit vers 1505 [2].

La famille Hecquet a donné un médecin célébre Philippe Hecquet.

Picardie (Abbeville, XVIe siècle), Basse-Normandie (Laigle, fin XVIIIe siècle), Seigneurs de VILLERS-SUR-MOREUIL, fief des Alleux, et d’ORVAL, situé à Favières. La branche d’Orval possédait le château de Bonance.

Les HECQUET se divisèrent ensuite en deux branches : les HECQUET de Gapennes, seigneurs de GAPENNES, CAMPESTRE et autres lieux, d’une part ; ceux d’Abbeville.

Cette famille de négociants, intégrée à la grande bourgeoisie d’Abbeville dès le XVIe siècle, donna un échevin à cette ville en 1577.

La famille posséda plusieurs seigneuries en Picardie et se divisa en de nombreuses branches dont l’une s’établit aux Indes :

  • Hecquet de Villers et d’Orval,
  • Hecquet de Rocquemont
  • Hecquet de Beaufort
  • Hecquet de Béranger
  • Hecquet de la Rivière...

La branche de Villers et d'Orval, ayant hérité par alliance de la manufacture royale des velours et moquettes d’Abbeville, reçut le 1re mars 1747 de Louis XV un privilège l’exemptant de tout impôt.

Clément Charles HECQUET de ROCQUEMONT (Abbeville 1779 † ap. 1830), fut anobli par lettres patentes du 16 juin 1818.

Une famille de manufacturiers picards (manufacture royale des moquettes d’Abbeville).

Picardie (Ponthieu, Abbeville XVIe siècle), Basse-Normandie (l’Aigle XVIIIe siècle), Indes (Pondichéry, Karikal XVIIIe siècle).

La famille HECQUET d’Abbeville a pour premier ancêtre établi dans cette ville Antoine Pierre HECQUET (vers 1545 † 1596), maître et marchand cordier.

Par ailleurs un HECQUET aurait été échevin d’Abbeville en 1577, mais il n’est par certain qu’il s’agisse d’Antoine Pierre.

Cette famille HECQUET d’Abbeville “s’est divisée en un grand nombre de branches, dont l’une s’est fixée aux Indes.” (Eugène Boislandry Dubern), Cf. le départ vers 1768 pour l’Ile de France (actuelle Ile Maurice), puis les Indes (Pondichéry) de deux petits fils de Jacques HECQUET (1689 † 1762), Pierre BOURDEAU de La LANDE (1741 † 1…) et un cousin HECQUET. Ce dernier a manifestement fait souche aux Indes. Émile HECQUET, né le 23 octobre 1832 à Karikal (Indes), a été fait chevalier de la Légion d’honneur.

Une autre branche de la famille s’était établie aux Antilles, à Saint Domingue[3].

Descendance Jehannequin Hecquet

Résumé de la généalogie de la famille Hecquet.

Branche Hecquet

Jehannequin HECQUET

°1520 † avant 1580 à Gapennes (Somme)
  • Laboureur à Gapennes,
x ca 1550 à Marie BOISSARD
  1. Antoine Pierre HECQUET qui suit
  2. Marguerite HECQUET
  • † apr 1594 (vv entre le 29 juillet 1592 et le 16 novembre 1594
  • x av 1575 à N. BROCQUEVIEILLE
  • Marguerite HECQUET (Soeur de Jehannequin)
x ca 1560 à Guillaume BOISART (ou BOISSARD), DP. ? :

Antoine Pierre Hecquet

  • °ca 1545 Gapennes † 6 Septembre 1596, Saint-Sépulcre, Abbeville, Somme, Picardie (Peste)
  • Il teste devant Me Pierre Lefebvre [4]
  • Maître et marchand cordier, en la maison du Corbillon place du pilory, chaussée du Boÿ (paroisse du St Sépulcre)
  • Propriétaire d’une fabrique et commerce de cordages de navires.
  • L'enseigne commerciale : pélican nourrissant ses petits de son sang
  • x ca 1575 Charlotte LENGLETS °ca 1550 † ap 29 janvier 1624, elle teste le 16 avril 1621 devant Me François Roussel et François Descaules. D'ou 9 enfants :
  1. Antoine HECQUET, qui suit ;
  2. André HECQUET
    † ap 18 novembre 1612
    prêtre, religieux minime [5] [6]

Antoine Hecquet

  • ca 1580 † ap avril 1649
  • Négociant à Abbeville vraisemblablement maître et marchand cordier après son père.
  • Cité en 1612, 1618, 1624 et 1628 [7] [8]
  • x 17 avril 1606 Marie MONCHAUX °1585 † avril 1649, contrat de mariage fait devant Me Jacques Boujonnier, elle testa le 13 avril 1649 devant Me Claude BOUJONNIER. D'où 9 enfants
  1. Pierre HECQUET
  2. Antoine II HECQUET
    °14 Janvier 1615 Abbeville † 17 Décembre 1688 à Abbeville
    Il est parrain de son petit fils Jean Poultier (°décembre 1673)
    Consul d'Abbeville
    x 28 Octobre 1642 à Abbeville, Marguerite DEGOMART (Gommart) °1620 † 1706 . Postérité de 9 enfants. : Pictos recherche.png Voir descendance
  3. Marie HECQUET
    °30 septembre 1618 Abbeville † ?
  4. Clément HECQUET
    °23 Mars 1620 Abbeville † 19 Mars 1692 Abbeville
    x 14 Juin 1650 Abbeville, Antoinette ALIAMET. Pictos recherche.png Descendance
  5. Charles HECQUET
    °3 Juin 1622 Abbeville † 25 Octobre 1684 Abbeville
    Bourgeois marchand
    x 6 Décembre 1648 Abbeville, Françoise PIGNÉ † Avril 1666 [9]. D'où :
    1. Marie HECQUET
      ° 5 Juin 1650 Abbeville, † 4 Octobre 1691 Abbeville
      x1 27 Novembre 1671 Abbeville (contrat devant Me Boujonnier), Pierre DUFOUR' °1644 † 1680, honorable homme, dirigea la Manufacture Royale de Moquette
      x2 24 Août 1683 Abbeville (contrat du 17 Août 1683 devant Me Charles de l'Espine), Jacques HOMASSEL °3 Octobre 1656 Sivry (Meuse) † 26 Janvier 1747 Abbeville, commis de Pierre Dufour, entrepreneur de la Manufacture Royale des moquettes. D'où
      1. Marie Catherine HOMASSEL (voir plus loin) épouse de Jacques HECQUET
  6. André HECQUET
    °27 Avril 1625 Abbeville † 19 Décembre 1676 Abbeville
    x1 1er Février 1654 Abbeville, Marie FORMENTIN † 21 Septembre 1661
    x2 20 Février 1662 Abbeville, Jeanne LANDRIEU
    x3 1664, Madeline DUWANEL' dont descendent la branche des HECQUET de Roquemont
  7. Jacques I HECQUET, qui suit

Jacques I Hecquet

  • °4 Mai 1629 Abbeville ; † 1 Novembre 1691 Abbeville
  • négociant à Abbeville, bourgeois marchande de la paroisse Saint-Georges, il teste le 30 Juin 1690
  • Auteur de la branche HECQUET de Villers et d'Orval
  • x 10 Octobre 1654 Abbeville, Catherine PIGNÉ d’où :
  1. Nicolas HECQUET
    °ca 1665 † 17..
    Écclesiastiaque, chanoine à Abbeville, puis chapelain et secrétaire du prince Lubermirski
    Il mena une vie aventureuse et quelque peu scandaleuse. Il est l’auteur des "Amusements de Spa"
    x Nicole BARACHARD de FROGNÉ.
    Descendance (peut être) HECQUET de Beaufort et de Roquemont
  2. André HECQUET
    °1640 Abbeville † 1712),
    Prêtre, doyen de Saint Wulfran d’Abbeville. Renommé pour sa piété et sa capacité pour les affaires. Auteur de plusieurs ouvrages sur des questions religieuses.
  3. Jacques II HECQUET, qui suit ;
  4. Philippe HECQUET
    1661 ; † 11 avril 1737 Paris
  5. Antoine HECQUET
    ° ? † 12 Juillet 1718
    Chanoine le 3 octobre 1688, promoteur en 1691, doyen de la collégiale Saint-Vulfran d’Abbeville
    Il fut élevé au collège d’Abbeville puis à Paris (Théologie hébraîque et Grec), auteur d’une Vie du prophète David prouvée par ses psaumes.
  6. Pierre HECQUET
    °1676 † 30 Décembre 1722
    Prêtre en 1698

Jacques II Hecquet

  • °1659 Abbeville † 1703
  • Négociant à Abbeville, marchand bourgeois à Abbeville
  • x ca 1685, Claire GERMAIN d'où :
  1. Jacques III HECQUET, qui suit ;
  2. Robert HECQUET
    ca 1693 Abbeville † 1775
    Maître graveur, il travailla plusieurs années à Paris. Très écouté dans son art, on cite de lui un "Enlèvement de Déjanie", des "Baigneuses" d’après Nicolas POUSSIN, de petites estampes sur les travaux d’Hercule d’après Guido RENI. Il fut l’un des maîtres d’ALIAMET.
    Il resta célibataire.
  3. Nicolas HECQUET qui suit (branche Hecquet de Rocquemont et de Beaufort)
    °26 Avril 1697 Abbeville † 10 Octobre 1749
    Chanoine ou moine à Abbeville. Il fut l’auteur des “ Amusements de Spa ” (1737)
    x Nicole BARACHARD de FROGNÉ

Jacques III Hecquet

  • °7 avril 1689 Saint-Georges Abbeville † 13 septembre 1762, Paris 75
  • Négociant, collaborateur (vers 1710), échevin d'Abbeville, entrepreneur de la Manufacture Royale de velours et moquettes d’Abbeville (1747). Jacques III et son fils aîné reçurent un privilège du roi, le 1re mars 1747, les exemptant de tout impôt.
  • x 4 août 1710, paroisse Saint-Jacques à Abbeville, Marie Catherine HOMASSEL °12 Juin 1686 † 1764, (fille de Jacques (Manufacturier de Velours & Moquette, protecteur de la Confrérie du Saint-Esprit, °4 octobre 1656 - Sivry , Meuse † 26 janvier 1747 Abbeville) °4 Octobre 1656, Sivry (Meuse) † 26 Janvier 1747) et de Marie HECQUET (fille de Charles et de Françoise PIGNÉ) d'où :
  1. Jacques IV HECQUET, qui suit ;
  2. Philippe HECQUET
    ° ca 1712 Abbeville † 1770
    x 1713 Elisabeth HOSCHEDÉ d'ATTENCOURT °1702 † 1749. Pictos recherche.png - Descendance
    1. Jacques Augustin HECQUET
      °1732 Amiens † 21 Octobre 1775 Pondichéry (Inde)
      Ecuyer, seigneur de Longpre, marchand de la Compagnie des Indes, notaire royal à Pondichéry
      x1 30 Juillet 1758 Pondichéry (Inde) Thérèse SANGUIN de GASSONVILLE °1738 † ca 1765
      1. Jacques HECQUET
        ° 1760 † 1843
        Capitaine de Grenadiers au bataillon Cipaye (Cipahis en anglais), chevalier de Saint-Louis,
      x2 ca 1768 Guillemette Céleste PRIOUX °1731 † 1773
  3. Marie Claire HECQUET
    °1714 † 1749
    x 1734 Pierre BOURDEAU °12 Octobre 1697 Limoges † av 17 Mai 1750, bourgeois et marchand drapier à Paris, marchand de soie (1741) (fils de Jan Baptiste (°1664 † 7 Juin 1710 Limoges), sieur du Buisson (en Aixe) bourgeois et drapier de Limoges, garde-juré, capitine de la milice bourgeoise de Limoges (1706), 3ème consul de Limoges et de Marguerite SENEMAUD (x 1690). D'où :
    1. Marie Françoise BOURDEAU,
      ° ? † 1er Janvier 1763 Paris (en couches)
      Emancipée le 20 Novembre 1756 [10]. Le 28 décembre 1756, elle hérite avec ses grands-parents maternels la succession de ses parents. [11]
      x 15 Novembre 1761 [12] Pierre FÉLIX, écuyer, sieur de Montry, conseiller secrétaire du roi (fils de Louis, bourgeois et marchand de Paris & de Marie-Anne PIENAM)
      1. Marie-Françoise FÉLIX
    2. Pierre (Jean Baptiste) BOURDEAU
      ° 25 Novembre 1741, bpt à Saint-Germain l'Auxerrois † ap 1793
      Sieur de Lalande, marchand drapier (absent en 1793), il séjourne avec son cousin dans l'İle Maurice (autrefois Isle de France) et Pondichéry entre 1768 et 1770. En 1781, il vit rue des deux-écus, paroisse Saint-Eustache à Paris. En 1783, il embarque sur le vaisseau Aigle impérial armé par la Société Impériale de Trieste (à destination de la Chine) pour Rijeka (anciennement Fiume, Croatie) en qualité d'écrivain. Il laissa un fond d'archives très important [13]
  4. Charles Auguste HECQUET
    °1717
  5. Élisabeth (Catherine) HECQUET
    °1719
  6. Nicolas HECQUET
    °1721 † 1747
    Sieur de Béranger, trésorier extraordinaire des guerres

Jacques IV Hecquet

  • 1711 Abbeville † 1797
  • Seigneur de Villers sur Moreil et d'Orval, ancien consul
  • Collaborateur de son père, puis entrepreneur de la Manufacture Royale de velours et moquettes d’Abbeville (1762), négociant et armateur.
  • Obtint un privilège du roi pour sa manufacture le 1er Mars 1747
  • Il était janséniste, comme la plupart des HECQUET du XVIIIe siècle ce qui n’excluait pas un goût pour la vie facile.
  • x ca 1740 Elisabeth MICHAUD °1714 † 1793 (soeur de Pierre MICHAUD, sieur de VIENNE, juge en charge à Abbeville). d'où :
  1. Jacques François HECQUET de VILLERS,
  2. Alexandre (ou Alex) HECQUET, dit le bel Alexandre,
    °25 septembre 1748 Saint Jacques , Abbeville † 14 juin 1802 - Abbeville
    Négociant à Abbeville en 1788. Capitaine au deuxième bataillon de la garde nationale d’Abbeville en août 1793.
  3. Pierre HECQUET
    ° 1743 Abbeville † 1827, seigneur d’Orval.
    Auteur de la branche HECQUET D’ORVAL, qui suivra.
    x Marie Françoise NAU de SAINTE-MARIE.
  4. Élisabeth Françoise Perpétue HECQUET d'Orval
    °1745
    x 1770 Jean Joseph NAU de SAINTE-MARIE" °1749 † 1840 (frère de Marie-Françoise Nau épouse Pierre Hecquet d'Orval) d'où
    1. Marie Françoise NAU de SAINTE-MARIE,
      ° ca 1770,
      x 1790 Pierre HECQUET d’ORVAL (son oncle) d’où la branche HECQUET D’ORVAL.
    2. N. NAU de SAINTE-MARIE
      x N. VERCHERE de REFFYE.

Branche Hecquet de Villers

Jacques François Hecquet de Villers

  • °27 juillet 1739 Saint-Jacques Abbeville † 1re septembre 1817 Abbeville
  • Collaborateur de son père, puis de son frère Pierre HECQUET d’ORVAL, entrepreneur de la Manufacture Royale de moquettes d’Abbeville.
  • Il accompagnait parfois son frère, Pierre HECQUET d’ORVAL, au salon de Madame HELVETIUS, pour y rencontre des philosophes tels que TURGOT, FRANKLIN, CONDORCET et CABANIS, ainsi que Paul Etienne COLLOMBEL.
  • Il demeurait à Abbeville, rue Marcadée.
  • En 1798, il donne une ferme à son fils à l’occasion du mariage de celui-ci.
  • Fort gourmand, il souffrit d’hémorroïdes à la fin de sa vie. Il avait mauvais caractère.
  • Le 16 juillet 1817, étant au lit dans sa maison d’Abbeville, blessé par une chute, il fit don à sa petite fille Jacqueline HECQUET de Villers de la somme de 32.260 francs, en prévision de son mariage prochain .
  • x 1769 L'Aigle, Catherine Agathe LE GRAND de BOISLANDRY °1750 † 25 Octobre 1781 Saint-Jacques , Abbeville, fille de Jean Mathieu (°17 † av 1788), négociant et banquier à Paris, x 1746 Laigle Louise Gabrielle Charlotte COLLOMBEL (°1726 † ap 1788). Par ce mariage la famille quitta abbeville pour la Normandie en 1820. D'où :
  1. Jacques Louis HECQUET de VILLERS, qui suit

Jacques Louis Hecquet de Villers

  • ° 11 janvier 1770 Abbeville † 16 mai 1839 Paris, inhumé à l'Aigle "au mileu d’une grande affluence"
  • Ecuyer, avocat, conseiller général de l'Orne
  • Charitable et très instruit
  • x 9 juillet 1798 l'Aigle (Orne) Thérèse LOUVET d'HERPONCEY ° 29 novembre 1772 Les Landes (Orne) † 22 décembre 1818 l'Aigle, fille de Jérôme Jacques (°1730 † 1797, écuyer) et de Charlotte Thérèse BARIL de FRANCIVILLIERS. D’où :
  1. Jacqueline Jenny HECQUET, qui suit.


Jacqueline Jenny Hecquet

° 1799 l'Aigle † 29 août 1874 l'Aigle

  • Peu avant son mariage, le 16 juillet 1817, son grand-père, Jacques François HECQUET de VILLERS, lui fait don de la somme de 32.260 francs.
  • x 6 septembre 1817 l'Aigle, [14] Auguste du MOULIN de LA FONTENELLE °19 juillet 1786 - Argentan (Orne) † 30 décembre 1863 l'Aigle, son cousin, fils de Gratien et de Jeanne Catherine de La ROQUE de MONTEILLE ; capitaine d’infanterie (voltigeurs de la Garde Impériale), chevalier de la légion d’honneur. En dot Jacqueline donne :
  • Deux maisons attenantes, à Laigle rue des Tanneurs,
  • Trois petits bois taillis, proches de Laigle (superficie : 15 ha 61),
  • La ferme d’Anglure, à Saint-Sulpice-sur-Risle (42 ha 20),
  • La ferme des Chevaliers, Cheronvilliers (98 ha 10),
  • Les ferme et briquetterie des Landes, Ferrière-la-Verrerie (65 ha 70).

Dont : Pictos recherche.png descendance

  1. Jacqueline-Anaïs
  2. Aglaë
  3. Eugénie
  4. Thomas
  5. Antonie

Branche Hecquet d'Orval

Pierre Hecquet d'Orval

  • Fief d'Orval se situe à Favières (?)
  • Fils de Jacques Hecquet (1711 † 1797), seigneur de Villers et d’Orval
  • Officier de la garde nationale d’Abbeville en 1790-1791. Manufacturier de moquettes de 1802 à 1824.
  • Homme de lettres, il fréquentait le salon de Madame Helvétius (veuve du philosophe Claude-Adrien Helvétius, philosophe à Auteuil
  • Fortune ancienne ayant la fabrique pour origine. Très actif et laborieux, fort instruit. Son instruction est le résultat d’une éducation très soignée. Il a des connaissances en médecine, il n’est pas étranger à la bonne littérature, il parle et il écrit bien. Il jouit d’une excellente réputation
  • 26 Brumaire an II (16 Novembre 1793), il déposa à Abbeville, les titres féodaux (fief d'Orval, seigneurie de Villers, fief des Alleux) de sa famille qui seront brûlés.

x ca 1775-1790, Marie Françoise Nau, ° 1753 † ?, sa nièce (Maison rouge, de Sainte-Marie). D'ou :

  1. Marie (Alexandrine)
    °ca 1790 (parrain : Alexandre Hecquet, son oncle)
    x 1808/1809, Virgile François DELGORGUE, d’ou :
    1. Marie Adeline Virgilie
      ° avant 1810
      x Louis Théophile TRANCART - Postérité
  2. Pierre II (Philippe), qui suit.
  3. Jean-Pierre
    ° 29 mai 1783, Abbeville † 1850
    x 1812 Geneviéve Aminte CABANIS °1793 † 1850 Pictos recherche.png Descendance

Pierre II Hecquet d’Orval

  • 1783 † ca 1860 (né Philippe Jean Pierre)
  • Propriétaire du château du Bois de Bonance. Maire de Port-le-Grand (1834-1859)
  • Il dirige le comice d’Abbeville sous la Monarchie de Juillet

x 1812, Geneviève Aminte Cabanis, °1793 † 1850, fille de Georges (°1757 † 1808, médecin (notamment de Napoléon), philosophe et scientifique) x ca 1797 Melle Grouchy (fille du marquis de Grouchy, sœur du maréchal de Grouchy et de Sophie, marquise de Condorcet, épouse du philosophe mathématicien). D'ou :

  1. Émile, qui suit ;
  2. Louis Anatole Marie Nicolas
    °29 décembre 1817 Abbeville † 22 octobre 1890 château de Nouvion en Ponthieu (Somme) marié.
    Officier d'académie
  3. Marie Amélie
    °1819 † 1901
    x ca 1840, Louis Dutens, (économiste, membre de l’Académie française). D’ou :
    1. Alfred
      °13 mars 1841 † 8 juillet 1917,
      x Alice de Paris. Postérité

Émile Hecquet d’Orval

°28 mai 1816, Abbeville † 1887 ou 88 (né Pierre Émile)

  • Propriétaire du château du bois de Bonance, maire de Port-le-Grand (1859-1884), chevalier de la Légion d’honneur.
  • Il fut peintre amateur de talent, ami de Corot et d’Horpignies, et a laissé quelques paysages de sa main.
  • Auteur d’une Étude archéologique sur Port-le-Grand, Abbeville 1877, plaquette de 30 pages.

x ca 1850 Cécile (Madeleine Augustine) Marchand de La Martellière, °1828 † 1…, cousine des Reiset. Dont :

  1. Fernand Hecquet, qui suit.

Fernand Hecquet d’Orval

° 29 mars 1851, Abbeville † février 1911 (né Pierre Fernand)

  • Officier de cavalerie (démissionnaire, sorti 14e de Saint-Cyr, et 1re de la cavalerie)
  • Propriétaire du château du bois de Bonance.
  • Chef d’escadrons de cavalerie ou lieutenant-colonel, chevalier de la Légion d’honneur.

x ca 1880, Catherine (Auguste) von Huppemann-Valbella, °1857 † ap. 1911, fille d’une Kolowrat et petite-fille du comte Kolowrat, ministre des finances de l’empereur d’Autriche-Hongrie. Dont :

  1. Cécile Hecquet d’Orval
    ° 1881 † 1959,
    x 9 juillet 1908 à Neuilly, paroisse Saint-Pierre, Gabriel Le Sellier de Chézelles' °1879 † 1919, vicomte
  2. Marie Amélie Hecquet d’Orval, dite Lily
    °1884 † 1966
    x9 juillet 1908 à Neuilly, paroisse Saint-Pierre, Charles (Jacques Marie) LE SELLIER de CHEZELLES °1879 † 1963, vicomte. Pictos recherche.png Descendance
  3. Antoinette d’ORVAL (dite Nadine)
    °? † ap avril 1955
    Elle était très liée à Eugène Boislandry DUBERN (1880 † 1976), qui avait, jeune homme, était épris d’elle (vers 1908-1910), sentiment qui était réciproque mais contrevenait aux projets de M. et Mme d’Orval. Vers 1945/47, Eugène Dubern correspondait encore avec Nadine von Drasche, dont la maison viennoise était alors occupée par l’armée russe.
    x 1910, à Bonance, Port-le-Grand (Somme), Rudolf von DRASCHE WARTINBERG °18.. † avant 1945), baron autrichien, demeurant à Ebreichsdorf, près de Vienne. Dont :
    1. Nadine von DRASCHE
      ° 1911 † 13 septembre 1926, suite d’une chute de cheval près de Bonance
    2. Rudolf Everard von DRASCHE dit Rudi
      °vers 1915 † 1942, officier des "Sections Spéciales" (SS), tué sur le front russe, célibataire
    3. Georges von DRASCHE, baron marié et père d’un garçon.
  4. Honoré Hecquet d’Orval
    Bons amis d’Eugène Dubern et d’André Baguenault de Puchesse (1879 + 1968).
    Veuve, Annette d’Orval était liée à André Baguenault de Puchesse, "oncle André"
    x Annette Le Pelletier - Pictos recherche.png Descendance



Biographie (à revoir, pas très clair cette affaire) !!!

Fernand d’Orval était un ami très cher de ses lointains cousins Maxime et Charles Dubern ("Leur intimité était touchante" - Mme d’Orval, lettre à Eugène Dubern, 1911, peu après la mort de Fernand d’Orval). Ils avaient été camarades à Saint Cyr en 1869-70, puis dans la cavalerie et tous trois devaient successivement démissionner pour s’occuper de leurs propriétés.
A Saint Cyr ils avaient bien connu le commandant Esterhazy, futur coupable présumé de l’Affaire Dreyfus.
La "Belle Epoque" étant aussi celle d’un nationalisme borné, un gentilhomme cosmopolite et officier d’active distingué tel que Fernand d’Orval, qui fréquentait autant l’aristocratie autrichienne que britannique tel que le duc de Westminster, devait nécessairement retenir l’attention du contre-espionnage français. En juin 1895, Picquart devint chef du service des renseignements. Si Picquart avait déjà eu des doutes [sur la culpabilité de Dreyfus] en 1894, ils n'ont pu qu'être renforcés par cette absence de résultats. Et, de son propre aveu, il ne croyait plus que le dossier secret [relatif à l’« Affaire »] contint des preuves écrasantes: Je voyais le général de Boisdeffre trop anxieux d'avoir quelque chose pour que je puisse penser, un seul instant, qu'il eût en sa possession des pièces probantes dont je n'eusse pas connaissance. Gribelin place la scène en août 1896 en lui donnant un tout autre sens.
Roget a affirmé que Picquart avait envisagé de substituer à Dreyfus un certain Hecquet d'Orval, des annotations de Picquart le prouveraient, selon Roget…(Il n'y en pas trace dans les dossiers existants). La section détenait une lettre de Schwartzkoppen à d'Orval, de juillet 1894, une invitation à dîner de d'Orval à Schwartzkoppen, entre nous, du Paty, Meunier, votre collègue de Berlin du 13 mars 1895, une autre du 3 mai.
Des notes de la section, en avril, signalaient ces relations tenues pour suspectes.
La Sûreté surveilla d'Orval, en faisant appel à ses domestiques; la surveillance se poursuivit jusqu'en décembre 1897. Dans le dossier figurent deux notes indiquées comme étant de l'écriture de du Paty, signalant des démarches suspectes de d'Orval. Il y a aussi une lettre signée de du Paty, d'avril 1897, transmettant une lettre accusant d'Orval d'établir une carte des Ardennes belges destinée à l'armée d'invasion. Du Paty la communique parce qu'il est très bon d'être au courant des faits et geste du personnage. En février 1897, du Paty avait déjà rédigé une longue note accusant d'Orval d’avoir travaillé pour le compte des Allemands et, maintenant, pour le compte des Anglais...
Picquart s'est intéressé à d'Orval : il avait chargé Tomps, nouvellement détaché par la Sûreté à la section, d'accompagner en Russie Boisdeffre qui allait assister au couronnement du tsar, pour surveiller d'Orval qui faisait partie de sa suite. C'est au retour que Tomps se mit en relations avec Mathilde Baümler. Rien ne permet de penser que Picquart ait établi un quelconque rapport avec l'affaire Dreyfus.
En 1908-1909, Eugène Dubern séjourna plusieurs fois Bonance. Début 1908 Eugène Dubern fait recommander M. Leroy-Beaulieu au comte Kolowrat par les d’Orval. En 1910, Fernand d’Orval est gravement malade. Cousins des Reiset et liés aux Vilmorin. Ces ménages étaient très liés au duc de Westminster qui séjournait fréquemment chez eux.

Branche Hecquet de Rocquemont et de Beaufort

Nicolas Hecquet

°26 Avril 1697 Abbeville † 10 Octobre 1749
Chanoine ou moine à Abbeville. Il fut l’auteur des “ Amusements de Spa ” (1737)
x Nicole BARACHARD de FROGNÉ. Dont :
  1. Clément HECQUET qui suit

Clément Hecquet

°ca 1700 † 25 février 1784

  • Echevin d’Abbeville, doyen des médecins de cette ville, doyen du collège de médecine d’Abbeville (faculté de médecine) et correspondant de la Société Royale de médecine en 1776.

x 28 novembre 1730 Abbeville, Anne-Jeanne GLACHAIST, dame de ROCQUEMONT et de BEAUFORT. Dont :

  1. Jean-Clément HECQUET
    °vers 1731 † 1811,
    Sieur de ROCQUEMONT, procureur du roi en la sénéchaussée de Ponthieu et au présidial d’Abbeville de 1761 à 1783.
    x4 juin 1776 Amiens, Marie Marguerite Charlotte JOURDAIN °ca 1750 † 1812 - Dont :
    1. Clément Charles HECQUET de ROCQUEMONT
      ° 14 avril 1779 Abbeville † 18..
      Adjoint au maire d’Abbeville de 1816 à 1830, anobli par lettres patentes du 16 juin 1818.
  2. Clément Nicolas Vincent HECQUET
    °ca 1735 † 1780
    Sieur de BEAUFORT et de POMMEREUIL-LES-GAPENNES. Avocat du roi en la sénéchaussée et siège présidial d’Abbeville.
    x 1768 à Catherine Augustine PAPPIN † apr 1793 - Postérité
  3. Marie-Anne HECQUET
    x 1757, Jean-François DARGNIES, sieur d’HESBON, subdélégué de l’intendant, puis conseiller au conseil supérieur d’Artois.

Branche Hecquet de Roquemont

André HECQUET

° 27 avril 1625 à Abbeville † 19 décembre 1676 à Abbeville
Fils cadet d'Antoine HECQUET et de Marie de MONCHAUX

x1 1re février 1654 à Abbeville, Marie FORMENTIN °? † apr 21 septembre 1661 x2 20 février 1662 à Abbeville, Jeanne LANDRIEU x3 1664 avec Madeleine DUWANEL. Dont :

  1. André HECQUET, qui suit ;
  2. Nicolas HECQUET de ROQUEMONT, sic (né vers 1670 † 17..), marié le 2 février 1700 à Abbeville (Me Philippe LEFEBVRE) à Marie SAUMON, fille de François SAUMON et de Marie MENSION.

André Hecquet

° 1665 † 25 juillet 1704 à Abbeville

  • Marchand brasseur,
x 8 juin 1690 à Abbeville, (Contrat de mariage du 4 mars 1690 devant Me Robert Delengaigne), Marie GLACHANT, °ca 1670 † 23 juillet 1694, Abbeville, propriétaire de ROQUEMONT, fille de Nicolas et d'Anne LE SOT de ROCQUEMONT. Dont :
  1. Nicolas HECQUET de ROQUEMONT qui suit
x2 février 1700 Marie SAUMONT

Nicolas Hecquet de Roquemont

°22 juillet 1693 † 28 août 1763 à Abbeville

  • Marchand brasseur, consul, juge des marchands (1751)
  • Il teste le 2 août 1763 devant Me Hecquet [15]

x1, 2 juillet 1718, Abbeville [16], Marie Marguerite Le BEL °? † 25 Juin 1746 Abbeville, fills de Louis et de Marguerite Le Vasseur ; elle teste le 19 mai 1746 [17] - Dont :

  1. Jean Clément Charles HECQUET de ROQUEMONT, qui suit
  2. Clément Nicolas Vincent HECQUET de BEAUFORT, branche de Beaufort

x2, 14 octobre 1749 à Abbeville [18], Marie Madeleine Ursule LE VASSEUR, °1725 † 9 mars 1755 à Abbeville, fille de Pierre et de Marie Madeleine de Lienne.

  1. Marie Madeleine HECQUET de ROQUEMONT
    °1753 † après 1815
    x10 août 1778, St Sépulcre, Abbeville [19] Jean André POULTIER (son cousin), °16 novembre 1743 Abbeville † 2 décembre 1801,
    • Sieur du Mesnil, marchand épicier cirier, consul (1782), assesseur de l'Hôtel de Ville (1785), échevin (1786 ou 1788), fils de Jean, (bourgeois marchand, juge des marchands † avant 1778) et de Marguerite Françoise BELLART († avant août 1778) - Témoins de la mariée : Louis Charles de CAYEUX, oncle, et Pierre Hyacinthe LE VASSEUR, oncle - Pictos recherche.png Descendance

Jean Clément Charles Hecquet

° 17 avril 1735, Abbeville, † ?

  • Seigneur de ROQUEMONT

x ? - Dont :

  1. Clément Charles HECQUET de ROQUEMONT, qui suit
  2. Marie Thérèse Charlotte HECQUET de ROQUEMONT
    °30 juillet 1780 Abbeville
  3. Augustine HECQUET de ROQUEMONT
    °9 avril 1782 Abbeville † 1817 Abbeville

Clément Charles Hecquet de Roquemont

°14 avril 1779 Abbeville † ca novembre 1824

  • Écuyer, adjoint au maire d'Abbeville en 1817,

x Appoline VINCENT d'HANTECOURT - Dont :

  1. Apolline Élisabeth Clémentine Léonide HECQUET de ROQUEMONT
    °10 août 1806 Abbeville
  2. Bénigne Charlotte Armande HECQUET de ROQUEMONT
    ° 18 juin 1810 Abbeville
  3. Alphonse Albert Clément Charles HECQUET de ROQUEMONT, qui suit ;
  4. Augustine Gabrielle Emeline HECQUET de ROQUEMONT
    °1817 † 17 mars 1892

Aloph Albert Clément Charles Hecquet de Roquemont

°12 octobre 1813 Abbeville † 3 mars 1893

  • Chevalier de la Légion d’honneur [20], commandeur de l’ordre de St Grégoire-le-Grand, président de Chambre honoraire à la cour d'appel d'Amiens.


Branche Hecquet de Beaufort

Clément Nicolas Vincent HECQUET ° 22 mars 1739 † 12 novembre 1780 Seigneur de Beaufort,

Pictos recherche.png Article détaillé : Fils de Clément Hecquet

x 17 mai 1768 à Abbeville avec Catherine-Augustine PAPPIN, °1749 † 1805 - Dont :

  1. Clémence Augustine HECQUET de BEAUFORT
    ° 5 juin 1771 Abbeville
    Philippe Clément HECQUET de BEAUFORT, seigneur de BEAUVOIR, qui suit ;
  2. Margueritte HECQUET
    °13 décembre 1773 Abbeville † 30 décembre 1782 Saint-Léger
  3. Marie-Françoise Charlotte HECQUET de BEAUFORT
    °30 janvier 1777 Abbeville † 14 août 1777 à Abbeville
  4. Charlotte HECQUET de BEAUFORT
    ° 8 janvier 1779 Abbeville

Philippe Clément Hecquet de Beaufort

°20 juillet 1772 St Georges Abbeville † 1…,

  • Seigneur de Beauvoir à Hallencourt (Somme),
x 19 mars 1801 à Amiens, Marie-Ursule-Sophie JOURDAIN dame d'Aboval °1769 † fille d'Ambroise Léopold et de Marie Ursule Constance Lasnier ; héritière des terres de Bouchon - Dont :
  1. Alfred-Clément HECQUET de BEAUFORT, qui suit

Alfred-Clément Hecquet de Beaufort

° 1 janvier 1814 Abbeville † 15 Septembre 1926 x 20 novembre 1840, Augustine-Gabrielle-Emmeline HECQUET de ROQUEMONT, °1817 † 1892, dont :

  1. Paul Marie Clément Eusèbe HECQUET de BEAUFORT, qui suit
  2. Marie Thérèse HECQUET de BEAUFORT

Paul Marie Clément Eusèbe Hecquet de Beaufort

° 21 avril 1841 Château de Sailly-Flibeaucourt, Somme † 15 septembre 1926 Président honoraire de la confrérie de St Vincent de Paul x 5 octobre 1869, Marie-Clotilde DANZEL de BOFFLE, °1844 † 1915

Descendance de Jehannequin Hecquet (Abbeville)

1.1.9.6. Pierre HECQUET, religieux 1670-1722

1.2. Marguerite HECQUET † &1586 Jacques d'ARRAS

1.2.1. Enfant(S) d'ARRAS

1.3. Pierre HECQUET †1612

1.4. Nicolle HECQUET († après 01 septembre 1643 à Abbeville) Elle teste le 21 septembre 1637 (Me Pierre LEFEBVRE) Mariée à h.h. Pierre MAUVOISIN († 01 août 1643 à Abbeville), marchand et maistre de navire, fils de Jean MAUVOISIN et de Jeanne de GRIMONT Il testé le 25 septembre 1640 (Me Pierre LEFEBVRE)

1.4.1. Antoine MAUVOISIN †1669 &1630 Marie DUCHESNE

1.4.1.1. Charles MAUVOISIN †/1699 &1686 Marie Jeanne HECQUET 1653-1709

1.4.1.1.1. Marie Marguerite MAUVOISIN †1722/ & Louis Dominique de QUEVAUVILLERS †1725/

1.4.1.1.1.1. Marie Marguerite de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.2. Louis de QUEVAUVILLERS & Marie PASQUIER

1.4.1.1.1.3. Charles Antoine de QUEVAUVILLERS †/1745 &1736 Marie Elisabeth POULTIER +1780

1.4.1.1.1.4. Jean Jacques de QUEVAUVILLERS & Jeanne MICHAULT

1.4.1.1.1.4.1. Marguerite Victoire de QUEVAUVILLERS †1784 &1774 François Bernard de VISMES 1746

1.4.1.1.1.4.1.1. Victoire Eugénie de VISMES 1778-1821

1.4.1.1.1.4.1.2. Bernard Alexandre de VISMES 1779-1840 &1804 Louise AUBOIN +1808 &1810 Marie-Joséphine AUZE

1.4.1.1.1.4.1.2.1. Louise-Caroline-Eugénie de VISMES 1805 &1826 Joseph-Martin HERMARIN

1.4.1.1.1.4.1.2.2. Jules Alexandre de VISMES 1811-1893 &1845 Sophie Ernestine de VISMES 1818

1.4.1.1.1.4.1.2.2.1. Ernest-Auguste de VISMES 1850-1878

1.4.1.1.1.4.1.2.2.2. Marie-Sophie-Eugénie de VISMES 1854-1892 & Paul-Jean COSTALLET

1.4.1.1.1.4.2. Jean François Alexandre de QUEVAUVILLERS & Elisabeth Victoire de POILLY

1.4.1.1.1.4.2.1. Victoire Alexandrine de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.4.2.2. Sophie de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.4.2.3. Julien François Désiré de QUEVAUVILLERS 1780-1869 & Marie Elisabeth RINGARD & Joséphine DUCASTEL

1.4.1.1.1.4.2.3.1. Jules de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.4.2.3.2. Yvonet de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.4.2.3.3. Marie de QUEVAUVILLERS & Édouard Nicolas FLEURY

1.4.1.1.1.4.2.3.4. Louise de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.4.2.4. Vulfran de QUEVAUVILLERS & Marie Anne FOURNIER

1.4.1.1.1.4.2.4.1. Vulfran Joseph de QUEVAUVILLERS & Elisabeth Adèle DUFOUR

1.4.1.1.1.4.2.4.1.1. Juliette Elisabeth Adèle de QUEVAUVILLERS & Ernest Hubert PAUQUET

1.4.1.1.1.4.2.5. Marie Antoinette de QUEVAUVILLERS & François GROSSET

1.4.1.1.1.5. Jean François de QUEVAUVILLERS †/1775 & Cécile Jossine MICHAULT +1775/

1.4.1.1.1.5.1. Antoine de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.2. Louis Charles François de QUEVAUVILLERS &1775 Marguerite Julie CORDIER

1.4.1.1.1.5.2.1. Jeanne de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.2.2. Marguerite de QUEVAUVILLERS & Jean Edouard BLANCHART

1.4.1.1.1.5.2.3. François Jacques Omer de QUEVAUVILLERS & Adélaïde Fernande DESMAZIÈRE

1.4.1.1.1.5.2.3.1. Louise Françoise Marguerite de QUEVAUVILLERS & Henri Florentin Alexandre MANESSIER

1.4.1.1.1.5.2.4. Louis Adrien Hilaire de QUEVAUVILLERS & Marie Eléonore HULLOT

1.4.1.1.1.5.2.4.1. Françoise de QUEVAUVILLERS & Antoine Hyacinthe PONTICOURT

1.4.1.1.1.5.2.5. Jean Baptiste Félix de QUEVAUVILLERS & Joséphine BEAUCOUSIN

1.4.1.1.1.5.3. Nicolas François Barthélemy de QUEVAUVILLERS & Marguerite Scholastique de POILLY

1.4.1.1.1.5.3.1. Louis Antoine de QUEVAUVILLERS & Jeanne PECOUL

1.4.1.1.1.5.3.1.1. Jean François de QUEVAUVILLERS & Marie Charlotte DETAPE & Alphonsine GUILLAUME

1.4.1.1.1.5.3.1.1.1. Lucie de QUEVAUVILLERS & Roger RATHERY

1.4.1.1.1.5.3.1.2. Angélique Françoise de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.3.1.3. Jean Émile de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.3.1.4. Jeanne Cécile de QUEVAUVILLERS †1768/ & Adrien Joseph Le BEL

1.4.1.1.1.5.3.1.5. Félix de QUEVAUVILLERS & Anne BELLOT

1.4.1.1.1.5.3.1.5.1. Jeanne Félicité de QUEVAUVILLERS & Constant SAISON

1.4.1.1.1.5.3.1.5.2. Marguerite de QUEVAUVILLERS & Eugène DESPORTES

1.4.1.1.1.5.3.1.5.3. Anna Berthe de QUEVAUVILLERS & Xavier TRENNAY

1.4.1.1.1.5.3.1.6. Marie Louise de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.3.2. Jacques François de QUEVAUVILLERS & Anne Victoire Bonne FRAISSE

1.4.1.1.1.5.3.2.1. Marie Louise Victoire de QUEVAUVILLERS & Pierre Charles PONCEL

1.4.1.1.1.5.3.2.2. Bonne Justine de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.4. Jacques Josse de QUEVAUVILLERS & Marie Catherine DUFESTEL

1.4.1.1.1.5.4.1. Josse Nicolas de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.4.2. Julie de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.4.3. Constance de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.1.5.4.4. Cécile de QUEVAUVILLERS & Cyprien MELLIER

1.4.1.1.1.5.5. Cécile Jeanne de QUEVAUVILLERS

1.4.1.1.2. Marie Françoise MAUVOISIN †1725 &1718 Jean Baptiste HOMASSEL, consul d'Abbeville ca 1688-1767

1.4.1.1.2.1. Jean Jacques HOMASSEL 1719-1761 &1751 Charlotte Eléonore MEURICE +1806

1.4.1.1.2.1.1. N HOMASSEL 1759-1759

1.4.1.1.2.1.2. Charlotte Éléonore Thérèse HOMASSEL 1760-1763

1.4.1.1.2.2. Louis Jean Baptiste HOMASSEL 1720-1755 &1750 Catherine Françoise FROISSART 1726-1805

1.4.1.1.2.2.1. Jean Baptiste HOMASSEL 1750-1795 &1775 Henriette Catherine HOMASSEL 1756

1.4.1.1.2.2.1.1. Philippe Jean Baptiste HOMMASSEL 1776-1777

1.4.1.1.2.2.1.2. Alphonse Étienne Auguste HOMMASSEL 1779-1832

1.4.1.1.2.2.1.3. Henri Josse Hippolyte HOMMASSEL 1780-1833 &1808 Euphrasie MOZARD 1787-1833

1.4.1.1.2.2.1.4. Étienne Auguste Alphonse HOMMASSEL 1781-1832

1.4.1.1.2.2.1.5. Catherine Henriette HOMMASSEL 1782-1783

1.4.1.1.2.2.1.6. Antoine Alix HOMMASSEL 1784

1.4.1.1.2.2.1.7. Louis Philippe Alix HOMMASSEL 1786

1.4.1.1.2.2.1.8. Paschal Éléonore HOMMASSEL 1788-1792

1.4.1.1.2.2.1.9. Aimée Antoinette Henriette HOMMASSEL 1790-1847 &1813 Paul Van BEUGEN

1.4.1.1.2.2.1.9.1. Enfant(S) Van BEUGEN

1.4.1.1.2.2.1.10. Jules Firmin Eléonor HOMMASSEL 1792-1872 & Thérèse Adélaïde DURIEZ 1804-1869

1.4.1.1.2.2.1.10.1. Adèle Éléonore HOMMASSEL 1824-1902

1.4.1.1.2.2.1.10.2. Henri Jules HOMMASSEL 1825-1872 & Louise Angélique BENARD

1.4.1.1.2.2.1.10.2.1. Adèle Léonice HOMMASSEL 1862

1.4.1.1.2.2.1.10.2.2. Henri Jules Amédée HOMMASSEL 1864

1.4.1.1.2.2.1.10.2.3. Léon Jacques Jules HOMMASSEL 1865

1.4.1.1.2.2.1.10.2.4. Marie Amélie HOMMASSEL 1870

1.4.1.1.2.2.1.11. Philippe HOMMASSEL †1844

1.4.1.1.2.2.2. Jacques Josse Joaquim HOMMASSEL, sieur du Tilloy 1751-1792 &1784 Marie Adélaïde Elisabeth du BUS 1751-1785

1.4.1.1.2.2.2.1. Ne HOMMASSEL 1785-1785

1.4.1.1.2.2.3. Charles Josse Augustin HOMMASSEL 1753-1756

1.4.1.1.2.2.4. Louise Catherine HOMMASSEL 1754-1756

1.4.1.1.2.3. Charles Antoine HOMASSEL 1721

1.4.1.1.2.4. Nicolas Charles HOMASSEL 1725-1781/ &1750 Marie Louise TRAULLÉ 1724-1793

1.4.1.1.2.4.1. Charles Nicolas (Nicolas Charles) HOMASSEL 1746-1823 &1783 Marie Catherine CHAUVIN

1.4.1.1.2.4.1.1. Louis Nicolas HOMASSEL 1788-1858 &1812 Joséphine Adèle SERRE 1795-1885

1.4.1.1.2.4.1.1.1. Claire Virginie HOMASSEL 1819-1899 &1850 Nicolas Antoine DRUGEON

1.4.1.1.2.4.1.1.2. Louise Eugénie HOMASSEL 1821

1.4.1.1.2.4.1.1.3. Noel Ange HOMASSEL 1823

1.4.1.1.2.4.1.1.4. Adèle Laurence HOMASSEL 1831-1908 &1853 Jean Gabriel CÔME

1.4.1.1.2.4.1.1.5. Paul Charles HOMASSEL 1838-1898 &1868 Marie-Anne UMBHAUER &1890 Victorine Agnès WIRTZ

1.4.1.1.2.4.1.1.5.1. Caroline Marie HOMASSEL 1859

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2. Eugéne HOMASSEL 1860-1925 &1885 Marie Adeline DURAND

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2.1. Eugénie HOMASSEL 1885-1886

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2.2. Charles HOMASSEL 1887-1975 &1913 Yvonne POIROT

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2.3. Henri HOMASSEL 1889

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2.4. Marie HOMASSEL 1893

1.4.1.1.2.4.1.1.5.2.5. Emile HOMASSEL 1899

1.4.1.1.2.4.1.1.5.3. Marie Caroline HOMASSEL 1861

1.4.1.1.2.4.1.1.5.4. Henri-Georges HOMASSEL 1864

1.4.1.1.2.4.1.1.5.5. Charles Joseph HOMASSEL 1864

1.4.1.1.2.4.1.1.5.6. Charles HOMASSEL 1872

1.4.1.1.2.4.1.1.5.7. Victor HOMASSEL 1873

1.4.1.1.2.4.1.1.5.8. Charles Joseph HOMASSEL 1882

1.4.1.1.2.4.1.1.5.9. Gaston Paul HOMASSEL 1888

1.4.1.1.2.4.1.1.5.10. Germaine HOMASSEL 1891

1.4.1.1.2.4.1.2. Angélique HOMASSEL 1795-1864 & N LEFÉBURE

1.4.1.1.2.4.1.3. Pauline HOMASSEL 1802

1.4.1.1.2.4.2. Véronique Suzanne HOMASSEL 1751 &1781 Norbert Le JOSAT 1756

1.4.1.1.2.4.2.1. Enfant(S) Le JOSAT

1.4.1.1.2.4.3. Louis François Eleonor HOMASSEL 1753-1754

1.4.1.1.2.4.4. Marie Louise HOMASSEL 1754

1.4.1.1.2.4.5. Antoinette Charlotte HOMASSEL 1755 &1792/ X Nn

1.4.1.1.2.4.6. Jean-Baptiste François HOMASSEL 1756

1.4.1.1.2.4.7. Marie Anne Josèphe HOMASSEL 1757-1796 & X SANSGRAIN

1.4.1.1.2.4.8. Agathe HOMASSEL 1760-1763

1.4.1.1.2.4.9. Marie Françoise HOMASSEL 1761-1761

1.4.1.1.2.4.10. Jean Baptiste HOMASSEL 1762 &1798 Adélaïde HOMASSEL 1760-1828

1.4.1.1.2.4.11. Marie-Louise Agathe HOMASSEL 1764-1771

1.4.1.1.2.4.12. Louis François HOMASSEL 1766

1.4.1.1.2.5. Jean Charles HOMASSEL †1725

1.4.1.1.2.6. Nicolas Philippe HOMASSEL, sieur de Frettecuisse 1723-1790 &1749 Marie Madeleine DUMONT †1777

1.4.1.1.2.6.1. Agathe Ange HOMASSEL 1747-1798

1.4.1.1.2.6.2. Jean Baptiste Philippe HOMASSEL (HOMASSEL-MANESSIER), seigneur de Frettecuisse 1752-1827 &1774 Marie Elisabeth Agnès MANESSIER 1746-1819

1.4.1.1.2.6.2.1. Philippe Alexandre HOMASSEL 1775-1802

1.4.1.1.2.6.2.2. Nicolas Hilaire HOMASSEL 1776-1840

1.4.1.1.2.6.2.3. Élisabeth Agathe Firmine HOMASSEL 1778-1865 & X SAINT-COULON & ? ?

1.4.1.1.2.6.2.3.1. Cécile Agathe Antoinette HOMASSEL

1.4.1.1.2.6.2.4. Marcel (?) HOMMASSEL

1.4.1.1.2.6.3. Henriette Catherine HOMASSEL 1756 &1775 Jean Baptiste HOMASSEL 1750-1795

1.4.1.1.2.6.3.1. Philippe Jean Baptiste HOMMASSEL 1776-1777

1.4.1.1.2.6.3.2. Alphonse Étienne Auguste HOMMASSEL 1779-1832

1.4.1.1.2.6.3.3. Henri Josse Hippolyte HOMMASSEL 1780-1833 &1808 Euphrasie MOZARD 1787-1833

1.4.1.1.2.6.3.4. Étienne Auguste Alphonse HOMMASSEL 1781-1832

1.4.1.1.2.6.3.5. Catherine Henriette HOMMASSEL 1782-1783

1.4.1.1.2.6.3.6. Antoine Alix HOMMASSEL 1784

1.4.1.1.2.6.3.7. Louis Philippe Alix HOMMASSEL 1786

1.4.1.1.2.6.3.8. Paschal Éléonore HOMMASSEL 1788-1792

1.4.1.1.2.6.3.9. Aimée Antoinette Henriette HOMMASSEL 1790-1847 &1813 Paul Van BEUGEN

1.4.1.1.2.6.3.9.1. Enfant(S) Van BEUGEN

1.4.1.1.2.6.3.10. Jules Firmin Éléonore HOMMASSEL 1792-1872 & Thérèse Adélaïde DURIEZ 1804-1869

1.4.1.1.2.6.3.10.1. Adèle Éléonore HOMMASSEL 1824-1902

1.4.1.1.2.6.3.10.2. Henri Jules HOMMASSEL 1825-1872 & Louise Angélique BENARD

1.4.1.1.2.6.3.10.2.1. Adèle Léonice HOMMASSEL 1862

1.4.1.1.2.6.3.10.2.2. Henri Jules Amédée HOMMASSEL 1864

1.4.1.1.2.6.3.10.2.3. Léon Jacques Jules HOMMASSEL 1865

1.4.1.1.2.6.3.10.2.4. Marie Amélie HOMMASSEL 1870

1.4.1.1.2.6.3.11. Philippe HOMMASSEL †1844

1.4.1.1.2.6.4. Adélaïde HOMASSEL 1760-1828 &1798 Jean Baptiste HOMASSEL 1762

1.4.1.1.2.6.5. Claude Philippe Nicolas HOMASSEL

1.4.1.1.2.6.6. Marie Madeleine Françoise HOMASSEL 1748 &1768 Pierre François Nicolas BICHIER

1.4.1.1.2.6.6.1. Enfant(S) BICHIER

1.4.1.1.2.6.7. Marie Anne Philippine HOMASSEL 1750-1836

1.4.1.1.2.6.8. Joseph Charlotte HOMASSEL 1754-1839 &1785 Louis Richard Antoine Le FRANÇOIS 1731

1.4.1.1.2.6.9. Charles Marcel HOMASSEL 1755-1806 &1787 Caroline RICHARD

1.4.1.1.2.6.10. Marie Catherine Claire Aimée HOMASSEL 1762-1839 &1787 Pascal François DELATTRE, baron d'Empire 1749-1834

1.4.1.1.2.6.10.1. 2 Fils DELATTRE

1.4.1.1.2.6.11. Victoire Éléonore HOMASSEL 1763-1839/ &1788 Jacques Nicolas Jean Antoine BOUTEILLER, seigneur de Ramiotte 1788-1824/

1.4.1.1.2.6.11.1. Enfant(S) BOUTEILLER

1.4.1.1.2.6.12. Marie Anne Opportune HOMASSEL 1765-1846 &1782 Charles Louis Isidore MARESSAL 1761-1797

1.4.1.1.2.6.12.1. Louis MARESSAL

1.4.1.1.2.6.12.2. Isidore MARESSAL

1.4.1.1.2.6.12.3. Charlotte Opportune MARESSAL

1.4.1.1.2.6.12.4. Martine MARESSAL

1.4.1.1.2.6.12.5. Albine Opportune MARESSAL 1783

1.4.1.1.2.6.12.6. Jeanne-Constance MARESSAL 1792-1861 &1809 Louis Auguste SAY 1774-1840

1.4.1.1.2.6.12.6.1. Gustave SAY 1811-1849

1.4.1.1.2.6.12.6.2. Achille SAY 1812-1858

1.4.1.1.2.6.12.6.3. Constant SAY 1816-1871

1.4.1.1.2.6.12.6.4. Louis Octave SAY 1820-1857 &1849 Octavie ETIENNE 1831-1902

1.4.1.1.3. Marie Élizabeth MAUVOISIN & Pierre MICHAULT

1.4.1.2. Nicolle MAUVOISIN †1683 &/1653 Pierre MICHAULT 1617/-1675

1.4.1.2.1. Pierre MICHAULT 1653-/1656

1.4.1.2.2. Pierre MICHAULT 1656

1.4.1.2.3. Philippe MICHAULT 1659

1.4.1.2.4. Marie MICHAULT, dame d'Herpin 1660-1700 &1684 Jacques GAILLARD, écuyer 1639-1703

1.4.1.2.4.1. 3 enfants GAILLARD

1.4.1.2.4.2. Nicolas René GAILLARD, écuyer 1691-1757 &1740 Marie Charlotte TOULLET, dame de Maisons 1706

1.4.1.2.4.2.1. Marie Charlotte GAILLARD d'AMBREVILLE 1742 &/1762 Pierre FOUCQUES de TOEUFLES 1731-1809

1.4.1.2.4.2.2. Catherine Thérèse GAILLARD d'AMBREVILLE 1744-1821 &1756 Jacques de MONS, écuyer 1725-1809

1.4.1.2.4.2.2.1. César de MONS

1.4.1.2.4.2.2.2. Françoise Jacqueline Thérèse de MONS de MEIGNEUX 1765-1840 &1783 Marie Pierre Jean Baptiste François de GORGUETTE d'ARGOEUVES, comte d'Argoeuves 1760-1839

1.4.1.2.4.2.2.2.1. Auguste Pantaléon de GORGUETTE d'ARGOEUVES, comte d'Argoeuves 1785-1854 &1822 Annette FOUACHE d'HALLOY †1843

1.4.1.2.4.2.2.2.1.1. Marie Thérèse Anna de GORGUETTE d'ARGOEUVES 1823-1911 &1846 Louis Marie Aimé Auguste WARNIER de WAILLY, commandeur de La Légion d'Honneur 1806-1861

1.4.1.2.4.2.2.2.1.1.1. Paul Louis Auguste WARNIER de WAILLY 1854-1933 &1900 Marthe de MESNIL de MARICOURT

1.4.1.2.4.2.2.2.1.1.1.1. Jacques WARNIER de WAILLY

1.4.1.2.4.2.2.2.1.2. Jules François de GORGUETTE d'ARGOEUVES 1825-1880

1.4.1.2.4.2.2.2.2. Marie Mélanie de GORGUETTE d'ARGOEUVES

1.4.1.2.4.2.2.2.3. Charlotte Virginie de GORGUETTE d'ARGOEUVES

1.4.1.2.4.2.2.2.4. Armand de GORGUETTE d'ARGOEUVES

1.4.1.2.4.2.2.3. Sophie de MONS

1.4.1.2.4.2.2.4. Marie Agathe Ange Mélanie de MONS de HÉDICOURT 1767-1830 &1780 Jean Baptiste Louis FOUACHE d'HALLOY, chevalier 1759-1811

1.4.1.2.4.2.2.4.1. Annette FOUACHE d'HALLOY †1843 &1822 Auguste Pantaléon de GORGUETTE d'ARGOEUVES, comte d'Argoeuves 1785-1854

1.4.1.2.4.2.2.4.1.1. Marie Thérèse Anna de GORGUETTE d'ARGOEUVES 1823-1911 &1846 Louis Marie Aimé Auguste WARNIER de WAILLY, commandeur de La Légion d'Honneur 1806-1861

1.4.1.2.4.2.2.4.1.1.1. Paul Louis Auguste WARNIER de WAILLY 1854-1933 &1900 Marthe de MESNIL de MARICOURT

1.4.1.2.4.2.2.4.1.1.1.1. Jacques WARNIER de WAILLY

1.4.1.2.4.2.2.4.1.2. Jules François de GORGUETTE d'ARGOEUVES 1825-1880

1.4.1.2.4.2.2.5. Marie Charlotte Aimée de MONS

1.4.1.2.5. Nicolle MICHAULT 1662

1.4.1.2.6. Antoine MICHAULT 1663-1671

1.4.1.3. Catherine MAUVOISIN & François OBRY

1.4.1.3.1. Anne Françoise OBRY 1664-1755 &1691 Charles BLONDIN 1660-1728

1.4.1.3.1.1. François BLONDIN, seigneur de Brutellette 1693-1756 &/1719 Catherine Marie Le FUZELIER 1697-1763

1.4.1.3.1.1.1. Charles Vilbrode BLONDIN de BELESME, seigneur de Brutellette 1721-1790 &/1759 Marie Marguerite Aimée Sannier +1825

1.4.1.3.1.1.1.1. Charles Henry Aimé BLONDIN, écuyer 1759-1816 &1799 Henriette DESCAULES 1774-1848

1.4.1.3.1.1.1.1.1. Marie Henriette Aline BLONDIN de BRUTELETTE 1800-1869 &1822 Armand DOUVILLE de FRANSU 1793-1845

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1. Henri Armand DOUVILLE de FRANSSU 1823-1870 &/1850 Marie Adrienne DOUVILLE de SAINT-ALIRE 1834-1884

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.1. Marie Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1850-1851

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2. Juliette DOUVILLE de FRANSSU 1852-1929 &1873 Amand Marie Arthur de ROCQUIGNY du FAYEL 1848-1927

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.1. Joseph de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.2. Bernard de ROCQUIGNY du FAYEL 1876-1922

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.3. André de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.4. Étienne de ROCQUIGNY du FAYEL, croix de guerre 1878-1915

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.5. Madeleine de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse +1956

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.6. Hélène de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse +1943

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.7. Édith de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.8. Germaine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.9. Philippe de ROCQUIGNY du FAYEL 1885-1957

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.10. Élisabeth de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.11. Jacques de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.12. Louise de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.13. Jean de ROCQUIGNY du FAYEL 1891-1974

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.14. Antoine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.2.15. Xavier de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.3. Armand DOUVILLE de FRANSSU 1856-1904 & Alix Jeanne Clotilde d'Hespel 1855-1923

1.4.1.3.1.1.1.1.1.1.4. Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1858-1927 & Charles Creton de Limerville 1845-1908

1.4.1.3.1.1.1.1.2. Henri-Léopold BLONDIN de BRUTELETTE 1806 &1836 Marie-Thérèse-Charlotte de BUISSY 1816

1.4.1.3.1.1.1.1.2.1. Paul-Henri-Gaston BLONDIN de BRUTELETTE 1837

1.4.1.3.1.1.1.1.2.2. Charles-Raymond BLONDIN de BRUTELETTE 1838-1866

1.4.1.3.1.1.2. Gabriel Augustin BLONDIN de BAZONVILLE, seigneur de Bazonville 1725-1799 &/1764 Marie Charlotte Rosalie Wignier de Franssu, dame du Transloy 1730-1808

1.4.1.3.1.1.2.1. Aimée Charlotte Adrienne Philippine BLONDIN 1764-1831 &/1793 Nicolas Alire DOUVILLE 1752-1824

1.4.1.3.1.1.2.1.1. Armand DOUVILLE de FRANSU 1793-1845 &1822 Marie Henriette Aline BLONDIN de BRUTELETTE 1800-1869

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1. Henri Armand DOUVILLE de FRANSSU 1823-1870 &/1850 Marie Adrienne DOUVILLE de SAINT-ALIRE 1834-1884

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.1. Marie Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1850-1851

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2. Juliette DOUVILLE de FRANSSU 1852-1929 &1873 Amand Marie Arthur de ROCQUIGNY du FAYEL 1848-1927

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.1. Joseph de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.2. Bernard de ROCQUIGNY du FAYEL 1876-1922

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.3. André de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.4. Étienne de ROCQUIGNY du FAYEL, croix de guerre 1878-1915

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.5. Madeleine de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse †1956

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.6. Hélène de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse †1943

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.7. Édith de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.8. Germaine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.9. Philippe de ROCQUIGNY du FAYEL 1885-1957

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.10. Élisabeth de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.11. Jacques de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.12. Louise de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.13. Jean de ROCQUIGNY du FAYEL 1891-1974

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.14. Antoine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.2.15. Xavier de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.3. Armand DOUVILLE de FRANSSU 1856-1904 & Alix Jeanne Clotilde d'Hespel 1855-1923

1.4.1.3.1.1.2.1.1.1.4. Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1858-1927 & Charles Creton de Limerville 1845-1908

1.4.1.3.1.1.2.1.2. Jules DOUVILLE de SAINT-ALIRE 1795-1844 &1833 Gabrielle Marie Félicie VINCENT d'HANTECOURT 1813-1869

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1. Marie Adrienne DOUVILLE de SAINT-ALIRE 1834-1884 &/1850 Henri Armand DOUVILLE de FRANSSU 1823-1870

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.1. Marie Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1850-1851

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2. Juliette DOUVILLE de FRANSSU 1852-1929 &1873 Amand Marie Arthur de ROCQUIGNY du FAYEL 1848-1927

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.1. Joseph de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.2. Bernard de ROCQUIGNY du FAYEL 1876-1922

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.3. André de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.4. Étienne de ROCQUIGNY du FAYEL, croix de guerre 1878-1915

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.5. Madeleine de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse †1956

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.6. Hélène de ROCQUIGNY du FAYEL, religieuse †1943

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.7. Édith de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.8. Germaine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.9. Philippe de ROCQUIGNY du FAYEL 1885-1957

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.10. Élisabeth de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.11. Jacques de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.12. Louise de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.13. Jean de ROCQUIGNY du FAYEL 1891-1974

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.14. Antoine de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.2.15. Xavier de ROCQUIGNY du FAYEL

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.3. Armand DOUVILLE de FRANSSU 1856-1904 & Alix Jeanne Clotilde d'Hespel 1855-1923

1.4.1.3.1.1.2.1.2.1.4. Élisabeth DOUVILLE de FRANSSU 1858-1927 & Charles Creton de Limerville 1845-1908

1.4.1.3.1.1.3. Marie-Élisabeth-Eulalie BLONDIN de BRUTELLETTE &1757 Henri-Dominique DANZEL, chevalier †1779

1.4.1.3.1.1.3.1. Henri-Charles DANZEL, chevalier †1824 &1784 Marie-Geneviéve-Antoinette-Mélanie DANZEL †1824

1.4.1.3.1.1.3.1.1. Henri-César DANZEL 1785-1792

1.4.1.3.1.1.3.1.2. Charles-Aimé DANZEL, chevalier 1789-1829 &1810 Marie-Geneviève DANZEL d'ANVILLE

1.4.1.3.1.1.3.1.2.1. Charles-Marie-Achille DANZEL & Eugène-Constance DORESMIEULX de FOUQUIÈRES

1.4.1.3.1.1.3.1.2.1.1. Marie-Caroline DANZEL &1873 ? de PIÈRRES

1.4.1.3.1.1.3.1.2.2. Marie-Charlotte-Amélie DANZEL &1823 Vaast-Come-Henri d'AULT du MESNIL

1.4.1.3.1.1.3.1.2.3. Adèle-Louise DANZEL & Léonce-Armand-Flore de RAMBURES, vicomte 1814-1845

1.4.1.3.1.1.3.1.2.3.1. Louis-Marie-Henri, vicomte de Rambures 1846-1918 &1874 Alliette Le GENTIL de PAROY 1854-1875 &1878 Françoise-Laëtitia-Catherine d'ALTON 1851-1926

1.4.1.3.1.1.3.1.2.4. Amélie-Louise DANZEL †1854

1.4.1.3.1.1.3.1.3. Alphonse DANZEL 1795-1815

1.4.1.3.1.1.3.1.4. Marie-Charlotte-Mélanie DANZEL †

1.4.1.3.1.1.3.1.5. Eulalie-Thérèse-Flavie DANZEL & Louis SANSON de CORMETTE

1.4.1.3.1.1.3.2. Marie-Catherine-Eulalie DANZEL †1786

1.4.1.3.1.1.3.3. Anne-Marguerite DANZEL †1786

1.4.1.4. 6 enfants MAUVOISIN

1.4.2. Jean MAUVOISIN +1635/ & Claire VESCHE +1680

1.4.2.1. 9 enfants MAUVOISIN

1.4.3. Pierre MAUVOISIN +1651 &1625 Françoise de FRAMERY

1.4.3.1. 6 enfants MAUVOISIN

1.4.4. Catherine de MAUVOISIN &1621 Arthus CARETTE

1.4.4.1. Marguerite CARETTE &1646 Charles-Adam RUMET, écuyer

1.4.4.1.1. Charles RUMET, religieux

1.4.4.1.2. Louis RUMET, écuyer 1656 &1701 Marie-Louise Le MOISNE

1.4.4.1.2.1. Charles-Louis RUMET &1722 Charlotte-Catherine de CACHELEU +1724 & Césarine-Yolande DENIEL

1.4.4.1.2.1.1. Louis-Charles-Antoine-César RUMET, chevalier & ? ?

1.4.4.1.2.1.1.1. Ne BOISVILLE

1.4.4.1.2.1.2. César RUMET 1747

1.4.4.1.2.1.3. Yolande RUMET

1.4.4.1.2.1.4. Marie-Charlotte RUMET, demoiselle de Beaucorroy †1808 &1762 Jean DANZEL, chevalier 1686-1774

1.4.4.1.3. Jean RUMET, religieux

1.4.4.1.4. Marie RUMET &1677 François GRIFFON, écuyer

1.4.4.1.4.1. François GRIFFON

1.4.5. Marie MAUVOISIN &1614 Jean DUFLOS

1.4.5.1. Enfant(S) DUFLOS

1.5. Charles HECQUET (†1624/) Il vivait encore le 29 janvier 1624 lorsqu'il transige avec son frère Antoine et leur mère Charlotte LENGLETS. Son frère André lui donnait en 1612 (.. ? ..).

1.6. Jacques HECQUET †1596/

1.7. Antoine HECQUET †/1612

1.8. André HECQUET (†1612/), prêtre, religieux minime. « Prestre Religieux Minime réfugié (?) en 1612 que le 18 novembre par devant Me Pierre ou Nicolas BECQUIN il dispose de ses biens - voèy ... ». Une transaction sur sa succession du 18 avril 1628 devant Me Pierre BECQUIN entre « Antoine HECQUET son frère aisné » et les Minimes. C'est sans doute lui qui est concerné par l'acte suivant : B 645 (1609-1615) : Donation par André HECQUET, au couvent des Minimes d'Abbeville de 8 journaux de terres sis à Gapennes. (ce qui semble confirmer que les Hecquet étaient bien originaires de Gapennes)

1.9. Jeanne HECQUET †1630/ &1597 Robert DAULLÉ & Charles GAFFÉ †1586/

1.9.1. Enfant(s) DAULLÉ

1.9.2. Enfant(s) GAFFÉ

2. Marguerite HECQUET †1594/ &/1575 N BROCQUEVIEILLE &/1580 Guillaume BOISART †1592/ &1592/ N LOVERGNE +1594

2.1. Jacqueline BOISART †1592/ & Guillaume LEGER †/1592

2.2. Jeanne BOISART †1592/ &/1592 Simon ROBUTEL †1592/

2.3. Marguerite BOISART †1592/

2.4. Louise BOISART †1592/

2.5. Anne BOISART

2.6. Antoine BOISART /1592-1594/ &/1592 Jeanne MATIFAS †1592/

2.7. Claude BOISART &1594 Marie de VILLERS

Armes

  • Armes : De gueules au pélican d’or, ensanglanté de gueules, avec sa piété (ou pitié ?) d’argent

Alias

  • De gueules à un pélican avec sa piété d'argent (branche de Roquemont)
  • De gueules à un pélican avec sa piété d'argent au chef de même chargé de 3 croisettes de gueules (branche de Beaufort ou d'Orval)
  • Clément Charles HECQUET de ROCQUEMONT (Abbeville, 14 avril 1779 ; † ap. 1830), anobli par lettres patentes de 1818 portait pour armes : De gueules, au pélican sur son nid d’or ; au chef ...

Alliés

VI/ Jacques Hecquet (1689, Abbeville + 1762, Abbeville), marchand bourgeois d’Abbeville, échevin d'Abbeville, marié vers 1710 à sa cousine (Marie) Catherine Homassel (12 juin 1686 + 1764), fille de Jacques Homassel (04 octobre 1656 à Sivry, Meuse, Lorraine, + 26 janvier 1747 à St , Abbeville ), ancien juge des marchands, entrepreneur de la manufacture royale des moquettes d’Abbeville, protecteur de la confrérie du Saint Esprit, et de Marie Hecquet (05 juin 1650 à St , Abbeville + 04 octobre 1691 à St, Abb.), veuve de Pierre DUFOUR. Marie HECQUET était fille de Charles HECQUET et de Françoise PIGNé. Elle a testé le 3 septembre 1691 à Abbeville (Me FLUTTE et de LENGAIGNE) et a été inhumée dans l’église St Sépulcre. Elle avait épousé : 1°) le 27 novembre 1671 à Abbeville (et le même jour par contrat devant Me BOUJONNIER), h.h. Pierre DUFOUR (1644 + 1680), qui dirigeait la Manufacture Royale de moquettes d’Abbeville, fils de Pierre DUFOUR et de Marie BUTEUX. 2°) le 24 août 1683 à Abbeville, St (contrat du 17 août devant Me Charles de l'ESPINE), Jacques HOMASSEL, fils de Jean HOMASSEL et de Marie ANDRIEUX. Commis de Pierre DUFOUR, dont il épousera la veuve, Marie HECQUET, Jacques HOMASSEL acquit en 1683 la manufacture Royale des moquettes, alors périclitante, avec ses privilèges et releva cet établissement. Il avait reçu un privilège du Roi en février 1686 l’exemptant de tout impôt. Son privilège passa à ses enfants jusqu'en 1767. Cette manufacture prospéra jusqu'à 100 métiers battants. Jacques HOMASSEL reçut d'office à l'Armorial Général, région de Picardie, les armes: "d'or à 3 bandes engreslées de sable" . Témoin avec sa femme Catherine WARRE au mariage de son neveu Jean Baptiste le 4 octobre 1718. C'est sans doute lui, alors administrateur de la confrérie du St Esprit en St Jacques, qui baptise la cloche de St Jacques "Jacqueline" en 1737. (PRAROND, T 2, p.339) Catherine Homassel avait trois frères, Charles HOMASSEL, l’aîné (1er septembre 1684, Abbeville), DP, et Jacques (+ 28 octobre 1692) et Philippe (+ 30 juin 1700), morts enfants à Abbeville. Mme Hecquet née Homassel, très érudite, a laissé une intéressante correspondance et plusieurs ouvrages, parmi lesquels une “ Histoire de Mlle Le Blanc jeune fille sauvage retrouvée dans les bois de Champagne, Paris, 1755 ”. Elle a par ailleurs entretenu pendant presque toute sa vie adulte (au moins jusqu’en 1758) un échange épistolaire régulier avec une amie d’enfance, l'hospitalière Marie-Andrée Regnard Duplessis (en religion, mère de Sainte-Hélène), religieuse à l’hôtel-Dieu de Québec. Les deux femmes, qui se sont connues vraisemblablement dans la région parisienne, ont poursuivi ensuite une trajectoire de vie différente : la jeune Duplessis allant rejoindre ses parents, traversés en Amérique, et se faire plus tard religieuse hospitalière ; la jeune Homassel retournant à Abbeville et y épousant Jacques Hecquet. De cet échange, il nous reste une trentaine de lettres "ordinaires" écrites par la mère de Sainte-Hélène. Ces lettres amicales livrent à l'occasion des informations ethnographiques sur les moeurs des Amérindiens. Ces informations, à l'insu de l'hospitalière de Québec, vont nourrir la réflexion de sa correspondante, laquelle prépare un texte (publié à Paris en 1755) sur un fait divers qui préoccupe les milieux "éclairés" européens. À l'aide de ces lettres et du texte de Mme Hecquet, Cet échange épistolaire "ordinaire" entre deux amies d'enfance, sans prétention scientifique, a contribué à apporter à Mme Hecquet des connaissances ethnographiques qu’elle a utilisées dans sa réflexion sur la place de l’Homme dans la nature. En 1726, Mme Hecquet née Homassel rédige son testament spirituel, puis en 1732, une profession de foi janséniste à Abbeville. La plupart des HECQUET du XVIIIème siècle étaient Jansénistes. Cela n’excluait pas chez eux le goût d’une vie facile. Analogies avec certains puritains. Ils avaient des relations protestantes en Angleterre et aux Pays-Bas. Comme beaucoup de Calvinistes, ils étaient hommes d’affaires entreprenants et ordonnés. Leurs manufactures étaient prospères. Ils exportaient par bateaux dont ils étaient propriétaires, notamment en Suède.

La Manufacture Royale de moquettes d’Abbeville, fils de Pierre DUFOUR et de Marie BUTEUX. 2°) le 24 août 1683 à Abbeville, St (contrat du 17 août devant Me Charles de l'ESPINE), Jacques HOMASSEL, fils de Jean HOMASSEL et de Marie ANDRIEUX. Commis de Pierre DUFOUR, dont il épousera la veuve, Marie HECQUET, Jacques HOMASSEL acquit en 1683 la manufacture Royale des moquettes, alors périclitante, avec ses privilèges et releva cet établissement. Il avait reçu un privilège du Roi en février 1686 l’exemptant de tout impôt. Son privilège passa à ses enfants jusqu'en 1767. Cette manufacture prospéra jusqu'à 100 métiers battants. Jacques HOMASSEL reçut d'office à l'Armorial Général, région de Picardie, les armes: "d'or à 3 bandes engreslées de sable" . Témoin avec sa femme Catherine WARRE au mariage de son neveu Jean Baptiste le 4 octobre 1718. C'est sans doute lui, alors administrateur de la confrérie du St Esprit en St Jacques, qui baptise la cloche de St Jacques "Jacqueline" en 1737. (PRAROND, T 2, p.339) Catherine Homassel avait trois frères, Charles HOMASSEL, l’aîné (1er septembre 1684, Abbeville), DP, et Jacques (+ 28 octobre 1692) et Philippe (+ 30 juin 1700), morts enfants à Abbeville. Mme Hecquet née Homassel, très érudite, a laissé une intéressante correspondance et plusieurs ouvrages, parmi lesquels une “ Histoire de Mlle Le Blanc jeune fille sauvage retrouvée dans les bois de Champagne, Paris, 1755 ”. Elle a par ailleurs entretenu pendant presque toute sa vie adulte (au moins jusqu’en 1758) un échange épistolaire régulier avec une amie d’enfance, l'hospitalière Marie-Andrée Regnard Duplessis (en religion, mère de Sainte-Hélène), religieuse à l’hôtel-Dieu de Québec. Les deux femmes, qui se sont connues vraisemblablement dans la région parisienne, ont poursuivi ensuite une trajectoire de vie différente : la jeune Duplessis allant rejoindre ses parents, traversés en Amérique, et se faire plus tard religieuse hospitalière ; la jeune Homassel retournant à Abbeville et y épousant Jacques Hecquet. De cet échange, il nous reste une trentaine de lettres "ordinaires" écrites par la mère de Sainte-Hélène. Ces lettres amicales livrent à l'occasion des informations ethnographiques sur les mœurs des Amérindiens. Ces informations, à l'insu de l'hospitalière de Québec, vont nourrir la réflexion de sa correspondante, laquelle prépare un texte (publié à Paris en 1755) sur un fait divers qui préoccupe les milieux "éclairés" européens. À l'aide de ces lettres et du texte de Mme Hecquet, Cet échange épistolaire "ordinaire" entre deux amies d'enfance, sans prétention scientifique, a contribué à apporter à Mme Hecquet des connaissances ethnographiques qu’elle a utilisées dans sa réflexion sur la place de l’Homme dans la nature. En 1726, Mme Hecquet née Homassel rédige son testament spirituel, puis en 1732, une profession de foi janséniste à Abbeville. La plupart des HECQUET du XVIIIe siècle étaient Jansénistes. Cela n’excluait pas chez eux le goût d’une vie facile. Analogies avec certains puritains. Ils avaient des relations protestantes en Angleterre et aux Pays-Bas. Comme beaucoup de Calvinistes, ils étaient hommes d’affaires entreprenants et ordonnés. Leurs manufactures étaient prospères. Ils exportaient par bateaux dont ils étaient propriétaires, notamment en Suède. D’où :

“Le 26 janvier 1747 est décédé à l'âge de 90 ans, étant né le 3 (ou le 13) octobre 1656 honorable homme Jacques Homassel, ancien juge des marchands, entrepreneur de la manufacture royale des moquettes et protecteur de la confrérie du Saint Esprit érigée en cette église et le 27 son corps a été inhumé dans cette église en présence d'honorable Jacques Hecquet, ancien consul, Entrepreneur de la dite Manufacture Royale des moquettes et de Nicolas Hecquet, Sieur de Béranger, trésorier de l'extraordinaire des guerres, tous deux se petits fils qui ont signé.”

Manufacture royale de moquettes d'Abbeville

Cette manufacture de velours et moquettes d’Abbeville, fut fondée par établie par COLBERT. Elle fut reprise en 1683 par la famille HOMASSEL. Ses gendres et fils lui succédèrent à la tête de la manufacture, qui prospéra et compta jusqu'à cent métiers battants dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Marie-Catherine HOMASSEL entretint avec Marie-Andrée REGNARD DUPLESSIS, hospitalière à Québec (Mère de Sainte-Hélène), amie d’enfance, un échange épistolaire régulier qui s’étend sur plus de trente ans. "Les deux femmes se sont connues vraisemblablement dans la région parisienne et ont poursuivi ensuite des trajectoires différentes. La jeune Duplessis allant rejoindre ses parents, traversés en Amérique, et se faire plus tard religieuse hospitalière, la jeune Homassel épousant Jacques Hecquet et retournant vivre à Abbeville. De cet échange, il nous reste une trentaine de lettres "ordinaires" écrites par la mère de Sainte-Hélène. Ces lettres sont investies pour la plupart des marques d’affection communes aux relations électives d’amitié. Toutefois, il s’y rencontre à l’occasion des informations ethnographiques sur les mœurs des Amérindiens. Ces informations, à l’insu de l’hospitalière de Québec, vont nourrir la réflexion de sa correspondante, Madame Hecquet, laquelle prépare un texte (publié à Paris en 1755) sur un fait divers qui préoccupe les milieux "éclairés" européens"[21].

La manufacture permettait d'avoir l'exemption d'impôt[22].

La manufacture était prospère, et la famille Hecquet était fortuné en raison du privilège royal du 1re mars 1747 les exemptant de tout impôt.
Ils exportaient vers la Suède par leurs bateaux. -- Le textile connut une crise de 1770 environ à la Révolution.

En 1783, Jacques HECQUET est cité comme "Entrepreneur de manufacture privilégiée à Abbeville, fabriquant de moquettes, tapis de pieds et velours, façon d’Utrecht". Il est cité en ordre d’importance immédiatement après VAN ROBAIS.

En 1788, « HECQUET père et fils » emploient un total de 745 ouvriers et ouvrières.

En 1789, la "Manufacture royale de moquettes de Jacques HECQUET et HOMASSEL-MANNESSIER" est la plus forte et distinguée de ce genre. Elle produit

  • 2.900 pièces de moquette dites de "Hecquet", mobilisant quatre-vingt métiers,
  • 480 pièces de tapis dits d'"Homassel », mobilisant dix-huit métiers,
  • 835 pièces de damas, dites d' "Homassel", mobilisant trente métiers.

La Révolution causa beaucoup de problème à la manufacture ce qui diminua leur fortune. Ils reconstituèrent cependant celle-ci par une sage administration et par des travaux agricoles.

Le 26 brumaire an II (16 novembre 1793) le fils cadet de Jacques, Pierre HECQUET d'Orval, déposa pour lui à Abbeville les titres féodaux de sa seigneurie de Villers, fief des Alleux, qui seront brûlés conformément à la loi de juillet 1793.

En floréal an III (1795), la manufacture dispose de soixante-dix métiers battants, contre 100 chez VAN ROBAIS. Elle utilise des laines venant de la région d’Abbeville, mais également du Poitou et d’Espagne.

Après la Révolution, il reconstitua lui aussi sa fortune par une sage administration de ses biens, en particulier agricoles ; les Hecquet d’Orval gagnèrent ainsi beaucoup de terrain sur la basse Somme, en aval d’Abbeville. Il fit par ailleurs preuve d’une grande activité commerciale sous le Consulat (1799-1804). Selon le préfet de la Somme, Pierre Hecquet d’Orval avait en 1810 un fils, une fille et une petite-fille. Sa fabrique de velours et moquettes, filature et fabrication, était alors la seconde industrie textile d’Abbeville (après Say) : 185 ouvriers à Abbeville, plus 376 à la journée ; produit annuel de sa manufacture : 300 000 francs ; fortune personnelle : 800 000 francs de capital ; revenu annuel de 40 000 francs.

Faits divers

Petite histoire sur l'affaire Rosalie Doise : Erreur judiciaire célèbre du 19e Siècle où l'attitude d'Alphonse Hecquet de Roquemont avait choqué la classe politique et judicaire. Il présidait la cour d'assise de la Somme qui rejugeait en novembre 1862 après cassation, 2 affaires passées en 1861 à la cours d'assise de Douai :

  • Après l'arrestation des vrais coupables Rosalie Doise reconnue innocente au bout 22 mois de prison, était encore traitée en coupable par M. Hecquet : "fille impie aux yeux de Dieu vous étiez coupable de parricide, la justice ne se trompe pas: on la trompe" .
  • Dés le lendemain le ministre de la justice Odilon Barraut stigmatisait cette attitude et lançait une souscription publique soutenue par le Journal le Temps. Victor Hugo écrivit un poème en Alexandrins "en plein 19° siècle Rosalie Doise" dans les années funestes. Napoléon III s'émut de cette affaire et la loi dut être changée quelques années plus tard.

Référence.png Notes et références

  1. Notes de M. Fabrice Hecquet
  2. Inventaire des archives des Chambres des comptes "Comté du Hainaut" : N°8865-8866 Deux comptes, rendus par Antoine du Hecquet, du premier janvier 1505 au dernier mai 1506.
  3. Cf. François Girod : “Une fortune coloniale sous l’ancien régime : la famille Hecquet à Saint Domingue, 1727-1796”, Belles lettres, 1970.
  4. Il a testé attaqué de maladie épidémique qu'on appelloit la peste au devant de la porte de sa maison le 6 Septembre 1596 devant Me Pierre Lefebvre et mourut le même jour
  5. "Prestre Religieux Minime réfugié (?) en 1612 que le 18 novembre par devant Me Pierre ou Nicolas BECQUIN il dispose de ses biens - voèy ... » - Transaction sur sa succession du 18 avril 1628 devant Me Pierre BECQUIN entre "Antoine HECQUET son frère aisné" et les Minimes.
  6. C'est sans doute lui qui est concerné par l'acte suivant : B 645 (1609-1615) : Donation par André HECQUET, au couvent des Minimes d'Abbeville de 8 journaux de terres sis à Gapennes. Confirmant que les Hecquet étaient bien originaires de Gapennes
  7. Antoine HECQUET transige le 29 janvier 1624 avec son frère Charles et leur mère Charlotte LENGLETS
  8. Il transige encore le 18 avril 1628 avec le couvent des Minimes, concernant la succession de son frère cadet André devant Me Pierre BECQUIN
  9. Testament : 12 avril 1666 (Roger Calippe 3E368), femme de Charles Hecquet bourgeois marchand, étant au lict malade ....à Marie Hecquet sa fille aisnée et héritière apparente 3200 livres ....
  10. Lettres de la Chancellerie du Palais de Paris
  11. Acte de succession fait devant Me Vanin, notaire à Paris
  12. Contrat de mariage fait devant Me Guérin, notaire à Paris
  13. Papiers Bourdeau de Lalande - 1718-1788 - Tomes 77/1 à 6 et Tomes 77/1 à 5 - Entré aux Archives Nationales par séquestre révolutionnaire
  14. Mariage Hecquet - du Moulin - Contrat de mariage devant Me COSTIL, notaire à l'Aigle
  15. Inventaire Nicolas Hecquet de Roquemont du 20 Septembre 1763 - Me Hecquet
  16. Contrat de mariage du 7 juillet devant Me Pierre Lefebvre
  17. Inventaire Marie Marguerite Le Bel - 19 Mai 1746 - Me Vignon
  18. Contrat de mariage Hecquet du Roquemont x Marie Le Vasseur - 13 octobre 1749 - Me Hecquet
  19. Contrat de mariage Marie Hecquet de Roquemont x André Poultier - 10 août 1778 - Me Jean Nicolas Hecquet
  20. Dossier Légion d'Honneur
  21. Les amitiés féminines et la construction de l’espace savant du XVIIIe siècle - François MELANçON et Paul-André DUBOIS - 65e Congrès de l’Acfas, 1997.
  22. Privilège du roi de février 1686.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Notes d’Eugène Boislandry Dubern (1880 † 1976)

Archives familiales

  • Fonds d'Archives Bourdeau de Lalande - Archives Nationales
  • Documents relatifs au commerce et aux colonies
  • Mémoires, instructions.
  • Titres de famille et titres généalogiques (opinions jansénistes de la famille Hecquet)
  • Documents comptables et procédures diverses.
  • T 77/1-3.
  • Profession de foi janséniste de Catherine Homassel, épouse de Jacques Hecquet, rédigée à Abbeville (Somme) en 1732.
  • T 77/4-5.
  • Testament spirituel de Catherine Homassel (1726) ; lettres de sœur Sainte Perpétue, religieuse à l’abbaye de Gif (auj. Gif-sur-Yvette, Essonne), à Mademoiselle Bourdeau (1749-1778) ; cahier de catéchisme de cette dernière (1749).
  • T 77/6.
  • Copie du Nécrologe de Port-Royal ; lettres adressées de Québec par la sœur Duplessis de Sainte-Hélène, religieuse à l’hôtel-Dieu, à Madame Hecquet, à Abbeville (1729-1758) ; lettres adressées par Pierre Bourdeau et par le sieur Hecquet à leur sœur et cousine depuis l’île de France et Pondichéry (1768-1770).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)