Discussion:Charles de Gaulle

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bertrand 11 mai 2006 à 15:51 (CEST) tu écris La métropole devint alors l'objet de vagues d'attentat de l'OAS et dans une moindre mesure de règlements de compte divers liés au FLN , alors que c'est exactement l'inverse.

Sans même parler des attentats commis en métropole ou en Algérie par le FLN, le score est en défaveur de l'OAS qui a fait bien plus de bruit que de victimes. Les chiffres donnés par Claude Liauzu (chef de file des historiens contestataires de l'article 4) et publiés sur le site de la LDH de Toulon (en première ligne contre les "hommages" à l'OAS) sont difficilement soupçonnables de minorer le nombre de victimes de l'OAS.

Le nombre total de victimes de l’OAS s’élèverait en métropole à 71 morts et 394 blessés. En Algérie, 2200 morts au moins au total. Pour la période allant jusqu’à l’arrestation de Salan (le 20 avril 1962), on compterait 12999 explosions au plastic, 2546 attentats individuels et 510 attentats collectifs. Claude Liauzu http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=458

Quant à la guerre civile entre le FLN et le MNA, elle aurait fait 6 000 tués et 14 000 blessés en Algérie, 4 055 tués et près de 9 000 blessés en France. Marc Knobel

Je n'ai pas de chiffres fiables pour les victimes des attentats commis par le FLN en métropole, mais ceux que j'ai sont, quelque soit leur provenance, sans commune mesure avec le nombre de victimes de l'OAS.


  • Terrorisme algérien en France du 1.1.1956 au 23.1.1962 : 12989 agréssions, 4176 morts et 8813 blessés (musulmans 3957 morts, blessés 7745 ; métropolitains civils 150 morts blessés 649, militaires 16 morts, blessés 140; policiers 53 morts blessés 279. Effectifs de la Fédération de France du FLN (été 1961) : selon la police 124 000. De janvier 1955 à mars 1962, le FLN a collecté en France environ 40 milliards d'anciens francs. Source le Quid Marie-Noelle --Escoffier 11 mai 2006 à 18:25 (CEST)


Echo d'Alger du 24.10.1958
  • Pour ce qui est du souvenir l'Histoire remettra les choses en place, car je suppose que cette biographie , on la doit à des Gaullistes .

Elle ne parle pas des parjures, des "Barbouzes d'Algérie" de De Gaulle. De la Fusillade du 26 mars 1962 ordonnée Par de Gaulle à l'Armée française mais les Archives d'Algérie commence à être consultable --Escoffier 11 mai 2006 à 19:30 (CEST)


  • J'ai pris la bio de De Gaulle sur wikipedia, je ne connais pas la vérité ... Et ne suis pas certain qu'il y en ai une. Mais je propose carrement d'enlever la partie "politique" de la bio, cela n'ayant pas de rapport avec la genealogie ... Merci de me donner votre avis. --Jérôme GALICHON 11 mai 2006 à 19:07 (CEST)
  • Bertrand 12 mai 2006 à 10:07 (CEST) Il serait beaucoup plus intéressant de limiter les bios des grands personnages aux fontions exercées, sans les commenter, et de développer leurs généalogies respectives et leurs origines, généralement méconnues.
  • *A Gautrot : Jérôme, je pressentais que le sujet était propisce à polémique. Je ne suis pas anti-gaulliste pour les mêmes raisons que nos amis et ce que tu proposes est un exercice difficile tellement le personnage est un mystificateur ; il est difficile de faire la part des choses, mais on peut y arriver, on fera alors le mécontentement des inconditionnels. Mais on peut dire que blessé, il ne participa pas à la bataille de la marne si meutrière, qu'il fut fait prisonnier durant la grande guerre, qu'il n'était rien sans Jean Moulin pour la résistance intérieure, qu'il n'était rien avant son arrivée à Alger fin mai 1943, qu'il élimina toujours ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui, que pendant la deuxième guerre mondiale, on a souvent l'impression que l'ennemi, c'est Vichy ou Londres, tant on lit si peu d'attaques contre l'Allemagne et autant sur les deux autres pays, dont le sien.