Dictionnaire des termes du Blason - T

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour au dictionnaire des termes du blason

Dictionnaire des termes du blason

Accueil - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Voir aussi : Héraldique - Blasons des régions et départements français ou des anciens pays et anciennes provinces français


Taf : Voir Béquille de Saint-Antoine.


Taillé : Partition de l'écu au moyen d'une ligne diagonale, tirée de sénestre à dextre.


Taré : Synonyme du mot "posé" ou "placé", lorsqu'il s'agit d'un casque ; par exemple taré de front, taré de profil, taré de trois-quarts.


Tau : Voir Béquille de Saint-Antoine.


Tau : Voir "Taf".


Taureau : Il porte la queue levée au-dessus du dos. Lorsqu'il est rampant, on le dit "furieux".


Tenants : Figures humaines qui tiennent l'écu des armes. Lorsque l'écu est tenu par une forme humaine et un animal, on les nomme ensemble "tenants" voir "Supports".


Terrasse : Nom du sol qui en général, se trouve à la pointe de l'écu. Lorsque la terrasse semble détachée et ne s'élève pas immédiatement de la base de l'écu mais qu'il y a un espace vide, on dit "terrasse isolée".


Terrassé : Se dit d'un arbre ou d'une plante posée sur une terrasse.


Tertre : Petite terrasse peu large et quelque peu élevée cependant qu'une colline. Dans les armoiries allemandes, autrichiennes, suisses, italiennes on donne au tertre, presque sans exception, trois coupeaux arrondis, d'un contour fortement accusé.


Tête d'Argus : Représenté sous la forme d'une tête d'homme couverte d'yeux humains et posée de front. Ce meuble se trouve dans les armes de Santeuil, en Ile-de-France.


Tête de Gérion : Tête humaine monstrueuse, composée de trois visages, le premier posé de face et les deux autres regardant vers dextre et vers senestre. On en trouve un exemple dans les armes de la famille milanaise et Trivulzi.


Tête de Janus : Tête humaine composée de deux visages dont l'un regarde vers dextre et l'autre vers senestre. La famille von Jan, en Wurtemberg porte ce meuble dans ses armoiries.


Tête de Méduse : Tête de femme posée de face, les cheveux remplacés par des serpents tortillants.


Tête de Midas : Tête d'homme ayant des oreilles d'âne, portée par la famille de Herda en Saxe.


Têtes de léopard et Têtes de lion : Sous ces deux dénominations on comprend des têtes de lion, mais on appelle exclusivement "têtes de lion" celles qui sont vues de profil et les "têtes de léopard" celles qu'on voit de face.


Têtes de More : Ce sont des têtes de nègre, d'Africain, toujours posées de profil. La couleur noire leur est tellement propre qu'il n'est pas nécessaire de l'exprimer en blasonnant.


Tiercé : Divisé en trois partie égales au moyen de lignes droites. De cette manière on obtient le tiercé en bande, en barre, en chevron, en écusson, en fasce, en parle, en partie renversée et en pal. Les armes de Blans d'Hauterive sont tiercées en écusson, ce qui veut dire que l'écu a l'apparence de trois écussons de grandeur différente couchés l'un sur l'autre.


Tiercefeuilles : Fleurs à trois feuilles pointues.


Tierces : Fasces très rétrécies toujours employées au nombre de trois. La position horizontale leur est propre ; toute autre position doit être indiquée.


Tigé : Se dit de l'émail de la tige des plantes et des fleurs.


Tigre : Les tigres sont très rares en armoiries et servent communément de supports. On les représente sous leur couleur naturelle.


Tigre héraldique : Cet animal chimérique qui ne se trouve que dans les armoiries anglaises est toujours passant. Il a la tête d'un crocodile et le corps d'un lion, la queues relevée sur le dos. En outre, il se distingue par deux touffes de poils des deux côtés du cou.


Timbré : Nom collectif de tout ce qui se place au-dessus de l'écu : casque, cimier, lambrequins. L'écu ainsi orné est dit "timbré".


Tire : Nom d'un rang de points dans l'échiqueté.


Toison : Dépouille d'agneau ou de mouton. Le collier de la "Toison d'Or" est de la rareté en armoiries mais assez souvent on y rencontre une des parties intégrantes du collier, savoir le "fusil".


Tortil : Nom du bourlet qui entoure les têtes de More qui alors sont "tortillées". Quelques fois c'est un simple ruban ; d'autres fois on voit deux rubans enroulés d'émaux différents. Le tortil, de forme circulaire, se trouve dans les armes des Jocelyn, comtes de Roden, en Irlande.


Tour : Sa forme ordinaire est celle d'un édifice rond ; mais on trouve des tours carrées et autres. On dit "ajouré" des fenêtres et "ouvert" de la porte et maçonnée, en parlant des joints des pierres paraissant d'un émail particuier. La tour est toujours crénelée ; s'il en était autrement, il faudrait l'indiquer.


Tourné : Voir "Croissant".


Tourteaux : Petits disques de couleur dans un champ de métal. Dans les armoiries allemandes, ils ont presque toujours l'apparence de boules.


Tourteaux-besants : Petits disques composés d'un métal et d'une couleur et toujours posés dans un champ de métal Voir "Besants-tourteaux".


Trabe : Nom de la traverse d'une ancre et de la hampe à laquelle un drapeau est attaché.


Trait : Synonyme de "Tire".


Tranché : Partition de l'écu, au moyen d'une ligne diagonale, tirée de dextre à senestre.


Trangle : C'est une fasce diminué, qui paraît sur un écu haussée ou abaissée, elles figurent toujours en nombre impair. Les burèles prennent ce nom quand elles sont en nombre pair.


Trêcheur : Orle rétréci, ordinairement double et fleuronné, c'est-à-dire orné de fleurs-de-lys qui sont alternativement debout et renversées.


Trèfle : Se dit des objets dont les extrémités ont la forme d'un trèfle et des demi-cercles sur les ailes des aigles de Brandebourg et de Prusse qui se terminent en trèfle.


Treillis : C'est un fretté alésé, cloué dans les intersections, meuble extrêmement rare dans les armoiries.


Trellissé : On entend sous cette désignation un fretté de plus de six pièces qui, vu leur plus grand nombre, sont très rétrécies.


Triangle : Meuble qui représente un triangle équilatéral et qui est communément posé sur sa base. S'il en était autrement, on le nommerait "versé". Dans beaucoup de cas, le triangle est "vidé" et on voit le champ à travers.


Trianglé : Rebattement qui est le produit d'une combinaison de lignes horizontales et de diagonales dans les deux sens, de laquelle résulte une série de triangles qui couvre l'écu entier.

Triregnum : Nom donné quelquefois à la tiare ornée de trois couronnes superposées.

Trompes : Quelques familles portent en cimier deux trompes ou clairons. On peut supposer que ces objets n'étaient pas originairement des trompes mais simplement des étuis ou tuyaux destinés à y placer un panaché de plumes.


Tronçonné : Se dit de pièces et d'animaux qui semblent brisés en plusieurs morceaux sans que pour cela leur forme générale soit altérée.