Diocèse aux armées françaises

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour aux diocèses de France

Diocèse aux armées françaises
D.A.F.
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région Région - Blason - Aquitaine.png    Aquitaine
Département Pas d'unité géographique
Informations
Province ecclésiastique Subordonné au Saint-Siège
Diocèses suffragants -
Titulaire Mgr Hubert HERBRETEAU

Évêque : Mgr Antoine de ROMANET

Superficie Sans frontières km²
Paroisses Les aumôneries militaires
Population 470 000 hab.
Fondation du diocèse
Élévation en archidiocèse -
Contact
Adresse Maison épiscopale
20 bis, rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris
Téléphone 01 53 63 06 18
Télécopie 01 42 22 36 20
Pictos contact.png Courriel
Logo internet.png Site Web Site
Liens complémentaires
Diocèses de France
Lexique des termes religieux
Hiérarchie catholique
Localisation
Carte France Département 47.png



HHistoire.pngistoire du diocèse

Compte-tenu de ses objectifs et de ses missions, l'aumônerie militaire catholique présente une organisation adaptée à celle des armées. Elle constitue, en même temps un diocèse.

L'aumônerie catholique des armées est présente au sein du ministère de la Défense.

Repère géographique.png Repères géographiques

C'est un diocèse sans frontières, qui n'a pas d'unité géographique.

Régions

  • Région Pastorale Sud-Ouest
  • Aumônerie régionale : 23 aumôniers
  • Région Pastorale Ile de France
  • Aumônerie régionale : 34 aumôniers
  • Région Pastorale Nord-Ouest
  • Aumônerie régionale : 35 aumôniers
  • Région Pastorale Sud et Sud-Est
  • Aumônier régional : 66 aumôniers

À ces régions, il faut ajouter les aumôneries militaires outre-mer (Côte d'Ivoire, Guyane, Gabon, Djibouti, Ile de la Réunion, Nouvelle-Caledonie, Martinique, Tahiti, Mayotte, Guadeloupe, Sénégal, Océan Indien).

Les membres du diocèse aux armées

Sont membres du diocèse aux armées :

  • les militaires français, appartenant aux Armées françaises ou à la Gendarmerie nationale, où qu'ils se trouvent et leurs familles, y compris ascendants et descendants et personnels de service vivant sous leur toit;
  • les militaires étrangers stagiaires, élèves, cadres ou détachés près d'établissements militaires français sauf au cas où ils disposeraient sur place d'un aumônier militaire de leurs pays;
  • les personnels civils de la Défense et de la Gendarmerie nationale où qu'ils se trouvent et leurs familles;
  • les personnes qui se trouvent dans les écoles militaires, dans les hôpitaux militaires ou dans des maisons de retraite ou autres lieux semblables ou qui y travaillent;
  • les fidèles de l'un ou l'autre sexe, faisant partie ou non d'un institut religieux, qui exercent une activité au service de l'aumônerie militaire de façon stable, à eux confiés par l'Ordinaire militaire ou avec son consentement

Sources : Les statuts canoniques du DAF ont été promulgués le 16 mai 1988 (modifiés en 1994).

Les aumôniers militaires

Les aumôniers militaires sont des militaires servant en vertu d’un contrat.

Ils détiennent le grade unique d’aumônier militaire, sans correspondance avec la hiérarchie militaire générale. Ils sont soumis aux dispositions applicables aux officiers en tant qu’elles ne sont pas contraires aux dispositions du présent décret.

Ils peuvent en outre recevoir l’appellation d’aumônier militaire en chef, d’aumônier militaire en chef adjoint ou d’aumônier militaire de zone de défense, sur décision du ministre de la défense, en fonction des responsabilités exercées.

La principale mission des aumôniers est tournée vers le personnel militaire et civil de la défense et leurs familles.

Les aumôniers sont également des conseillers du commandement, notamment pour les questions relatives au culte.

Droits et devoirs

L'aumônier...

  • il n’a ni grade ni rang dans la hiérarchie militaire,
  • il doit le salut aux officiers généraux,
  • il échange le salut avec les autres officiers et sous-officiers,
  • il est directement subordonné au commandant de sa formation de rattachement et ne reçoit d’ordres que de celui-ci (dans le domaine militaire),
  • il n’a lui-même aucun pouvoir de donner des ordres, sauf dans l’exercice de son ministère en ce qui concerne le personnel mis à sa disposition.
  • il rassemble une communauté et l’anime,
  • il prie pour elle et avec elle,
  • il y représente l’évêque,
  • il travaille à la rendre accueillante et missionnaire,
  • il est aussi à la disposition des personnes pour cela
  • il est présent au milieu de l’unité,
  • il s’informe tant dans le domaine religieux que dans celui de la connaissance des armées,
  • il participe aux retraites et autres rencontres des aumôniers,
  • il est en lien avec le clergé local.

L’aumônier prêtre est celui à qui l’on fait appel lors des opérations extérieures au territoire national.

Il est le témoin de l’unité de l’église locale.
  • il est le " pasteur " de sa communauté,
  • il préside les conseils qui animent celle-ci,
  • il est le modérateur des communautés où exercent des aumôniers diacres ou laïcs,
  • il célèbre la messe et les autres sacrements,
  • il préside les funérailles.

L’aumônier diacre exerce son ministère sous la responsabilité d’un prêtre.

Il est au service des besoins de la communauté.
  • il anime la prière de sa communauté,
  • il prépare et célèbre, baptêmes et mariages,
  • il préside les funérailles
  • il se met spécifiquement au service des pauvres et de ceux qui se sentent "loin".

L’aumônier laïc participe à l’exercice de la charge pastorale, sous la responsabilité d’un prêtre modérateur.

  • il prépare les baptêmes et les mariages et les funérailles,
  • dans certains cas en l’absence de prêtres ou de diacre et par délégation spéciale de l’évêque, il peut baptiser, marier, présider des funérailles.

Sources : Circulaire ministérielle n° 09 10906 du 25 mai 2009 signé par Madame Alliot-Marie en tant que Ministre de l'Intérieur, concernant les édifices du culte.

Patrimoine.png Patrimoine

Saint Louis (25 août) : patron du diocèse aux armées françaises, titulaire de la cathédrale, l’église des soldats des Invalides.

H
Histoire.pngistorique des évêques du diocèse

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Mgr Jean BADRE 1964 - 1970 Vicaire aux armées françaises  
Mgr Gabriel VANEL 1970 - 1983 Vicaire aux armées françaises  
Mgr Jacques FIHEY 1983 - 1986 Vicaire aux armées françaises  
Mgr Jacques FIHEY 1986 - 1989 Évêque aux armées françaises  
Mgr Michel DUBOST 1989 - 2000 Évêque aux armées françaises  
Mgr Patrick Le GAL 2009 -2009 Évêque aux armées françaises  
Mgr Luc RAVEL 2009 - 2017 Évêque aux armées françaises  
Mgr Antoine de ROMANET 2017 - Évêque aux armées françaises  
- -  

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Les diocèses et archidiocèses de France

Choix du diocèse : AgenAire - DaxAjaccioAmiensAngersAngoulêmeAnnecyArrasAutun - Chalon - MâconBayeux - LisieuxBayonne - Lescar - OloronBeauvais - Noyon - SenlisBelfort - MontbéliardBelley - ArsBloisCahorsCarcassonne - Narbonne Châlons-en-ChampagneChartresCoutances - AvranchesCréteilDigne - Riez - SisteronÉvreuxÉvry - Corbeil-EssonnesFréjus - ToulonGap - EmbrunGrenoble - VienneLa Rochelle - SaintesLangresLavalLe HavreLe MansLe Puy-en-VelayLimogesLuçonMeauxMendeMetzMontaubanMoulinsNancy - ToulNanterreNantesNeversNiceNîmes - Uzès - AlèsOrléansPamiers - Couserans - MirepoixPérigueux - SarlatPerpignan - ElnePontoiseQuimper - LéonRodez - VabresSaint-Brieuc et TréguierSaint-ClaudeSaint-DenisSaint-DiéSaint-ÉtienneSaint-FlourSéezSoissons - Laon - Saint-QuentinTarbes - LourdesTroyesTulleValenceVannesVerdunVersaillesViviersAux arméesMission de France

DROM : Basse-Terre (Guadeloupe)Cayenne (Guyane française)Fort de France (Martinique)MayotteSaint Pierre et MiquelonSaint-Denis de la RéunionTaiohae ou Tefenuaenata - Îles Marquises (Polynésie française)Wallis et Futuna


Choix de l'archidiocèse : Aix-en-Provence et ArlesAlbi, Castres et LavaurAuchAvignonBesançonBordeauxBourgesCambraiChambéry, Maurienne et TarentaiseClermontDijonLilleLyonMarseilleMontpellierParisPoitiersReimsRennes, Dol et Saint-MaloRouenSens - AuxerreStrasbourgToulouseTours

DROM : Nouméa (Nouvelle Calédonie)Papeete (Tahiti)Saint-Pierre et Fort-de-France