Discussion utilisateur:Agautrot

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georgette de MONTENAY (2)

  • Pouvez vous centrer les textes sous le portrait et les cinq vignettes.Merci.
Je suis averti à chaque fois que vous avez une discussion avec un interlocuteur. dito souvent avec JPG. Peut-on y remédier (discussion) 8 octobre 2018 à 10:50 --Agautrot (discussion) 8 octobre 2018 à 10:45
  • Bonjour Agautrot. J'ai centré les textes des images.
De quel manière êtes-vous averti ? Si c'est par mail, je pense que vous devriez avoir ma page de discussion ou celle de Jpg dans votre liste de suivi et dans votre page Préférences, dans l'onglet Informations personnelles, dans le paragraphe Options des courriels, l'option Confirmation du courriel, ligne coché M’avertir par courriel lorsqu’une page ou un fichier de ma liste de suivi est modifié.
Si c'est le cas, vous devez aller toujours dans les préférences, dans l'onglet Liste de suivi, dans le paragraphe Modifier la liste de suivi, la ligne Modifier des titres de votre liste de suivi choisir l'un des trois liens internes pour rectifier. Et peut-être dans le paragraphe Options avancées décochez Ajouter à ma liste de suivi les pages et les fichiers que je modifie.
Si le problème est autre, merci de m'indiquer plus précisément la situation.
Cordialement. --Thoric (discussion) 8 octobre 2018 à 10:30 (CEST)

Georgette de MONTENAY

  • Cher thoric, votre intervention sur ce dossier que j'étais en train de compléter m'a fait perdre une heure de travail avec les repérages , les titres et commentaires compliqués. merci si vous pouvez les récupérer André Gautrot(discussion)
  • Bonjour Agautrot. J'ai attendu et effectué une modification car un délai de près d'une heure sans changement s'était écoulé. Lors d'un conflit de modification, le texte provisoire non enregistré doit être accessible, permettant une récupération du travail par copier-coller. Il est aussi possible d'utiliser sa page brouillon personnelle afin de faciliter la rédaction ou d'effectuer sur une page plusieurs petites modifications partielles. Cordialement. --Thoric (discussion) 18 septembre 2018 à 10:24 (CEST)

Pierre Woeiriot

Merci d'avoir placé cette page dans les articles de la semaine. Cet artiste est très prolixe. Je suis sur sa contribution à l'illustration des Eblèmes de georgette de Montenay, Dommage qu'un de vos collègues soit venu faire une modif pendant que j'étais en train de rédiger. Peut-on récupérer? (discussion)andré gautrot 17 septembre 2018 à 18:53

  • Bonjour, Merci de votre message. Pour le problème de modification, vous avez du avoir au moment d'enregistrer la page un message vous indiquant qu'il y avait une différence de version. Malheureusement je ne peux pas récupérer cette version intermédiaire. Est-ce votre travail ou celui d'un autre contributeur qui n'a pas été mémorisé ? Jérôme GALICHON (discussion) 17 septembre 2018 à 18:04 (CEST)


  • suite, malheureusement c'est presque 1h de rédaction avec recherche de ref, de source , etc qui sont envolés.

(discussion). Agautrot

  • Vraiment désolé ! Je ne vois rien dans l'historique et aucune modif d'un autre utilisateur. Ne pas hésiter a enregistrer souvent la page. Car en cas de plantage du navigateur par exemple le problème serait le même. Jérôme GALICHON (discussion) 17 septembre 2018 à 18:33 (CEST) 

Fichier Simon Costière

Bonjour, je ne comprends pas pourquoi vous avez supprimer le fichier Simon Costiere.jpg que j'étais en train de créer. J'ai 2 ou 3 utilisations. Une sur Lyon Une Sur pierre Woeiriot. et peut-être un page sur cet orfèvre. André Gautrot(discussion) 27 août 2018 à 11:58

Désolé pour cette erreur ! Jérôme GALICHON (discussion) 27 août 2018 à 12:45 (CEST) Désolé aussi car j'ai recréer Costiere_Simon.jpg que j'ai utiliser sur Pierre Woeiriot. PLus qu'à resupprimer Simon-costière.jpg. Pouvez vous centrer le texte sous l'image ligne 1 Simon Costiere, lig 2 Médaille uni-face ligne 3 (Doc.....). Merci. andré gautrot (discussion)

  • J'ai supprimé l'image. Quel texte voulez vous centrer ? Car pour moi les 2 légendes des images le sont. Jérôme GALICHON (discussion) 27 août 2018 à 13:32 (CEST) v

88123 - Damblain - Plaque de la maison du XVIe siècle

Bonsoir, il me semble que vous souhaitez que je fasse quelque chose sur cette page, mais je ne comprend pas votre souhait. Cordialement --Jpg (discussion) 16 août 2018 à 17:42 (CEST)

Précisez moi la section et je vous fais ceci rapidement Cordialement Jpg (discussion) 18 août 2018 à 16:35 (CEST)

La section commencencant par :ceci confirme ....

J'ai supprimé les caractères en gras, je regarde les centrales lundi sur un ordinateur, je suis actuellement sur un téléphone et les essais sont moins facile... Cordialement Jpg (discussion) 18 août 2018 à 17:01 (CEST)

Je viens de regarder rapidement, c'est une présentation complexe et il me faudra du temps pour le faire en toute sérénité. Je regarde si possible demain... (Je viens de retrouver une ligne ADSL normale ce matin....) Cordialement --Jpg (discussion) 22 août 2018 à 12:59 (CEST)

Bonjours, j'ai modifié la présentation, si celle ci ne convient pas complètement, me le dire. J'ai aussi renommer les illustrations, car le nom était trop "générique" (plaque par exemple) et risquait d'être écrasé par un autre contributeur. Cordialement --Jpg (discussion) 23 août 2018 à 11:13 (CEST)


merci de toutes vos mises à jour. Une belle présentation, cela me convient, mais je ne vois pas le suppression du mot plaque. Nous pouvons d'ailleurs le supprimer sur tous les clichés puisque c'est dans le titre. reste le centrage de la légende de la photo du milieu, je n'y arrive pas.

J'ai centré le texte, par contre, je pense qu'il est préférable de ne pas enlever le mot plaque. Bonne poursuite, cordialement. --Jpg (discussion) 23 août 2018 à 13:38 (CEST)

Ps. J'ai mis le lien de la vue de Lyon sur la page de la ville.

question mineure

bonjour Thoric Merci pour le gros travail de remise en état du chapitre 88123 - Damblain. La page que vous avez supprimé aujourd'hui était-elle orpheline ? Cordialement André Gautrot --André Gautrot (discussion) 18 février 2018 à 19:09 (CET)

  • Bonjour André Gautrot (Agautrot). D'abord, pour poser une question, utilisez plutôt la page discussion d'un contributeur, et utilisez la signature (crayon), sinon il n'est pas prévenu.
Je suppose que la page supprimée, vous ne me dites pas laquelle, est Villa gallo-romaine, c'était une redirection, utilisant un nom trop générique, la page Villa gallo-romaine à Damblain est celle qui subsiste et se trouve bien dans la page de la commune. Il n'y a donc évidemment pas de perte d'information. Cordialement. --Thoric (discussion) 18 février 2018 à 20:16 (CET)

Page Damblain

Je me suis permis de remettre la rubrique héraldique et histoire administrative sur la page ainsi que toutes les rbriques faisant partie du "modèle" de la page. Par ailleurs, un grand nombre de liens étaient brisés, la aussi j'ai du remettre de l'ordre. Cordialement --Jpg (discussion) 8 février 2018 à 13:00 (CET)

JP Galichon Merci de vos mises à jour et créations de rubriques...
Je n'ai jamais pris le temps de noter les maires (facile depuis le révolution)et les curés (avant).
J'aimerais développer certains articles comme les graveurs, créer un chapitre Eglise, Abbaye de Morimond.
Cordialement André Gautrot

Si vous souhaitez complétez votre page et que vous rencontrez des difficultés, ne pas hésiter a mettre un mot sur ma page discussion. Bonne journée . Cordialement --Jpg (discussion) 9 février 2018 à 06:11 (CET)

mise à jour site Damblain

Bonsoir et merci de vos mises à jour de la page "88123 DAMBLAIN" J'avais vérifié les liens externes. les liens internes concernaient 2 pages que je me proposais de créer Il reste sur la page "Fabrication de cloche" que vous avez agrémenté de clichés perso un lien externe sur "un site perso", qui semble d’après l'historique être de vous. Si ce site existe toujours pouvez vous mettre le lien à jour, sinon nous le supprimerons. Cordialement andré Gautrot

Mise à jour faite (Changement du lien) Cordialement --Jpg (discussion) 23 juillet 2017 à 06:29 (CEST)

Merci pour toutes ces corrections et mises à jour. Votre site perso est très intéressant. J'ai parmi mes ancêtres et leurs proches collatéraux une vingtaine de fondeurs de cloches. j'ai aussi Nicolas Barrard et Jean Cochois ancêtres de toutes la lignées des Barrard, Cochois Collin et autres. Les Cornille et Bollée ont aussi leurs racines dans le Bassigny. Bonnes vacances

Photos

Je suis surpris de la méthode retenue pour sortir les photos de l'article sur les cloches. Pouvez vous me donner vos motivations. La cloche n'est pas une exclusivité de votre commune. Cordialement Jpg (discussion) 20 juillet 2017 à 12:39 (CEST)

  • J'ai lu le message qu vous avez laissé sur ma page contact pendant que je rédigeais le message ci dessus. Par ailleurs j'ai lu le commentaire sur la page discussion de l'article Fabrication d'une cloche. Je ne vois en quoi l'apport de photos Personnelles peut altérer la logique de l'article en question. Je comprend parfaitement que la page Les fondeurs de cloches de Damblain, est lié à votre commune, mais la Fabrication d'une cloche

est un processus qui n'est pas lié à un territoire. Ce métier existant toujours.
J'ai pendant ma vie professionnelle j'ai eu l'occasion de visiter de très nombreuses fonderies pour différents matériaux (Fonte, acier, aluminium, bronze) et j'ai une profonde admiration pour ce métier. Je vous informe que les photos prises sur le site de PACCARD près d'Annecy sont des photos personnelles et que concernant les photos je ne fais pas parti des coucous qui viennent pondre sur ces sites libres.
Autres remarques, l'explication du processus est bien faite sur le site Cornille-Havard mais les photos sont peut explicatives du processus.
Les articles que l'on rédige sur les "Wiki" ne sont pas des articles personnels, et peuvent être modifiés par tous.
Concernant l'apport de photos , "la photo de la planche à trousser" est intemporelle et complétait très largement le texte.
Les autres photos sont actuelles, mais trouvent parfaitement leur place sous la ligne "Aujourd'hui" que vous avez ajouté.
Dans l'attente de vos remarques. Cordialement--Jpg (discussion) 21 juillet 2017 à 07:26 (CEST)

Bonjour JPG (ou THORIC?) Je ne sais pas bien comment on répond sans créé un sujet Bien entendu je ne confonds pas les modérateurs et les coucous. Les coucous existent cependant.Je pense que les articles doivent garder leur rigueur pour être sérieux.J'ai repris de reprendre certains apports en les intégrant à leur place. Rien n'empêche leurs auteurs de créer un sujet, ce que j'ai fait à l'origine sur le conseil de Benoit, plus récemment de Thoric. Le site Les fondeurs de cloches ambulants ne demandent qu'à être complété par des fondeurs sûrs; nous en avons plus de 1500 sur le Bassiggny. Je suis bien sûr d'accord pour que vous ajoutiez vous photos J'ai créé le chapitre "aujourd'hui" pour cela. Cordialement André Gautrot

Bonsoir Thoric

Je pense créer la page "88123- Damblain - Le village" et y mettre la mairie et d'autres photos, j'aurai besoin de votre aide pour séparer les photos, les répartie sur la page. j'ai rétabli les liens vers les pages renommées. je cherche de nouveaux liens externes pour remplacer les liens obsolètes (livres, villa gallo-romaine, musées) je n'ai pas encore tout trouvé Cordialement André Gautrot

Damblain

  • Bonsoir Agautrot. J'ai renommé plusieurs pages attenantes à la commune de Damblain et ajouter une catégorie afin de respecter la présentation basique de Geneawiki et en modifiant les liens internes (sans modifier le contenu historique). J'espère ne pas avoir bouleverser la consultation. Cordialement. --Thoric (discussion) 13 octobre 2016 à 18:40 (CEST)
  • Bonsoir Thoric
Oui j'ai vu, et suis en train de rétablir les liens qui ne fonctionnent plus. Merci de me retrouver la mairie qui doit sans doute s'appeler 88123 - Damblain - La mairie ou La Mairie
J'aurai besoin de votre aide car je vais introduire des cartes postales sur une page "Le village" avec des photos et CP .Cordialement André Gautrot
  • Bonsoir Agautrot. J'attendais de faire la page de la commune pour ne pas court-circuiter vos modifications. Il ne semble pas y avoir de page Mairie ; le lien rouge, présent dans la partie Photos, permet de créer la page. Pour les cartes postales, vous pouvez ouvrir une (ou plusieurs) nouvelle(s) galerie(s) photos :
<gallery> Nom_de_l'image.jpg|<center> Légende </center> </gallery>
Cordialement. --Thoric (discussion) 13 octobre 2016 à 20:06 (CEST)

Fief de Champjanon

Bonjour Pierre je ne suis pas bien toutes vos remarques. La page Dénombrement va se nommer le "fief de Champjanon" et je vais remanier le texte. la biographie se trouve à Woeiriot pierre que je vais étoffer. Je ne peux participer à l'Histoire des familles pour l'instant. je suis en train de rectifier les liens de la page "88123 - DAMBLAIN. Je recherche de nouveaux liens externes ; il ne m'en manque plus que trois. Les renvois sur Geneawiki fonctionnent, ils sont une vingtaine (voir si je peux en regrouper). J'ai un autre problème: je viens de découvrir un site ici intitulé aussi "88123 - Damblain" de Genealorraine. un seul scripteur : admin. Le problème c'est qu'il a intégré le site (anazarian.net) d'une amie et native elle aussi de Damlain, fruit d'un travail ancien auquel j'ai modestement participé. Agnès Nazarian a supprimé hier les ref à son site, elles ne sont pas encore prise en compte. Merci Cordialement. André Gautrot

Bonjour André, c'est uniquement pour information que je vous ai mis ce matin le lien vers la page des modèles à utiliser. En effet, je vais avoir moins de temps désormais pour corriger tous les nouveaux articles de généalogie donc je mets ce lien aux nouveaux contributeurs pour les aider à faire eux-mêmes des articles mieux structurés, très cordialement, Pierr01 (discussion) 4 octobre 2016 à 15:36 (CEST)


Modèles pour écrire des articles

Bonjour Agautrot, voici cette page https://fr.geneawiki.com/index.php/Histoire_des_familles/Modèles_à_utiliser, bonne continuation, très cordialement, Pierr01 (discussion) 4 octobre 2016 à 09:57 (CEST)

Nouvelle discussion

Bonjour Pierre et merci Je songe à mettre de plus larges extraits de mon ouvrage sur la Biographie de "Pierre Woeirot ..." et sortir à part le dénombrement qui contient le nom d'une partie des habitants du Village Cordialement. André Gautrot

Bonjour André, Ne faites pas un article trop long toutefois ou alors résumez pour qu'il se lise plus facilement. Il faudrait également que vous indiquiez la source (archives) de ce dénombrement. Cordialement et bonne continuation, Pierr01 (discussion) 30 septembre 2016 à 13:20 (CEST)

Pierre WOEIRIOT de BOUZEY, seigneur de Champjanon

Bonjour André, j'ai mis en forme vos sources. Auriez-vous d'autres éléments de biographie pour ce personnage afin de mieux présenter sa vie ? Cordialement et bonne continuation, Pierr01 (discussion) 30 septembre 2016 à 09:38 (CEST)

Les fondeurs de cloches

Bonjour Benoit, je viens d'ajouter 3 pages interactives sur Damblain. Sujet "Fontes de cloches" du Bassigny et de Damblain, sujet qui semble intéresser nos amis sur la Haute Marne. Doit-on laisser la liste un peu fastidieuse, je rejoins là marie noëlle, des fondeurs de cloches de Damblain, aujourd'hui petit village, qui a vu naître autrefois de grands artistes. Cordialement André Gautrot.

  • Bonjour André. C'est vrai que ces articles sont intéressants. Il me paraît nécessaire de laisser la liste de noms telle que vous l'avez crée, c'est à dire dans un article à part entière. Les gens intéressés par les fondeurs en général choisiront probablement de ne pas y aller mais les gens intéressés par Damblain et la généalogie seront comblés. Cordialement, --Benoît D-F 17 novembre 2007 à 12:29 (CET)


  • Bonjour Benoît. Merci d'avoir remis en ordre les clichés sur Damblain. Je n'avais pas réussi à éviter les clichés des plaques sur la page principale. C'est très bien comme çà.

Nous avons maintenant un bon article très condensé, avec beaucoup d'illustrations et de liens, bien fait pour les gens paresseux ou pressés pour lire de grandes explications. Cordialement, André Gautrot

  • Bonjour André. Je ne suis pas sûr d'avoir mis dans le bon ordre les phrases liées à chaque plaque. Vous ne manquerez pas d'y faire le ménage ... A mon avis, l'article principal (celui de la commune) ne doit pas obligatoirement contenir tout sur la commune mais doit simplement être l'article principal d'où tout part et tout arrive. Le lecteur découvre, en fonction de sa curiosité, les différents articles liés. Vous pouvez, pour illustrer ce principe, regarder l'article sur Chalindrey. Cordialement, --Benoît D-F 12 avr 2006 à 19:43 (CEST)

André Gautrot Je vois que vous êtes intervenu sur les plaques de la maison de F Briot. Mais c'était tel qu'écrit sur un texte de 1900. Mais je laisse comme vous l'avez transcrit. Le S de "seras" le bien venu a du être ajouté aussi sur la plaque.Il y avait sans doute un point à la place.

André

  • Bonjour André. Je vous prie de bien vouloir m'excuser. Je pensais corriger le texte en fonction de la photo associée. Je vous laisse maître de votre article. Cordialement, --Benoît D-F 11 avr 2006 à 20:44 (CEST)

Bienvenue sur GeneaWiki,

N'hésitez pas à consulter comment modifier une page pour de premières indications sur la création et l'édition des pages sur GeneaWiki. Vous pouvez également consulter l'aide et faire vos essais dans le bac à sable

Pour signer vos messages, vous pouvez taper trois fois le caractère ~. Avec un quatrième tilde, en plus de votre « signature », seront affichées la date et l'heure. Les articles encyclopédiques ne sont pas signés.

N'oubliez pas de mettre les liens vers votre site personnel, vos ouvrages ... sur votre page utilisateur.

--Benoît D-F 25 mar 2006 à 21:48 (CET)

  • Bonjour. Pour discuter avec un utilisateur, il faut cliquer sur le lien de son nom et éditer sa page de discussion. Par exemple, si vous voulez discuter avec moi, vous pouvez écrire sur ma page de discussion liée à ma page utilisateur Benoît D-F. Pensez par ailleurs à renseigner votre page utilisateur Utilisateur:Agautrot. Cordialement, --Benoît D-F 26 mar 2006 à 12:17 (CEST)

André Gautrot

  • Bonjour Benoit,

Merci de votre aide. Je tenais à signer mes contributions, pour ne pas avaliser des erreurs d'autres utilisateurs, pour ne citer personne.

Je viens de faire une modif. Après une coupure, j'ai oublié de porter mon nom d'utilisateur, mais c'était mineur.

Je n'avais pas mis le site de la commune qui ne me semble pas encore tout à fait au point. J'ai suggéré à son auteur d'apporter quelques corrections.

Cordialement.

  • Il est tout à fait légitime que certaines communes nous tiennent plus à coeur que d'autres. Si vous souhaitez suivre plus particulièrement la commune de Damblain, vous pouvez cliquer dans l'onglet "suivre" en haut de la page da l'article en question. Ainsi, aparaîtra dans votre "liste de suivi" (personnelle) la dernière modification de chaque article suivi. Cordialement, --Benoît D-F 26 mar 2006 à 13:07 (CEST)

texte de plusieurs pages

Pierre WOEIRIOT De BOUZEY reçu de ses parents les droits de son Grand-père sur le fief De Champjannon le 19 octobre 1568.Ses droits furent reconnu par le Duc de Lorraine en 1571.Le huit août 1582, ce droit est confirmé par le dénombrement qui suit. Ce texte a l'avantage de citer les chefs de famille de Damblain

DÉNOMBREMENT DONNE PAR PIERRE VOEIRIOT au DUC CBARLES III. Je Pierre Woeiriot de Bouzey, seigneur de Champjanon ; congnoys, confesse et advoue tenir en fief, foid et hommage du très saint, très puissant et très excellent Prince, mon très redoubté Souverain Seigneur - Monseigneur le duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc., les seigneuries et choses cy après désignées et dénombrées, mouvant en plein fief de son Chastel et Chastellerie de Bourmont. à cause de son bailliage du Bassigny et séneschaussée dudict Bourmont où lesquelles choses sont sistuées et assises en la forme que sont dictes. 2- Et premièrement, j'ay a tenir et tiens au lieu et village de Damblain le quart en une maison appelée la Maison que soulait appartenir à Jean de Mailley, escuyer, entre Rémy Pricquet d’une part et le creux de la ville d’autre part, le grand chemin par devant, ensemble les aysances devant et derrière. La dray san¯ contenant encore une fauchée de prey. Item. Je tiens audit Damblain ma part par indivis du gros disme partant contre mes comparsonniers ; et les abbé et religieux de Morimond, et curé dudit Damblain que peult valloir, en ma part deux émines mesure de Choiseul, par an monte et avalle et lequel droit est en procès contre noble homme Adam du Bourg et le curateur aux biens vacquants de feu Thomas de Bouzey par devant monseigneur Bailly du Bassigny ou son lieutenant. Outre, je tiens encore la sixiesme partie par indivis du four banal audit lieu dont la petite seigneurie de Mon Sgr de Piépape est subject et ouvert en iceluy, et peut valloir pour ma part six francs. par an monte et avalle. Et lequel est aussy en procès par devant monseigneur Bailly du Bassigny contre lesdits du Bourg et curateur susdits. Encore m’appartiens la moitié de trois francs de menues censes sur plusieurs maisons héritages, et jardinaiges et dont je ne suis en possession que du tiers desdits trois francs et pour le surplus de la dite moitié est en procès par devant monseigneur le Bailly et peut valloir par an dix sols monte et avalle. Item, la moitié seize géllines de cens sur les dites rentes, ensemble la moitié de cinq gros pains de cuitte les cinq au bichet. Sensuyt les menues censes que je tiens par indivis avec mes comparsonniers .audit lieu à scavoir

3- la maison de feu Demange Thouvenin et François Thouvenin assise en la rue des Ayottes, joint à Jean Gobet d’une part et possédée à présent par les hoirs dudit Thouvenin et de Didier Grisard qui doibt par an huit deniers barrois. Item sur la maison de la veuve de Denys Guillaume, séant au dit Damblain en la rue de Poiseul, joingnant à François Rougeulx d’une part et les hoirs feu Jean Gérard d’autre part, possédée par Nicolas Guillaume pour le présent, fils dudit Denys Guillaume doibt une poulle, et cinq blancs par chaque an. La maison de Nicolas Drouot dit Foissard, séant en la dite rue de Poiseul, joindant à François Poirot d’une part et François Rougeulx d’autre part, tenu par ledit Drouot doit par an une poulle. Item Genetel dit Vilain doit une poule et ung pain et deux deniers sur sa maison joindant à François Grisard d’une part et la grand maison d’autre part, possédée à présent par la veuve dudit Villain. La maison Jean de Brainville, lenel et consors joindant à Molandrin d’une part et François Bouvier d’autre part, possédée à présent par Messire Nicolas Brainville et la veuve Estienne Breton doit par an neufz blancs. La maison Jean Vinot, joindant à Jean Bernard d’une part et Colin Haubruant d’autre part possédée par ledit Vinot doit par an ung denier. Item. Les quatre chènevières que souloit tenir Bénigne Bonon à cause de sa femme, Nicolas Régnard, Toussaint Gerland, et Nicolas Herbel, assises en la voie de Choiseul joindant le chemin Royal d’une part à Nicolas Régnard d’autre part, possédées par Nicolas Regnard, doivent par an un denier. Deux chènevières que souloit tenir Colin et Bénigne Masson, assise audit lieu en la Maille. La maison que souloit tenir Nicolas Roussel, joindant à Bénigne Guichard d’une part, Nicolas Racle d’autre part, possédée à présent par François Grysard doit un denier. 4 - Une chènevière en la Maille que souloit tenir Jean Demon joindant aux hoirs Guillemin Tonnelly (Traully) d’une part et Jean Thériot de Blevaincourt d’autre part et possédée à présent par Jean Poirot dit Hallant doit deux deniers La maison que souloit tenir les hoirs Vinot Thuillier et les hoirs maître Jean de Lisle, séant en la rue de Poiseul, joindant à Bénigne Guichard d’une part et la veuve et les hoirs de Claude Roussel d’autre part, et possédée à présent par la veuve de maître Jean de Lisle doit six blancs par an. La maison Bénigne Guichard et Martin Quallot séant en la rue de Chasnoy, joingnant à Pierre Henry d’une part, Nicolas Rossel d’autre, « possédée à présent par Nicolas Régnard et les hoirs Martin Guallot doibt deux pains, une poule et dix-huit deniers. Brainville et les hoirs Jean Regnardt doibt par an deux blans. » Brainville et les hoirs Jean Regnardt doibt par an deux blans. » Une fauchée de prey que tient François Grisard au lieudit ………….. doit deux deniers. Les jardins le Villain que souloit tenir feu Bénigne Villain, Nicolas Villain, Guiot Parisot et Jean Herlin joindant au Champjanon d’une part et le praillon d’autre part, possédées par la veuve dudit Bernard, Nicolas, Bénigne Villain, Bénigne Petit et les hoirs Jean Gerland doivent par an sept deniers La maison de feu Jean Bernard, joindant aux hoirs le Villain d’une part et Jean Vinot d’autre part possédée par la veuve du dit Bernard doit par an ung denier. La maison près la maison Dieu que souloit tenir François de La Chapelle et consorts, la dite maison Dieu d’une part et Claude Voillot d’autre part, que tient à présent Françoise sa fille et Jacob Borel, et les hoirs La Chapelle doit par an quatre deniers. Deux seillons de terre en la maison Dieu que souloit tenir la veuve Jacquemin Boulangier, joindant à Jean Pricquel d’une part et Bénigne Odin d’autre part doivent deux deniers. Une pièce de terre que souloit tenir Nicolas Chaillot au lieudit en la Haymontier joingnant les hoirs Thiériot Rougeux d’une part et d’autre part, doit ung denier. 5 - La maison que souloit tenir les hoirs Colin Régnault séant en la rue près du pont, joindant à la maison d’une part et Bénigne Petit d’autre part, tenue par le dit Bénigne Petit doit par an ung denier. Les maisons de l’escolle Estienne Briot, la veuve Claude Régnault, Didier Rémy, (Ruby) Bénigne Rougeux le jeune, Robert Régnard, en nombre de quatre près de l’église, appelée maison Guillon, possédées par la veuve Estienne Briot, doit par an ung pain, une poulle et ung denier. La maison de Damoiselle Cathin de Bouzey, séant en la rue de Chasnois aboutissant à Estienne Briot par derrair et joingnant au chemin d’une part et d’aultre, possédée par la veuve Urbain Briot, doibt par an trois blancs. La maison Nicolas Thuillier et héritiers Vinot Thuillier séant en la rue des Ayottes joindant à François Peymault d’une part, de Jean Millot d’autre part possédée par ledit Thuillier, doibt ung denier par an. « La maison en la rue de Poiseul possédée par Michel Félix, doibt par an ung denier La maison et la chènevière en la Maille que soulait tenir les héritiers Guillaume Souilly doibt par an ung denier. La maison de la veuve Parisot Petit et consorts, possédée par la dicte veuve doibt par an une poule et six deniers Une chènevière que tient Jean Ferry a la Maille doibt par an ung denier. » La maison de Bénigne Petit dict de Metz, séant en la rue de Poiseul, joindant Jean Guichard d’une part et les hoirs Petit d’autre part, doit par an ung denier, et la tient ledit Petit Ung journault de terre en la Maison Dieu que souloit tenir Nicolas Brainville doit par an ung denier. La maison des hoirs feu Jean Gérard et les hoirs Claude Roussel, assise audit Damblain entre les hoirs Vinot Thuillier d’une part et la veuve Denys Guillaume d’autre part doit par an quatre denier de présent possédée pas Nicolas Racle l’aisné Une chènevière en la Maille que souloit tenir Estienne Bryot, joindant à Nicolas Michiel d’une part et Urbain Bryot d’autre part et possédée à présent par sa veuve doit par an deux deniers. Une chènevière que souloit tenir les hoirs Jean Hénard séant en Champs Montant joindant à Jean Grosjean d’une part et maître Claude Hénard d’autre part possédées par Nicolas Drouot doit par an un denier. 6 - Les maisons de Nicolas Geoffroy, Bénigne Rougeux, Jean Guichard et la veuve Gennin Picart, séant à la rue de Poiseul joindant aux hoirs feu Estienne Rougeux d’une part et Jean Jacquot d’autre part, possédées présentement par François Godard, la veuve Bénigne Rougeux, et la veuve Gennin Picart, doibvent par an une poulle. La maison que possède à présent Nicolas Herbel dit Geoffroy ……………….. Une chènevière en la Maille tenue par Thiery Monltaux doit par an ung denier. Aussi doit pour sa part du jardin messire Didier Odin ung denier.. Le jardin Jean Collin que souloient tenir Pierre Camus et Jean Herbel joindant à Jean Bernard d’une part, et Bénigne Petit d’autre part doit par an deux deniers. Un jour de terre lieudit la croix Le Prince tenu par Bénigne Petit doit par an ung denier Une chènevière en la Maille joindant la Seillière d’une part doit par an trois blancs. Les maisons que souloient tenir Bastien Raquin et Colliot Roussel séant en la rue de Chasnoy, joindant à Jean Lorrain dit Guallot d’une part et Nicolas Racle d’autre part et possédées par François Bégin et Colliot Roussel doivent par an deux deniers. Ung prey ez Oriaulx tenu par tenu par François Bégin doit par an deux deniers. La maison que souloient tenir les hoirs Jean Bégin, en la rue de Poiseul, joindant Messire Nicolas Poirelot d’une part, et la veuve Georges Rougeux d’autre part, possédées par François Rémy doit par an deux deniers. Ung jardin à la Haye Giry joindant aux hoirs feu Estienne Rougeux d’une part, et Jean Jacquot d’autre part que souloit tenir Bénigne Oudin et consors doit par an quatre deniers. Item. Les quatre chènevières que souloit tenir Bénigne Bonon à cause de sa femme, Nicolas Régnard, Toussaint Gerland, et Nicolas Herbel, assises en la voie de Choiseul joindant le chemin Royal d’une part à Nicolas Régnard d’autre part, possédées par Nicolas Regnard, doivent par an un denier. Deux chènevières que souloit tenir Colin et Bénigne Masson, assise audit lieu en la Maille. La maison que souloit tenir Nicolas Roussel, joindant à Bénigne Guichard d’une part, Nicolas Racle d’autre part, possédée à présent par François Grysard doit un denier. 4 - Une chènevière en la Maille que souloit tenir Jean Demon joindant aux hoirs Guillemin Tonnelly (Traully) d’une part et Jean Thériot de Blevaincourt d’autre part et possédée à présent par Jean Poirot dit Hallant doit deux deniers La maison que souloit tenir les hoirs Vinot Thuillier et les hoirs maître Jean de Lisle, séant en la rue de Poiseul, joindant à Bénigne Guichard d’une part et la veuve et les hoirs de Claude Roussel d’autre part, et possédée à présent par la veuve de maître Jean de Lisle doit six blancs par an. La maison Bénigne Guichard et Martin Quallot séant en la rue de Chasnoy, joingnant à Pierre Henry d’une part, Nicolas Rossel d’autre, « possédée à présent par Nicolas Régnard et les hoirs Martin Guallot doibt deux pains, une poule et dix-huit deniers. La maison séant en la rue du Chasnoy joindant à Jacques Génétel d’une part et Nicolas Rossel possédée par Nicolas Brainville et les hoirs Jean Regnardt doibt par an deux blans. » Une fauchée de prey que tient François Grisard au lieudit ………….. doit deux deniers. Les jardins le Villain que souloit tenir feu Bénigne Villain, Nicolas Villain, Guiot Parisot et Jean Herlin joindant au Champjanon d’une part et le praillon d’autre part, possédées par la veuve dudit Bernard, Nicolas, Bénigne Villain, Bénigne Petit et les hoirs Jean Gerland doivent par an sept deniers La maison de feu Jean Bernard, joindant aux hoirs le Villain d’une part et Jean Vinot d’autre part possédée par la veuve du dit Bernard doit par an ung denier. La maison près la maison Dieu que souloit tenir François de La Chapelle et consorts, la dite maison Dieu d’une part et Claude Voillot d’autre part, que tient à présent Françoise sa fille et Jacob Borel, et les hoirs La Chapelle doit par an quatre deniers. Deux seillons de terre en la maison Dieu que souloit tenir la veuve Jacquemin Boulangier, joindant à Jean Pricquel d’une part et Bénigne Odin d’autre part doivent deux deniers. Une pièce de terre que souloit tenir Nicolas Chaillot au lieudit en la Haymontier joingnant les hoirs Thiériot Rougeux d’une part et d’autre part, doit ung denier. 5 - La maison que souloit tenir les hoirs Colin Régnault séant en la rue près du pont, joindant à la maison d’une part et Bénigne Petit d’autre part, tenue par le dit Bénigne Petit doit par an ung denier. Les maisons de l’escolle Estienne Briot, la veuve Claude Régnault, Didier Rémy, (Ruby) Bénigne Rougeux le jeune, Robert Régnard, en nombre de quatre près de l’église, appelée maison Guillon, possédées par la veuve Estienne Briot, doit par an ung pain, une poulle et ung denier. La maison de Damoiselle Cathin de Bouzey, séant en la rue de Chasnois aboutissant à Estienne Briot par derrair et joingnant au chemin d’une part et d’aultre, possédée par la veuve Urbain Briot, doibt par an trois blancs. La maison Nicolas Thuillier et héritiers Vinot Thuillier séant en la rue des Ayottes joindant à François Peymault d’une part, de Jean Millot d’autre part possédée par ledit Thuillier, doibt ung denier par an. « La maison en la rue de Poiseul possédée par Michel Félix, doibt par an ung denier La maison et la chènevière en la Maille que soulait tenir les héritiers Guillaume Souilly doibt par an ung denier. La maison de la veuve Parisot Petit et consorts, possédée par la dicte veuve doibt par an une poule et six deniers Une chènevière que tient Jean Ferry a la Maille doibt par an ung denier. » La maison de Bénigne Petit dict de Metz, séant en la rue de Poiseul, joindant Jean Guichard d’une part et les hoirs Petit d’autre part, doit par an ung denier, et la tient ledit Petit Ung journault de terre en la Maison Dieu que souloit tenir Nicolas Brainville doit par an ung denier. La maison des hoirs feu Jean Gérard et les hoirs Claude Roussel, assise audit Damblain entre les hoirs Vinot Thuillier d’une part et la veuve Denys Guillaume d’autre part doit par an quatre denier de présent possédée pas Nicolas Racle l’aisné Une chènevière en la Maille que souloit tenir Estienne Bryot, joindant à Nicolas Michiel d’une part et Urbain Bryot d’autre part et possédée à présent par sa veuve doit par an deux deniers. Une chènevière que souloit tenir les hoirs Jean Hénard séant en Champs Montant joindant à Jean Grosjean d’une part et maître Claude Hénard d’autre part possédées par Nicolas Drouot doit par an un denier. 6 - Les maisons de Nicolas Geoffroy, Bénigne Rougeux, Jean Guichard et la veuve Gennin Picart, séant à la rue de Poiseul joindant aux hoirs feu Estienne Rougeux d’une part et Jean Jacquot d’autre part, possédées présentement par François Godard, la veuve Bénigne Rougeux, et la veuve Gennin Picart, doibvent par an une poulle. La maison que possède à présent Nicolas Herbel dit Geoffroy ……………….. Une chènevière en la Maille tenue par Thiery Monltaux doit par an ung denier. Aussi doit pour sa part du jardin messire Didier Odin ung denier.. Le jardin Jean Collin que souloient tenir Pierre Camus et Jean Herbel joindant à Jean Bernard d’une part, et Bénigne Petit d’autre part doit par an deux deniers. Un jour de terre lieudit la croix Le Prince tenu par Bénigne Petit doit par an ung denier Une chènevière en la Maille joindant la Seillière d’une part doit par an trois blancs. Les maisons que souloient tenir Bastien Raquin et Colliot Roussel séant en la rue de Chasnoy, joindant à Jean Lorrain dit Guallot d’une part et Nicolas Racle d’autre part et possédées par François Bégin et Colliot Roussel doivent par an deux deniers. Ung prey ez Oriaulx tenu par tenu par François Bégin doit par an deux deniers. La maison que souloient tenir les hoirs Jean Bégin, en la rue de Poiseul, joindant Messire Nicolas Poirelot d’une part, et la veuve Georges Rougeux d’autre part, possédées par François Rémy doit par an deux deniers. Ung jardin à la Haye Giry joindant aux hoirs feu Estienne Rougeux d’une part, et Jean Jacquot d’autre part que souloit tenir Bénigne Oudin et consors doit par an quatre deniers. La maison que souloit tenir Thiery Montaux et Didière Poirot, séant derrière l’église, joingnant à la cure d’une part et Claude Broullet d’autre part, possédées par eux doit par an trois deniers. 7 - Les maisons que souloient tenir Brice Guichard et Obry Guichard joingnant les hoirs Vinot Thuillier d’une part et Pierre Herbel d’autre part, possédées par Nicolas Guichard dit Bassot, et Nicolas Cloys doivent par an deux poulles, deux pains et deux deniers. Ung champs ez Crouers que tient Estienne Voillot, joindant au chemin d’une part et Pierre Colin le jeune d’autre part doibt par an deux deniers. Un prey…… Jacques de Mailey, possédé par François Bégin et Mengeot Poirot doit par an un denier Le jardin devant la maison de Demenge Parisot que souloit tenir Jean Pricquet et Pierre Herbel le jeune joindant aux hoirs Nicolas Daon « et les terres arrables d’autre part possédées par Rémy Priquet doibt par an neuf deniers, Ung jardin derrier les maisons Nicolas Villain et les veuve et les héritiers Jean Vilain joindant Bénigne Rougeulx d’une part et le dit Vilain d’autre possédé par ledit Villain et consors doibt par an six deniers. » Les maisons que possèdent à présent Jean Galland, la veuve Bernard Gillot, et le grand Pierrot séante en la rue des ayottes, joindant Demange Thouvenin d’une part et les hoirs Guillot Petit d’autre part doibvent par an une poule et sept deniers. Deux chènevières en la Maille que souloit tenir Jean Gerland, et les hoirs Jean Gérard, joindant à la Tenonse d’une part et Jean Félix d’autre part, possédées à présent par les hoirs dudict feu Jean Gerland, doibvent par an trois deniers. Une chènevière en la Maille que tient et possède Claude Drouot dit Teste d’arrain, joindant aux hoirs de feu Jean Henard d’une part et les hoirs de feu Georges Rougeux d’autre part doibt par an ung denier. La vigne que souloit tenir les hoirs feu Jean Masson, en lieu dit en Champjanon, joindant Claude Voillot d’une part et Jean Bernard d’autre part possédée à présent par Martin Guichard, Pierre Guichard de Colombey et les hoirs Nicolas Chaillot doivent par an deux deniers. Les preys de Jean de Saint Ouen tenus et possédés par Bertrand Herbel et Nicolas Breutel, séant en la Maille joindant aux hoirs feu messire Jean de l’Isle d’une part et Nicolas Herbel d’autre part doit par an deux deniers. La maison que souloit tenir Nicolas Racle, séant en la rue de Chasnoy, joindant à Nicolas Roussel d’une part et Bastien Raquin d’autre part, possédée par les héritiers Philibert Subtil doit par an dix huit deniers. 8 - La maison que souloit tenir Jean Herbel et Mougeot Humblot, séant en la rue de Poiseul, joindant aux hoirs feu Jean Poirot d’une part et Thiériot Herbel d’autre part ; une chènevière tenue et possédée par le veuve et les hoirs de Georges Rougeulx, séant en la Maille, joindant à Claude Drouot dict teste d’arrain d’une part et le chemin ducal d’autre part, doit par an trois deniers. Une chènevière que souloient tenir les hoirs Guillaume Petit au lieudit en la Maille joindant à Florentin Gay d’une part et les hoirs Legrand Pelletier d’autre part, possédée par la veuve Mougeot Blanchevoye doit par an cinq blancs ung denier. La maison que souloit tenir la veuve et les hoirs Jean Poirot, séant en la rue de Poiseul, joindant à Nicolas Chaillot d’une part et les hoirs Jean Herbel d’autre part et possédée par Antoine Régnault doibt par an quatre deniers. La maison que souloit tenir Nicolas Drouot joingnant aux hoirs Claude Voillot et le chemin tirant aux tanneries d’autre part, possédée par Nicolas Guyot et Nicolas Drouot l’aisné doit par an une poulle et six blancs. Ung jardin et trois chènevières que tiennent Jacques Genetel, les hoirs Claude Briot, Nicolas Racle et les hoirs Nicolas Martin, joindant au chemin ducal d’une part et Jean Quallot d’autre part, doivent par an une poulle. La maison que tient Jean Champegny et ses comparsonniers séant en la rue de Poiseul, joingnant la place de feu messire Jean de l’Isle d’une part et les hoirs Petit Jean Oudin d’autre part doit par an une poule et quatre blancs. 9 - Ung jardin devant la maison Nicolas Vilain que lui et les veuve et hoirs Villain tiennent joindant à Bénigne Rougeux, « doibt par an deux deniers de cens. » Une chènevière en la Maille possédées par Nicolas Drouot dit Teste d’arrain joindant aux hoirs feu Jean Henard d’une part et les hoirs feu Georges Rougeulx d’autre part doit par an ung denier. La maison de feu Claude Voillot possédée par ses héritiers, et une fauchée de preys auprès des tanneries et une part de la maison de Jacquot Hourel, doivent par an sept deniers. Une chènevière en Chiva que souloient tenir les hoirs Drouot Martin, possédée par Bénigne Cesare doit par an deux deniers de cens. Une pièce de terre ez Herbues que souloit tenir la veuve Pierre Colin dict Martin possédée à présent par Claude Bazart doit par an un denier. La maison que soulait tenir Thiériot Herbel en la rue de Poiseul, « joindant Jean Herbel et Brice Guichard tenue à présent par Jean Doré et les héritiers dudit Herbel doibt par an deux pains, une poule et quatre deniers. » La maison que soulait tenir Jean Herbel et encore une fois cy dessus escripte doit par an quatre deniers. Encore j'advoue tenir et tiens comme dessus six fauchées de preys en finage dudit Damblain à scavoir trois fauchées de preys lieudit à Demange preys entre ………. d’une part ……… d’autre. Encore trois fauchées au finage lieudit ez Fontaines entre ….. d’une part et les tournières des terres labourables d’autre part. Encore je tiens la moitié de dix journaux de terre labourable audit finage à scavoir, trois journaux au lieudit les Fontaines, entre les ayant cause de Jean Picart de Germainvilliers d’une part et les ayant cause de feu Rogety d’autre part.. Item encore un jour audit lieu entre les hoirs de feu Mammès de Bouzey escuyer d’une part et d’autre. Item encore un jour au par proq les dits héritiers d’une part et …… d’autre part. Item encore un jour en la Haye de Rocon entre les hoirs de Bichotte d’une part et le chemin royal d’autre part 10 - Item encore un jour en Herbues entre ……….. d’une part et les ayant cause de Pierre de Sainctouain d’autre part Encore un jour sur l’estang de Frocourt entre les hoirs du dit Mammès de Bouzey d’une part et le dit estang de Frocourt d’autre part. Oultre je tiens encore trois jours de terre arrable contenant six bichets de semence lieudit au bois du Jarrey, joindant audit bois d’une part, et …. d’autre part Encore deux jours de terre arable contenant quatre bichets de semence au finage lieu dit au Bois du Noir joindant au ruisseau du bois du Noir d’une part et ………… d’autre part. Item. Une chènevière audict finage de Damblain, lieu-dit à la Maille de la semence d’ung boisseau. Item. A la dicte Maille, une chènevière contenant la semence d’ung bichet., joindant aux hoirs Claude Voillot d’une part et les ayant cause Colin Denis d’autre. Outre, je tiens et advoue tenir encor en fief, foy et hommaige de mondict souverain seigneur une maison seigneuriale appelée Champjanon et assise audict Damblain, au bout dudit Damblain, du costé voie de Colombey et contenant douze jours de terre en ung tenant enclos de murailles pullis et landres tant en preys, terres arables que jardinaiges et meurgers dont dépend d’autre part appartenant et dépendances cy après spécifiez par le menu, ledict pourpas entre les ayans cause de feu Henard d’une part et la vigne de Martin Guichard et consors d’ung bout sur la rue et d’autre sur les jardins. Encore trois journaux de terre ou environ au lieudit au Hault du Crocq entre d’une part , à costies du bois de Germainvilliers. Plus une pièce de terre contenant la semence de cinq bichets, scituez en Hault du Crocq, joindant aux ayant cause Thiery Tonnelier d’une part, et aux ayant cause de Nicolas Bernard d’autre part. 11 - Une autre pièce de terre lieudict en Sérup contenant la semence d’ung bichet et demy, joindant Guillaume Colin d’une part et les ayant cause de Hubert Prévot (Piérot) d’autre part. Une autre pièce de terre de deux bichets et demy lieudit en Mitreux, joindant aux hoirs Urbain Briot d’une part et les ayant cause Guillemain Guichard d’autre part. Une autre pièce en voie de bois contenant deux bichets et demy, entre les ayant cause Claude Pirault d’une part et les ayant cause François Pirault d’autre part. Une autre pièce de six bichets en Mouchottes entre les ayant cause feu Jean de Bouzey d’une part et les ayant cause Guillaume Guenjon d’autre part Encore advoue tenir et tiens comme dessus les héritages que s’ensuyvent à moy adjugés par arrets de la cour des grands jours de Saint Mihiel qui m’est exéquuté. En premier, deux fauchées de prey , finage dudit Damblain, lieudit en Somourt entre les hoirs de feu Claude Voillot d’une part et les ayant cause de Nicolas Morel d’autre part. Un journal en Platte Géline dict Crette Géline joingnant aux ayant cause feu Rogéty d’une part et les tournières d’autre part. Deux journaux de terre lieudit les Fontaines joindant aux ayant cause de feu Jean de Bouzey escuyer d’une part et d’autre. Une autre pièce d’un bichet et demi « au Grand Poirier ». Une autre pièce contenant cinq bichets ou environ, joindant aux ayant cause Jean Pricquet d’une part et la picarde de Germainvilliers d’autre . Une autre pièce de deux bichets au molin à vent, entre les ayant cause de Jean Henard et les ayant cause Jean Bégin d’autre. Encore une autre pièce de deux bichets et demy au dict lieu joindant les ayant cause Nicolas Henry d’une part et d’autre. 12 - Encore une autre pièce de trois bichets en Grosseteste joindant aux ayant cause Parisot d’une part et aux ayant cause François Grisard d’autre. Une autre pièce au mesme lieu d’un bichet et demy en la voie de Choiseul, joindant aux ayant cause François Grisard et les ayant cause Jacquemin Guichottes d’autre. Une autre de six bichets en voie de bois entre les ayant cause Nicolas Bernard d’une part et les ayant cause Claude Drouot d’autre. Une autre pièce de deux bichets et demy aux Mouchottes joindant aux ayant cause Thiriot Rouyer d’une part et les ayant cause Pierre Herbel d’autre. « Une autre de deux bichets à la Combe Henry » Une chènevière contenant pour semence un bichet et demy aux Riaulx, entre les ayant cause François Jacquinot d’une part et les ayant cause de Pierre Breutel d’autre Et toutes les choses dessus dictes et chacune d'icelles j'ai advoué et advoue tenir de Mondict souverain seigneur Monseigneur le duc en fief, foid et hommaige et promettre d'en rendre tel service et féaulté comme la nature du fief le requiert, et que mes prédécesseurs ont accoutumé faire esdites seigneuries et dépendances d’icelles en Champjanon et avec susdéclairées par protestation que on cas qu’en ce présent dénombrement aurait trop ou peu mis d’y pouvoir corriger augmenter ou diminuer incontinant que j’en seroit et pourrrois estre adverty. En témoin de quoy et affin que cestes soient choses fermes et stables j’ay signé cestes de mon seing manuel et icelles apprendu mon scel armoyé de mes armes. Et pour plus grande approbation j’ay pris noble et prudent homme Maître Jean Derual , licencié ez lois advocat ez siège de Bar vouloir signer avec moy et appendu son scel à ces présentes 13 – Et moi Jean Derual susnommé à la prière et requeste que dessus ay signé ces présentes de mon seing manuel à icelles scellées de mon scel armoyé de mes armes pour vérification de ces présentes, qui furent faites en la ville de Bar le Duc l’an mil cinq cent quatre-vingts et deux, le septième jour du mois d’aoust ainsi signé : P. de BOUZEY WIRIOT et Jean Derual greffier, scellés de deux scelz sur double queue de parchemin pendant est escript sur le dos. Les président gens du Conseil et des comptes du duché de Bar, à tous ceulx qui ces présentes veront salut. Scavoir faisons qu’après avoir vu la sentence rendue au baillage du Bassigny au profit de Pierre et Claude les Wiriot de Bouzey et Damoiselle Jeanne leur sœur, coplaignant et demandeurs en matière de nouvelle d’une part contre Humbert Régnault au nom et comme curateur aux biens vacquants de feu Thomas de Bouzey et consors deffendeurs, icelle sentence datée du vingtième jour de décembre mil cinq cent soixante dix sept, ensemble une autre sentence arbitrale rendue au profit desdits Pierre et Claude les Viriot et ladicte Damoiselle Jeanne leur sœur contre Jean et René les Mengiot et Fery de Relanges Donné à St Mihiel le troisième d’avril mil cinq cent soixante quatorze, icelle sentence homologuée en la cour des haults jours de Saint Mihiel le troisième jour de juin audit an. Avec ce la donation faite par feu Monseigneur de Vauldémont, lors lieutenant général de son Altesse en ses pays pendant son absence faite à deffunte Urbaine de Bouzey de la maison de Damblain signée Nicolas, et pour secrétaire Peltre, dactée du dixième jour d’avril mil cinq cent soixante et onze La confirmation de la dite donation faite par son Altesse datée du dix-huitième octobre audit an et oultre ce un dénombrement de Claude de Bouzey dacté du quinzième jour de mars mil cinq cent vingt sept et toutes les susdites pièces vérifiantes le dénombrement cy devant donné par Pierre Viriot de Bouzey ce jourd’huy dacté de cestes. Nous avons iceluy releu pour ce qu’il tient en fied foy et hommaige de notre souverain seigneur, Monseigneur le Duc etc, à cause de son chastel et chastellerie de Bourmont ainsy qu’il est amplement déclairé audit dénombrement. Saulf le droict de notre dit Seigneur et l’aultruy. En tesmoind de quoy nous avons signé ce présent récépissé des seings manuels de trois des noms cy mis le huitème jour d’août mil cinq cent quatre vingt deux, ainsi signé G Merlin, C Cousin et P Merlin.

Cloches

Bonsoir, les articles doivent avoir une certaine logique et cohérence, c'est pourquoi je réagis contre toutes modifications qui peuvent en altérer la logique. J'ai repris les 2 articles : fabrication de cloches et Fondeurs de cloches de cloches ambulants. Les Barraud sont passés du premier au second. Le premier a été remanié en ajoutant le chapitre "Aujourd’hui", avec un renvoi sur le site de Cornille-Havard qui explique, avec clichés à l'appui, tout le processus. Cordialement. André Gautrot

Réponse : fabrication de cloches

Bonjour JPG (ou THORIC?) Je ne sais pas bien comment on répond sans créé un sujet, j'ai fait les deux Bien entendu je ne confonds pas les modérateurs et les coucous. Les coucous existent cependant.Je pense que les articles doivent garder leur rigueur pour être sérieux.J'ai repris de reprendre certains apports en les intégrant à leur place. Rien n'empêche leurs auteurs de créer un sujet, ce que j'ai fait à l'origine sur le conseil de Benoit, plus récemment de Thoric. Le site Les fondeurs de cloches ambulants ne demandent qu'à être complété par des fondeurs sûrs; nous en avons plus de 1500 sur le Bassiggny. Je suis bien sûr d'accord pour que vous ajoutiez vous photos J'ai créé le chapitre "aujourd'hui" pour cela. Cordialement André Gautrot
Merci pour cette réponse conciliante. Je mettrais les photos lors de mon retour. Cordialement Jpg (discussion) 21 juillet 2017 à 13:24 (CEST)

Vos ajouts de Photos

Bonjour jpg Merci pour les photos. Il semble que vous soyez JP Galichon. Dans ce cas, vous m'avez aidé, avec Benoit, à mettre en place ces articles sur Damblain, que je me propose toujours d'étoffer, mais le langage à changer et ne connais pas toujours les modes. J'ai trouver par exemple pour les renvois sur site externe.
J'ai d'ailleurs sur la page en question un renvoi sur site externe qui ne fonctionne plus. Avant de le supprimer et en recherchant sur l'historique, je vois que ce site perso avait été ajouté par vous.S'il existe toujours, pouvez vous mettre à jour le lien SVP. Cordialement André Gautrot

Je viens de regarder la page principale de Damblain, celle ci est totalement à jour. Sauf erreur de ma part je n'ai pas trouvé de liens externes cassés. Il y avait deux liens internes ne fonctionnement pas je les ai supprimés. Si vous souhaitez reprendre la création de nouvelles pages, nous sommes la pour vous aidez. En ce qui me concerne , je ne pourrai le faire qu'à partir du 5 août. Cordialement --Jpg (discussion) 22 juillet 2017 à 21:22 (CEST)