Discussion:Animaux et onomastique : le loup

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Loups et gabelous

Dans notre région, la Franche-Comté, j'avais lu que les dénominations liées directement au loup désignaient un diminutif du métier de gabelou, homme qui prélevait la Gabelle et étaient aussi la douane volante de ceux qui tentaient d'éviter les péages. On peut imaginer que cet homme craint était surnommé ainsi comme on a surnommé "vaches" la maréchaussée durant la seconde guerre mondiale pour Wachmeister.

Il est amusant que vous fassiez allusion à la chanson de Régiani, "Les loups sont entrés dans Paris" car il parle justement des loups dans le sens de "gabelous". Les vrais loups ne pénètrent pas dans des lieux habités et certainement pas dans des villes.
On trouve ainsi vers Besançon un tunnel nommé tunnel du trou au Loup , à Morteau le trou au Loup avec un lien certain aux gabelous à l'époque médiévale.
Le pas de Loup ou le grataloup désigne un endroit où l'on ne trouve point de gabelou (gratter signifie qu'on l'a grugé donc évité) Le vrai loup ne gratte pas la terre.
En revanche les administrations, leurs cachettes habituelles étaient nommées Louvière etc. et le Louvre était bien une administration qui gérait les impôts. Les Pisseloup désignent un lieu de cachette pour être un peu moqueur. Les vrais loups n'ont pas d'endroit attitré pour cela.
On trouve aussi les personnes qui s'étaient fait prendre, qui étaient particulièrement adroites pour les éviter ou les gabelous qui avaient fauté.
Je ne pense pas, quant à moi qu'il y ait un lien direct avec l'animal. D'autant qu'on retrouve encore aujourd'hui la notion de Loup pour désigner les douaniers dans d'autres lieux à consonance latine (Val d'Aoste, Haut Doubs du XXème siècle, Pays basque) sans oublier la louve de Romulus et Remus en Italie qui désignait une femme sans condition.

--Jeanne25 (discussion) 7 juillet 2019 à 14:04 (CEST)