Dictionnaire des termes du Blason - V

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour au dictionnaire des termes du blason

Dictionnaire des termes du blason

Accueil - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Voir aussi : Héraldique - Blasons des régions et départements français ou des anciens pays et anciennes provinces français


Vache : Elle se reconnait aux mamelles et à sa queue étendue le long de son flanc.


Vair : Une des fourrures employée en armoiries, composée de quatre rangs de pièces en forme de clochettes, alternativement d'argent et d'azur. Ces clochettes, appelées "pièces de vair", seules ou en nombre se trouvent séparément dans quelques armoiries comme meubles.


Vair antique : Forme la plus ancienne du vair, qui ressemblait aux pièces d'un enté. Plus tard, ces pièces tranchées sur les flancs et terminées en sommet aigu se transformèrent dans le vair actuel.


Vair en pal : Le cair reçoit ce nom lorsque les pièces du même émail sont rangées en pal d'une sur l'autre, s'entretouchant.


Vair ondé : Lorsque dans le deuxième rang du vair les pièces d'azur sont renversées et touchent les pièces d'azur du premier rang, il en résulte une série de pièces d'azur qui s'élèvent et s'abaissent en forme d'onde. Ceci s'applique également aux troisième et quatrième rangs et ainsi de suite.


Vairé : S'emploie lorsque le vair est composé d'autres émaux que d'argent et d'azur.


Vaisseau : Ce terme s'applique à un vaisseau à trois mâts, muni de voiles.


Vannets : Coquilles dont on voit l'intérieur.


Vergette : Nom du pal réduit à la moitié de sa largeur.


Versé : Synonyle de "renversé", employé principalement pour le croissant dont les cornes se dirigent vers la base de l'écu.


Vertenelle : Voir "Bris d'huis".


Vêtu : Nom d'une certaine division de l'écu par laquelle les quatre angles de l'écu sont coupés par des lignes diagonales, de telle sorte que le champ se présente sous la forme d'une grande losange qui touche les quatre bords de l'écu. En arrondissant les angles de cette losange, on obtient le "vêtu en ovale".


Vidé : Se dit des pièces héralidques dont on a élevé l'intérieur de telle manière qu'il n'en reste que de minces bords et que l'on voit le champ de l'écu au travers.


Vierge : Représentation de la Sainte-Vierge. Elle peut être représentée tenant l'Enfant Jésus dans ses bras.


Vigillance : Voir "Grue".


Viléné : Se dit d'un animal qui a la marque du sexe d'un autre émail que le corps.


Ville : On comprend sous ce nom un assemblage de maisons, de clochers, etc. dont il faut faire, dans chaque cas, une description aussi exacte que possible.


Vires : Anneaux concentriques posés l'un dans l'autre, communément au nombre de trois.


Virolé : Se dit de l'émail des boucles et anneaux des cors et huchets.


Vivré : Lignes ou pièces à grands angles rentrants et saillants.


Voile : Ce meuble rare en armoiries et qui représente une voile de navire est d'ordinairement gonflée et attachée à une antenne posée en fasce.


Vol : Deux ailes d'oiseau réunies dont les bouts se dirigent vers le chef de l'écu, ce qui est la position ordinaire, s'appellent un "vol" ; lorsque ces bouts sont tournés vers la pointe, le vol est "abaissé". - Une seule aile s'appelle "demi-vol" ; "un vol d'azur et d'argent", cela signifie que l'aile dextre est d'azur et la senestre d'argent. "Un vol coupé alternativement d'azur et d'argent" indique que l'aile dextre est coupée d'azur sur argent et la senestre d'argent sur azur.


Vol de aigle de Brandebourg : C'est un vol de gueules, chaque aile chargée d'un demi cercle tréflé d'or.


Vol de l'aigle de Prusse : Vol de sable, chaque aile chargée d'un demi cercle tréflé d'or.


Volet : Petit manteau qui entoure quelques fois le casque en remplacement des lambrequins.


Voûté : Se dit d'une fasce ou d'une bande courbée vers le chef de l'écu. On trouve quelques armoiries qui présentent un chef voûté, c'est-à-dire que la ligne qui sépare le champ du chef est voûtée. Voir "Affaissé". Le voûté n'est pas un caractère essentiel des pièces héraldiques mais provient de la représentation d'armoiries en sculpture sur des surfaces convexes. Dans ce cas, les fasces ou bandes, observées d'un point de vu en bas, devaient présenter une apparence voûtée.


Vrille : Outil de perçage du bois munie d'une tige métallique et d'un manche perpendiculaire. Le vrillon est une sorte de petite vrille ou petite tarière.