Diocèse de Die - ancien diocèse

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


< Retour aux diocèses de France
< Retour à la ville de Die


Histoire du diocèse

Die (Dea, Vocontiorum civitas, Deensium) figure dans la Notice des provinces de la Gaule au quatrième rang après la métropole parmi les cités de la Viennoise.

S'il faut s'en rapporter aux traditions de son Eglise elle était le siège d'un évêché dès le premier quart du IIIe siècle et tous les catalogues font vivre saint Mars qui en fut le premier évêque vers l'an 220.

L'évêché de Die fut réuni à celui de Valence par bulles de Grégoire X données le VII des kalendes d'octobre (25 septembre 1276).

L'union des deux églises dura jusqu'en 1687 qu'elles furent de nouveau séparées par le pape Innocent XI.

L'évêché de Die a été définitivement supprimé en 1790 et depuis cette époque il fait partie du diocèse de Valence. [1]

DIE est une des dix villes qui entrait dans les Etats de Dauphiné leur sursoyance. Elle est dans l'élection de Montélimar et compose de trente feux; Il y a un évêché qui a été uni à celui de Valence, l'an 1275, son église cathédrale est dédiée à la Vierge, et est composée d'un doyen et de douze chanoines, l'un desquels a la qualité de sacristain, un autre celle de théologal. Il y a aussi un Gouverneur. Il y avait un collège tenu par les protestants qui composé de toutes les classes, il a été cassé par arrêt du Conseil mois d'octobre 1684. Il y en a autre des trois premières classes des jésuites missionnaires enseignent.

Repère géographique.png Repères géographiques

Liste des Églises romanes du diocèse de Die

Trièves, Vercors et Royans

  • MENS ; église Notre Dame
  • CHELLES ; église Notre Dame
  • LE CAIRE ; commune de Lus-le-Croix-Haut
  • VASSIEUX ; ancienne église Notre Dame, détruite
  • LA CHAPPELLE EN VERCORS ; église Notre Dame
  • LEONCEL ; église Notre Dame d'une abbaye cistercienne
  • SAINT JEAN EN ROYANS ; église saint Jean


Vallée de la Drôme

  • BEAURIERE ; ruine de l'église Notre Dame d'Auton
  • GLANDAGE ; église Saint Pierre et Paul
  • CHATILLON ; ruine de l'église Saint Nicolas
  • ABBAYE de VALCROISSANT ; commune de Die
  • DIE ; cathédrale Notre Dame
  • DIE ; chapelle Saint Nicolas de l'Evêché (à la Mairie)
  • SAINTE CROIX ; église temple
  • AUREL ; église Saint Pierre
  • SAVEL ; commune de Rimon, ancienne église Saint Clément
  • SAILLANS ; église Saint-Géraud
  • SAINT MOIRANS ; commune de Chastel Arnaud
  • SAINT MEDARD D'EN HAUT ; commune de Piégros
  • PIEGROS ; ruines de l'église Saint-André
  • LA CLASTRE ; commune de Piégros
  • LE CHAFFAL ; ruines de l'église Saint-Robert
  • ANSE ; commune d'Omblèze, substructions de l'église Saint-Michel
  • PLAN DE BAIX ; église Notre Dame
  • GIGORS ; église Saint-Pierre
  • VAUGELAS ; commune deMontclar, église Saint Philippe et Jacques
  • MONTCLAR ; église Saint-Marcel
  • CHOSSEON ; commune de Suze, église Saint Jean-Baptiste
  • COBONNE; église Saint-Pierre


Vallée du Roubion

  • CRUPIES ; église Saint-Jean: désaffectée
  • FRANCILLON ; église Saint-Pierre
  • SOYANS ; église ruinée Saint-Michel
  • SOYANS; église Saint-Marcel au village perché
  • PONT DE BARRET ; église Notre-Dame-la-Brune
  • ROCHEBAUDIN ; chapelle du cimetière Notre-Dame-de-Senisse
  • CHAROLS ; église Saint-Jean-Baptiste


Vallées du Jabron et du Lez

  • COMPS ; église de Saint-Pierre-et-Paul
  • SAINT-JEAN-DES-COMMANDEURS ; commune de Poët Laval, chapelle ruinée des hospitaliers.
  • VESC ; église Saint-Pierre
  • MONTJOUX ; église Saint-Etienne
  • MONTBRISSON ; ruine de l'église Notre-Dame-du-Prieuré
  • TAULIGNAN ; ruine de la chapelle Saint-Pierre
  • LE PEGUE ; chapelle Notre-Dame-d'Auton (aujourd'hui Sainte-Anne)
  • ROUSSET ; église Saint-Mayeul
  • ALEYRAC ; église ruinée Notre Dame
  • GRIGNAN ; Chapelle Saint-Vincent du cimetière


Vallée de l'Eygues

  • LA MOTTE CHALANCON ; église de l'Annonciation
  • REMEZUT ; chapelle Saint-Michel
  • CHAUDEBONNE ; église Sainte-Agathe
  • LE MONESTIER ; commune de Saint-Ferréol,
    chapelle Notre-Dame
  • AUBRES ; églises Saint-André



Source : Paroisse de l'Eglise catholique en Drôme

Patrimoine.png Patrimoine

La cathédrale

H
Histoire.pngistorique des évêques du diocèse

Prénom(s) NOM Période Observations
S. MARS 220 Martius 220  
HIGERIUS - Higer  
LEON - Léon  
SERVILIUS - Servilius  
NICAISE 325 Nicasius 325  
PALLADE 347 Palladius 347  
CELSUS 356  
CONSTANTIN 419 Constantin 419  
PROJECTUS 440 Prief 440  
S.PETRONE 453 - 463 Les deux frères Pétrone et Marcel sont nés en Avignon.
L’aîné, Pétrone, d’abord moine à Lérins, devient évêque de Die vers 453. Mort le 10 Janvier 463, il est devenu le patron de ce diocèse.
Saint Pétrone et Marcel, évêques de Die – Fêtés le 10 janvier [2]  
S. MARCEL 463 - 510 Les deux frères Pétrone et Marcel sont nés en Avignon.
Marcel, élevé près de son frère, en devient le diacre ; puis il est choisi pour lui succéder dans des circonstances politiques difficiles, résultat des querelles ariennes. Marcel sera même exilé quelques temps. Il meurt en 510, à Barjols dans le Var, au cours d’un pèlerinage à Rome.
L’évêque saint Marcel (463-510), contemporain de Césaire d’Arles a fait construire un baptistère, une “église des apôtres” et une basilique extra-muros,
Saint Pétrone et Marcel, évêques de Die – Fêtés le 10 janvier [3]  
Aventin Aventin 507 [4]  
SAECULATIUS 517 Seculatius 509  
Arey 550 Arey 550  
LUCRETIUS 541 & 573 Lucrèce 570  
Heraclius 576 Heraclius 576  
PAUL 585 Paul 588  
Il y eut un interrègne de 150 ans  
PRAESTANTIUS 739 Maxime Prestant 739  
ARAMAND 776 Aramahd 776  
DESIRE 788 Désiré 788  
REMI 795 Remy 858  
S. WULFIN 800 Ulphin 800  
Druetan 849 Druetan 849  
HEMICON 876 & 879 Hemico 876  
Biraco 879 Biraco 879  
S. EXUPERE -  
S. SATURNIN -  
GISENODE 943  
ISARN 981  
HUMBERT 1025  
CONON 1037  
PIERRE I 1037 & 1039  
HUGUES I 1073-1092 Grégoire VII fait accuser HUMBERT de simonie par Hugues, évêque de Die, ancien chamarier de l’Eglise de Lyon.
Vers la fin de l'an 1079, Hugues Evêque de Die Légat du saint Siege tint le sixième Concile de Toulouse.  
Ismidon de SASSENAGE 1097-1115 Fils du seigneur de Sassenage, près de Grenoble, Ismidon fit une partie de ses études à l’ombre de la cathédrale de Valence et devint ensuite chanoine de Lyon.
Elu évêque de Die vers 1097, il y meurt un 30 septembre, probablement, en 1115.
Très lié avec Hugues, archevêque de Lyon et légat du pape, autrefois évêque de Die, il le représente en différentes occasions et l’accompagne en Terre Sainte.
Ismidon a laissé le souvenir d’un pacificateur adroit et désintéressé.
Saint Ismidon, évêque de Die – Fêté le 28 septembre [5]  
ETIENNE I 1121 & 1127  
S. OLDRIC 1130 Vers 1143, Ulric évêque de Die se retirait à la Chartreuse.
Plus tard, trois chartreux prendront place dans la lignée de ses successeurs à la tête du diocèse : Bernard, prieur de Portes vers 1176, Étienne, de Portes également, en 1213, Didier de Lans, prieur de Durbon, dès 1214.
Tous sont considérés comme des saints, mais seul Étienne a reçu un culte liturgique à la suite de nombreux miracles obtenus à son tombeau.
Saint Étienne, évêque de Die – Fêté le 7 septembre [6]  
HUGUES II 1145 & 1158  
PIERRE II 1163-1175 l'évêque de Die, Pierre II, André de Gelas de Léberon
Pierre II, successeur de l'évêque Hugues II, obtint du pape Alexandre III une bulle délivrée à Sens, le 28 mars 1165, par laquelle l'Eglise de Die fut solennellement confirmée dans toutes ses possessions et ses privilèges  
ROBERT 1178 - 1188 L'empereur Frédéric Ier, étant Arles en l'an 1178, honora ROBERT, évêque de Die, du titre de prince de l'Empire et de comte de Die et lui donna cette ville avec plusieurs fiefs, même à l'exclusion des comtes de Diois qui s'en moquèrent.  
JARENTE 1193  
HUMBERT I 1196-1202  
Saint Étienne de CHÂTILLON 1202 - 1208 En 1202, il devient évêque de Die. Il meurt le 7 septembre 1208 et est inhumé dans la cathédrale de Die. En 1561, ses reliques sont détruites par les protestants.  
HUMBERT II 1209 & 1212  
Didier de LANS 1213-1221 Albert Maurin, bourgeois de Die, qui étant consul ou syndic de cette ville en 1217 et 1218, fut l'instigateur et le conducteur d'un mouvement populaire, à la suite duquel l'évêque Didier de Lans reconnut aux Diois des franchises municipales extrêmement étendues. Il était vraisemblablement le fils d'un Pierre Maurin, qui fut témoin de l'acte par lequel l'évêque Humbert 1er céda certains droits sur les biens de Silvion de Crest, au Dauphin, et qui vivait encore le 28 mars 1240, date à laquelle Humbert IV fit avec les consuls de Die une transaction, touchant les droits de la commune. [7]  
Bertrand d'ETOILE 1223 & 1235 l'évêque Bertrand d'Etoile, le 14 août 1232, donna, sous réserve d'une redevance annuelle de 1 livre de cire, payable le 2 novembre, à Guigues de Védone, prieur de Saint-Pierre-de-Ghalancon, ordre de Saint-Ruf, une église ou chapelle de Saint-Arrey, sise entre Chalancon et La Motte [8]  
HUMBERT III 1237 & 1247  
Amédée Ier de GENÈVE 1250-22 Janvier 1275 Des l'année suivante, l'union des deux évêchés eut lieu par suite du décès d'Amédée de Genève, évêque de Die. Amédée de Roussillon, évêque de Valence, fut investi de la double prélature, et cette union subsista depuis jusqu'en 1687 , malgré les protestations du chapitre et de la ville de Die  
Évêché de Valence 1275 - 1687 l'évêché de Die est réuni à celui de Valence
De 1275 à 1687 un seul évêque avec deux titres séparés exerça sa juridiction sur les diocèses de Valence et de Die.  
Armand de MONTMORIN
de Saint HÉREN
1687-1694 Archevêque de Vienne le 10 avril 1694  
Séraphin de PAJOT de PLOUY 1694-1701 ✞ décédé le 14 novembre 1701  
Gabriel de COSNAC 1702-1734 Confirmé le 12 juin 1702  
Daniel-Joseph de COSNAC 1734-1741 Confirmé le 27 septembre 1734
en 1738 les filles des nobles et bourgeois furent confiés par Daniel de Cosnac aux Ursulines de Die
✞ 1741  
Georges Gaspard Alexis
de PLAN des AUGIERS
1742-1790 Après la mort de Daniel de Cosnac (✞ 1741), son successeur Plan des Augiers voulut avoir les garçons à Die et il leur donna pour maîtres les Frères de la Doctrine chrétienne. Le nombre de ces protégés ne fut jamais considérable : vers 1763, on comptait cinquante filles et trente garçons
✞ décédé le 16 janvier 1794 [9]  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Annuaire historique pour l'année ... : publié par la Société de l'histoire de France - Société de l'Histoire de France - Ed : Renouard (Paris) - 1837-1863
  • Dictionnaire Historique Chronologique, Géographique... Du Dauphiné de Guy Allard: Publié Pour la Première Fois Et D 'après Le Manuscrit Original Par H. Gariel. - Guy Allard Allier, 1864

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Encyclopédie théologique: Dictionnaire de statistique religieuse et de l'art de vérifier les dates Chez l'éditeur, 1831
  2. L’Église catholique dans la Drôme
  3. L’Église catholique dans la Drôme
  4. Dictionnaire Historique Chronologique, Géographique... Du Dauphiné de Guy Allard: Publié Pour la Première Fois Et D 'après Le Manuscrit Original Par H. Gariel. - Guy Allard Allier, 1864
  5. L’Église catholique dans la Drôme
  6. L’Église catholique dans la Drôme
  7. Bulletin de l'Académie delphinale - 1889 (SER4,T3). Auteur : Académie delphinale Edité en 1889
  8. Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drôme - 1875 (T9)
  9. Catholic-Hierarchy