Famille Delpech de Frayssinet

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

La famille Delpech de Frayssinet est une famille française originaire du sud-ouest de la France (Rouergue, Quercy).

Origines

Les sources qui traitent de cette famille la situent principalement dans les actuels départements de l'Aveyron, du Tarn-et-Garonne et du Lot[1][2][3].

Henri Jougla de Morenas la place aussi en Languedoc mais sans plus de précisions[2].

Histoire

Cette famille est citée dans plusieurs sources mais son histoire ne fait pas l'objet d'études consensuelles.

Le patronyme Delpech ou Delpuech étant relativement répandu en Rouergue et en Quercy[4][5] il est également possible qu'il y ait eu des confusions entre familles d'origines différentes.

L'état actuel des sources est le suivant :

Des auteurs mentionnent cette famille comme noble ou comme probablement d'origine noble :

  • Henry d'Yzarn de Freissinet de Valady et Renaud de Lévezou de Vesins dans Les Châteaux de l'Ancien Rouergue écrivent qu'elle était noble car elle portait des qualifications de noblesse.
  • Antoine Bachelin-Deflorenne mentionne une généalogie dans le fonds d'Hozier « Les titres de la famille Delpech de Frayssinet font remonter son origine à Pierre Delpuech, grand-viguier de Najac en 1093 [1393?] avec une filiation continue[6].
  • Ludovic Drigon de Magny dans Armorial de France écrit qu' "elle paraît être une branche détachée d'une ancienne famille noble du Rouergue Delpuech ou Delpech ".

Les écrits de ces auteurs appellent toutefois les remarques suivantes :

  • Henry d'Yzarn de Freissinet de Valady et Renaud de Lévezou de Vesins ne citent pas d'autres preuves d'un statut de noblesse (maintenues en la noblesse, ban de la noblesse, capitation noble, vingtième noble, admission aux écoles militaires, dans les chapitres et institutions réservés à la noblesse, etc.), de même Hippolyte de Barrau, auteur d'un ouvrage sur les familles du Rouergue, ne consacre pas d'étude à la famille Delpech de Frayssinet[7], enfin Pierre Hocquellet indique qu'un membre de cette famille a été condamné pour usurpation de noblesse en 1760[3].
  • Si cette famille était noble depuis 1093 ou 1393 elle aurait obtenue des maintenues et reconnaissances de noblesse et autres preuves de noblesse et elle serait mentionnée de manière consensuelle dans les ouvrages consacrés à la noblesse française subsistante.
  • Ludovic Drigon de Magny n'apporte pas de preuves à l'appui de son hypothèse et dans l'ouvrage d'Hippolyte de Barrau sur les familles du Rouergue il n'est mentionnée qu'une famille Dupuy ou Delpuech sans indication de liens avec la famille Delpech de Frayssinet[7].

D'autres auteurs la disent de condition bourgeoise ou ne donnent pas d'indications sur son histoire :

  • Gustave Chaix d'Est-Ange ne donne pas de généalogie de cette famille mais il écrit qu'elle appartient à l'ancienne bourgeoisie du Rouergue et du Quercy[1].
  • Henri Jougla de Morenas ne donne ni généalogie ni indications sur l'histoire de cette famille[2].

Cette famille n'est pas mentionnée dans l'ouvrage de Régis Valette intitulé Catalogue de la noblesse française[8].

Possessions

Fiefs : La Madelle, La Grèze, Douzoulet, Mazières, Frayssinet, Lagrifoulh, ...

Généalogie

La généalogie qui suit est issue des travaux de Pierre Hocquellet[3] mais également de mentions de personnages de cette famille dans d'autres sources[9][10].

  • Jean Delpech, écuyer, bourgeois de Caylus, marié à Caylus en juin 1612 à Claire Delom, fille d'Antoine de Lom, seigneur de Lart et de Félines, et de Claire de Lavalette-Parisot dont Guillaume et Jean
    • Guillaume Delpuech, écuyer, seigneur de La Madelle et de La Grèze, premier consul de Caylus en 1672, juge au présidial de Cahors, marié en 1637 à Caylus avec Anne de Marcilhac, fille de François de Marcilhac, noble, seigneur du Fouilhet, et de Anne de Lavalette-Parisot, dont descend un rameau Delpech de La Greze, fixé à Caylus
    • Jean Delpech, noble, marié le 29 novembre 1643, chapelle des Ursulines à Villefranche-de-Rouergue, avec Marie de Bonal, (« Nob Jean Delpech de Caylus d'env pain & dam[ois]elle Marie de Bonal d'Amer a la chapelle des Ursulines de la pnt Villefranche et les directives du concile duement observées & p[rése]nts Mr mre Paul François Alary docteur, Adat Bernardin Muret Escuier & autres» Plusieurs enfants :
      • Antoine Delpech né le 21 avril 1652 à Villefranche-de-Rouergue, écuyer, seigneur de Douzoulet et des Mazières
      • Guillaume Delpech né le 14 juin 1656 à Villefranche-de-Rouergue, avocat, marié à la Bastide-L'Évêque avec Marianne de Bonal, fille de François de Bonal et Isabeau de Cadrez
      • Jean Delpech, jumeau, né le 14 juin 1656 à Villefranche, noble, marié à Najac avec Anne de Pause, fille de Jean et de Véronique Agulhe. Devenue veuve, elle est assignée en 1695 pour rendre hommage à Caylus pour les biens de ses enfants
      • Anne Delpech
      • Pierre Delpuech, né le 4 juillet 1660, écuyer, sieur de Frayssinet, de Lagrifoulh, avocat en parlement, procureur du roi au bailliage de Najac, marié le 2 mai 1683 à Najac avec Marguerite de Montlauzeur ou de Monlauseur, fille de Claude de Montlauzeur, sieur de La Coste, et de Marie du Rieu, de Najac. Dont 12 enfants.

(...)

  • François Delpech de Frayssinet (1699-1763), capitaine de dragons, chevalier de Saint-Louis, il épouse en 1732 Françoise Perié, fille de Joseph Perié, bourgeois de Sauveterre-de-Rouergue, et d'Anne Landès. Ils ont entre autres enfants :
    • Pierre Delpech del Perié (1736-1767), conseiller du roi, notaire, premier consul de Sauveterre-de-Rouergue, il épouse Marguerite Merlin, tante de Raymond Merlin (1767-1839), député-maire de Rodez

(...)

  • Jean-Antoine Delpech (1760-1849), avocat au parlement de Toulouse, maire de Sauveterre-de-Rouergue, administrateur du département de l'Aveyron, il épouse en 1784, à Villefranche-de-Rouergue, sa cousine Thérèse Mazars, fille de François-Antoine Mazars et d'Anne de Gaston de Pollier. Ils ont entre autres enfants :
    • Jean-Antoine Delpech de Frayssinet (1785-1848), chirurgien de la grande Armée, médecin du corps expéditionnaire en Algérie, médecin-chef des hôpitaux militaires de Rochefort, de La Rochelle, de l'Hôtel-Dieu de Lyon, membre de la Société cantalienne. Il épouse à Aurillac en 1815 Céleste Rivière, fille de Pascal-César Rivière, ancien avocat au parlement et conseiller au présidial, et d'Agathe Domergue, ils ont entre autres enfants :
      • Delphine Agathe Delpech (1816) mariée avec Édouard Grailhe
      • Hippolyte Delpech-Delperrié (1817-1887), docteur en droit. Il fut successivement notaire à Montauban (1846-1861), conseiller au Tribunal de Pondichéry (1868), à Dakar (1872), à Cayenne, puis président à la Cour d'appel de Saïgon. Il épouse en 1845 à Aurillac Anne-Éléonore Boutarel, fille de Claude Boutarel († 1828), trésorier-payeur général, et de Françoise de Ruphy. Il meurt dans le naufrage du Natal en revenant de Nouméa.
      • Édouard Delpech de Frayssinet (1819-1898), rédacteur au Moniteur des Indes Orientales puis prêtre
      • Charles Delpech de Frayssinet (1821-1887), vice-commissaire de marine. Il épouse en 1841 à Mary Close, fille de sir John Frank Close (1764-1837), consul d'Angleterre à Rochefort (Charente-Maritime), aide de camp du roi Georges IV.
    • Édouard Delpech (1790-1864), né à Sauveterre-de-Rouergue, jurisconsulte, doyen de la faculté de Droit de Toulouse. Il a pour enfants :
      • François-Xavier Delpech, docteur en droit, jésuite, curé métropolitain de l'église Notre-Dame du Taur à Toulouse
      • Victor Delpech (1835-1887), ethnologue, missionnaire à la Mission jésuite du Maduré en Inde
      • Delphine Delpech, mariée à Jean d'Armagnac de Castanet

(...)

  • Alfred Delpech de Frayssinet (1846-1899), il épouse Hélène Grognier, ils ont entre autres enfants :
    • Pierre Delpech de Frayssinet (1875-1918), officier. Il épouse en 1912 Madeleine de Gasquet, fille de Pierre-Paul de Gasquet (1855-1929), lieutenant-colonel du génie
  • Angèle Delpech de Frayssinet (1849-1922), militante syndicale à la Confédération générale du travail (CGT)
  • Édouard Delpech de Frayssinet (1853-?), publiciste

(...)

  • Joseph Delpech de Frayssinet, il épouse Marguerite Dupin des Vastines. Ils ont entre autres enfants :
    • Jehan Delpech de Frayssinet (1903-1958), né à Berne, lieutenant-colonel d'aviation

(...)

  • François Delpech de Frayssinet, il épouse Élisabeth de Butler. Ils ont entre autres enfants :
    • Jehan Delpech de Frayssinet (1933-2001), titulaire de brevets de construction navale, candidat en 1993 aux élections européennes liste Europe pour tous

Personnalités

  • François Delpech de Frayssinet (1699-1763), capitaine de dragons, chevalier de Saint-Louis, participa comme capitaine de cavalerie à la bataille de Dettingen dont il fait la relation dans une lettre. Il signait del Pech del Perié[9].
  • Pierre Delpech del Perié (1736-1767), premier consul de Sauveterre-de-Rouergue
  • Jean-Antoine Delpech (1760-1849), avocat au parlement de Toulouse, maire de Sauveterre-de-Rouergue, administrateur du département de l'Aveyron. Il figure dans le rôle des biens et revenus nobles de l'élection de Villefranche-de-Rouergue pour la période 1781-1786[11]. Il n'a pas été convoqué à l'assemblée primaire provinciale de 1789, mais vint la même année à Paris lire une « Adresse à Nosseigneurs de l'Assemblée Nationale par les habitants de Sauveterre-de-Rouergue et de ses environs[12]», il signait alors Du Puy, et fut ensuite « député devant la Convention où il fut révoqué pour avoir clamé trop haut lors de l'instruction du procès de Louis XVI[13]».
  • Édouard Delpech (1790-1864), jurisconsulte, doyen de la faculté de Droit de Toulouse[14]
  • Victor Delpech (1835-1887), ethnologue, missionnaire à la Mission jésuite du Maduré en Inde[14]
  • Jean-Antoine Delpech de Frayssinet (1785-1848), chirurgien de la grande Armée, médecin du corps expéditionnaire en Algérie[15][16], médecin-chef des hôpitaux militaires de Rochefort, de La Rochelle, de l'Hôtel-Dieu de Lyon, membre de la Société cantalienne.
  • Hippolyte Delpech-Delperrié (1817-1887), docteur en droit. Il fut successivement notaire à Montauban (1846-1861), conseiller au tribunal de Pondichéry (1868), à Dakar (1872), à Cayenne, puis président à la Cour d'appel de Saïgon
  • Charles Delpech de Frayssinet (1821-1887), vice-commissaire de la marine
  • Joseph Delpech de Frayssinet (1874-1945), consul de France à Glasgow[17], président de la Société française de graphologie, consul de France
  • Pierre Delpech de Frayssinet (1875-1918), officier, élève à l'école spéciale militaire de Saint-Cyr. « Sorti dans les troupes coloniales, il se bat à Madagascar, en Chine, puis au Zinder. C'est en Afrique qu'il reçoit sa première blessure à l'occasion d'un fait d'armes dont il fut récompensé par la croix de la Légion d'honneur »[18]. Il se signale aussi dans des actions contre les bandes de rezzous[19]. Pendant la première Guerre mondiale, il est cité deux fois à l'ordre de l'armée avant d'être blessé mortellement et de mourir en 1918 à l'hôpital de Beauvais[20].
  • Edouard Delpech de Frayssinet (1853-?), publiciste
  • Jehan Delpech de Frayssinet (1903-1958), lieutenant-colonel d'aviation, il reçoit la Légion d'honneur en décembre 1931[21]. Pendant la seconde Guerre mondiale, il contribua à l'organisation de l'aviation de Vichy[22], puis en Indochine[23][24].

Alliances

Les principales alliances de la famille Delpech de Frayssinet sont : 1612 Delom (ou de Lom), 1637 de Marcilhac, 1643 de Bonal, de Pause, 1683 de Montlauzeur (ou de Monlauseur), 1732 Perié, Merlin, Grognier, Grailhe, 1784 Mazars, 1815 Rivière, 1841 Close, 1845 Boutarel, Dupin des Vastines, de Butler, 1905 Brossard, 1912 de Gasquet, d'Armagnac de Castanet, etc.

Armes

  • Delpech de Frayssinet : D'azur à un lion d'or grimpant sur une montagne adextrée d'argent ; au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d'argent[2][25]

Timbre : couronne de comte[25]

Supports : deux lions[25]

Devise : Plus fort que la force[25]

Référence.png Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Delpech de Frayssinet.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 3, page 169, notice n°12574.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Pierre Hocquellet, Armorial général du Rouergue, Cercle Généalogique du Rouergue, Rodez, 2009, tome 2.
  4. Delpech.
  5. Delpuech.
  6. Antoine Bachelin-Deflorenne, État présent de la noblesse française contenant le dictionnaire de la noblesse contemporaine et l'Armorial général de France d'après les manuscrits de Charles d'Hozier, 1887, page 985.
  7. 7,0 et 7,1 Hippolyte de Barrau mentionne seulement une famille Dupuy ou Delpuech sans faire de liens avec la famille Delpech de Frayssinet (Hippolyte de Barrau, Documents historiques et généalogiques sur le Rouergue, sur ses familles et ses hommes remarquables dans les temps anciens et modernes, tome 2, pages 150-152).
  8. Se reporter aux différentes éditions de l'ouvrage Catalogue de la noblesse française de Régis Valette.
  9. 9,0 et 9,1 Aimé B. d'Agnières, Armorial spécial de France, A Quantin, Paris, 1876-1877, page 155.
  10. Se reporter aux sources qui sont mentionnées dans le chapitre "Personnalités" du présent article.
  11. Jean-Antoine Delpech del Perié, étudiant en droit à Villefranche ; AD12 C116.
  12. Les Comités des droits féodaux, Sagnac et Caron, Paris, 1909, Laffite reprint.
  13. Louis Hastier, Nouvelles révélations sur Louis XVII, 1954 et Réflexions de Nicolas Bergasse ancien député à la Constituante, p.184.
  14. 14,0 et 14,1 Roman d'Amat, Dictionnaire de biographie
  15. Pierre Guiral, Marseille et l'Algérie, Éditions Orphys, 1957, p.51.
  16. Pierre Gourinard, Les royalistes français devant la France dans le monde (1820-1859), Lacour, 1992, volume 1, p.301.
  17. Simone Vierne, Luce Czyba, Daniel Grange, Les correspondants d'Henry Bordeaux et leur temps (1902-1963) lettres, volume 1, Lausanne, Honoré Champion, 1995, p.566.
  18. Pierre Delpech de Frayssinet, notice sur sa vie, HM, Paris, 1918.
  19. Journal des débats, mercredi 26 janvier 1910.
  20. Plaque commémorative, église Saint-Sulpice de Paris
  21. « Les drames de l'air : pour sauver son passager, un pilote était resté à bord de son avion en flamme. Ce héros reçoit la Légion d'honneur », in Le Petit Journal (quotidien), n°25186, le 31 décembre 1931.
  22. Christian-Jacques Ehrengart et Christopher Shores, L'aviation de Vichy au combat, les campagnes oubliées, volume 1, Paris Lavauzelles, 1983.
  23. Général G. Sabattier, Le destin de l'Indochine, souvenirs et documents 1941-1951, Paris, Plon, 1952, p.197.
  24. Jean Deuve, Guerilla au Laos, Paris, 1997, p.97.
  25. 25,0, 25,1, 25,2 et 25,3 Description dans l'ouvrage de Gustave Chaix d'Est-Ange Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 13, page 265, qui cite M. de Mailhol, Dictionnaire historique et héraldique de la noblesse française.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Gustave Chaix d’Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 13, page 265 Delpech de Frayssinet
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 3, page 169, notice n°12574 Tome 3
  • Pierre Hocquellet, Jacques Poulet, Henri Vivier, Armorial général du Rouergue dressé par Charles-René d'Hozier, édition critique des manuscrits conservés à la Bibliothèque nationale de France, Cercle Généalogique du Rouergue, Rodez, 2009, tome 2, élection de Villefranche et Millau
  • Henry d'Yzarn de Freissinet de Valady, Renaud de Lévezou de Vesins, Les Châteaux de l'Ancien Rouergue, Rodez, éditions Pierre Carrère, 1927, volume 2
  • Ludovic Drigon de Magny, Armorial de France, 1858-1874, page 111 Gallica
  • Antoine Bachelin-Deflorenne, État présent de la noblesse française contenant le dictionnaire de la noblesse contemporaine et l'Armorial général de France d'après les manuscrits de Charles d'Hozier, 1887, page 985
  • Aimé B. d'Agnières, Armorial spécial de France, Paris, 1876-1877, page 155
  • de Mailhol, Dictionnaire historique et héraldique de la noblesse française
  • Pierre-Marie Dioudonnat, Encyclopédie de la fausse noblesse et de la noblesse d'apparence, Sedopols, 1994, page 237 Delpech de Frayssinet et Le simili-nobiliaire français, Sedopols, 2010, page 261 Delpech de Frayssinet

Logo internet.png Liens utiles (externes)